MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

enfant plus que turbulent que faire?peut-etre le placer?help

41 ans seine et marne 1145
salut les filles ,j'ai besoin de votre aide ,expérience ou autre voilà;j'ai une amie dont l'enfant(garcon)et très agité j'explique il n'obeis pas à ces parents ou  
seulemnt sous la menace de la fesser,
à l'école c'est la CATASPHROPHE monsieur n'obeis à personne il ne reste pas en place fais que des bétisses et ne veut pas travailler

les parents son toujours convoquer ,l'école en a marre il en peuvent plus

donc voici mes question:est-ce que l'école peut renvoyer en enfant trop turbulent?est-ce que les parent peuvent placer l'enfant dans un centre ou autre ?? comment faire pour que cette situation s'améliore? connaissez- vous des personnes qui son le meme cas et connaissez-vous des adresses de centre ou meme de médecin spécialiser

ps:pour plus de précision l'enfant à 4 ans
et les parents son tellemnt à bout qu'il veulent ne savent plus quoi faire

je vous remerci d'avance pour vos futur réponses
L
43 ans Bruxelles 2125
Il y a peut-être un problème dans son éducation, les parents sont peut-être trop laxiste... Ou alors c'est peut-être un enfant hyper-actif, est-ce qu'ils ont déjà consulté un psy? Pour ma part, je trouve assez choquant l'idée de placer un môme de 4 ans parce qu'il est turbulant, quand on fait un enfant, on l'assume!!! Peut importe qu'il soit sage, turbulant ou malade!!! C'est trop facile, alors on fait un enfant et comme il est pas comme on voudrait qu'il soit on le place, et puis on en refait un autre en espérant qu'il soit bien celui là!!!

Bref, c'est assez difficile de te donner un conseil étant donné qu'on ne connait ni les parents ni l'enfant en question...
48 ans pépettesland 1803
Placer un enfant de 4 ans, faut pas pousser mémé dans les orties qd même :shock: :shock: .
Et même si des fois je mettrais bien les miens en vente sur e-bay, y'a un pas entre le phantasme et la réalité.
Il serait peut être préférable dans un premier temps de prendre rendez vous avec un psychiatre pour faire le point et voir ce qui cloche.
Soit c'est un problème d'éducation, soit cela peut être en effet un enfant hyper actif (même si je trouve qu'on emploie un peu trop facilement ce terme aujourd'hui, c'est presque devenu un fourre tout), c'est peut être aussi un enfant précoce.
Bref les causes peuvent être multiples et variées.
Donc direction un professionnel de la petite enfance, lui seul pourra réellement évaluer la situation, pas nous.
40 ans Belgique 4012
Je dirais même plus: dis-leur d'aller voir un pédopsychiatre, il saura mieux qu'un psychiatre ce qui se passe (un psychiatre ne s'occupe que des adultes, il connait donc mal les maladies des enfants).
Cet enfant a l'air hyperactif, mais il faut vérifier d'abord s'il n'a pas d'autres problèmes physiques également. On ne sait jamais.
Dis-leur d'aller vite consulter s'ils sont à bout, plus vite ils sauront ce qu'il se passe chez leur enfant, mieux ça ira!
Biz ;)
41 ans seine et marne 1145
merci mais pour répondre à finette et isayane c'est sure que l'idée de placer un enfant n'est pas forcément une bonne chose je peut le concevoir
mais je trouve injuste de dire que c'est trop facil tant que l'on à pas été à la place des personne qui subisent ce genre de chose dire que c'est trop facile et justemnt trop facile .

et je précise que ce n'est pas une question d'éducation car les parents son ni trop severe ni trop laxiste

Flyingdog merci pour ton conseil il et vrai que des fois les psy peuvent voir des choses que les parents ou la familles ne voient pas

dans ton les cas si y aurai des personne qui connaissent ou qui on vécu celà quel ce manifestent .merci
1301
je crois le placement serait demesuré et irresponsable, ceci dit je peux imaginer comment on peut etre a bout avec un enfant comme ca.

Premiere chose a etablir serait (a mon avis ) le degres de son hyperactivité, aussi l'envoyer tres vite chez un pedops.

Citation:
et je précise que ce n'est pas une question d'éducation car les parents son ni trop severe ni trop laxiste

comment êut tu en juger ? Parfois on a des des reaction tellement encrée dans notre quotidien qu'on ne se rends pas compte qu'elle est fausse, ceci dit là n'est pas une "faute" car tout parents apprends a etre aprents avec chaque enfant.

