MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Tentative de suicide d'un proche, comment réagir?

35 ans Bruxelles, Belgique 607
Voilà... Je suis un peu perdue, et partagée...

J'avais posté il y a quelques temps les mesaventures amoureuses de ma soeur dans le cercle des amazones (http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_229751.htm), sa situation ne s'est  
pas arrangée, le caractere de son homme s'est confirmé, ses problemes psys aussi...

Suite à de nouvelles disputes, des menaces de mort, de suicides, deux fugues, ma soeur, pourtant enceinte de 6 mois, et maman d'un petit garcon de 2 ans, a tenté de mettre fin à ses jours il y a maintenant une semaine.
Elle a pris une boite de prozac, et une plaquette d'un autre medoc...

Je lui ai rendu visite ce week end, (n'habitant pas en france, je n'ai pu y aller plus rapidement)

Elle est aujourd'hui et pour une durée indeterminée dans un hopital psy, et elle s'y plait bien, trouve les gens adorables et respectueux, ce qui lui manque cruellement au quotidien!!

Selon elle, elle ne voulait pas mourir mais attirer l'attention de son homme sur le fait qu'il aille trop loin en parole et en acte, et qu'elle etait capable de tout s'il continuait comme ca.

Il faut savoir que le contexte dans lequel elle vivait etait tout bonnement insupportable, je pourrais vous le decrire mais ce serait trop long, en gros, elle vit dans un camion, devant la maison qu'ils ont acheté et qu'ils retapent (gros oeuvre, dc inhabitable par eux pour le moment) que les seules partie viables de cette fermette sont louées et habitées par les parents (séparés) de son conjoint, qui la detestent, et se detestent mutuellement, elle n'a pas le droit d'aller aux toilettes (qui sont dans l'appart de sa belle mere) pas le droit de se servir dans le frigo, pas le droit d'aller sur internet, pas le droit d'utiliser la machine à laver , pas le droit de se resservir à table etc...
Elle aurait pourtant une autre option, vivre chez mon pere (qui est en hospitalisation suite à un deuxieme cancer en l'espace de 12 mois) et donc avoir acces à des sanitaires dignes de ce nom, mais son homme n'est pas d'accord, car c'est trop loin (30km) et que donc il devrait rester seule une partie de la semaine...
Certes il ne lui met pas le couteau sous la gorge, elle accepte cette situation sans broncher parce qu'elle a peur de le confronter et donc de supporter encore des semaines d'embrouilles et de cris, mais tout de meme, je ne comprends pas pourquoi il ne lui propose pas lui meme, ca releve du bon sens!

Donc le contexte pourri dans lequel elle vit l'a poussée au pire, dans son etat, et je ne peux m'empecher de lui en vouloir, à elle d'abord, parce qu'elle ne realise pas vraiment que ce qu'elle vit est inacceptable et ne reagit pas plus que ca, et qu'elle n'envisage meme pas, apres tout ca, la separation avec ce tyran...

Et surtout je ne peux m'empecher de lui en vouloir à lui, parce que meme si elle est responsable de ses actes, aussi stupides soient-ils, il la manipule horriblement, la rabaisse sans cesse, puis lui jure qu'il l'aime comme un fou...je considere malgré moi que c'est de sa faute à lui si elle en est arrivée là, et si elle y etait passée, je ne sais pas comment j'aurais reagit face à lui!!

Là de toute facon, je suis en guerre déclarée avec lui pour plein de raisons donc il m'evite comme la peste et tant mieux, mais meme lui, pourquoi n'envisage-t-il pas de la laisser respirer un peu??
Pourquoi n'ose-t-elle meme pas lui demander si elle peut venir passer quelques jours avec nous, sa famille??
Comment lui faire realiser que ce n'est pas normal de meme devoir demander ca??
Comme d'hab, je me sens inutile et impuissante face à tout ca, et j'ai peur de la perdre betement, parce que je n'aurais pas su la convaincre de se barrer en courant...

omg, je suis si triste si vous saviez...

Voilà dsl pour le pavé mais j'ai besoin de vos avis, comment faire pour ne pas en vouloir aux gens et juste arriver à la soutenir dans un moment pareil?
R
35 ans 15384
Déjà,ne lui fais pas la morale,ne lui sort pas de phrases toutes faites style "la vie est belle regarde les oiseaux gazouillent" on croit que ca réconforte mais au final ca énerve plus qu'autre chose. Reste auprès d'elle,dis lui qu'a toute heure elle peut te contacter,et que si ca ne va pas,tu reste là et qu'importe ses problèmes,tu l'aime et tu ne la juge pas.
C'est important après un tel acte d'avoir de l'amour autour de soi. Ce qu'elle a fait ressemble plus a un appel au secours qu'a un vrai suicide,mais cela DOIT etre pris au sérieux,absolument. Ce qu'elle a fait traduit une immense souffrance intérieure. Ne lui en veux pas si elle ne se livre pas tout de suite a toi,ca peut mettre du temps.
52 ans Est 412
Vu la situation de départ cette hospitalisation est une excellente chose pour elle et même pour toi : elle va poursuivre sa grossesse dans de meilleures conditions, - simplement déjà accéder à des sanitaires doit-être une délivrance - et certainement voir une assistante sociale qui va se pencher sur sa situation.

Discuter avec les soignants, des extérieurs lui permettra peut-être même d'ouvrir les yeux sur le fait qu'elle n'a pas à accepter tout ça. Sa TS est un appel à l'aide et il a été pris enfin au sérieux. Franchement elle serait mieux dans un foyer maternel qu'avec une si "belle" famille. Loin tu étais impuissante mais là tu vas avoir du renfort sur place face au beauf.
Si ça pouvait se terminer devant un tribunal...
48 ans strasbourg 6049
bon moi je lui dirais de se barrer et je pense que j'essaierais de lui faire voir le côté glauque de sa situation. parce que pour qu'elle s'en sorte faut qu'elle se tire de là. elle s'en remettra aps sinon.
donc là une bonne remise en situ s'impose dans le sens "ma soeur je t'aime mais c ta vie qui est menacée", alors ca peut sembler brutal mais ca peut aussi marcher. donc là je parle pour moi : je tenterais de la faire flipper.
un jour j'ai tenté de me suicider et j'ai eu des épisodes plus qu'étrange ce qui m'a sauvé c'est ma tante qui m'a carrément menacée de m'interner de force etc. alors elle, elle est déjà internée mais ca change pas le schmilblick, en la mettant face à ses démons elle trouvera peut être le chemin.
à défaut, parle au psy. dis lui ce qu'elle vit. c anormal de vivre dans l'insalubrité... et ca je ne l'accepterais aps pour kk1 d'aussi proche/ si son copain l'aime il ne devrait pas l'accepter non plus.
donc moi je foutrais mon bordel là c clair.
B I U