MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je traîne ce corps comme un boulet...

27 ans Nîmes (Gard - 30) 20
Tout d'abord, bonjour à toutes et à tous !

Je ne sais pas s'il s'agit du bon endroit pour en parler mais bon...

Voilà, pour faire simple, je suis boulimique "vomitive" (je  
ne sais pas si c'est le terme correct :lol:) depuis peut-être 2 ans. Avant ça, j'ai connu une période de pseudo anorexie. Je ne sais pas comment l'expliquer... Je mangeais peu, je me faisais déjà vomir et en plus de ça, je pratiquais une activité sportive régulière. J'étais un peu rondouilette à cette époque, rien de bien méchant puis j'ai commencé à mincir. Je n'étais pas maigre mais lorsque je regarde des photos de moi en maillot de bain à cette période ben je dois dire que je ne me reconnais pas trop dessus. Enfin bref je m'éloigne...

De cette "anorexie" je suis passée à la boulimie. J'ai du arrêté le sport aussi. J'ai repris du poids. Et je n'arrive toujours pas à accepter ce corps. J'ai une image totalement déformée de moi, je me vois beaucoup plus grosse que je ne le suis. Je me trouve immonde. Tout ce que je vois, c'est cette graisse qui s'accumule, cette cellulite qui s'installe mais surtout, ces put*** de vergétures sur mes hanches et à l'intérieur de mes cuisses. C'est simple, lorsque je prends ma douche je ferme les volets, tire le rideau et j'éteins la lumière...

C'est un véritable cercle vicieux. Plus je me regarde, plus je me sens mal. C'est comme ça que je commence par avoir avoir une crise de boulimie, j'engloutis une quantité monstrueuse de bouffe. Puis je vais vider ce poids que j'ai sur l'estomac mais aussi sur le coeur. Et je culpabilise. Et ainsi de suite... Je suis entrée dans une véritable spirale infernale et j'ai bien peur de ne jamais m'en sortir.
Je suis fatiguée de tout ça, de toutes ces crises, de cette image fausse que j'ai de moi.

Voilà, je vais m'arrêter là, je sens les larmes me monter aux yeux. Désolée du pavé mais j'avais besoin de sortir tout ça...

Bonne fin d'après-midi !
S
33 ans 12
Salut

Je me reconnais dans ton texte c moi....il y a quelque années....jte raconte vite fait....A 14 ans je pese 125 130 kilos mais je suis déja bien grande 1M70... la petite grosse quoi je suis devenue anorexique je mangai a la cantine je posé mon plateau direct....j ai maigri jusqu a atteindre 60 kilos pour 1m78 a mon entrée au lycée mais jme trouvé grosse j avais honte de moi jsui moche jsui un boulet personne ne va m aimé... et la ben les garcon se sont interressé a moi mais javais une telle image de moi....j sui devenue esthéticienne tellement j étai obsedé par mon apparence...jme dégouté jme trouvé moche

J aimai me faire dragué j ai repris confiance en moi et je m amusé a jeté les mecs avant meme qu il se soit passé un petit truc juste par plaisir de les jetés ma vengance en faite....mais sa s arreté la

A 19 ans j ai rencontré mon mari....il ma connu mince...
J ai comméncé a grossir un peu rien de bien méchant....jme sui marié a 21 ans je voulai un bébé je suis tombé enceinte j ai pris 45 kilos tu ne reve pas 45...

La mes vieux démons sont revenu boulimie vomitive hyperfagie anirexie la totale j ai reperdu 35 kilos...mon mari était la il ne disait rien....

J ai eu un second bébé je suis tombé enceinte ma fille avait 6 mois a ce jour j ai 10 kilos en "trop" mais je me sens bien j ai appris a m accepté je pense que c la clef de tout...

Si tu veux parlé je suis la...avec plaisir
27 ans Nîmes (Gard - 30) 20
Merci de ta réponse ! :)

C'est terrible quand même, de faire subir ça à son propre corps mais aussi à son mental. C'est épuisant.

