MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi se marier ?

P
37 ans 18
Bonjour à toutes,

Voilà j'ai quelques questions concernant le mariage.

Mon copain m'a demandé de l'épouser, et j'ai dit non.

Autant vous dire qu'il ne l'a pas très bien pris,  
mais le problème c'est que je n'arrive pas à lui faire comprendre mon point de vue.

Je suis folle amoureuse de lui, je vais avoir 23 ans, donc ce n'est pas tant une question d'âge, mais je ne crois pas aux liens du mariage. Je ne vois pas l'intérêt, je ne vois pas l'attrait, je ne l'ai jamais eu, et je ne l'aurais, me connaissant, jamais.

C'est une institution qui m'échappe complètement. Je suis du genre hypra-rationnelle, même en amour, concernant un acte pareil encore plus. Je ne vois pas pourquoi les gens se marient de nos jours ?

Je m'explique: une fois qu'on exclut la tradition, que reste-t-il ? Les données sociologiques, économiques et tout simplement anthropologiques ont profondément muté et le mariage n'est plus un rite de passage (n'en déplaise à certain :D).

Je suis juriste, et j'ai une approche très concrète du mariage, mais je n'arrive toujours pas à trouver de raison (au sens propre de "la raison") qui poussent les gens à se marier.

Mon approche est, je pense, complètement conduite par ma pensée que les gens sont appelés à changer, à évoluer, que l'amour n'existe pas pour toujours (je crois que les couples qui sont mariés depuis 50 ans partagent quelque chose de différent que l'amour des jeunes années, l'amour peut-être, mais un amour différent). Et, je crois, sincèrement, qu'on ne peut parier sur le futur.

Pour moi le mariage est plus une prison, qu'autre chose. Mais ce n'est que mon opinion: ma meilleure amie prépare en ce moment même son mariage qui aura lieu en mai, j'ai beau avoir des réserves sur cette union, je respecte son choix.

Mais pourquoi ne pas respecter mon choix: j'ai toujours les mêmes mots qui ressortent quand je parle de mon avis "bizarre", "tu vas changer d'avis, tu verras (ce qui a le don de profondément m'agacer)", "c'est parce que tu n'as pas trouvé le bon", 'immature" ...

Anthropologiquement, l'Homme n'est pas appelé à s'enfermer dans un carcan, c'est contre-nature. C'est la culture qui a imposé le mariage, non pas le mariage de deux êtres (ça c'est la conception moderne), mais le mariage de deux familles, de deux clans, de deux pays etc... C'était un acte "politique", une décision familiale. Le foyer était le coeur de l'évolution sociale.

Le taux de divorce, sans surprise, était très bas, pour cette raison que le mariage était rationnel (mais aussi par l'ascendance de la religion sur le peuple, la soumission de la femme au père puis au mari etc ...). Vous me direz, les hommes collectionnaient les maîtresses, c'était de rigueur.

Aujourd'hui, le taux de divorce crève les plafonds, les gens se marient parce qu'ils sont amoureux (en majorité, il existe encore des cas très faibles de mariage pou X raisons autre que l'amour), et divorcent quand ils ne le sont plus. L'infidélité n'a pas pour autant cessé, au contraire.

Pourtant les voeux des époux n'ont presque pas changé: se jurer amour et fidélité jusqu'à ce que la mort les sépare.

Bref, mon choix de ne pas considérer le mariage comme une case dans ma vie est, comme vous pouvez le lire, éclairé.

Mais mon cher et tendre ne veut pas le comprendre (voilà ce que c'est de fréquenter un non-juriste :D), il le prend personnellement, c'est bien dommage, mais je ne sais comment lui faire comprendre (pourtant mon explication est plus que compréhensible, s'il daignait d'écouter)...

Donc ma curiosité m'amène à vous demander: pourquoi vous êtes-vous marier ? L'êtes vous toujours ? Si non, pourquoi ?

Et mon problème, avez-vous une idée pour m'aider à faire passer la pilule ?

