MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je ne m'en remet pas...

32 ans 366
Bonsoir,

Vous avez peut être déjà eu l'occasion de me lire dans la rubrique perte de bébé et ce dont je viens parler ici est en quelque sorte la suite des  
évènements.

Je vais résumer un peu la situation. Depuis deux ans que nous essayons d'avoir un bébé avec mon chéri j'ai fait plusieurs fausses couches sans explications médicales à 8 semaines de grossesse. Début mars je suis de nouveau tombée enceinte et tout se passait à merveille, j'ai même pu entendre le petit cœur de bébé et le voir remuer. Cette fois ci j'avais de l'espoir, j'étais très confiante. Mais à 13 semaines j'ai commencé à avoir de fortes douleurs au ventre, j'ai passée une échographie ou on m'a annoncé le décès de mon bébé. Suite à cet conclusion j'ai du subir une IMG médicamenteuse qui s'est très mal passée (hémorragie importante). S'en est suivie une grave infection qui a failli me couter la vie et une intervention chirurgicale qui a beaucoup endommagé mon utérus. A l'heure actuelle je ne connais pas encore l'étendue des dégâts ni si je pourrais un jour retomber enceinte.

Ça fait déjà 3 mois que j'aurais du aller voir mon gynéco pour passer des examens mais je n'y arrive pas. C'est trop dur, je ne supporte pas l'idée qu'on me reparle de tout ça. Depuis 6 mois rien ne s'est arrangé dans ma tête, je souffre comme jamais. Je pleure chaque jour, j'y pense sans cesse. J'ai tout essayé: sortir, changer de tête, m'engager dans une activité, les groupes de soutien, le psy, les médicaments... rien ne m'aide réellement. Je ne m'enferme pas dans ma douleur, j'ai repris une vie sociale mais je souffre toujours autant. Je me sent incapable de revivre comme avant et je sais que si on me dit que je ne pourrais jamais être maman je considèrerais ma vie comme finie. Avoir un enfant avec la personne que j'aime c'est le but de ma vie et mon rêve le plus cher. Ça peut paraitre un peu radical mais c'est vraiment ce que je ressent.

Ce que j'attends de vous aujourd'hui c'est des conseils, des témoignages, de l'écoute, de la compréhension. Merci.
44 ans 10768
Je comprends que ce soit très dur pour toi. Ce sont des épreuves et tu as un véritable deuil à faire pour les petites vies que tu attendais et que tu as perdues.

Mais ta vie ne sera pas finie parce que tu ne pourras peut-être pas enfanter. Non. Tu peux avoir des enfants sans en porter un dans ton ventre, même si là aussi, j'en suis consciente, c'est un nouveau deuil à faire. Ma sœur a dû faire ce chemin, et aujourd'hui elle a deux enfants qu'elle aime aussi fort, avec son mari, que si elle les avait mis au monde, et qui sont des petits soleils dans nos vies.

J'espère que mon message n'est pas maladroit, mais c'est juste pour te dire que rien n'est jamais perdu.

Courage à toi, je t'embrasse :kiss:
39 ans paris 1304
ce qui me choque dans ton histoire c'est qu'on ne t'ai pas fait un curetage a ce stade... j'ai aussi fait une fc a 12SA et on m'a donné le choix entre les medoc et le curetage mais la gygy m'a conseillé le curetage d'une part psycologiquement ( ne pas voir l'embryon )et ne pas souffir physiquement de trop :(

et aussi parce que a ce stade déja " avancé " les risques d'hemorragie et qu'il reste des débris pouvant causer infection et reprise chirurgicale sont presents et non negligeables

apres ce genre d'intervention on conseille d'attendre qq mois le temps que le tissu utérin cicatrise bien donc q part ces 3 mois ne seront pas inutiles

prends toi par la main va voir ton doc et fais des examens
si jamais effectivement malheureusement ton corps n'est plus en etat de recevoir une grossesse au moins seras tu fixée et pourras tu entamer un travail de deuil

je pense que c'est pire de rester chez toi ainsi a te torturer et si ca se trouve tout ira bien et tu auras un traitement des analyses pour enfin reussir a mener une grossesse a terme

je t'embrasse et t'envoie bcp de courage
B I U