MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

haine, peine divorce tristesse pourquoi?

40 ans Aurterive 1321
voilà un pavé de plus mais là je ne sais plus

tout a commencé y a 15 ans un coup de foudre, 2 enfants , une maison, un mariage en 2009  
et aujourd hui un divorce en préparation.
des moments de joie de complicité mais aussi des disputes pour tout et rien genre je ne fais rien a la maison etc alors que je travaille a temps plein que je part et rentre en mm temps que lui, certe je ne suis pas une cuisiniere ,je dirais je cuisine le minimum pour lreste les conserves sont pratiques, le ménage , pas une acharnée du chiffon l 'essentiel et que ce soit propre, bref je pense etre comme toutes les femmes qui travaillent a temps plein qui gerent une maison et les enfants ( devoirs, sport extra scolaire, etc).
des reproches aussi sur mon poid, mon "cul" qui est énorme soit disant, j ai aussi une grande "guel.." qui dis ce que je pense , certainement sans me rendre compte que des fois je peux etre trés blessante.
bref des années en montagnes russes, mais la mercredi une dispute sans précédent, un volet qui casse du au vent et là chaud devant, comme d habitude j 'ai éte insulté,traité de pu.... car y a qqu e moi j ai été sur un site de rencontre mais uniquement pour discuter ( zomme est qq un qui travaille beaucoup un manuel donc tout le temps soir week end tout le temps, malgré lui avoir demandé de ralentir le rythme rien n a changé donc direction ce site pour trouvé de la compagnie pour papotter via internet et rien d autre), un verre d alcool qui viens se fracasser dans l escalier ( ce n est pas la premiere fois) mais là devant les enfants , c est pas normal pourquoi , pourquoi.
du coup direction chez mamie et papi avec des pleurs , mon fils de 11 qui me dis " maman j ai pris les devoirs, les médicament de lucas et mon tirelire on peux parti j ai peur .là je craque maintenant encore d ailleur je pleure je m en veux de ne pas avoir reussi a leur évité ca pour eux, ils ont peur de leur pére , mon grand ne veut pas rentrer à la maison, mon petitou me demande si papa c est calmé et si il l laime ? c dur trés dur d'entendre ce de la bouche de ces enfants, bref un divorce qui s annonce,
bon j arrive plus là j ai trop de peine
merci de m avoir lu et désolée du pavé
44 ans Paris 179
C'est très dur.

Est-ce que vous en avez reparlé depuis ?

Est-ce que tu pense que ton mari et toi avez la motivation suffisante pour essayer de sauver votre mariage ? Pour se faire, peut être rencontrer un médiateur familiale, faire une thérapie de couple ?

Si tu pese que vous en êtes arrivés au point de non retour, dis bien à ton mari que c'est votre amour à vous qui n'est plus et qu'en aucun cas vos enfants doivent en souffrir plus que nécessaire, donc que les disputes devant eux doivent cesser.

Courage.
40 ans Aurterive 1321
nous avons discuté via téléphone , en face a face demain espérant que cela se passe bien.
pour le reste j ai tellement de colère que j ai du mal a pardonner ce geste là au niveau des enfants aprés je c pas

merci
38 ans paris 1304
et ton mari il etait comment? il regrettait?

deja rassure tes enfants en leur disant que parfois les parents se disputent et se crient dessus mais que ce n'est pas de leur faute et qu'il sont toujours aimés de leur parents

l'ete dernier je me suis disputée avec mon mari très violemment aussi verbalement parlant hein je precise et mon fils le lendemain repetait la scene avec son doudou :( je vous dis pas le chagrin la culpabilité....
je lui ai expliqué et mis a part 2/3 " tu te souviens quand tu as crié avec papa?" ca s'est vite passé


apres je pense aussi que soit vous rencontrez un mediateur un therapeute de couple si vous pensez qu'il y a q chose a sauver de votre mariage et de votre amour
soit ben c'est la séparation.... :(((

les grands parents ont ils le moyen de garder vos fils qq jours que vous partiez a deux essayer de parler et de recoller les morceaux?
40 ans Aurterive 1321
le médiateur je lui en avais deja parler mais non c pas pour lui , quand a ce qu il reste je ne c pas , je navigue entre pleur et joie, normal je pense la pression descend , pour la discussion on vera demain si les propos de divorce sont toujours valable mais il se pourrais effectivement que pour les enfants cela se fasse.
38 ans paris 1304
c'est pas pour lui hein.... donc il se remet pas en question quoi....a ta place je lui demanderai de bien reflechir a ses sentiments a ton egard a savoir s'il t'aime et s'il veut changer qq chose et sauver votre mariage
40 ans Aurterive 1321
be non il ne se remet pas en question a l écouter tout et de ma faute, et je fais rien etc ....
donc voilà
56 ans Région parisienne 2154
Excuse si je suis maladroite, je réagis à vif sans vous connaître :

Pour moi, s'il te manque de respect, si les enfants sont témoins, je ne vois pas comment tu pourrais sauver ton mariage.

