MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La place de l'alcool dans la RA

44 ans paris 183
Totalement convaincue par la RA (pesée chez le médecin après un an de RA le semaine dernière: je n'ai pas bougé en un an :D ) j'en parlais avec  
un ami hier qui semblait plutôt convaincu par le fait de se placer à l'écoute de sa propre satiété et des bienfaits qui en découlent, la régulation des envies etc...

Mais, s'interrogeait-il, qu'en est-il de l'alcool qui constitue un apport énergétique non négligeable difficilement appréhendable en termes de satieté ?

Certain(e)s d'entre vous se sont-ils déjà interrogés sur cette question ?

J'avoue que je n'ai pas trop su quoi lui répondre...
44 ans Paris 9866
Pour moi l'alcool apporte certes des calories mais en aucun cas ne calme la faim... au contraire ça ouvre (fortement chez moi) l'appétit!

Donc je me suis posé la question "quid de l'alcool dans la ra?" mais seulement sous cet angle de l'augmentation (artificielle?) de l'appétit par l'alcool.
Disons que je m'oblige à être d'autant plus attentive à ma faim si je picole: ai-je vraiment faim ou est-ce le cycle infernal qui s'exprime... la cacahouète appelant la bière et la bière appelant la cacahouète?? :lol:
L
37 ans Lille is love ! 35
L'alcool ne devrait pas poser de probléme dans une RA, sauf si il y a addiction.
Boire un verre de vin ou de soda, comparaison sacrilége certe, mais c'est pareil, le plaisir doit primer pendant la dégustation, le boire parce qu'on a une vrai envie, et que rien d'autre nous ferait plus de plaisir dans l'instant méme .
Et si malheureusement le plaisir n'y ai pas, ne finissais pas votre verre, le corps n'est pas une poubelle.
Ce genre de boissons apportent son lots de calories, l'alcool donne faim? parfait manger, mais arreter vous des que celle ci disparait, et en plus il y a de forte chance que vous auriez moins faim le lendemain.
51 ans Région nîmoise 1567
Sans compter que la RA peut permettre de diminuer une consommation excessive d'alcool en ce sens qu'elle pousse à chercher ce que l'alcool vient remplacer.
Le seul problème (de taille) c'est que contrairement à la nourriture, la consommation d'alcool, chez certaines personnes, déclenche l'envie de boire encore plus ; c'est pour cela qu'il s'agit d'une substance addictive.
B I U