MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un début de relation, besoin de vos avis

M
38 ans midi pyrénées 230
Bonjour tout le monde!

Comme mon titre l'indique, j'ai besoin de vos avis concernant une relation que je viens de démarrer il y a quelques semaines.

J'ai rencontré un jeune homme voila  
1 mois environ, 30 ans divorcé et "bien sous tous rapports".

Nous nous sommes vus 2 3 fois et lui était très attiré par moi, enfin c'est ce qu il m'a dit ("tu me plais beaucoup").

Bref, nous nous sommes embrassés et dés le début il s'est montré très attentionné, je ne dirai pas amoureux, hein, c'est que le début, mais a m'envoyer de nombreux messages par jour avec des messages très gentils, presque trop, ca me faisait même un peu fuir, tant de choses si"mielleuses" (désolée, ce n'est peut être pas le terme que je devrais employer, mais c'est le seul qui me vienne là).


Sauf que moi bon, ayant été un peu bléssée dans le passé, j'ai voulu jouer les dures et ne pas me laisser emporter par cette frénésie des sentiments, bien que bon, je ne sois pas en pierre non plus, j'ai commencé à me laisser aller et on s'est découverts un peu et je commence à m'attacher à lui de plus en plus, jusque la rien d'anormal vous me direz...

Le truc qui me chiffonne, c'est que on ne se voit pas très souvent, soit, c'est pas la passion fusionelle du couple "raide dingue in love", mais je dois avouer que je l'aime beaucoup et j'ai l'impression que lui aussi, car quand on se voit c'est tu m'as manqué mon ange, mon coeur etc, mais par contre, si je suis "son ange, son coeur et j'en passe",il ne sacrifie pas une soirée avec ses copains à picoler pour venir me voir!! :?

Par exemple hier soir nous étions en ville chacun avec son groupe d'amis et on s'était dit qu on se rejoindrai dans la soirée, donc très bien, je lui envoie un message pour lui dire que je suis à tel endroit et lui me dit ok moi je suis la, mais j'ai vraiment beaucoup bu....Ce que j'ainterprété par "je suis bourré et bien ou je suis donc j ai pas très envie de venir la ou tu es"...
Bon peut être que j'ai interprété trop vite, mais au final j'ai abrégé ma soirée (un peu énervée que j'étais), j'ai laché mes amis et suis rentrée chez moi.

Je le lui ai dit et il m'a raconté sa soirée "je suis ds une soirée de fou, blabla, et qu'il a fini par un "tu me manques, on se voit demain"... :shock:

Donc, ce qui me fait venir vers vous après ce très long pavé sont les questions suivantes:

1-que penseriez vous à ma place dans une telle situation?

Parce que à moins que je me trompe, le début d'une relation doit être tout feu, tout flamme, non? On a envie de se voir tout le temps, on pense l'un à l'autre, toussa...

2- si je lui manque, enfin c'est ce qu il me dit, pourquoi est ce qu'il a préféré faire sa soirée avec ses potes, alors que bon, on ne se voit pas tous les jours

3- moi qui ne suis vrt pas très démonstrative (et il le sait), je lui ai dit récemment qu'il me tardait de le revoir...

Je suis un peu perdue, peut être parce que véxée de ne pas être la personne à qui il pense en priorité quand il doit sortir...

Je précise aussi que je ne suis pas du genre à faire une scène parce que on avait dit qu on se verrais et qu au final mr décommande...

J'ai bien envie de lui parler, de lui dire que son attitude de la veille m'a bléssée, mais en même temps, si cette relation démarre si mal, c'est peut être le signe qu'il ne vaut mieux pas que je me prenne la tête, non? vous en pensez quoi vous?

Désolée de ce pavé imbuvable, j'attend vos conseils et bonne journée
46 ans 483
Bonjour Marion,

Alors, déjà, un truc qui me chiffonne dans tout ça :

Citation:
J'ai rencontré un jeune homme voila 1 mois environ, 30 ans divorcé et "bien sous tous rapports".


Citation:
il ne sacrifie pas une soirée avec ses copains à picoler pour venir me voir!!


Citation:
lui me dit ok moi je suis la, mais j'ai vraiment beaucoup bu


Je dois être trop vieille France mais je trouve ça contradictoire ...

Bref, pour ta question, je ne sais pas s'il existe des règles en amour mais de fait, toutes les histoires pour moi ont commencé par des contacts à très hautes doses. Que ce soit de longues nuits au tel ou bien des heures à parler dans un parc, voire sous la couette. Je ne sais même pas comment je réagirais si je vivais un début d'histoire avec quelqu'un de si peu dispo, surtout si en plus ses indispos, ce sont des championnats olympiques d'alcootest. En fait, si, je sais comment je réagirais mais je doute que tu veuilles avoir des détails.

