MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

l'impression de rater sa vie

26 ans Tours (37) 469
j'ai pas l'habitude de créer des discussion mais ça va pas fort en ce moment et j'ai besoin d'en parler :?

j'ai l'impression de rater ma vie, tout ce  
que j'entreprends.

ma vie sentimentale est un désastre, ma vie professionnel ne va surement pas être mieux..

j'ai 17 ans mais j'ai même pas une vie d'adolescente, je sors pas (enfin peu) avec des amies, les soirées j'en ai fais qu'une y'a pas longtemps avec un gars que je connaissais mais j'ai l'impression que ce sera la dernière. Je crois bien qu'il ne veut pas de moi (même en tant qu'amie) et ça me rend vraiment triste, j'ai juste envie de pleurer la :cry:

voila en gros.
je sais pas trop si vous pouvez m'aimer mais j'avais juste envie d'en parler
31 ans 128
Salut,

Je te réponds parce que je pense avoir suffisamment de recul pour le faire et que j'ai déjà émis les mêmes constatations que toi. Vers 21 je me suis réveillée et si je peux t'aider à faire que tu ne le fasses pas si tard, ce sera avec plaisir, car je sais que même si l'on décide alors d'aller de l'avant et de ne plus se retourner, il est difficile de digérer le temps perdu.

Tout d'abord, ne sois pas si négative, pas pour ce que tu ne sais pas et qui surtout ne dépend quasiment que de ta motivation: il ne faut surtout pas être démotivée sinon tu pars sur de mauvaises bases! Donc ne crois pas que ta vie professionnelle va être un vrai désastre, il n'y a pas de raison pour que ce soit le cas, et quand bien même il y en aurait, tu pourrais faire en sorte que ça change. C'est souvent difficile mais ça porte ses fruits. As-tu déjà une idée de ce que tu veux faire de ta vie professionnelle justement? Sache que, que ce soit le cas ou non, et que ça change ou pas, nous sommes beaucoup de nos jours à être un peu paumés lors des premières années d'orientation, et ce n'est pas catastrophique de devoir changer de voie à 20, 25 ou 30 ans. Je ne te souhaite pas le même parcours car c'est quand même dommage, mais moi, à la rentrée, je commence seulement mes études postbac suite à de mauvais choix. J'ai eu mon bac en 2007, ça fait 4 ans de perdus... Mais j'ai grandi pendant ce temps, et j'ai encore toute la vie devant moi. Bien sûr selon les jours je ne te tiendrais sûrement pas un discours aussi blanc, mais le fait est bien qu'il faut se concentrer sur ce qui est le plus important, et sur le positif. Il y a tant à faire encore! Que sont 4 ans sur une vie? Tout comme, pour toi, qu'est-ce qu'un bout d'adolescence, quelques mois, quelques années, sur une vie? Je sais que c'est la période la plus difficile et celle propice à de nombreux regrets, mais positiver et se donner les moyens de ses envies est la clé.

Concernant maintenant ta vie sentimentale, je ne peux que te conseiller d'essayer de ne vraiment pas te prendre la tête avec ça. Il est clair que c'est extrêmement plus facile à dire qu'à faire, mais c'est un coup à, là, par contre, faire des erreurs qu'il serait difficile de ne pas regretter. A force de voir tout comme un désastre tu risques, dès que tu auras une opportunité, de faire vivre tes fantasmes dessus et de fausser la réalité, de ne pas profiter non plus de la réalité, ou encore de passer à côté de plein de monde et de plein de choses à cause de ton état d'esprit négatif. Ne te renferme surtout pas! Surtout, surtout pas! C'est tellement triste, et tellement long ensuite de se reforger une vie sociale. Ce serait dommage.

Si tu as des ami(e)s, profites-en, ne les perds pas de vue en te renfermant sur toi. Si tu as des loisirs, de même.

Quant au garçon dont tu parles, malheureusement si tu devais avoir raison, ce sont des choses qui arrivent, tout le monde ne peut pas aimer/apprécier tout le monde. C'est triste et souvent difficile à accepter pour son ego mais c'est le lot de la vie. Cela dit, ne sois pas non plus si catégorique, es-tu vraiment certaine de ce que tu avances? Sans parler d'être une petite amie, nous n'en sommes pas là, mais simplement une copine, es-tu certaine que ce n'est pas ton état d'esprit qui te fait être pessimiste sans raison valable? Si tu doutes, laisse faire les choses et sois naturelle, tu verras bien si le courant passe ou pas. Et si tu devais avoir raison, il ne faudrait pas te morfondre, ce serait peut-être dommage mais, déjà ça peut changer avec le temps, et puis sinon, il y a tellement de gens intéressants qu'il ne faut pas que l'absence de l'un d'eux dans ton cercle d'amis te fasse te taper la tête contre les murs...

