MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Peur de tomber de haut

38 ans 22/29 2570
Depuis 5 ans que je suis sur ce forum, je crois que c'est la 1ère fois que je parle d'une de mes relations.

J'en parle car lui vaut le coup. Je  
m'attache difficilement à quelqu'un, mais là, j'ai trouvé une perle. On a les même gouts en musique, films, livres, sorties, on discute de tas de choses, il est intelligent, cultivé, calins... Bref, que se soit sur le plan physique ou mental, ben ça colle à fond.

Je l'ai cherché et je crois l'avoir trouvé. Ca me rend toute bizarre au fait. :oops:

Mais ya un hic, un immense hic qui me travaille beaucoup.
Dès notre première rencontre, il m'a annoncé qu'il était torturé en amour, qu'il avait du mal avec les sentiments. Dailleurs, il m'a annoncé qu'il était en psychotérapie pour comprendre cela.
Bon il a été clair, j'ai accepté et je lui ai dis que je le comprennais en lui expliquant que moi aussi j'étais dans cette configuration.
Il ne veut pas que je le considère comme un petit copain mais plutôt comme un ami-amant comme il le dit.
On fait pleins de choses, on ne se voit pas que pour des moments intimes. On se balade, on va au resto, au ciné...

De mon côté ben je commence vraiment à m'attacher. :?
Je me demande dans quoi je m'embarque mais je veux prendre le risque car j'ai mis du temps à le trouver celui là.

Avez-vous vécu la même chose? Merci pour vos témoignages car je me sens totalement perdue.
38 ans Le Havre 2722
Mise à part continuer à vous voir et à faire connaissance sans faire de plan sur la comète, il n'y a pas d'autre solution.

Je crois que c'est en espérant trop de chose d'une personne ou d'une relation que l'on tombe de haut. Le mieux à faire et prendre la vie comme elle vient.

De toute façon, tu viens de te faire un ami. Un "petit" dans le meilleur des cas, un "bon" au pire. :)
N
34 ans Suisse 435
J'ai vécu quasiment la même chose que ce que tu décris là... il y a vraiment beaucoup de similitudes (il m'a dit dès le début qu'il était perdu par rapport aux relations et qu'il n'était pas capable de vivre une histoire d'amour. Il va consulter pour sa peur de l'abandon et du rejet. Il a des livres à ce sujet chez lui. Parfois il a le moral à zéro... on en a pas mal parlé) . Eh bien au fil du temps ça a tourné au vinaigre malheureusement et j'ai eu des désillusions. Alors que depuis le début il m'avait bien fait comprendre qu'il ne fallait pas que je m'attache car il est très instable. Eh oui mais moi je m'étais accrochée quand même et j'y croyais naïvement. Nous sommes encore en contact mais j'ai fini par comprendre qu'effectivement, comme il m'avait prévenue à la base, il est trop torturé pour que ça puisse un jour évoluer et donner une réelle histoire sérieuse. J'ai l'impression qu'il restera un célibataire à vie s'il reste sur ses positions actuelles et ça a bien l'air d'être le cas.

Le pire c'est que visiblement il a un faible pour moi, plusieurs personnes autours de moi me disent que c'est flagrant. Et même dans son entourage à lui j'ai entendu quelques paroles qui m'ont bien mises la puce à l'oreille. Nous sommes sur la même longueur d'ondes depuis quelques années... et vu qu'il a la trouille immense que ses sentiments se développent de plus en plus il a carrément préféré mettre un terme à nos sorties (pourtant très belles). Il ne reste plus que quelques câlins par ci par là mais sans essayer de se connaître mieux. Et pourtant je sais qu'avec d'autres il n'a pas de problème pour faire des sorties entre potes étant donné qu'il n'éprouve pas grand chose pour ces personnes... donc aucune crainte que ça ne dégénère en histoire d'amour avec elles :roll: Oulah, expliqué comme ça ça paraît très paradoxal. Mais comme je suis dans cette situation-là depuis un certain temps j'avoue que pour moi ça n'est plus si absurde que ça. J'en ai souffert mais depuis j'ai eu l'occasion de prendre du recul et de relativiser. Cela dit j'ai parfois encore des petits coups de blues en me disant que c'est quand même du gâchis.

Voilà pour mon histoire. Cela dit je pense que même si à la base il y a des ressemblances chaque personne a ses propres ressentis, son propre parcours. Alors il se peut très bien que dans ton cas l'histoire prenne un tout autre tournant que dans mon cas. Je te le souhaite ;) En tout cas essaie de profiter un max de vos sorties en ne t'attachant pas trop quand même. Et avec le temps vous verrez bien comment ça évolue :)
38 ans 22/29 2570
Merci les filles pour vos messages. :D

Angel, tu as raison, il faut que je prenne les choses comme elles viennent. Il a été clair donc il faut que je m'en accomode. Et puis si un jour cette situation ne me convient plus, j'aviserai. Il est encore trop tôt.

