MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Marre de la solitude et de son ennemi : le frigo

43 ans Au bord du lac 76
je viens de manger tous ce qui pouvait être commestible dans ma cuisine, jusqu'à en avoir mal au ventre.
Est-ce que je me sens mieux ?
Même pas : je me déteste  
d'avoir à nouveau été si faible. je me dégoute d'avoir si peu de volonté.
Et je me dis que c'est bien fait pour ma gueule si certaines personnes ne s'interressent à moi. C'est vrai quoi, une boule incapable de se surveiller.

Je sais que l'acceptation de sois est un long chemin, mais j'ai aucune idée où trouver son commencement.

J'en veux à tous ceux que je cotoye de s'en foutre royalement de la solitude dans laquelle je vis. J'ai souvent l'impression que mes amis ne comprennent rien, je me pose la question sur leurs intentions : passer une bonne soirée quand je suis d'humeur rigolotte mais ne plus être lä quand je suis 14ème sous-sol.
Je pense bien que mon jugement est sûrement faussé, mais je ne peux pas m'empècher de leur en vouloir de ne pas asser m'épauler.

Je ne comprends pas pourquoi je me sens si seule.

Désolée, j'avais juste besoin de parler.
43 ans 1114
Missbonbons a écrit:
Je me déteste d'avoir à nouveau été si faible. je me dégoute d'avoir si peu de volonté.
Et je me dis que c'est bien fait pour ma gueule si certaines personnes ne s'interressent à moi. C'est vrai quoi, une boule incapable de se surveiller.


Bonsoir Missbonbons :)

Il ne faut surtout pas que tu penses ça de toi!!! :shock:
Ton comportement n'est pas lié à une histoire de volonté ni de faiblesse.
La raison pour laquelle tu te rues sur ton frigo n'appartient qu'à toi, mais elle est liée à ton histoire, à ton image de toi, à ton vécu.
Ne culpabilise jamais de te jeter sur la nourriture, car quand tu manges c'est probablement parce que tu ne sais pas faire autrement pour t'apporter un peu de réconfort.

Quant aux autres, je pense que tu leur en voudras beaucoup moins lorsque tu cesseras de t'en vouloir à toi-même ;)

En tous cas saches que tu n'es pas seule :kiss:
Courage!
S
30 ans 2
je vient de creer un compte juste pour pouvoir te repondre! c'est bizar mais lorsque j t'ai lu j'ai eu l'impréssion que ce texte était écrit par moi...je ressent exactement cette meme solitude, ce meme désaroit, c'est effrayant...se sentiment de solitude alors que l'on est entouré...tu ma touché surment parce que tu me fait pensé a moi
32 ans Paris 1697
Missbonbons a écrit:
je viens de manger tous ce qui pouvait être commestible dans ma cuisine, jusqu'à en avoir mal au ventre.
Est-ce que je me sens mieux ?
Même pas : je me déteste d'avoir à nouveau été si faible. je me dégoute d'avoir si peu de volonté.
Et je me dis que c'est bien fait pour ma gueule si certaines personnes ne s'interressent à moi. C'est vrai quoi, une boule incapable de se surveiller.

Je sais que l'acceptation de sois est un long chemin, mais j'ai aucune idée où trouver son commencement.

J'en veux à tous ceux que je cotoye de s'en foutre royalement de la solitude dans laquelle je vis. J'ai souvent l'impression que mes amis ne comprennent rien, je me pose la question sur leurs intentions : passer une bonne soirée quand je suis d'humeur rigolotte mais ne plus être lä quand je suis 14ème sous-sol.
Je pense bien que mon jugement est sûrement faussé, mais je ne peux pas m'empècher de leur en vouloir de ne pas asser m'épauler.

Je ne comprends pas pourquoi je me sens si seule.

Désolée, j'avais juste besoin de parler.


Bonsoir Missbonbons!

Dans un premier temps, essaye d'arrêter de te culpabiliser.
Je sais bien que ce n'est pas facile, j'ai un lourd passé de plus de 10 ans de compulsion alimentaires.
Arrêtes de te flageller, CE N'EST PAS DE TA FAUTE et la volonté n'a rien à voir là-dedans!

