MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Réflexions d'une "amie"

1289
Au tél avec une personne qui est censée être mon amie la plus proche, qui fait une taille 52.

"Elle est grosse, enfin, grosse comme moi hein pas grosse comme toi  
quand même!!!"

C'est pas la première fois qu'elle me fait ce type de réflexion, déjà une fois, on parlait de C&A, je lui dis que j'aime pas les fringues grandes tailles qu'ils vendent.
"Oui mais MOI je mets une taille NORMALE hein, je m'habille pas dans leur rayon grande taille!".
Elle m'avait dit ça devant une autre amie commune, qui a du mal à pas nager dans son 36, et elle ça l'avait choquée.

Sur sur le coup je ne dis rien mais j'ai pas apprécié.

C'est moi qui exagère ou bien ça vous aurait bien déplu à vous aussi???
maybesomeday a écrit:


C'est moi qui exagère ou bien ça vous aurait bien déplu à vous aussi???


Ca m'aurait déplu également. De toute façon, toutes les réflexions sur ce sujet, même si ce n'est pas méchant ou juste maladroit, je le prends mal.


Si ton "amie" est elle-même ronde, peut-être est-elle complexée et se console en pensant l'être moins que toi.
En tout cas je comprends que tu aies mal réagit mais peut-être était-ce juste maladroit de sa part?
1289
Elle a un énorme complexe de supériorité qui à mon avis cache autre chose, mais ce style de réflexion avec elle j'y ai droit régulièrement, que ce soit sur mon poids, mon boulot, ma culture etc... Elle est supérieure à moi, et à tout le monde d'ailleurs, en ce qui la concerne.
J'ai l'habitude mais les réflexions sur le poids ça commence à me déplaire très sérieusement.
42 ans chez moi 318
dis lui , ou fait lui comprendre que ses reflexions ne te plaises pas , si c vraiment une amie elle devrait comprendre
45 ans 10768
Quand on est mal dans sa peau on a souvent besoin d'un faire-valoir... Quelqu'un qu'on estime moins bien que soi et qu'on dénigre pour ne pas avoir se dénigrer soi-même... Une fuite en avant...

Est-ce vraiment une amie pour toi, ou bien juste une personne avec qui tu traines, une copine quoi ?... Vous vous connaissez vraiment, êtes confidentes ?

Je vais pas être originale (rapport à ton autre sujet auquel je viens de répondre ;)), mais il faut parler. Si tu n'apprécies pas ses remarques il faut le lui dire.
37 ans 5932
Et qu'est-ce que tu réponds quand elle te fait des réflexions ? Tu laisses dire ou tu lui montres ton mécontentement ? Est-ce qu'il est envisageable de la "secouer" un peu en lui disant ses 4 vérités ou bien ne le supporterait-elle pas ?
1289
On a été TRES proches pendant un moment, enfin tout est relatif dans mon cas les trucs les plus importants je le gardent pour moi. Mais avant elle j'avais jamais eu d'amie aussi proche.
Elle a changé, elle est devenue extremement négative et agressive (tout le monde est con, les trucs qui m'intéressent sont nuls, rien n'est à sa hauteur...), on a même arreté de se parler complètement pendant plusieurs mois l'été dernier.

Je t'avoue qu'il y a des fois où je me demande même pourquoi je garde le contact. Et effectivement je déteste la façon dont elle m'utilise (ou croit m'utiliser) comme un faire-valoir.

Lui parler c'est TRES difficile, elle part en live immédiatement. J'ai eu le malheur une fois de dire à une collègue que j'étais fatiguée parce qu'on était restées au téléphone jusqu'à 2h du matin (je commençais à 5h, elle à 10). Elle l'a pris super mal, m'a fait limite une crise au boulot comme quoi je "faisais croire" aux autres qu'elle me collait au téléphone le soir contre mon gré. Le délire total,quoi!!!

La moindre réflexion c'est crise de nerfs garantie, je crois que je ne dis rien uniquement parce que j'ai pas envie de l'entendre s'énerver pour rien.
37 ans 5932
Ouh la la je crois qu'un truc pareil ça me gonflerait vite ! Du coup je ne suis pas de bon conseil parce que je pense que je ne ferais pas dans la dentelle avec quelqu'un comme ça. Je ne suis pas fan des conflits, mais plutôt me faire picorer par un moineau jusqu'à ce que mort s'en suive plutôt que de me laisser enquiquiner comme ça.
1289
Ca me gonfle très très beaucoup aussi. Va falloir que ça sorte à un moment ou à un autre, ça va faire mal :x
37 ans 5932
Ca lui fera les pieds :lol: Bon je doute que ça l'aide à comprendre que ce ne sont pas les autres les cons mais ça ne peut que soulager ;)
Ca sent à plein nez le manque de confiance en elle même et la jalousie, j'aime pas ça!