Nadia, merci pour ton témoignage. En effet nos histoires se ressemblent beaucoup. A part lors des calins, je reste distante vis à vis de lui même si je n'ai qu'une envie c'est de me coller à lui, l'embrasser... Je préfère le laisser venir car c'est lui qui bloque. Je ne veux pas le faire fuir. Enfin, on verra où ça va me mener...
36 ans ile de france 1107
Tu dis que tu le laisse tout le temps venir a toi, sauf lors des calins, mais j'ai envie de te dire que si parfois tu te laissais aller a tes envies c'est a dire l'embrasser, se coller a lui, alors fais le. Ca peut aussi le rassurer, lui faire du bien plutot que ce soit toujours lui.

Ca peut faire avancer plus vite le fait qu'il "aille mieux", qu'il prenne confiance en lui, qu'il se sente aimer etc.
38 ans 22/29 2570
Le problème Filleronde c'est que si je fais ça, j'ai peur qu'il mette court à notre relation pensant que je m'attache trop. :?
Quand on est tous les deux, je suis très caline et il aime ça. Mais quand on se balade ou autre, jamais je n'irai lui prendre la main ou l'embrasser car se sont des gestes de couples même si j'en ai envie.
Au début, on se faisait la bise quand on se voyait pour justement mettre une barrière. C'est lui qui a voulu ça. Mais hier soir, on s'est vu juste pour un ciné. On se dit bonjour en faisant la bise mais pour la 1ère fois, il m'a embrasser pour me dire au revoir. C'est lui qui a pris l'initiative de le faire.
Dans nos moments intimes, je donne toute la tendresse que je peux donner mais sinon, je préfère que se soit lui qui prenne les devants car c'est lui qui a imposé les règles.
Peut-être que ça évoluera, à voir...
I
34 ans 10
Si cen'est pas indiscret, cette relation dure depuis combien de temps? Remarques-tu un effet de sa thérapie?
38 ans 22/29 2570
Ca va faire 3 semaines. C'est très récent donc pour le moment sa thérapie je ne vois pas ce que ça fait. :?
Apparemment ça fait un an qu'il est en thérapie. Il me dit qu'il a avancé mais que ce n'est pas encore ça.
Je ne lui pose pas de questions là-dessus, je trouve que c'est personnel.
M
32 ans 30
Une relation c'est pas forcement stable.
Il y a des sentiments bien plus forts et vivant que le désir de sécurité dans le couple.
Ca dépend du 'combien profond' vous allez aller question Amour, mais si ton bonhomme est perturbé, il n'y a rien de plus fort qu'une fille pour le tirer de là. Plus que tout les psy. Il suffit de lui laisser la main tendue.
35 ans Bordeaux 364
Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit mais je mettrais quand-même "mon petit grain de sel".

Il faut que tu agisses en fonction de tes ressentis et de tes expériences aussi, de comment tu sens les choses.

Donc, soit tu te laisses aller au risque de tomber amoureuse et de souffrir si lui n'arrive pas à assumer. Si tu arrives facilement à ne pas trop t'attacher (mais ça n'a pas l'air d'être le cas) et ne pas trop de projeter (dur quand on apprécie à ce point une personne) alors tu peux y aller sans risque. Il faut être dans un certain état d'esprit pour supporter le caractère non officiel de votre relation.
Il faut savoir se mettre en retrait, éviter les gestes significatifs, les "élans amoureux" au risque d'étouffer l'autre. Et il est bien difficile de "cacher" ainsi ses sentiments quand ils sont forts.

Soit tu lui dis clairement que tu es en train de t'attacher et que bien que tu sois consciente du caractère complexe que les relations ont pour lui, tu ne sais pas "faire semblant" lorsque tu aimes quelqu'un: tu as besoin de lui montrer et de faire des projets. Et à ce moment là, soit il joue le jeu aussi, soit vous rompez pour ne pas souffrir. Bien sûr cela ne sera valable que dans l'hypothèse où votre relation dure sur un relatif long terme, là c'est un peu tôt pour savoir.

Je pense quand-même que l'essentiel réside dans le fait de respecter son besoin de temps pour s'impliquer. Autant sa thérapie couplée à votre harmonie peut avoir des effets très positifs sur sa vision des choses, autant elle peut faire des dégâts considérables, on ne sait pas vraiment comment on réagit face à nos peurs, et ça évolue.

Donc tout dépend essentiellement de toi, de quel risque tu es prête à encourir pour cette relation, à quel point tu es prête à t'impliquer et de ta patience aussi et surtout.

Je ne pense pas que nous soyons vraiment en mesure de te conseiller sur une chose à faire en particulier.

La seule chose que je peux te dire à l'heure actuelle, c'est de te faire confiance: suis ton cœur et tes envies, en n'oubliant pas de t'écouter si tu sens que tu commences à souffrir de la situation.
35 ans Bordeaux 364
(J'ai oublie de te dire l'essentiel: pour le moment, vu le caractère récent de votre relation, laisse-lui le temps de s'habituer et laisse-le un peu venir, pour voir comment il réagit)
38 ans 22/29 2570
Merci à toutes pour vos conseils. ;)

Je le laisse toujours venir vers moi. Il commence à se confier tout seul sans que je lui demande quoi que se soit. Je suis à l'écoute, ne le juge pas. Ca lui fait du bien je pense.

Par contre, il est toujours aussi catégorique sur notre relation même s'il me dit qu'un jour il espère pouvoir aimer.

De mon côté, j'essaye de ne pas m'attacher et j'y arrive plutôt bien. Donc pour le moment, ça me va. :D
B I U