Moi je compare souvent les compulsions alimentaires aux toxicomanies, c'est une dépendance comme les autres alors on ne peut pas arrêter du jour au lendemain en claquant des doigts, même avec toute la volonté du monde.
Ceci dit, je ne sais pas dans quelle situation tu es, si ça se trouve c'est qu'un truc ponctuel mais ça me rappelle trop mes mésaventures avec la bouffe.

Alors NON tu n'es pas une boule incapable de se surveiller comme tu dis, juste quelqu'un qui aimerait s'en sortir mais n'y arrive pas. Crois bien que tu es loin d'être la seule, rien que sur ce forum on est plein à être dans ton cas!

En ce qui concerne tes amis, peut-être que tu attends trop d'eux, ils ne sont pas devins, si tu ne leur dit pas ils ne vont pas le deviner :lol:
Dans ce cas, pourquoi ne pas en parler avec eux? Ou leur proposer de sortir histoire de te changer les idées? :)

Tout mon soutien, bisous :)

PS: si tu as encore des ennuis tu peux toujours venir les poster ici ;)
32 ans Paris 1697
Sashaa a écrit:
je vient de creer un compte juste pour pouvoir te repondre! c'est bizar mais lorsque j t'ai lu j'ai eu l'impréssion que ce texte était écrit par moi...je ressent exactement cette meme solitude, ce meme désaroit, c'est effrayant...se sentiment de solitude alors que l'on est entouré...tu ma touché surment parce que tu me fait pensé a moi


On le ressent toutes dans ces moments-là, simplement parce que les autres, même s'ils nous énormément sont incapables de savoir ce que ça nous fait ressentir et certains ne se rendent pas compte à quel point on se sent mal après.
C'est pour ça que ça fait du bien de partager ici et lire des histoires qui nous ressemblent :)

:kiss:
30 ans 186
Missbonbons a écrit:

Désolée, j'avais juste besoin de parler.


Bah tu n'as pas à t'excuser voyons je pense que c'est fait pour ça aussi les forums pour qu'on puisse lorsque l'on peut épauler les autres .
C'est très facile à dire mais je donnerais mon soutien aux précédentes en te disant que non tu n'est pas une chose comme tu a l'air de te considérer mais une personne à part entière ( se serait assez réducteur de "classer" les gens .. les alcooliques seraient alors des sacs à vin , les fumeurs des tabacs ambulants , les personnes rondes des boules incontrolables ^^ .. non , non cela ne me plait pas du tout :)).
Tes ami(e)s ne soupçonnent peut etre pas ton mal-être leur en as tu parlé ?
Tu sais pas tout le monde n'a le don de comprendre les autres aussi ;).
Parle leur de tes problèmes , si ils sont vraiment tes ami(e)s ils seront là pour toi .
Et evidemment j'espère que ça ira mieux pour toi :)

En tout cas ecirs nous quand tu en a envie .
Je t'embrase :)
30 ans 186
Je t'embrasse *
32 ans Paris 1697
Zitelluccia a écrit:
se serait assez réducteur de "classer" les gens .. les alcooliques seraient alors des sacs à vin , les fumeurs des tabacs ambulants , les personnes rondes des boules incontrolables ^^


Cette phrase m'a fait beaucoup rire!
Des tabacs ambulants :lol:
30 ans 186
Ah j'espère bien qu'elle fasse un peu rire .. c'était bien sur le but rechercher ... desfois rendre ridicule les choses ça aide à mieux les accepter je pense :)
34 ans perdue dans un monde qui est devenu fou 539
Coucou,
j'arrive un peu tard mais je voulais te dire que je ressens la même chose que toi... Solitude, sentiment d'être incomprise, et culpabilité (en gros, hein).
Je n'ai pas de solution magique à t'apporter n'ayant toujours pas régler le problème moi-même. J'ai également des pulsions alimentaires. J'ai essayé de ne pas acheter de cochonneries, ni rien que tu puisses manger sans prépation préalable, etc. Il y'a quelques années j'ai même demandé à mon copain de partir le matin avec la clé du garde manger ! Il a évidemment refusé.
Le pire c'est le sentiment de culpabilité juste après...
En ce qui me concerne, je crois que je ferais mieux de consulter un psy !J'ai arreté les régimes, ça m'évite au moins les crises dû à la frustration.
en tout cas, je te souhaite bon courage et ne te dénigres pas. On ne peut pas se résumer à une "boule", on est bien plus complexe que ça.
34 ans Bretagne 106
Je ne te connais pas, donc le mieux c'est que tu apprenne à bien analyser ton problème à mon avis. C'est toi qui te connais le mieux ;)

Lorsque tu est seul, et que tu ne sent pas bien, tu peut essayer d'être à l'écoute de tes émotions pour mieux te comprendre peut être...et puis essayer de faire autre chose qui te plait. Par exemple, écouter de la musique, sortir dehors se promener, téléphonner à quelqu'un.