Merci d'avoir tout lu et pour vos réponses :)
833
Tu te poses bcp trop de questions...A ton âge j'étais comme toi...anti mariage et anti enfant...Mais quand j'ai rencontré zhom...là j'ai compris que l'aboutissement de notre relation était le mariage (tout simple, sans personne si ce n'est nos témoins ; qu'en mairie) et des enfants....c'est l'amour, je ne peux le définir....c'est naturel. A 23 ans, tu es amoureuse...normal....mais peut etre as tu conscience au fond de toi que ce ne sera pas l'homme de ta vie....(je ne te souhaite rien de tel d'ailleurs)...A méditer...Quoi qu'il en soit tu as raison, porter une alliance ne change pas la nature de tes sentiments...et cela ne prouve pas qu'on aime plus....
40 ans oise 1060
alors moi , je suis 100% ok avec toi parisienne !
avec mon homme , on s'est pacsés mais c'est notre maximum ! pourtant on a 2 enfants , on s'aime depuis 11 ans mais le mariage ... je peux pas ... et lui non plus ! comme ça , on est tranquille ! pour moi aussi c'est une institution désuette qui ne signifie plus grand chose de nos jours ... mes parents sont mariés , j'ai des amis mariés ... et beaucoup de divorcés dans mon entourage ! pour moi , du moment qu'on s'aime , pas besoin de paperasse pour le prouver au monde entier . mes enfants sont la belle preuve d'amour que je pouvais donner à mon homme .
42 ans brest 3644
J'aime bien ton post...ça m'a fait penser à quelque chose.
Je n'avais pas vu notre mariage sous cet angle...


c'est peut être bien parce c'est complètement irrationnel justement!
Comme un pied de nez à la vie.
Le taux de divorce, la routine, les problèmes divers et variés... Le mariage c'est entrer en résistance, se rebeller contre tout ça!

Ouais chui une rebelle en faites :lol:

C'est la seule et unique fois où l'on dépensera autant d'argent pour des trucs aussi futile qu'une robe, un traiteur... pas dans le sens "vous avez vu ton mon argent que j'ai a moi...!"
Non, dans le sens "on s'en fout on est heureux"
39 ans Thaïlande 1084
Je suis complètement d'accord avec toi, Parisienne ! :) Bon, je suis mariée, mais c'était pour faciliter notre vie de "couple mixte nomade". En vrai, je pense comme toi, le mariage est une institution désuète.
R
35 ans 15384
Pour moi c'est une évidence. Je suis officiellement fiancée et la prochaine étape dans même pas un an sera notre mariage. Je ne saurais l'expliquer,mais c'est comme ca,c'est le bon,l'homme de ma vie,je veux porter son nom,devenir sa femme et lui appartenir pour toujours. Depuis mes 16 ans,l'age ou je l'ai rencontré,je l'ai su,ca s'est imposé dans mon esprit et ne m'a plus quitté,et lui non plus. Je crois définitivement en l'amour véritable et sincère,mes parents sont restés ensemble toujours et seul la mort les a malheureusement séparés. Sinon,j'ai la certitude qu'ils auraient fini leurs jours ensemble,très vieux et toujours aussi heureux et amoureux.
Pour moi,c'est quelque chose de sérieux a ne pas prendre a la légère. Donc ca sera pour toute la vie.
39 ans Thaïlande 1084
CuteVengeance a écrit:
je veux porter son nom


Je crois que cet élément est le pire pour moi... Je trouve ça vraiment rétrograde et machiste. Pourquoi la femme change de nom alors que l'homme ne le fait pas ? Dans certaines cultures, chacun garde son nom, c'est systématique, je trouve ça tellement mieux !

Avant de me marier, j'avais - on l'aura compris - décidé de garder mon nom. Alors j'ai été vraiment contente d'apprendre que l'acte de mariage type en Thaïlande précise que la femme garde son nom et continue à s'appeler Mademoiselle. Tout à fait ce qu'il me fallait ! :)
R
35 ans 15384
Ah ca chacun a son point de vue mais mon chéri aimerait que je m'appelle comme lui,et ca n'en fais pour un autant un macho rétrograde,loiiiin de là :lol:
Et j'ai aussi très envie qu'on m'appelle Madame C********** ! Ce serait vraiment un grand bonheur pour moi et le plus beau des honneurs <3
39 ans Thaïlande 1084
Et est-ce qu'il aimerait aussi s'appeler M. Cutevengeance ?
R
35 ans 15384
Bah écoute pourquoi pas ^^ :lol:
Mais je crois qu'en France c'est pas trop possible ...
L
39 ans 1063
Citation:
L'article 1355 du code civil prévoit qu'au moment de la célébration du mariage, les époux doivent choisir d'un commun accord leur nom " conjugal ", qui peut être indifféremment le nom de naissance de la femme ou du mari.