Après des conseils... Vu mon état de nerfs actuel, j'y rentrerais dans le lard en lui disant ses 4 vérités :evil: donc non, pas de conseils désolée ma maybe courage :kiss:
Z
31 ans Dans le Sud. 494
Essaies de lui en parler gentiment. Et si elle s'énerve bah tu t'énerves aussi, tu gueules un bon coup, pi tu lui raccroches dessus ( si c'est au téléphone ) ou tu lui tournes le dos ( si c'est en face-à-face ).

Elle te reparlera peut-être. J'ai une connaissance comme ça. Elle prends facilement ses aises, parle mal puisque je suis calme et prends énormément sur moi. J'ai engueulé son meilleur ami devant elle, j'ai cessé de leur parler pendant un moment ( lui c'est définitif ). Maintenant ça va mieux. Soit ça passe, soit ça casse mais exprime-toi Maybe !!
P
31 ans 858
J'avoue que la deuxième phrase ne m'aurait pas choquée plus que ça car ça aurait pu être de la maladresse (ça m'arrive de parler honnêtement de corpulence et morphologie à mes amies mais attention, c'est pas que "toi t'es grosse et pas moi" ou des trucs du genre, on connait nos défauts et nos qualités) et aussi parce qu'en parlant vêtement on peut se retrouver à dire "oui mais moi je fais une taille standard, pas une grande taille" pour dire "donc je n'ai pas le même avis/j'aime leur collection".

Ca arrive.

Cela dit, la première n'a pas l'air tout à fait maladroite (un peu mais aussi dénigrante) parce qu'elle a quand même mis un "quand même" qui rend la tournure très négative. Si j'avais eu une maladresse de ce genre, je te jure que je n'aurais pas mis un quand même, ça aurait plus donné "elle est un peu grosse mais plus comme moi que comme toi, tu vois ?", ça peut déjà être mal pris mais ça aurait été une façon de situer la corpulence, rien de plus. Là, il y a une façon de dire "je suis grosse mais putain moins que toi" et je trouve ça dégradant et stupide.

Comme les autres, je pense qu'elle a un gros complexe et qu'elle profite du fait que tu sois plus grosse pour se sentir mieux.

Après, les gens qui sont tout le temps maladroits passent parfois comme des gens arrogants sans pour autant que ce soit le cas, mais je ne pourrais pas la défendre sur la première réflexion.

Je pense qu'il faut que tu lui explique ce que tu ressens et en discute, je dis pas d'être très dure avec elle, etc mais dis-lui l'impression qu'elle donne et rappelle lui qu'avec ce genre d'attitude elle risque de finir seule.
J'ai eu des problèmes avec une amie pendant un moment, et puis c'est ce qui lui ait arrivé comme elle n'écoutait pas, mais on a travaillé là-dessus et elle a compris que sa notion de la normalité et tout c'était un peu trop égocentré.
1917
Petite_lubie a écrit:
J'avoue que la deuxième phrase ne m'aurait pas choquée plus que ça car ça aurait pu être de la maladresse (ça m'arrive de parler honnêtement de corpulence et morphologie à mes amies mais attention, c'est pas que "toi t'es grosse et pas moi" ou des trucs du genre, on connait nos défauts et nos qualités) et aussi parce qu'en parlant vêtement on peut se retrouver à dire "oui mais moi je fais une taille standard, pas une grande taille" pour dire "donc je n'ai pas le même avis/j'aime leur collection".

Ca arrive.


sauf qu'elle ne fait pas vraiment une taille standard cette "amie" ... 52 pour moi c'est une grande taille.

Elle manque pas d'air je trouve. Pinaise avec des amies comme elle pas besoin d'ennemis :roll:
42 ans brest 3644
ouais ben son 52 elle le trouve que dans les grandes tailles!!! :shock:


Ca me fait penser à une copine de lycée, à l'époque je rentrais encore dans du 44 :lol: , elle achetait toujours des vetement trop petit pour elle, elle devait faire aussi un 44.
Ses pantalons craquaient les uns après les autres, mais elle refusait catégoriquement d'acheter une taille au dessus! elle était ridicule!
B I U