MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

De qui prenez vous des leçons ?

41 ans 04 5576
Hello,

mon titre est un peu bizarre et pas explicite mais je vais éclaircir. Je poste ce sujet parce que... j'adore mon chef. Sincèrement et sérieusement.

C'est quelqu'un qui m'a  
appris à relativiser beaucoup de choses et à réserver les coups de sang et la colère pour ce qui est important. Hier, je me suis pris une cartouche parce que quelque chose n'avait pas été fait. Ce n'est pas quelque chose qui me gène quand je suis fautive, mais là, j'estimais que ce n'était pas le cas. Et la personne qui m'a fait cette remarque le sait parfaitement mais n'a pas jugé lieu d'en faire part. Sincèrement mon premier reflexe a été de faire une réponse qui m'aurait coûté pas mal de choses. Et j'ai pensé à Chef. Chef m'aurait dit d'aller faire un tour et de répondre après. Je suis allée faire mon tour et n'ait même pas répondu (de toute façon chuis en vacances). Chef m'a appelée tout à l'heure, et m'a tenue le discours que j'ai pensé qu'il tiendrait :lol: on résoudra cela ensemble en rentrant, ce n'est pas important.

Mais cela m'a fait penser à ceux qui me font avancer. Ce n'est pas forcément des gens que j'appréciais à la base (coups de gueule powa^^), mais le respect et l'admiration m'ont permis de tirer des choses d'eux. L'affection est venue après, par la force des choses : il est difficile d'admirer quelqu'un et de faire abstraction de ses côtés attachants, même avec la meilleure mauvaise foi du monde parce qu'il nous a énervé au départ :lol: Il y a plusieurs nanas qui sont dans ce cas là pour moi sur le forum. Je ne vais pas les citer, parce que cela ne sert à rien mais bon.. si elles se reconnaissent, qu'elles sachent que j'ai une chtite pensée pour elles aujourd'hui ;)

Et vous alors : qui est votre "modèle" pour certaines choses ? comment avez vous construit votre relation avec ? Comment pensez vous que cela vous a amélioré ?
S
28 ans 6
... moi-même :°)
Ca pourra paraître comme une réponse « banale», mais mon grand modèle, c’est mon papa.

Il m’a appris énormément sur la vie, qu’on peut être heureux avec pas grand-chose, de ne jamais avoir honte d’être ce qu’on est et d’où l’on vient.
A toujours assumer mes idées, affirmer mes opinions, me battre pour elles et ne pas baisser les bras devant des obstacles aussi insurmontables semblent-ils paraître.
Il m’a appris la tolérance et le respect.
Il m’a offert la meilleure éducation possible, même dans les moments très difficiles.

Si je deviens mère un jour, mon modèle d’éducation sera celui que j’ai reçu.

Et comme tu penses à ton Chef, je pense à ce qu’aurait fait mon père quand une situation m’échappe, et cela m’aide énormément.

Les meilleures leçons que j'ai tirées sont incontestablement les siennes.
S
85 ans 4917
J'ai bien réfléchi avant de répondre car c'était difficile pour moi de répondre.

Avant mes 17 ans je crois que je n'ai pris de leçon de personne, je n'admirais personne. Ensuite j'ai rencontré celle qui allait devenir ma meilleure amie. Elle m'a appris le bonheur, la simplicité, elle m'a appris à être moins méfiante.

Ensuite je ne crois pas avoir eu de "modèle", j'ai pris à chaque rencontre de qualité, certaines choses qui me manquaient.

Mais principalement je dirais que j'ai tendu vers un idéal qui correspondait à ce que j'aurais tellement aimé rencontrer quand j'étais plus jeune.

J'ai essayé d'être pour les autres ce que j'aurais aimé que l'on soit pour moi. J'ai découvert avec stupéfaction que cela ne correspondait pas aux attentes de tout le monde. J'ai échoué auprès de certaines personnes en voulant les traiter comme j'aurais voulu être traitée, mais j'ai essayé de me remettre en question en le voyant comme une leçon.
R
35 ans 15384
De la vie tout bêtement ... Et des gens que je suis amenée a rencontrer ...
Mon tatoueur,parce que c'est quelqu'un de sage,de réfléchi,de patient,franchement c'est quelqu'un avec qui j'ai l'impression d'avancer en discutant avec lui. J'ai rarement eu l'occasion de parler avec quelqu'un d'aussi compréhensif et humain.
Il s'est battu toute sa vie pour etre accepté tel qu'il était et n'a jamais laissé tomber même dans les pires moments ...
Mon père,même s'il n'est plus là je me souviens toujours des conseils qu'il a pu me prodiguer tout au long de sa vie,et quand j'étais un bébé il m'écrivait de longues lettres pleines de sens,ou il me racontait ce qu'il a pu vivre avant ma naissance,les souffrances qu'il a connues,ses joies,ses peines,ses bonheurs,sa vie en Algérie,son arrivée en France,son parcours général,et c'est plein de conseils cachés que je m'efforce de mettre en pratique ;)

