MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

qui a l'expérience du don d'ovule

49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
Bonjour à toutes,

voilà, la 3ème fiv est négative. J'ai le désir de tourner la page, mon corps et mon esprit n'en peuvent plus. J'ai le sentiment que ces tentatives me  
détruisent, je n'y crois plus. La qualité de mes ovules est certainement en cause.

Alors j'aurais aimé des témoignages de femmes qui ont eu recours au don d'ovocytes ou alors si vous aviez des lectures à me proposer, je pense que nous nous dirigeons vers cette solution, avant d'envisager l'arrivée d'un enfant adopté dans notre foyer. Mon mari peut avoir des enfants biologiques, il le désire, je ne veux pas le priver de cela. Mais j'ai encore des questionnements.

Merci d'avance pour vos temoignages.
38 ans Tours 2247
Je suis au tout debut de cette demarche. Si ta decision est prise, ne tarde pas à prendre contact avec l'etablissement le plus proche de chez toi car les delais sont longs.

Au maximum 4 ans. En revanche, si tu emmenes une donneuse il peut etre reduit à un an.
49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
bonjour anypya,

je comptais partir à l'étranger, compte tenu de mon age, je serai hors délais si j'attends 4 ans. Donc, si nous tentons l'aventure, nous irons en grèce certainement. Nous devons décider du nombre de tentatives que nous souhaitons mener à bien, car en parallèle nous attendons notre agréement (enfin j'espère que nous l'aurons, nous attendons les rapports pour l'instant), et c'est horrible, mais vu le cout financier du don d'ovule et de l'adoption, nous ne pourrons pas mener 4 tentatives de don, c'est sure...

Comment vis-tu l'idée de porter un enfant issu de l'ovule d'une autre femme ? En meme temps, je sais bien que cet embryon n'aura que qq jours, qq cellules ... Mais comment le dire à cet enfant, arriverai-je à m'y attacher ? Me sentirai-je à égalité avec mon mari dans notre relation à l'enfant ?

En meme temps je me sens soulagée qqpart, en me disant qu'enfin l'echec de la FIV ne reposera pas seulement sur moi, ma responsabilité, la qualité de mes ovules...

Je ne veux pas me tromper, surtout pour l'enfant qui viendrait à naitre et qui n'aurait rien demandé
Ca se bouscule dans am teted :roll:
108 ans 6176
si j'en crois notre expérience du don de sperme,Papa s'est accaparé de manière tout a fait naturelle cette grossesse, à tel point que le plus souvent nous en oublions le fait qu'Alex est issu d'un don ( surtout qu'il a plein de traits communs avec son papa :) ).

Je pense que pour le don d'ovules, on doit pas etre très loin de la même chose. Le fait de mener à bien cette grossesse permet vraiment de pouvoir prendre le temps de s'accaparer ce bébé à venir. Je n'ai aucun doute qu'après 9 mois d'attente, tu te seras attaché à lui/elle et que tu l'aimeras comme le tien puisque ce bébé sera le tien et celui de ton chéri ... et celui de personne d'autre!

dis toi bien que ce que tu vas avoir, c'est juste une cellule, le reste c'est toi et le Papa qui allez le construire. Une gamète féminine n'a jamais fait un bébé. En revanche, le désir de bébé, tout mettre en oeuvre pour réunir une gamète male et une gamète femelle, le couver et aider à faire grandir un amas de cellules microscocopiques pendant 9 mois ... tout ça, oui c'est faire un bébé et c'est ce que tu vas faire donc ce sera ton bébé autant que celui de ton mari.

Après qu'en sera-t-il de l'egalité ente toi et le papa vis à vis de cet enfant ? elle sera celle que tu decideras de te donner. Si dès le départ, tu te considères comme un parent inférieur du fait de l'usage d'un don, je serai tentée de te dire de bien y refléchir alors avant de te lancer la dedans. Si en revanche tu décides qu'après tout etre parent c'est pas juste ramener une cellule, c'est une activité de tous les instants pour aimer, choyer, faire grandir le mieux possible, eduquer et proteger ton enfant alors tu sais que tu peux tout a fait avoir une place équivalente à celle qu'occupera le papa dans cette longue aventure qu'est la vie de parents , et que la biologie n'y changera rien.