je comprends bien ton ressenti sur tout cela, mais il est effectivement préférable d'être d'accord à deux sur le sujet ;)
je me pose un peu des questions quant au mariage moi aussi parisienne, bien que je serais ravie d'être "débarrassée" de mon nom de famille c'est tout de même un engagement, et rien de nos jours ne nous promet que cela durera (on divorce aussi à 60 ans)
de plus j'ai déjà été 'promise' à quelqu'un dans le passé mais j'ai rompu mes fiançailles alors je me dis aussi qu'à présent toute la signification en est gâchée, peut-être nous marierons nous avec mon homme, peut-être pas, si enfants il y a ils porteront alors nos deux noms et peut-être qu'en vieillissant le mariage viendra lorsque je serais sûre que nous vieillirons ensemble; mais ce n'est plus pour moi une obligation sociale en tout cas c'est certain. Mais rien ne dit que je ne changerais pas d'avis =p
39 ans Thaïlande 1084
Ce n'est qu'un nom d'usage, pas un changement de nom officiel donc je ne vois pas ce qui empêcherait les hommes de le faire (à part les traditions machistes qui perdurent, bien entendu ;) )
L
39 ans 1063
NamManao a écrit:
Ce n'est qu'un nom d'usage, pas un changement de nom officiel donc je ne vois pas ce qui empêcherait les hommes de le faire (à part les traditions machistes qui perdurent, bien entendu ;) )


oui voilà, la plupart des gens ne le savent pas car peu de couples l'ose =)
70 ans 3528
Je ne vois pas en quoi les raisons que tu exposes te poussent a refuser le mariage? Tu dis que tu vois le mariage avec des yeux de juriste, j'ai plutot l'impression que c'est le tintouin autour de l'amour eternel et de la fidelite qui te gene. Parce que, pour ma part, le point de vue juridique a pese tres lourd dans ma decision de me marier. Je trouve que c'est une protection inegalee du conjoint, des enfants, une grande facilite dans les demarches (d'autant qu'on est un couple mixte nomade ausi ;) ) etc. C'est pour moi une securite "materielle" d'etre mariee et je trouve cela rassurant de ce point de vue la.

Ensuite, l'aspect fleur bleue amour, fidelite blablabla tu y adheres ou pas, je ne vois pas ce que ca change d'etre marie. Vous avez vos propres regles de couple, ca marchera ou pas, que vous soyez maries ou pas, aujourd'hui ce n'est pas l'institution du mariage qui empeche les gens de se separer ;) de meme, des couples non maries peuvent durer toute la vie.

J'ai rencontre il y a environ 3 ans un peuple ou le mariage n'existe pas, il n'y a pas de notion/devoir de fidelite, les enfants "appartiennent" a la famille de la mere, les couples ne vivent pas ensemble. Et ca fonctionne tres bien. Le mariage est effectivement une institution sociale, une maniere de fonctionner comme une autre. Malgre tout, parmi ce peuple, toutes les personnes que j'ai rencontrees m'ont avoue que la maturite arrivant, ils ne frequentaient plus qu'une seule personne, exclusivement.
On peut regarder aussi du cote des pays polygames, des societe ou les femmes ont plusieurs maris etc. Ce type d'union a toujours pour but la survie sociale/economique, le soin des enfants. Aujourd'hui, dans les pays occidentaux les femmes comme les hommes ont generalement la capacite et le droit legal de s'occuper d'une famille seuls, du coup le mariage peut sembler effectivement desuet... mais je ne vois personnellement aucune difference entre la vie commune entre gens non maries et la vie commune apres avoir signe des papiers (avantages legaux mis a part). Du coup, je ne comprends pas vraiment l'opposition au mariage venant de personnes qui vivent precisement dans cette forme d'institution sociale meme si les "papiers" ne le disent pas.
40 ans Rennes (35) 8666
Je ne voulais pas me marier, mais je voulais des enfants.
Mon monsieur aussi, mais pas "hors mariage". Et dans la mesure ou pour moi le mariage ne représentait rien, à part un vague bout de papier, j'ai dis oui quand il l'a demandé. Ca me semblait un moindre "sacrifice" de ma part.
Au final, je me suis lancée à fond dans les préparatifs (quite à le faire, autant le faire bien), et plus la date approchait et plus j'avais hate.

Ca fait deux ans et demi maintenant, je porte son nom, et je ne regrette rien. Je suis heureuse d'être mariée, et finalement je me rends compte que ça avait quand même un peu beaucoup d'importance pour moi...

Voila pour mon expérience. Pour ton cas, je suis surprise que vous n'en ayez pas parlé avant en fait. J'avoue que je ne connais personne (à part toi du coup lol) qui ce soit fiancé sans que cela n'est été discuté avant. Mon monsieur connaissait très bien mon point de vue sur le mariage, et moi le sien sur les enfants. Du coup quand il a fait sa demande il savait que je dirai oui... Et je pense que ça doit etre comme ça dans 99% des cas non?
B I U


Discussions liées