MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Schéma corporel - schéma émotionnel : Vision de son corps

25680
Je lisais le livre Les kilos émotionnels du Dr Stéphane Clerget et j'ai été marqué par une chose.

Il parle au début de son livre de schéma corporel et schéma  
émotionnel.
Il s'agit de la vision que l'on a de notre corps.

Le schéma corporel lui est universel, c'est je cite "notre carte neurologique"
Le schéma émotionnel lui est personnel, c'est "l'image inconsciente du corps" qui est liè à notre perception, notre histoire et notre vécu.

Ce qui m'a frappé c'est que le schéma corporel ne prend pas en compte les zones graisseuses car elles ne sont pas innervées, mais les extrémités qui sont très innervées elles sont prédominantes. C'est un peu comme imaginé un tout petit corps avec des grosses mains, des gros pieds, une grosse tête et un buste ultra fin.
En fait c'est presque l'inverse de mon corps car chez moi, c'est le vente qui est prédominant.

Pleins de questions ont fusé dans ma tête, et une surtout.
Est-ce que par hasard avoir ce ventre si gros serait une façon de compenser le "déséquilibre" du schéma corporel ?
C'est peut-être stupide, je ne sais pas où cela mène, ni même si cela mène quelque part mais bon je voulais savoir ce que vous en pensez ?
L
52 ans 99
Ca me rappelle ce que mon médecin se tue à me dire depuis plusieurs années : De changer l'image de moi inscrite dans mon cerveau.

Je n'ai pas lu ce livre, mais la question est intéressante, car le cerveau contrôle tout, y compris le métabolisme et les glandes exocrines (foie, pancreas, vésicule..).

Bref, y aurait-il conflit? un peu comme lorsqu'on installe du nouveau matériel sur son ordi et que celui ci refuse de le reconnaître?

Le Yoga, la sophrologie, le shi tsu... font tous référence à la projection mentale du corps. Sûrement pas un hasard :-k

Lamicahouette :rainbowafro:
49 ans Saint Laurent Blangy, près d'Arras ( 62 ) 288
Je crois que je vais rajouter ce livre à la liste déjà longue des livres que je dois lire ... :roll:

Je suis comme toi Anne ... J'ai l'impression de ne voir que mon ventre ... alors que l'on me dit que mes rondeurs sont bien proportionnées ... Moi je ne vois que lui ... :oops:

Bah tiens, j'ai trouvé un sujet de question à ma psy vendredi ... :P
25680
Sandy62223 a écrit:
Je crois que je vais rajouter ce livre à la liste déjà longue des livres que je dois lire ... :roll:

Je suis comme toi Anne ... J'ai l'impression de ne voir que mon ventre ... alors que l'on me dit que mes rondeurs sont bien proportionnées ... Moi je ne vois que lui ... :oops:

Bah tiens, j'ai trouvé un sujet de question à ma psy vendredi ... :P

Mon ventre est gros, c'est un fait.
Mais lorsque je visualise mon corps je n'ai pas la même image que ce que je vois dans le miroir.

Tu nous diras ce que ton psy en penses, pour ma part je vais poursuivre la lecture de ce livre et si je vois quelquechose je viens ne parler ici.
48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
Moi aussi mon ventre est gros ! c'est pas une vue de l'esprit, c'est une réalité !

Ce qui me marque dans ce que tu écris Anne, c'est l'évolution de mon image de mon corps. Jusqu'à ce que je sois réellement ronde, je me suis toujours vécue comme grosse, même enfant, d'aussi loin que je me souvienne. Pourtant, quand je vois les photos ou que je réalise mon poids de l'époque, je comprends bien combien c'était une image de moi que j'avais et qui ne collait pas avec la réalité.
Depuis que je suis réellement ronde, je me "vois" moins grosse que je ne le suis, un peu comme si j'étais restée à l'image réelle de moi que je ne voyais pas quand je pensais être grosse (je ne sais pas si vous me suivez). Et du coup, les rares fois où je suis confrontée à mon image réelle (style aujourd'hui, quand je suis allée essayer des fringues dans un magasin), c'est le choc réel...

Pourquoi donc mon image de moi est tellement faussée ???
L
52 ans 99
Citation:
je me suis toujours vécue comme grosse, même enfant, d'aussi loin que je me souvienne

Salut, les filles,

C'est marrant, moi aussi, en plus j'avais un frère charitable qui m'appelait "la grosse"... Pourtant j'étais normale, j'avais des bonnes cuisses, mais j'étais plus grande aussi que les autres.


A 17 ans, je pesais 60 kilos, au lycée,j'avais des copines filiformes qui faisait des compétitions à qui péserait moins de 50 kilos, du coup...du coup, j'ai commencé à me dire que j'étais "la grosse".
Et après l'enfer des Régimes....

Et maintenant, je ne me regarde plus dans les miroirs...c'est une torture que d'acheter des fringues. Je ne veux rien essayer, car rien ne me va... En fait c'est mon corps qui ne me va pas. Comme toi, j'ai l'impression d'avoir gardé celui de mes dix-sept ans, caché dans un bibbendum.

Lorsque je vois mon reflet dans une porte vitrée de supermarché, je vois une grosse arriver et elle a mon visage!!

Lamicahouette :rainbowafro:
48 ans de retour en Bretagne, quel bonheur !!! 497
lamicahouette a écrit:
En fait c'est mon corps qui ne me va pas.

Lamicahouette :rainbowafro:


Quand j'ai lu ton message, je me suis dit que j'aurais pu l'écrire !
Et puis, en y réfléchissant, je suis revenue sur cette phrase...

C'est mon corps qui ne me va pas... Ou c'est moi (je ne peux pas parler pour toi) qui ne l'accepte pas... Parce qu'à 17 ans, je ne l'aimais pas ce corps qui était pourtant tout à fait dans la normale... et maintenant qu'il ne l'est plus, qu'est-ce que je peux lui reprocher ? d'être devenu ce que je pensais de lui ???
B I U