Ma mère,parce que c'est quelqu'un qui a connu tellement de merdes dans sa vie que je crois que personne n'est mieux placé qu'elle pour donner des lecons !
Ma grand mère,qui a galéré pendant ses études de médecine qu'elle a finalement réussi avec succès,qui a enchainé les petits boulots plus que merdiques et au final s'en est très bien sortie malgré tout ceux qui prédisaient sa chute ...

Et aussi de certaines personnes ici,qui ont su voir en moi une personne bien,qui m'encourage,et je les en remercie.
45 ans meuse 1180
De qui je pourrais recevoir des leçons ???Hummmm ...de tout le monde !!
Mais j avous que parfois ça me mets hors de moi et puis apres coup ,je me dis que ...La personne en face de moi a carrement pas la mm conception de la vie ,peut m aider a sa maniere a avancer dans la vie
Heureusement que j arrive a me remettre en cause ,que ma curiosité m aide sinon je serais la reine des préjugés !!!
Au final les leçons m ont féééé enormement de bien ,plus ouverte vers les autres
Je remercie enormement de personne ici ,mm celles ou ceux que j ai simplement lu ,beaucoup m ont appris
Mes enfants aussi m ont donné des leçons sur la vie
41 ans 04 5576
Storze a écrit:
... moi-même :°)


ah ouais quand même ? ^^

Citation:
De qui je pourrais recevoir des leçons ???Hummmm ...de tout le monde !!
Mais j avous que parfois ça me mets hors de moi et puis apres coup ,je me dis que ...La personne en face de moi a carrement pas la mm conception de la vie ,peut m aider a sa maniere a avancer dans la vie
Heureusement que j arrive a me remettre en cause ,que ma curiosité m aide sinon je serais la reine des préjugés !!!


Je vous quote ensemble parce que c'est marrant cette vision radicalement opposée des choses : je suis plus comme cedricarole, dans la remise en cause perpetuelle, parce que j'estime que ça aide à avancer. Après, je ne prends pas non lus tout et n'importe quoi ;) Storze, tu peux peut être développer ?

PrincesseZelda, je me rends compte à ta lecture que mon post n'est pas complet ;) J'ai écris cela parce que j'ai eu une espece de bouffée de tendresse et de gratitude pour Chef, sur le moment, parce que c'est vraiment quelque chose sur laquelle j'ai avancé grâce à lui. Il n'est pas mon modèle unique mais c'est vrai que c'est quelqu'un que j'admire sincèrement et le fait de l'admirer pour beaucoup de choses fait mieux accepter ses petits défauts.

Citation:
J'ai essayé d'être pour les autres ce que j'aurais aimé que l'on soit pour moi. J'ai découvert avec stupéfaction que cela ne correspondait pas aux attentes de tout le monde. J'ai échoué auprès de certaines personnes en voulant les traiter comme j'aurais voulu être traitée, mais j'ai essayé de me remettre en question en le voyant comme une leçon.


Peux tu développer s'il te plait ? cela m'intrigue ;)
45 ans meuse 1180
Oups ... j ai oubliée de preciser que malgres tout ,ça m a appris a etre plus tolerante mais que je garde tout de mm mes ideaux et mes opinions ,les leçons des autres c est bien mais c est pas pour autand que j y adhere
Il fooo aussi rester une personne particuliere ,etre sois mm et tirer des leçons de ses propre erreur
houla !!!j ai un neurone qui va peter !!!
36 ans Paris 1810
En fait ça ne va pas être une personne en particulier.

Je vais tirer certains types d'enseignements d'une personne, et prendre des leçons bien différentes de quelqu'un d'autre.

Par exemple, j'ai une amie (qui n'est même plus vraiment une amie, mais bon ça n'empêche pas) qui est extrêmement positive. Elle sait voir les petits bonheurs de la vie, et pour moi qui suis d'un naturel très insatisfait, c'est une vraie leçon de vie qu'elle me donne.

J'ai une autre amie qui, au contraire, est d'une nature assez mélancolique, mais qui a une vraie capacité à s'analyser, décrypter ses ressentis, ses freins, ses désirs... Et j'apprends donc aussi d'elle, mais différemment.