Par contre, je rebondis sur le fait de ne pas sortir: ce n'est pas ne pas avoir une vie d'adolescente. Et là je comprends très bien ce que tu ressens, mais tout le monde n'aime pas le même type de soirées. Si tu n'es pas de ceux qui vont en boite ou des choses comme ça, mais plutôt de ceux qui s'assoient sur les canapés pour papoter ou jouer, il n'y a aucune honte à avoir, et tu trouveras petit à petit des gens ayant les mêmes intérêts, avec qui partager ton temps. Si par contre les soirées te plaisent mais que tu as un autre blocage, je veux bien que tu l'expliques!
Pour mon cas personnel, je suis beaucoup plus jeux de société et papotages qu'autre chose, et même si les boites ne m'attirent pas le moins du monde, je suis consciente qu'en revanche une soirée avec de la danse chez des copains ne m'auraient vraiment pas fait de mal: là, c'est un travail de confiance en soi, d'oser se relâcher, tenter de danser... mais pour ne pas avoir l'air d'un pitre le tout est finalement d'être détendu(e) et de ne pas se prendre la tête. Tout ça pour dire qu'avec du recul on se rend compte de pas mal de choses, et si je ne me trompe pas sur les points de ressemblance entre nous que je crois deviner, je peux éventuellement t'éviter quelques années de galère!!

Bon courage mais surtout POSITIVE !
26 ans 395
Ton témoignage m'a beaucoup touché :?
J'ai aussi 17 ans et comme toi j'ai l'impression de ne pas profiter à fond de ma jeunesse..
Je n'ai jamais eu de copain (bon même si là ,grande première,je dois aller au ciné avec un mec mais rien ne dis que je vais conclure avec ^^ même si je croise les doigts) je sors parfois mais très peu comparé aux autres de mon âge (mes amies ne sont pas de grandes "sorteuses" non plus donc voilà,on se voit surtout la semaine dans le cadre de l'école ) en plus quand je suis en vacances mes parents me culpabilisent en me disant "tu ne vois pas tes amies cette semaine?" "tu n'invites jamais personne à la maison,blablabla.."
pourtant je ne ressens pas spécialement le besoin de sortir,ni d'inviter des gens..je suis assez casanière.Mais les remarques qu'ils me lancent me blessent parce que j'ai l'impression d'être anormale et associale..et comme je n'ai déjà pas confiance en moi..
J'ai très peur de l'avenir en fait,je ne sais toujours pas quelles études faire l'année prochaine ( j'ai de plus en plus la pression) et aucun métier ne m'attire,ou alors il me semble inaccessible :?
:roll:
Enfin bref,si ça peut te rassurer,tu n'es pas la seule :roll:
31 ans 128
Qu'aucun métier ne t'attire n'aurait pas été catastrophique, il t'aurait sûrement fallu deux ou trois tentatives pour trouver ta voie, ça n'aurait pas été grave.

Que certains t'attirent mais te semblent inaccessibles est l'idée reçue la plus mauvaise qui soit pour un ado en train de créer son chemin! Surtout ne pas te couper toute seule l'herbe sous le pied! Tu ne peux pas dire que c'est inaccessible sans avoir essayé, c'est vraiment te faire du tort à toi-même et ruiner tes propres chances de réussite. Vise le plus haut de ce qui t'intéresse, n'aies pas peur de tes ambitions, ne les dévalorise pas, ne te crois surtout pas incapable ou inférieure. Il faut essayer! Qu'est-ce que ça va te coûter de choisir des voeux très exigeants en premier puis d'aller vers le plus "moyen" ensuite, juste au cas où (surtout sans que le moyen ne te déplaise!)?
Au pire, tu auras tellement visé haut que tu ne réussiras effectivement pas. Ca blessera peut-être un peu ton ego mais il s'en remettra, et au moins, tu pourras te dire que tu as essayé, et tu ne passeras pas ta vie à te demander si tu aurais pu ou pas, regrettant de ne pas t'être donnée les moyens de tes ambitions.
Et au mieux? Au mieux tu verras que ce n'était pas si inaccessible, tu exerceras un métier qui te passionnera vraiment, et en prime tu auras gagné de la confiance en toi et t'affirmeras plus, car ta réussite si inatendue à tes yeux t'aura ouvert les yeux sur tes capacités.
A l'inverse, si tu ne réussissais pas, il ne faudrait surtout pas le voir comme le fait que tu sois une incapable, mais comme un obstacle à contourner, comme une expérience qui t'aura appris telle ou telle chose.