Et puis tu parles de "verre d'alcool". C'est habituel ? A-t-il tendance à boire ?

Je pense que tu as tout intérêt à te renseigner auprès d'un avocat (il y a des consultations gratuites dans les mairies).
Si divorce il y a, mieux vaut que tu sois bien au fait.

Ma soeur avait eu une belle formule : même si on ne s'aime plus il sera toujours le père de mes enfants.

Je pense que c'est aussi ça que tu peux dire à tes enfants : que ce sont des histoires et des problèmes d'adultes, qu'ils n'en sont en rien responsables, et que quoi qu'il arrive leur papa restera leur papa.


Si je puis me permettre, fais attention à ton grand : qu'il ne se sente pas responsable de toi (je le dis en tant qu'ex-aînée qui a cru qu'elle pouvait tout réparer).

Bon courage. Et mille excuses si je suis maladroite ou à-côté de la plaque.
40 ans Aurterive 1321
non pas de réaction a vif, je comprend, ,nous avons eu une discussion ce soir trés calme , c'est juste moi qui a pleuré d 'attendre dire vouloir refaire sa vie, ca fais mal , et aprés coup qu il avais sois disant une amie depuis hier bref là re claque pour moi , donc dans un état de nerfs a vifs heureusement que je peUX compter sur ma famille pour ca , qui sont d ailleurs venus me chercher , donc demain je vais aller contacter un avocat , il faut que j arrête de souffrir comme , et surtout les enfants .
ils ne doivent pas souffrir eux .
Donc voilà , je c que je vais avoir des passages encore très très bas, d'après ma maman c'est une dépression donc direction docteur pour en parler ( pas de cachet , ca c clair)un coup de pied au "cu.." et on repart, je me dis ca mais c pas toujours le cas.
bref mais merci qd meme de vos réponses ca me fais du bien d'en parler.
et qd à l alcool effectivement c tout les soirs et cela le rend mechant dixit ( je vais trouver qq un qui m arretera de boire) sachant que je l ai ammener chez le docteur, proposer une rendez vous ensemble mais non alors que là pffff enfin bref
merci encore de me lire et de me répondre
44 ans 10768
La violence verbale n'est pas plus pardonnable que la violence physique. Qu'il soit alcoolisé ou non. L'alcool ne force pas à faire des choses qu'on n'a pas envie de faire.

Je vais être dure mais... Qu'il ait quelqu'un d'autre, c'est la meilleure chose qui pouvait t'arriver. Enfin ! Tu pleures de le perdre mais ce type t'insulte depuis des années, devant tes enfants qui plus est !
Il ne mérite pas que tu pleures pour lui.

Que tu t'inquiètes pour tes enfants, c'est normal. Mais s'il lui reste un peu de jugeote dans un recoin de son cerveau, et un peu d'amour pour ses enfants, j'espère qu'il saura trouver un terrain d'entente avec toi pour que votre séparation se passe au mieux.
56 ans Région parisienne 2154
Pas de cachets, mais pas de coup de pied au cul. Respecte toi.
Tu as aussi le droit de faire une dépression et d'être entendue.
Je te souhaite de trouver la bonne aide pour reconstruire ton estime de toi.

Quant à ton conjoint, il a ses problèmes et c'est à lui de les régler. tu n'en es en rien responsable. Quand vous serez séparés il va vite réaliser que c'était un peu facile de te rendre responsable de tout !

Bon courage.
33 ans 9
Je suis tout à fait daccord avec les filles, et avec toi..

Les disputes, même si celles si arrivent, ne doivent pas être "subit" par les enfants. Le moindre des respect, c'est d'attendre le coucher des enfants, leurs absences ou autre.

C'est leurs père et le restera, je comprends ta souffrance, cette relation vécu comme un échec mais les mots violents qu'il a envers toi, il n'a juste pas le droit.

Agir en protectrice de tes enfants, c'est tout ce qu'il te reste à faire. Il ne veut pas comprendre, ne veut pas essayer de sauver votre couple, à quoi bon? aussi forte soit tu, tu ne peux tout faire pour deux.

Il n'a aucune volonté, te fait souffrir et fait souffrance tes bambins.

Tu as le soutient de ta famille? serait elle prete à t'héberger quelques temps, le temps de te refaire, de trouver un logement (va en mairie, expliques ta situation, va voir un avocat etc).

Ne te laisse pas envahir par cette colère, préserve toi et trouves une issue à cette situation sans avenir

Courage!!! :kiss:
B I U