Donc voilà, de personne en particulier, mais de plusieurs personnes pour des choses différentes.
793
Je n'ai jamais admiré quelqu'un, jamais pris de leçons de personne ; la vie s'en charge très bien elle-même et la seule chose importante qu'elle m'a appris, c'est de ne jamais faire deux fois la même erreur... ;)
45 ans meuse 1180
Heu !!!mm avec les leçons de la vie ,je suis tres douée de faire plusieurs X les mm erreurs !!! :roll:
40 ans Ici et là-bas 3402
Amis du cul-cul la Praline powaaaa, me voilà.

De qui je prends des leçons? Ben, de mon cher et tendre, il m'a fait tellement avancer dans plein de domaines mais je crois que celle dont j'ai appris et j'apprends le plus c'est .... sa mère! :shock:
Qui l'eut cru moi qui la détestait au début? Enfin, je pensais la détester mais c'était pas le cas...
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Je ne les prends de personne, parce que les rares fois où je l'ai fait, ça ne m'a pas réussi. A la place, j'essaie d'avancer en tirant les leçons de mes erreurs mais ça ne marche pas toujours non plus.
38 ans au bord du lac 605
de mon chéri, qui surmonte les traumatismes avec une force que je lui envie

de ma maman, qui a surmonté les deuils qui ont émaillé sa vie sans s'aigrir et en restant généreuse

de mon papa, qui m'a montré que se remettre en question donne du sens à sa vie

de mon frère, qui mène une vie de dingue et arrive quand même à garder du temps pour ceux qu'il aime

de ma meilleure amie, qui a réussi à se réconcilier avec son corps

bon j'arrête là, disons que beaucoup de gens m'inspirent, chacun à leur façon...
S
85 ans 4917
Alors toad pour développer ma phrase sur le fait que j'ai essayé de traiter les autres comme j'aurais aimé qu'on me traite et que j'avais échoué auprès de certaines personnes pour qui cela ne correspondait à aucune attente.

Par exemple une de mes soeurs est très différente de moi, nous avons le même passé mais pas du tout le même caractère et la même souffrance. Je la traitais comme je voulais être traitée, c'est à dire que je n'aime pas qu'on me dise ce que je dois faire, j'essaie de faire preuve de sympathie et compassion et je suis très sensible au ton employé donc j'ai tendance à faire quelques détours avant d'arriver à ce que je veux dire tellement je veux faire attention à ne pas blesser, je mets de la chaleur dans le ton de ma voix, un sourire dans mes yeux et..... bien en fait je l'agaçait profondément et je ne lui apportais rien en retour. Elle est très directe, parle d'un ton très neutre, sans émotions et elle dit tout ce qu'elle pense "pour mon bien". Pendant des années j'ai essayé de lui faire comprendre que sa manière de communiquer ne me convenait pas en lui parlant comme je voulais qu'on me parle, mais en fait c'était un dialogue de sourd. Je m'en suis rendu compte à l'occasion d'une période de crise ou tout est sorti. Il n'a pas été possible de surmonter pour le moment nos grands différences de communication, mais j'ai l'espoir d'avancer pour réussi à trouver un langage qui pourrait convenir à toutes les deux. Pour le moment j'ai mis de la distance entre nous car c'est ce qui me parait le plus facile à vivre pour moi.

La leçon que j'en ai tirée c'est dans la vie je me comporte comme j'aimerais que l'on se comporte avec moi, mais j'ai appris l'humilité de savoir que ce qui me convient ne convient pas à tout le monde et j'accepte l'idée que je peux agacer ou énerver quelqu'un alors que je mets toute ma volonté à ne pas le faire. C'est une part qui échappe à mon contrôle et de le comprendre me permet d'avancer encore plus sur le chemin de la vie. Du coup, j'essaie d'être plus directe dans ce que j'affirme.

Cette leçon me sert dans ma relation avec mes enfants, car j'ai essayé d'être la mère idéale dont je rêvais en tant que petite fille et en étant mère j'ai "réparé" la petite fille mais je suis capable de me remettre en question et d'apprendre de la bouche de mes enfants qu'ils sont différents de moi et qu'ils n'ont pas besoin d'être réparés et la mère que je suis peut-être que ce n'est pas la mère dont eux revaient (pour le moment je dois dire qu'ils sont sympas avec moi mais ils ont le droit d'exprimer qu'ils ont d'autres attentes que les miennes).

J'espère que j'ai été assez claire du coup ;)
B I U


Discussions liées