Par contre qu'un pedopsy puisse faire une analyse et "eventuellement" mettre le doigt sur un mal etre quelquonque, sur un besoin non comblé peut etre ...

En tous cas je souhaite bcp de courage car souvent c'est dur et on est a bout de nerf :(
42 ans Les pieds dans l'eau 1060
Souvent, les enfants turbulents cherchent à parler à travers leurs actes... je m'explique: quand il fait des bêtises à répétition, qu'il n'obéit pas ou fait le contraire de ce qu'on lui dit, dans la minute, c'est souvent parce qu'il a besoin d'attention. Il cherche à faire en sorte qu'on s'occupe de lui, qu'on s'adresse à lui...

Alors, oui effectivement c'est bizarre parce qu'il n'attire pas l'attention "en bien", mais il veut montrer par là qu'il souffre, d'une manière ou d'une autre... un enfant de 4 ans ne sait pas dire véritablement ce qu'il ressent, ou alors les choses "basiques" (j'ai mal là, j'ai soif, j'ai chaud, etc.) Nous adultes, avons déjà du mal, quand on a un coup de déprime, à comprendre d'où vient notre malaise, alors un enfant de cet âge...

C'est pas facile pour les parents parce qu'il y a un engrenage, plus il est turbulent, plus les parents en ont marre, plus ils pensent ne rien pouvoir faire avec lui, et plus l'enfant souffre...

Il ne faut pas jeter la pierre aux parents, parce qu'ils ne comprennent pas et aussi parce qu'ils pourraient avoir l'impression d'avoir raté quelquechose... or, il n'y a pas de parents idéals ni d'enfants idéals, mais il est des situations, des évènements ou des mots qui peuvent avoir blessé l'enfant sans que les parents s'en rende compte (ou même des besoins que les parents n'ont pas identifié...)

Alors effectivement, un pédo-psy sera d'une aide précieuse pour les parents mais aussi pour l'enfant, pour instaurer un dialogue et permettre à l'enfant de s'exprimer avec un langage différent de celui qu'il a avec ses gestes, et qui sera intelligible pour ses parents...
Quant au "placement", il m'est avis que ce n'est pas la solution appropriée, loin de là, à moins qu'un mur d'incompréhension ne se soit dressé entre les parents et l'enfant, au point de ne plus pouvoir aider la guérison.. là oui, il faudra sortir l'enfant de son environnement, mais il y a d'autres choses à tenter avant...

Cet enfant a mal, et il faut tenter d'entendre sa souffrance.
7404
melay a écrit:
salut les filles ,j'ai besoin de votre aide ,expérience ou autre voilà;j'ai une amie dont l'enfant(garcon)et très agité j'explique il n'obeis pas à ces parents ou seulemnt sous la menace de la fesser,
à l'école c'est la CATASPHROPHE monsieur n'obeis à personne il ne reste pas en place fais que des bétisses et ne veut pas travailler

les parents son toujours convoquer ,l'école en a marre il en peuvent plus

donc voici mes question:est-ce que l'école peut renvoyer en enfant trop turbulent?est-ce que les parent peuvent placer l'enfant dans un centre ou autre ?? comment faire pour que cette situation s'améliore? connaissez- vous des personnes qui son le meme cas et connaissez-vous des adresses de centre ou meme de médecin spécialiser

ps:pour plus de précision l'enfant à 4 ans
et les parents son tellemnt à bout qu'il veulent ne savent plus quoi faire

je vous remerci d'avance pour vos futur réponses


bon m'a fallu me calmer un moment avant de répondre...me calmer parce que j'étais entre la colère et la crise de rire...désolée hein mais c'est ce que je pense
ainsi donc un enfant de 4 ans devrait être placé pour cause d'indiscipline? ainsi donc il n'écoute pas à l'école, ni ses parents ou alors sous la menace de la fessée?

bon on remet les choses dans l'ordre

1. à 4 ans on ne place pas un enfant. A 4 ans un enfant est un être humain qui fonctionne principalement à l'affectif. Simplement imaginer que le placer serait une solution est, pour moi, une preuve de déséquilibre...dans la tête de l'adulte qui le pense!