Positivez, positivez!
31 ans Ile de la Reunion 6
Coucou ! Ton texte, me fait penser ... à moi! J'ai 21ans, étudiante, quelques amis (enfin presque pas... après le lycée tout le monde se perd apparemment). Tous les moments lycées me manque, tous les fous rires, le soirées entre amis, le bonheur en gros me manque. Je crois que c'est un peu ma faute si toute ma vie se résume maintenant à rester chez moi, avec ma famille. Mais tout ce que tu as dit, je te comprend, j'ai l'impression de rater ma vie. Courage et bisous!
31 ans 128
Il faut se prendre en mains... Dire qu'on a raté une partie de ça vie, ok, c'est triste mais c'est fait. Dire au présent qu'on la rate, on en peut s'en prendre qu'à soi-même, il faut se ressaisir, on ne devrait pas pouvoir écrire cela ni au présent ni au futur!
26 ans Tours (37) 469
Transpa

Non je sais pas ce que je veux faire de ma vie professionnelle. rien ne m’intéresse en faite (aucun métier). Je suis en terminal et je dois rentrer mes vœux avant fin mars mais j’ai décidé d’arrêter les cours. J’en peux vraiment plus. Même si tout le monde croit que je suis fais pour ça (surment à cause de mes 15 de moyenne) moi ça m’intéresse pas, rester assise sur mon cul toute la journée non merci. mais d'un autre côté j'ai tellement peur d'entrer dans la vie active, de devoir chercher du travail :?

J’avoue que ça me fait un peur ce que tu me dis parce que justement je commence à me renfermer, du moins j’ai l’impression. Tout les matins et parfois le soir je prends le bus avec des filles, mais depuis quelques semaines je leur parle même plus, je pars directement au fond du bus, pour être « tranquille » avec ma musique..

Les loisirs j’en ai pas vraiment vu que je sors peu. J’ai pris l’initiative de m’inscrire sur ‘onvasortir’, j’aime bien le site mais pas de chance, la majorité des sorties qui m’intéressent sont le soir, ce qui est pas pratique pour moi puisque j’ai plus de bus à partir de 19h30…

Avant qu’on se voie, on parlait pas mal avec le type en question , par sms ou sur msn ; mais depuis qu’on s’est vu, j’ai vraiment l’impression qu’il a pris de la distance, il répond à peine à mes sms et sur msn c’est plus comme avant. J’en ai parlé avec un de ces potes, il m’a répondu que je devais pas m'inquiété parce que c’était son genre de pas répondre, mais je trouve quand même ça louche.. du coup l’histoire d’être fixé, je lui ai envoyé un sms hier pour lui dire tout ça (que j’ai l’impression qu’il a pris de la distance, je lui ai dit que je l’aimais bien, que j’étais une fille bien, pas comme celles qu’il a rencontré avant et qui l’on tellement déçu…) mais j’ai pas eu de réponse.. de toute façon je crois que c’est même pas la peine d’espérer..
Et malheureusement j’ai passé deux heures à en pleurer cette après-midi.

Disons que j’aime pas sortir en boite mais en revanche j’aime faire du karting, du laser game, du bowling.. mais j’ai personne avec qui y jouer .

Fan-ouille

Je suis un peu dans la même situation que toi, j’ai pas l’habitude de sortir d’où l’impression d’être anormale et associale même si j’ai la « chance » d’avoir pris de la confiance en moi..

Merci pour ton témoignage en tout cas

BabyScarlett

J’ai tellement peur de ça aussi. Après le lycée je sens qu’on va tous se perdre de vu et résultat je vais me retrouver toute seule, j’appréhende ce moment.. bon courage à toi aussi !
31 ans 128
C'est fou comme je me vois en toi sur certains points (pas tous, notamment les études)...

Pour celles-ci d'ailleurs, mets quand même des voeux, et si ça ne t'intéresse toujours pas à la rentrée, ok, mais si jamais tu changes d'avis au moins tu n'auras pas les portes closes. Va sur des salons, à des journées Portes Ouvertes, pour être sûre que les études ne t'intéressent vraiment pas. Et si ça se confirme, alors effectivement il faudra voir pour comment entrer dans la vie active, mais essaye un maximum d'être sûre de ne pas regretter avant, même si ça reste toujours rattrapable.

Pour le gars en question, dans le pire des cas vraiment, ça arrive de se prendre "des vestes" et il faut accepter la vie avec tout le bonheur qu'elle apporte mais aussi son lot de déceptions.