et pour finir, comment en parler à l'enfant, les psys s'accordent à dire le plus simplement possible et le plus tot possible, c'est encore le mieux. Papa c'est papa, Maman c'est Maman. vous vous aimiez tellement forts que vous vouliez faire un bébé mais pour faire un bébé il faut un oeuf et une petite graine. Or si papa il a des graines en bonne santé, Maman a moins de chances, ses oeufs sont malades. Alors une gentille dame a proposé de donner un de ses oeufs en bonne santé à papa et maman pour que vous puissiez faire votre bébé. Une fois la petite graine déposée dans l'oeuf, Maman a gardé l'oeuf au chaud dans son ventre et en a pris soin pendant 9 mois pour le faie grandir, grandir,grandir... jusqu'à ce que l'oeuf soit devenu un bébé qui décide de sortir ! La suite c'est toi qui la raconteras ;)

ceci est une version possible, mais il y en a d'autres. On avait déjà abordé le sujet ici sur le forum et j'avais donné le nom de certains bouquins pour enfants pour aborder le sujet avec eux. si ça t'interesse, je pourrai te redonner ça à mon retour en france en décembre ;)

bisous ma belle
38 ans Tours 2247
Pour ma part je ne m'inquiete pas quand à l'attachement que j'aurai envers cet enfant. Meme si il ne sera pas issue de mon ovule, c'est quand meme moi qui l'aurait désiré et porté en moi pendant ces 9 mois.
49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
merci les filles pour vos réponses, Je vais faire taire madame "j'ai des noeuds dans le cerveau" :roll: ;)
on voit le gynéco cet aprem pour parler de tout cela. On va poser des questions techniques, financières, de délais, mais aussi sur le traitement que je devrais prendre, et les chances de réussites.

bisous
I
43 ans NANCY 5017
On est lancé dans 2 procédures en France et en Belgique.
Nous avons eu la bonne surprise d'apprendre qu'en France le délai serait d'un an environ ( nous n'amenons pas de donneuse - personne ne correspond dans notre entourage )
alors renseigne toi vite dans ton CECOS , si ça se trouve c'est plus rapide que ce que tu crois .

En France on nous a déconseillé certains pays ( la gréce , la roumanie entre autres ... ) .

Pour ce qui est de l'annoncer à l'enfant : la psy belge nous a dit quasi mot pour mot ce que dit Triss. Elle nous a conseillé de bien lui dire qu'il avait été désiré , voulu ... Et elle nous a donné tout un tas d'autres conseils propres à la situation particulière que nous envisageons.
Le conseil qui m'a le plus " surprise" : quel que soit le choix que l'on fasse , nous n'avons pas à nous justifier - ni même à en parler aux autres . ( on en parle très librement mais ça fait réfléchir ce qu'elle a dit )

Je ne sais pas encore comment reçoivent les psys français ( on va le voir bientôt ) mais toutes tes interrogations tu devrais les noter pour en parler avec eux . Ils ont l'habitude de ce genre de cas et ils pensent à des choses que les patients eux mêmes n'envisagent pas ...
108 ans 6176
isa300777 a écrit:
Pour ce qui est de l'annoncer à l'enfant : la psy belge nous a dit quasi mot pour mot ce que dit Triss.


vais peut-etre me recycler dans la pycho pour couples en pma,moi :lol:

pour les psy des cecos, je pense que ça depend de ton interlocuteur avant tout. Celle qui avait recu a cochin était superbien. Elle a vite saisi que nous avions bien compris et saisi tous les tenants et aboutissants de la situation. Donc aucun souci pou donner son feu vert.

Elle en a surtout profité pour discuter avec nous sur le quand et comment le dire à bébé, ca ça nous préoccupait vraiment. Elle nous a bien précisé aussi que le jour où ça se ferait, si on a besoin il ne faut pas hésité à les contacter si besoin est. Les cecos ne sont pas là que pour recevoir les couples demandeurs et les donneurs. les equipes du cecos ( medecin et psys) peuvent aussi aider les couples d'enfants iadés a expliquer à leur enfant leur conception, le pourquoi de l'anonymat et aider les parents a aborder la chose si c'est difficile pour eux. Une sorte de SAV mais sans reprise ni echange :D
49 ans quelque part sur la route du bonheur 621
on a bcq parlé avec mon mari cette semaine, après le rdv avec notre spécialiste FIV. On a évoqué toutes les questions qui nous turlupinées. Ca fait du bien, car on réalise parfois que la pma a "obligé" notre couple à plus de communication et de tolérance ;)

Je pense que nous allons essayer de rencontrer des couples qui ont eu recours au don, au sein d'une association, et chercher une consultation psy spécialisée en fivdo, pour au moins un rdv, mais je pense que nous sommes clairs par rapport à notre projet. C'est meme chéri qui revient sur le sujet !!! Dingue :lol:

Le gynéco nous a dit qu'il ne fallait pas compter sur le cecos, on a d'ailleurs bcq discuté sur le sujet, il aimerait pouvoir traiter ses patientes en france, mais c'est impossible, de plus à 39 ans, je prends le risque de ne pas passer dans les délais :roll:
Ben alors on ira à l'étrangers, donc.

Merci pour votre présence les filles, ce site fait toujours du bien. Et oui psy pour couple pma, bonne reconversation trisss
Bonjour,

Nous avons choisi la république tchéque.
A 43 ans il fallait faire vite.
Résultat Positif, j'attend un bébé pour le mois de juin 2011.
C'est le bonheur.

Bisous.... si vous avez des questions je suis a votre dispostion.

Anne
B I U


Discussions liées