2. l'école vient de reprendre. Qu'a fait cet enfant pendant l"été? resté entre papa et maman,il se pourrait qu'il ne se remette pas au rythme scolaire tout de suite et en souffre, simplement

3. la fessée n'est, pour moi, pas une solution mais la preuve d'un échec. Si, pour les parents, le dialogue avec cet enfant doit passer par la violence, il ne serait pas étonnant que cet enfant dialogue lui aussi par une forme de violence en n'obéissant pas...

donc
rétablir le dialogue à la maison, la tendresse obligatoire, oublier la fessée et voir u pédopsy...
51 ans Geneva 331
4 ans :shock:

le mien en a 15 ans et je me pose les memes questions ... bon courage
G
49 ans RP 10
Je suis d'accord avec Elphie, j'ai un ainé de 4 ans qui est insupportable quand il manque d'attention. on a mis un peu de temps à s'en rendre compte et surtout à l'admettre, mais c tres net. Quand il commence à devenir grossier, voire insultant, qu'il se met à hurler ou autres réjouissances, si je m'occupe de lui, avec des calins, jeux, etc.... (au lieu de m'enerver et de l'isoler, tendance naturelle en reponse à son comportement), il redevient le charmant petit garçon qu'il est au fond de lui.....C presque magique. :P

Bon, une autre piste quand même, a voir avec un medecin (eventuellement le medecin scolaire): l'hyperactivité. JE sais qu'on met ce terme à toutes les sauces, mais ça existe vraiment même si c rare, et je crois que c tres difficile à vivre. Un des signes (outre le fait qu'il ne tienne pas en place): l'enfant a beaucoup de mal à se concentrer, y compris sur des trucs qu'il aime bien genre dessin animés. (ppour donner une id, je connais un enfant de 13 ans hyperactif, il ne tient pas 20 minutes devant un dessin animé oiu un film qu'il aime pourtant).



Gremil
M
43 ans 1
a toute les femmes qui croive que par ce que on veux placer notre enfant c'est que nous l'aimons pas elles se mettent le dois dans l'oeil car moi avec mon marie nous avons tous essayé psy pedopsy psymotricité orthophoni clis et notre enfant ne veux rien savoir ou ne peux rien savoir on se sans impuissant alors il est facile de dire je l'ai mie au monde je l'assume pour une mere qui a un enfant "normal" mais pour nous cela et plus compliqué avant de" parler il faut l'avoir vecu
mere d'un enfant de 8 ans que je pense placer car malheureusemenht que crois rien lui apporter
qu'elle maman peux accepter sa sens avoir mal
une conne !!!!
ou une femme conne !!!!
qui ne c'est pas !!!
alors avant de faire mal on dire sa truc pareil on reflechi
:oops:
36 ans ratusland ! 9132
dans les centres sociaux il existe des stages de soutien a la parentalité, un soutien educatif a domicile peut egalement etre demandé.
53 ans Out of Africa... 4355
melay a écrit:

mais je trouve injuste de dire que c'est trop facil tant que l'on à pas été à la place des personne qui subisent ce genre de chose dire que c'est trop facile et justemnt trop facile .

.merci


En même temps, c'est aussi un peu trop facile de faire porter tout le problème à l'enfant. Et ce sans aucun jugement de ma part.

En dehors de l'éducation, il y a aussi la relation. Et puis la famille ne se limite pas à papa et maman, c'est aussi les grand parents, les cousins, etc.. comment chacun se situe ? Quels sont les conflits non résolus, etc...

Donc oui, parfois un spécialiste peut permettre de résoudre les problèmes car extérieur à la famille, pas la pour juger qui que ce soit.
53 ans Out of Africa... 4355
maigue a écrit:
a un enfant "normal" :oops:


Sans aucun jugement de ma part, qu'appelles-tu un enfant "normal" ?

Et pourquoi penses tu que le problème vient uniquement de ton enfant ?
Il ne s'agit pas là de te culpabiliser, loin de là.
Mais parfois c'est la relation à l'enfant qui est "malade" et non l'enfant.
Et ce sont souvent les parents qui ont besoin d'une thérapie et non l'enfant qui n'est que le révélateur de la situation.
39 ans 2087
Faut faire appel à Super Nanny :lol:
Bon blague à part, pour moi, soit les parents ont des problèmes concernant les méthodes éducatives (trop laxistes ou au contraire trop sévères), soit le gamin est hyperactif. Dans un cas comme dans l'autre, il faut savoir demander de l'aide, peut-être auprès d'un médecin pour commencer, d'une assoc ou de l'instit.
Si l'enfant a 4 ans, je pense qu'il ne sera pas renvoyé de l'école, sauf bêtises très graves (coups violents, ce genre de trucs).
B I U