Enfin, pour les sorties, là, je n'ai pas vraiment de solution car j'ai eu le même souci trop longtemps. Mêmes centres d'intérêt: toutes ces activités qui se font à plusieurs (contrairement à la discothèque où on peut aller seul(e) et vite ne plus l'être) mais personne avec qui les pratiquer... Eh bien c'est à toi de ne pas te détacher des gens que tu rencontres, de ne pas t'enfermer seule avec ta musique dans les transports en commun...
Quant à OVS je m'y suis inscrite récemment et pour ma part ça m'a permis de rencontrer une personne super sympa et intéressante avec qui j'échange énormément maintenant, et d'autres avec qui le courant passe mais sans affinité particulière. En une seule sortie! Et j'ai plusieurs mois de recul. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas grand chose pour créer des liens, juste tomber sur les bonnes personnes et être ouverte, surtout ça. Donc OVS ou n'importe quoi d'autres, ne restes pas seule dans ton monde, à la limite laisse ta musique à la maison... Je sais qu'on aime bien être dans sa bulle mais après on le regrette. C'est tellement plus beau de vivre en société! Après on a tout le loisir de profiter de la musique à plusieurs ou chez soi tranquillement...
E
30 ans nancy 5
Bonsoir,

Je comprends tout à fait ce que tu peux ressentir car quelques années en arrière j'étais dans la même situation, voir pire, aujourd'hui j'affronte la vie sous un nouveau jour même si tout me rattrape à des moments, j'avoue...
Il m'arrive de me détester au plus haut point, quand je ne bosse pas je suis cloitrée chez moi, en train de ruminer, repenser à des choses vraiment merdiques...
Mais ne désespères pas et n'ai pas peur de te faire détester par les autres, car la vie est longue, et tu as sans doutes plein de potentiel.
Tu vois, je me retrouve aussi un peu en ce que tu vis au quotidien, mais d'une autre manière.
Alors ne baisses pas les bras, on est là pour te soutenir.
Je ne sais plus trop quoi dire, les miss en ont dit pas mal et je pense qu'avec tout nos messages, ça va te soulager dans un sens, te sentir moins à l'écart, comme quoi le net ce n'est pas qu'un monde dangereux, enfin...ça dépend...
Allez gros poutoux et tiens le coup :D
26 ans Tours (37) 469
je vais tenter de me reprendre en main alors. saisir mes vœux au cas ou, de reparler aux filles, de me "forcer" même si j'en ai pas vraiment envie.. et profiter de "ovs" pour sortir un peu plus et me changer les idées, justement il y a une sortie enfin un débat samedi prochain sur la solitude, ça me tente d'y aller :lol:

ça va un peu mieux aujourd'hui espérons que ça dure..
27 ans Vienne, Lyon 521
J'ai eu aussi un peu cette période... Je me suis rendue compte que j'avancé nul par, tout simplement que je vie dans une région, ou tout le monde se connait. Je voyais toujours la même tête, en plus on a tous été dans le même collége, donc j'ai encore l'étiquette que j'avais. Pour la vie proffesionnel idem, les même entreprise... Bref j'en ai eu marre, de cette étiquettes, de tout ça.

Alors j'ai fait une liste, de ce que je devrais améliorée chez moi, ce que je devais faire ( attention ne cherche pas à changer, mais à s'amélioré..).

J'ai le projet d'aller vivre en France vu ma double nationalité, par contre bah en attendant je dois rester ici, alors j'essayes d'améliorée mon image, entre prendre de nouvelles choses, et ne plus écouter l'avis des gens, voir même celui de ma famille qui ne fût jamais bon pour moi :roll:
26 ans Tours (37) 469
je trouve que ton idée est intéréssante, je vais essayer.

bon courage à toi ;)
31 ans 343
Michael_Jackson_X3 a écrit:

je sais pas trop si vous pouvez m'aimer mais j'avais juste envie d'en parler


Lapsus révélateur?
Désolée je n'apporte rien au débat, mais ça m'étonne juste que personne ne l'ai relevé, alors que ça semble assez parlant...
52 ans Out of Africa... 4355
nikouette a écrit:
Michael_Jackson_X3 a écrit:

je sais pas trop si vous pouvez m'aimer mais j'avais juste envie d'en parler


Lapsus révélateur?
Désolée je n'apporte rien au débat, mais ça m'étonne juste que personne ne l'ai relevé, alors que ça semble assez parlant...


Oui moi aussi j'ai trouvé ce lapsus très parlant

Alors oui, c'est peut être surtout de ça dont tu as besoin : de te sentir aimée ?
26 ans Tours (37) 469
:crazyeyes: j'avais même pas remarqué ma faute...

est-ce que c'est un lapsus révélateur? en y réfléchissant, peut-être bien oui, c'est même fort probable..

je me sens pas particulièrement "mal-aimé", du moins en général.. après sentimentalement parlant, forcément c'est pas la même réponse, ça c'est sur.
B I U


Discussions liées