MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un régime hyperprotéiné pour pouvoir mettre bb en route

40 ans Brabant Wallon 317
BOnjour à toutes...

Je voulais avoir votre avis !

Suite à ma visite chez mon gynéco de la semaine dernière où on m'a annoncé que si je ne perdais pas de  
poids je ne pourrais jamais être maman j'ai pris rdv chez le nutritionniste diététicien conseillé par la gynéco !
J'y suis allée ce matin et il m'a conseillé de faire un régime hyper protéiné... qui a déjà fait ça ! Est-ce que ca marche vraiment ???
Il m'a conseillé ca car c'est le moyen le plus rapide pour perdre bcp de poids d'un coup... et puis il me donnera un régime pour stabilisation !
De toute façon aujourd'hui ce n'était qu'un rdv pour parler de mes habitudes alimentaires et la semaine prochaine je dois le revoir pour faire un plan avec ce fameux régime protéiné...
Pour infos je pèse un peu plus de 150Kg...
Qu'en pensez vous ???
39 ans Belgique 4012
Va voir la section "maman ronde", tu verras le nombre impressionnant de femmes à qui on a servi ces salades, et qui sont maintenant de très heureuses mamans. ;)

http://www.vivelesrondes.com/forum/forum_15.htm
E
39 ans Lille 419
La première chose que je dirais c'est de ne pas perdre du poids trop vite. Mais cela est bien relatif. Combien de kilos, en combien de temps, et pour quelle taille et IMC ?
Une chose importante est de se muscler, donc de faire du sport. Mais pas n'importe lequel. Personnellement j'ai des problèmes aux chevilles et aux jambes à cause de mon poids. Et, il faut faire attention au coeur. Dans ces cas-là, ce n'est pas toujours évident de faire les sports que l'on veut :(
La dernière chose, quel âge as-tu ? Es-tu très pressée pour avoir un enfant ? C'est, selon ce que j'ai cru comprendre, une question de dialogue dans ton couple. Si rien est urgent, et qu'il comprend que tu fais tout pour arranger une situation qui n'est pas irréversible, il devrait pouvoir faire un effort de compréhension. C'est important que tu arrives à partager ce que tu ressens avec lui. Il semble qu'il n'ait pas compris la portée de mots dits sur le coup de l'émotion.
36 ans 4422
Un régime hyper protéiné !
Y'a déjà plusieurs sujets sur ce type de régime dans VLR.

Oui, j'ai fait ce type dé régime, oui c'était sous prescription et suivi médical et NON je ne te le conseille pas !
C'est vrai on perd vite, c'est carrément euphorisant. Mais les relations sociales sont largement détériorés (on mange plus la meme chose que les autres..) on rentre completement en restriction par rapport à tous les aliments déclarés tabou par le régime et vive la restriction cognitive !
Résultat : on tient le coup un moment, mais c'est vraiment dur. Infailliblement on craque et on se jette sur tout ce qui bouge.
On reprend immanquablement tous les kilos perdus... et plus !

A éviter à tout prix, le régime hyperprotéiné !!

Juste pour info, voila un extrait de l'article du GROS à ce sujet :

Citation:

— Efficacité à court terme : Bonne. On maigrit très rapidement la première semaine (quatre à cinq kilos), puis plus lentement. La perte de poids est habituellement de huit à douze kilos en trois à quatres semaines.
— Confort physique : La faim disparaît à partir du troisième ou quatrième jour, faisant place à une agréable euphorie, qui se maintient tant que nous ne nous livrons pas à des débauches d’activité. Car, il faut bien en convenir, nous nous fatiguons vite.
— Confort social : Nous sommes malades. Nous ne mangeons pas de la nourriture, mais des médicaments. Qu’on se le dise !
— Plaisir à manger : Les substituts de repas sont soit franchement mauvais, soit au goût amélioré grâce à divers additifs. On ne peut cependant s’attendre à un éblouissement papillaire. Quant aux viandes, poissons et blancs d’œuf, ils lassent eux aussi rapidement.
— Mécanisme prétendu : Nous ne prétendons pas, nous prouvons, grâce à des études sérieuses et approfondies.
— Mécanisme réel : Un apport insuffisant en calories oblige l’organisme à utiliser les réserves de graisses. L’apport suffisant en protéines empêche qu’on perde plus de masse maigre que nécessaire.
— Durée prévue du régime : On conseille généralement de commencer par un régime classique à 1 000 calories par jour durant deux à huit semaines, puis de se limiter à la diète protéique durant trois ou quatre semaines. On reprend une alimentation plus copieuse progressivement, en augmentant les apports de 200 à 400 calories toutes les deux semaines. On recommande vivement de ne pas suivre une diète protéique plus de quatre semaines d’affilée. Par contre, si cela s’avère nécessaire, on peut réaliser plusieurs diètes protéiques, espacées d’au moins deux mois de régime moins strict.
— Arrêt du régime : La diète protéique est présentée le plus souvent comme une étape dans une prise en charge de longue durée, car le corps médical est bien conscient de la tendance spontanée à la reprise pondérale dès l'arrêt de la diète. En fait, c'est ce qui se passe dans la majorité des cas: après 1 an, 80 % des personnes qui ont suivi une diète protéique ont repris le poids perdu.
— Conséquences sur l’organisme et le psychisme : Le poids perdu correspond pour plus de 80 % à du tissu graisseux. La diète protéique limite la perte de muscles et de viscères à leur partie excédentaire liée à l’obésité. Néanmoins, cette baisse du volume des muscles et des viscères s’accompagne d’une réduction d’environ 15 % des dépenses énergétiques du métabolisme basal. Le corps s’adapte en brûlant moins de calories, comme s’il cherchait à résister aux effets du régime. Cette adaptation ralentit l’amaigrissement, et rend difficile la stabilisation pondérale. De plus, la réintroduction des aliments évités durant la phase de diète protéique est problématique et conduit le plus souvent à des compulsions alimentaires et une reprise de poids. Au total, il est fréquent que la pratique de la diète protéique conduise à une entrée dans le système de la restriction cognitive ou à son renforcement, avec son cortège de poids en yoyo, de troubles du comportement alimentaire, de perte de l'estime de soi et de dépression.

