MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi est ce si mal vu de ne pas vouloir d'enfants ?

101 ans Sur une comète 1981
Plus que du jugement, c'est, excuse-moi, imposer ta psychologie. Pour toi, ça serait se haïr que de se ligaturer, donc tu le vivrais comme une mutilation. Mais ce  
n'est pas le cas de celles qui la pratiquent volontairement.
53 ans Out of Africa... 4355
LilithInTheSky a écrit:
Plus que du jugement, c'est, excuse-moi, imposer ta psychologie. Pour toi, ça serait se haïr que de se ligaturer, donc tu le vivrais comme une mutilation. Mais ce n'est pas le cas de celles qui la pratiquent volontairement.



Je crois que tu ne veux pas lire ce que j'écris. Je n'impose pas, je donne mon avis. Tu prends, tu ne prends pas, me semble que t'es libre non ?

Ca semble si difficile à admettre pour toi ?

Ceci dit, j'arrête là, d'autant qu'on déborde du sujet et qu'on avance pas d'un iota.
101 ans Sur une comète 1981
Alors j'en conclus que tu ignores ce qui se passe dans la tête de ceux qui se mutilent volontairement, sujet sur lequel je me suis renseignée à fond, car je l'ai vécu. Mais bon libre à toi de croire qu'on se dit : tiens, je veux être original / je m'ennuie / j'ai pas envie de canari / etc..., et si je me mutilais ? Non ça demande une douleur gigantesque et un dégout de soi. Je n'ai pas rencontré une seule personne se mutilant qui ne se haïssait pas.
53 ans Out of Africa... 4355
LilithInTheSky a écrit:
Mais bon libre à toi de croire qu'on se dit : tiens, je veux être original / je m'ennuie / j'ai pas envie de canari / etc..., et si je me mutilais ?
Non ça demande une douleur gigantesque et un dégout de soi. Je n'ai pas rencontré une seule personne se mutilant qui ne se haïssait pas.



Je crois sincèrement que tu ne m'as pas lu... :roll:
Et donc, en te lisant, je me dis alors qui oui, derrière la ligature des trompes, il y a probablement une haine masquée.

(Ceci dit, en suivant le post j'ai lu qu'il existait d'autres moyens)

Et pour terminer, je re-dirais que je ne juge pas les femmes qui ne souhaitent pas être mère et que chacun reste libre de ses choix de vie tant qu'ils ne portent pas atteinte à la vie d'autrui (ce qui est le choix pour les femmes qui ne souhaitent pas être mère quelques soient leurs raisons)
45 ans Paris 179
A quel moment le sujet a t'il dévié sur l'automutilation ?
101 ans Sur une comète 1981
Citation:
Je crois sincèrement que tu ne m'as pas lu...
Et donc, en te lisant, je me dis alors qui oui, derrière la ligature des trompes, il y a probablement une haine masquée


Non je travaille en même temps, donc désolée si je t'ai mal lue.

Là nos avis divergent. Il n'y a aucune haine à mes yeux dans la femme qui se fait ligaturer. C'est un choix très réfléchi (vu comme c'est dur de l'obtenir, on a le temps de cogiter).

Les autres moyens ? Aucun fiable à 100%. Toujours une angoisse, tous les jours à avoir peur d'avoir un accident. Sans compter que beaucoup de femmes ne supportent pas les hormones, ont des règles abondantes et pas envie de se balader avec une bassine chaque mois (le stérilet accentue les saignements), et que le préservatif au quotidien, ce n'est pas génial si on est fidèle.
La stérilisation leur apporte la paix d'esprit dont elles rêvaient.
101 ans Sur une comète 1981
Au fait, considères-tu que les hommes faisant une vasectomie se mutilent ?
B I U