Sinon tu peut toujours te faire aider par un psy et/ou un dietéticien si tu pense que tu en as besoins. Je pense qu'être bien avec soi même, aide à ne plus ressentir la solitude, notamment parce que (d'après moi) on a alors des relations plus satisfaisante avec les autres.

J'espère que cela pourra t'aider un peu :oops:

En tous cas, bon courage! :D
32 ans Paris 1697
fanniiie a écrit:
Je ne te connais pas, donc le mieux c'est que tu apprenne à bien analyser ton problème à mon avis. C'est toi qui te connais le mieux ;)

Lorsque tu est seul, et que tu ne sent pas bien, tu peut essayer d'être à l'écoute de tes émotions pour mieux te comprendre peut être...et puis essayer de faire autre chose qui te plait. Par exemple, écouter de la musique, sortir dehors se promener, téléphonner à quelqu'un.

Sinon tu peut toujours te faire aider par un psy et/ou un dietéticien si tu pense que tu en as besoins. Je pense qu'être bien avec soi même, aide à ne plus ressentir la solitude, notamment parce que (d'après moi) on a alors des relations plus satisfaisante avec les autres.

J'espère que cela pourra t'aider un peu :oops:

En tous cas, bon courage! :D


On évite le diététicien quand même, tout ce qu'il fait c'est appliquer des règles alimentaires, il ne prend pas en compte les problèmes alimentaires.

Je me rappelle quand j'avais 9 ou 10 ans ma mère m'a traîné chez la diététicienne et elle m'a engueulé une semaine après notre première visite parce que j'étais restée à 45 kilos (honnêtement j'étais grande/bien formée pour mon âge, je devais faire entre 1m40 et 1m50 :s).
Et je peux te dire que ça m'a bien traumatisé, je m'en souviens encore.

C'est ce genre de discours qui a provoqué chez moi une réelle prise de poids, et je ne pense pas être la seule.
Je ne pense pas que ce soit une très bonne idée, c'est mieux qu'elle lise des livres sur la RA ou qu'elle aille voir quelqu'un du GROS pour entamer une RA suivie par des pros (j'ai pas franchi le pas moi j'avoue!).
34 ans Bretagne 106
C'est vrai que les diététiciens n'aide pas toujours... mais c'est bien aussi d'avoir des règles alimentaires toute simple de base. Personnelement, cela m'a aidé même si mes problèmes de poids était moins grave.

C'est ce qui est expliquer, d'après mes souvenirs, dans un livre d'un nutrionniste du G.R.O.S que j'avais lu. Cependant, je conseille tout a fait de suivre les conseils du G.R.O.S, j'apprécie beaucoup ce qui est dit. ;)

Je ne voulais pas mal faire en donnant mon point de vue :oops:
32 ans Paris 1697
fanniiie a écrit:
C'est vrai que les diététiciens n'aide pas toujours... mais c'est bien aussi d'avoir des règles alimentaires toute simple de base. Personnelement, cela m'a aidé même si mes problèmes de poids était moins grave.

C'est ce qui est expliquer, d'après mes souvenirs, dans un livre d'un nutrionniste du G.R.O.S que j'avais lu. Cependant, je conseille tout a fait de suivre les conseils du G.R.O.S, j'apprécie beaucoup ce qui est dit. ;)

Je ne voulais pas mal faire en donnant mon point de vue :oops:


Je voulais pas dire ça méchamment hein, j'espère que tu l'as pas mal pris!
S
32 ans Paris 1697
PARDON BUG, je peux pas éditer mon post alors:

Je voulais pas dire ça méchamment hein, j'espère que tu l'as pas mal pris!
Si ce sont des médecins du GROS c'est tout à fait différent ;)
Faut juste faire attention à ce qu'on conseille aux gens qui ont besoin d'aide.
B I U


Discussions liées