Le mieux serait peut-être d'en discuter avec lui mais il va falloir pas mal de diplomatie pour ne pas passer pour la nana en demande voire même collante. Et ça, c'est pas glamour, mais alors pas du tout.
40 ans Angers 1764
Pour le coup, je suis assez d'accord avec Fox-Trot. Ceci dit, il ne faut pas oublier que ça ne fait qu'un mois alors peut-être que vous n'en êtes pas au même "stade" et qu'il s'investira un peu plus par la suite ?

Bref, le mieux, c'est effectivement de lui en parler. Sans l'accuser ni lui faire de reproches mais simplement en parler.
31 ans 191
Je suis un peu comme ton copain (mis à part la picole :P ) le mieux comme tout le monde te l'a conseillée c'est de discuter avec lui sans pour autant lui faire des reproches parce que si ça se se trouve il ne s'en rend même pas compte , peut être a t-il développé un comportement "de célibataire" , il faut lui parler parce que si tu ne dis rien , comment veux t-il qu'il sache et comprenne que tu veux le voir plus souvent ?
Et oui les garçons aussi ont envie de truc mielleux parfois

Alors sois tu restes à rien faire et au bout d'un moment t'en aura franchement marre et hop dans le mur , soit tu lui parles "en adulte" et vous réglez ça tout de suite et hop poubelle !
41 ans 04 5576
boh...

je suis aussi comme ton copain : ce n'est pas parce que je suis dans une nouvelle relation que je lâche mes amies.

Je trouve que ce n'est pas un mal, de garder son bout de vie à soi, de ne pas tout lâcher pour une personne. Des moments par ci par là me suffisent (tant que ce n'est pas tous les six mois on est bien d'accord).

Il y a des gens, dont je fais partie, qui redoutent le fusionnel au delà de tout, mais ça n'empêche pas d'être amoureux. Si en plus tu te montrais distante au départ, il a pu penser que tu étais comme cela toi aussi. Parle lui, il ne lit certainement pas dans tes pensées, et un "j'ai hâte de te revoir" ne suffit pas à éclairer la lanterne sur ce genre de point...
M
38 ans midi pyrénées 230
Fox-Trot a écrit:
Bonjour Marion,

Alors, déjà, un truc qui me chiffonne dans tout ça :

Citation:
J'ai rencontré un jeune homme voila 1 mois environ, 30 ans divorcé et "bien sous tous rapports".


En fait, je voulais juste dire qu'il me plaisait bien bien...
29 ans 10
Je suis assez d'accord avec ce que les autres ont dit. Tu devrais éclaircir tout ça en lui parlant posément et lui demander son point de vue sur votre relation.

En ce qui concerne le fait qu'il n'ait pas voulu venir te voir alors qu'il était bourré, c'était peut-être pas parce qu'il n'en avait pas envie mais parce qu'il ne voulait pas que tu le vois dans cet état là. On est alors pas toujours maître de ses actes et de ses paroles et on peut être franchement ridicule (décevant) à dire n'importe quoi... Enfin ce n'est qu'une possibilité.
M
38 ans midi pyrénées 230
merci à tous et à toutes d'avoir pris le temps de me répondre...
C'est vraiment sympa de votre part :)
793
Je répondrai juste à ceci :

Marion82 a écrit:
Parce que à moins que je me trompe, le début d'une relation doit être tout feu, tout flamme, non? On a envie de se voir tout le temps, on pense l'un à l'autre, toussa...

Toutes les relations ne débutent pas sur un coup de foudre. Parfois la flamme a besoin de temps pour chauffer, parfois elle peut s'embraser d'un seul coup après quelques jours, quelques semaines...
Evidemment, on pense que dans l'idéal, le coup de foudre est la preuve d'un grand amour naissant mais on ne compte plus les relations fusionnelles qui ont explosé peu de temps après avoir commencé.

J'ajoute quand même que je ne comprends toujours pas ce que les gens veulent dire par "aimer beaucoup". L'amour peut arriver d'un seul coup, dans ce cas, on aime tout court ; si la relation se construit, on ne parle pas encore d'amour, mais "aimer beaucoup" ou "aimer bien", là je ne vois pas...
M
38 ans midi pyrénées 230
Toutes les relations ne débutent pas sur un coup de foudre. Parfois la flamme a besoin de temps pour chauffer, parfois elle peut s'embraser d'un seul coup après quelques jours, quelques semaines...
Evidemment, on pense que dans l'idéal, le coup de foudre est la preuve d'un grand amour naissant mais on ne compte plus les relations fusionnelles qui ont explosé peu de temps après avoir commencé.