Je me dis que c'est un trou sans fin... Par exemple, j'ai fait 2 crises aujourd'hui. Et ça faisait un mpoment que je n'en avais pas fait 2 dans la même journée. J'ai l'impression de régresser, de faire un énorme pas en arrière... :(
S
33 ans 12
Oui tu as raison c epuisant enervant lassant chiant oulant obssedant.....tout ske tu veux comme autre adjectif les tca une fois que tu as mis le nez dedans je pense que c a vie..... :roll:

j ai apris a vivre avec....des fois je mange je mange je mange pour mieux vomir :? (c rare que je vomis maintenant) des fois je ne mange que trés truc equilibré des fois rien...Maintenant ma motivation c mes filles je ne veux pas qu elle me voit mal a cause de cette saloperies et qu elle pense que ce systeme alimentaire est normal.... :lol:

Sinon jte conseil de prendre soin de toi de te faire plaisir si tu le peux avec de jolie fringue sa aide a se sentir bien ;)

J ai commencé a refaire toute ma garde robe avant je mettais du 38 40 mais la c fini je trainai avec un eternelle legging en me disant je v maigrir je v maigrir mais la j ai plus envie de maigrir j ai appri a m accepté
Bonjour Nad2,

Je pense que sonia62210 a raison : la clef est l'acceptation, même si c'est parfois un chemin très difficile.

En te lisant je me dis que tu as vraiment besoin d'aide et je te conseille d'aller voir un psy, car à ce que j'ai cru comprendre, boulimie et anorexie sont des maladies qui se ressemblent énormément et surtout qui sont essentiellement mentales.

Ton témoignage le montre : pas facile de sortir du cercle vicieux. Mais pour que l'effort donne des résultats sur le long terme, il faut comprendre les raisons profondes qui te poussent à te faire souffrir. Ca fait mal de sortir les choses sur le moment, mais après, quel bien-être que de se sentir dans une démarche positive, constructive.

En passant, juste un truc comme ça : ma copine a des vergetures sans avoir encore eu d'enfant. Et tu sais quoi ? J'en ai rien à foutre (c'est idiot de juger quelqu'un sur des cicatrices !). Et ça ne l'empêche pas d'être belle ! Ce qui parfois l'en empêche, c'est justement de se focaliser dessus et de rester sur cet mauvaise image d'elle-même. Qu'est-ce qui est le plus facile : prendre soin d'un corps qu'on aime, ou se battre contre un corps qu'on déteste ? Il n'y a que toi qui peux choisir de t'aimer ou non.

Regarde ici : http://www.starswithou...tresses/detail/74-katie-holmes
ou encore ici : http://www.starswithou...resses/detail/67-julia-roberts.
Pour chaque exemple, quelles différences entre les 2 photos ? Le maquillage, la chevelure, le sourire. Bref rien qui ne soit améliorable avec un peu d'efforts. Non, décidément, le poids et les vergetures n'ont vraiment pas grand chose à voir avec la beauté.

Bon courage pour la suite.
27 ans Nîmes (Gard - 30) 20
Merci pour ton message.

Depuis presque un mois, je vais mieux et je n'ai pas fais de crises. Quelle libération ! Je retrouve peu à peu mes sensations de faim et de satiété et ça fait un bien fou, et pour le corp et pour le moral.

Et pour les vergétures, je sais bien que je fais une fixation dessus, fixation qui n'a pas lieu d'être. Mon copain pense comme toi, il s'en fiche complètement :lol:. De plus, les cicatrices sur les autres ne me font rien du tout, je veux dire que c'est un détail physique comme un autre et que ça n'a aucune importance, j'accorde plus d'importance au caractère, à la personnalité. Mais bon, on est souvent moins indulgent avec nous-même...

Bonne soirée ! :)
Je suis content de savoir que ça va mieux.

Citation:
Mais bon, on est souvent moins indulgent avec nous-même...


Je comprends, mais on n'a qu'une vie ! Autant ne pas trop se prendre la tête avec ça ! En tous cas c'est ma manière de gérer ce genre de "pression"...

Et il ne s'agit pas de devenir aveugle ou imbu de sa personne... juste de s'enlever un problème qu'on se crée en grande partie, et surtout qui ne fait souffrir que soi (aux "dommages collatéraux" près : ses proches). Les gens qui jugent méchamment ou simplement observent oublient très vite, ceux qui se sentent jugés et se font du mal à cause de ça sont, eux, vraiment meurtris.

Je me dis souvent que beaucoup de gens osent aller beaucoup plus loin que moi (dans le ridicule notamment), et pourtant rien de grave ne leur arrive. Seulement ils y vont avec aplomb. Alors pourquoi pas moi ? pourquoi pas toi ?

Bonne continuation ;)
B I U