source



Tu as vu le lien de Flyingdog ? C'est la meilleure preuve qu'on peut etre ronde et maman !
A mon avis, le mieux serait de demander l'avis au moins d'un autre gynéco.
34 ans région parisienne 1309
la 1ère diététicienne que j'ai vu (il y a 2 ans) m'avait prescrit un régime hyperprotéiné...
elle m'avait conseillé d'alterner des repas normaux (mais sans féculents, juste bcp de viande, de légumes et de yaourts 0%), des boites (nesvital), et le régime dit "dissocié" (1 jour légumes, 1 jour protéines)...
hé ben je peux te dire que moralement c'est très difficile à tenir ! en plus malgré ce régime strict j'avais quand meme du mal à perdre (8 kg en plus de 3 mois c pas énorme énorme, vu les efforts...)
et dès que j'ai arrété j'ai repris le double !!! (bonjour la déprime)

maintenant j'ai consulté une nutritionniste, qui m'a conseillé un truc plus soft, j'ai droit à des féculents 1 jour sur 2... une sorte de rééquilibrage alimentaire ! psychologiquement c bcp moins dur ! je m'accorde meme des petits écarts de temps en temps ! j'ai reperdu 4 kg depuis cet été... et je me sens de continuer comme ça, ça me convient bcp mieux ! et puis on a pas la sensation d'avoir faim toute la journée !

en tout cas je te souhaite bon courage !
@+++
39 ans Belgique 4012
T'interdire de manger des féculents, c'est le meilleur moyen de te voir t'effondrer... :roll: On peut maigrir en en mangeant à tous les repas, et je sais de quoi je cause.
36 ans 4422
carabine a écrit:
maintenant j'ai consulté une nutritionniste, qui m'a conseillé un truc plus soft, j'ai droit à des féculents 1 jour sur 2... une sorte de rééquilibrage alimentaire !

Carabine, je me reconnais drôlement dans ton vécu du régime hyperprotéiné...
mais quand tu parles de ce truc soft : des féculents un jour sur deux.. non c'est pas une sorte de rééquilibrage, meme si c'est d'une certaine maniere moins pire que la diete protéinée, ca reste un régime.
Dans un rééquilibrage, on a droit à tout, tous les jours ! A nous les bonnes petites choses !! ;);)
47 ans Montpellier 376
carabine a écrit:
la 1ère diététicienne que j'ai vu (il y a 2 ans) m'avait prescrit un régime hyperprotéiné... malgré ce régime strict j'avais quand meme du mal à perdre (8 kg en plus de 3 mois c pas énorme énorme, vu les efforts...)



Incroyable !
Quand je pense qu'avec une vrai rééducation alimentaire donc en mangeant absolument de tout, j'ai perdu le même poids dans le même laps de temps

On se fait vraiment du mal pour rien :roll:

Tu as bien fait de ne pas reprendre de diète protéiné Carabine, avec ton nutritionniste et en progressant sur la reconnaissance de la faim et de la sassiété, je suis persuadée que tu obtiendras de bien meilleur résultat
34 ans région parisienne 1309
mon problème c'était plus le chocolat que les féculents... quand j'avais arrété mon régime on arrivait à la période de noel... puis vint paques... aie aie aie bonjour les dégats !

en temps normal je mange relativement bien (enfin c'est ce que m'a dit ma nouvelle diététicienne quand je suis allée la voir)... il faut simplement que je réduise un peu les féculents, et surtout le chocolat au gouter ;-)

mais bon faut savoir que c'est génétique, on est tous des gros mangeurs de chocolat dans la famille ;-) mon père est capable de se vider 2 plaquettes dans la journée !

donc j'essaye de faire attention de ce coté là... j'en prend un carré ou 2 par jour si j'en ressens vraiment le besoin...

en fait le plus dur pendant les vacances c'est quand on reste toute la journée chez soi, et que les placards regorgent de bonnes choses qui vous appellent ;-)

à la limite heureusement que je reprends les cours lundi, quand je suis à la fac toute la journée forcément y'a moins de tentation !
56 ans 91 25732
Qu'on conseille des régimes difficiles à des femmes qui veulent un bébé me fait bondir pour plusieurs raisons :

- On lui dit clairement : tu es grosse donc tu ne peux pas avoir d'enfant, fais preuve de volonté et tu seras peut être récompensée. Je déteste ce genre de discours culpabilisant.