En fait, j'ai aimé 2 fois et les deux fois ont été des débuts passionnels et fusionnels dont une histoire qui a duré 3 ans...C'est vrai que c'est l'idée que je me fait d'un amour naissant...
41 ans Oise ( 60 ) 264
Il faudrait peut être savoir comment était sa vie quand il était marié... Il a 30 ans donc ça doit pas faire si longtemps qu'il a divorcé... Peut être que son ex-femme ne lui laissait pas beaucoup de latitude et que du coup il compte bien mener sa vie comme il l'entend , une femme ou non dans sa vie... Tu peux lui faire part de ta déception mais fait attention, comme dit Fox une fille en demande c'est pas très glam'!
M
38 ans midi pyrénées 230
merci fox trot!!c'est chouette d'avoir l'avis d'un garçon...Et merci les filles c'est chouette votre avis aussi.

Son ex femme...Il en parle très souvent, mais je n'ai pas encore osé lui demandé le pourquoi exact de la rupture...

J'ai aussi envie de lui demander si il a tout réglé avec elle au vu du fait qu il en parle tout le temps, pas parce que ca m'embète, ca ne me dérange pas plus que ça, mais juste pour savoir si il est sur que son histoire avec elle est bien terminée (il en parle vraiment souvent).
45 ans En normandie, pas loin des Yvelines 17
My-Lan a écrit:
Il faudrait peut être savoir comment était sa vie quand il était marié... Il a 30 ans donc ça doit pas faire si longtemps qu'il a divorcé... Peut être que son ex-femme ne lui laissait pas beaucoup de latitude et que du coup il compte bien mener sa vie comme il l'entend , une femme ou non dans sa vie... Tu peux lui faire part de ta déception mais fait attention, comme dit Fox une fille en demande c'est pas très glam'!


Je rebondis sur ton message My Lan car je suis dans cette situation actuellement.
Je débute une nouvelle relation moi aussi mais contrairement à l'ami de Marion il m'a dit dès le départ qu'il lui faudrait un peu de temps. En effet, il sort d'une relation de 8ans qu'il définit de "castratrice". Du coup, il m'a prévenu qu'il voudrait surement sortir avec ses amis et retrouver sa "personnalité".
Quand on est ensemble on est très heureux, très câlins, on a pleins de gouts communs.... Mais du coup je suis très prudente à ne pas devenir "envahissante" dans sa vie.
Notre relation va surement évoluée (en bien ou en mal ca je ne sais pas) mais je ne veux surtout pas précipiter les choses dans un sens ou dans l'autre.

Donc Marion, fais juste attention de ne pas lui montrer trop d'énervement dès le début de la relation, cela pourrait le faire fuir....
M
38 ans midi pyrénées 230
merci de ton témoignage, blue...je pense que ça va m'aider :)
43 ans Belgium (one point) 251
Je suis un peu à la place de ton monsieur... j'ai vécu une rupture difficile, et mon comportement amoureux a changé ....j'ai rencontré qqun de super, je tiens à lui et je nous imagine bien continuer un bon moment ensemble :D ... mais la fusion totale, c'est terminé.. je n'ai plus envie de vivre par qqun, de ne plus voir mes amis (qui m'ont ramassée à la ptite cuiller pendant ma rupture) ... au moment de la rupture, la 1er phrase que j'ai dit à ma thérapeute c'est " je ne sais plus qui je suis" et c'était vrai, j'avais tellement fusionné que je ne connaissais même plus mes propres goûts. Et ca, je n'en veux plus...

ça ne pose pas problème dans mon couple, car mon copain a vécu la même chose et il me comprend (je ne suis pas prête pour la vie commune, ca tombe bien, lui non plus :lol: )... il respecte la distance que je mets parfois et ne me met pas la pression (et c'est vraiment génial :lol: )...la flamme n'est pas apparue d'un coup de baguette magique... les sentiments ont évolués et ce sont véritablement crées au fil du temps (alors que je ne n'aurais pas parié un euro sur la relation à cause de mon besoin d'indépendance, ça fait 6 mois que ça dure, et ça va de mieux en mieux)... maintenant, je parle de distance, mais on se voit régulièrement et quand on ne se voit pas, on passe la soirée en audio... donc bon... c'est pas si distant que ça lol.

Si je peux te donner un conseil, c'est de ne pas être envahissante, de le laisser venir, pas de pression... ceci dit, si tu souffres trop de la distance, il faut lui dire si ça ne te convient pas...Ne te laisse pas embarquer dans une relation qui te ferait souffrir
B I U