- Ca évite aux médecins d'aller chercher plus loin et de faire correctement leur boulot. Une femme qui a un problème d'infertilité et/ou de stérilité avec des causes organiques (problème hormonal, endométriose, anomalie de fonctionnement de l'ovaire, trompes bouchées...) on n'ira pas voir plus loin ! Mais un régime n'ira jamais soigner des trompes bouchées par exemple !
On la laissera attendre sans aller voir plus loin et faire son régime ! Et pendant ce temps là, la véritable cause peut s'aggraver... Si on se permettait de faire ça pour une maladie cardiaque par exemple, tout le monde hurlerait au scandale, mais là non ! On ne voit qu'une grosse sans volonté !

- Pour être enceinte, l'organisme doit être dans une bonne forme, parce que même si a l'air tout à fait naturel, il faut plein de conditions réunies pour donner la vie. Avec un régime, on va déprimer la femme, la carencer et l'emmener vers l'échec. Il y a mieux pour être en forme non ?

Laisse tomber ce gynéco, laisse tomber le régime hyperprotéiné. Trouve un gynéco qui fait son boulot correctement et si tu dois vraiment perdre du poids, essaie la rééducation alimentaire. C'est aussi bon pour le physique que pour le moral et ça t'aidera sûrement plus que des sachets de poudre... ;)
L
71 ans 7508
Il y'a un article que j'ai lu sur le forum et qui parlait du fait que le régime hyperprotéiné rendrait stérile.

Est ce que ça vous dit quelque chose?
40 ans 2883
Le régime hyperprotéiné, à court terme, ça parait sympa: on perd du poids rapidement, on teste plein de produits, gouts, on perd facilement du poids sans se sentir fatigué, et en pétant le feu.
En plus, du moins dans mon cas, je me sentais moins tentée par ce que mangeaient mes voisins: je suis incapable de me rationner si je commence à gouter quelque chose de bon, gourmande que je suis, mais si je ne commence pas, pas de soucis. Donc surtout ne pas gouter à ce que mangeaient les autres, me cantonner à ma ration, et c'était facile de résister.

Mais ensuite, on doit reintroduire les aliments: premier jour où on arréte, on commence à reprendre. Il faut faire une phase de stabilisation longue, encore plus longue que les régimes plus "traditionnels"...
Ensuite, on a l'impression de péter le feu, mais c'est vrai, on est quand même un peu plus faible qu'en temps normal.
Autre chose: le prix: les proteines, qu'elles soient en sachet ou naturelles avec de la viande, ça coute pas mal quand même. Et le moindre ecart fout tout le processus à l'eau: il faut non pas compter les calories, mais compter tous les glucides, même ceux des jus de fruits, ceux contenus dans tel ou tel légume, etc. (à ce sujet, aucun medecin n'est d'accord avec les autres pour determiner quelles sont les légumes "interdits"...)

Enfin, il faut faire attention pendant le régime: prises de sang, souvent, pour pister d'eventelles carences, boire beaucoup pour éviter des problèmes renaux à cause de toutes ces proteines, attention aux apports en fibres et vitamines, potassium, calcium...
En plus, on perd trés vite au debut du régime (genre 3 kilos en moins d'une semaine de diéte), puis aprés ça s'étale, plus que 2 kilos dans la semaine, puis 1 kilo 5, puis 500 g, puis le corps s'adapte, et c'est de plus en plus dur, et on perd en motivation, on commence à se lasser...

Je pense que c'est un peu dangereux de conseiller ce régime à une femme qui veut avoir un bébé. Les médecins ne sont pas tous d'accord sur l'utilisation de ce régime, ses effets secondaires, etc.

Mais aprés, je ne suis pas médecin et je ne sais pas exactement ce que ton medecin veut que tu fasses comme diete.

Ma gyneco ne m'a jamais parlé de ce régime. Elle m'a juste donné un petit papier microscopique indiquant les catégories d'aliments à rationner pour éviter les triglycérides, et ceux à rationner pour perdre du poids, aprés, libre à moi de choisir suivant ces quelques conseils.
40 ans Nice 2811
J'ai fais ce régime Oh combien fabuleux(c'est ironique) j'ai perdu * kg en 2 mois et demi pour en reprendre 38 en 9 mois :? plus l'aggravation de mes tca.

Alors à la poubelle ce genre de régime!!!!!
B I U


Discussions liées