MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Parler? Une solution?

C
36 ans 29
Bonjour à tous,

Me voilà pour la première fois sur un forum et je dois avouer que je ne sais pas ce qui m'a poussé à franchir le cap... la maturité  
ou l'envie de m'en sortir? Je ne sais pas!
Ce que je sais, c'est que les différents témoignages me font du bien et me font réaliser que je ne suis pas seule à souffrir. Je peux constater en effet que beaucoup d'entre nous se demandent comment faire pour s'accepter.
Je n'ai malheureusement aucune réponse à apporter vu que je suis dans ce dilemme là.
Honteuse de moi, de mon corps et de ce que je représente, j'ai jamais discuté autour de moi de ce problème... à tel point que personne ne sait que je vis un cauchemard!!! Au contraire, les gens viennent souvent me voir pour que je leur donne des conseils ou me parlent de leur malheur.

Qu'est-ce que je les envie d'être capable de mettre des mots sur ce qu'ils ressentent et surtout d'être capable d'en parler!!!

Parfois, je me demande si justemment être capable de dire lorsque cela ne va pas, ou parler de ce qui nous fait souffrir n'est pas la clé de la guérison? Si c'est le cas, je suis bien loin de tout cela.

J'avais besoin une fois de déballer un peu ce qui ne va pas et d'arrêter de faire croire que tout va bien dans le meilleur des mondes¨

Je remercie déjà les personnes qui m'auront lu et pour ceux qui répondront.

Je vous souhaite à tous une belle journée
27 ans 395
Ton message m'a interpellé parce que je suis un peu comme ça aussi..j'écoute les gens qui me parlent de leurs problèmes mais personnellement j'ai énormément de mal à me confier, j'ai honte quand j'aborde mes propres problèmes et je change vite de sujet.. et donc je pense que ce n'est pas bon de toujours intérioriser nos soucis parce que ça ne fait que les accentuer.. mais j'ai beau me dire ça, je n'arrive pas à me confier pour autant :? Pratiquement personne autour de moi n'est au courant de ce corps qui me pose problème et de la difficulté à vivre avec celui-ci..
Je pense que oui, en parler permet de faire un premier pas vers la guérison..et déjà le fait que tu viennes en parler sur un forum me semble positif! peut-être pourrais tu aller voir un psy pour te libérer de ce poids et te permettre d'avancer ?
B
37 ans Montrouge (92) 43
Salut !

Tu as l'air d'être une "bonne copine". Peut-être que, même inconsciemment, le fait de souffrir t'aide à comprendre et accepter la souffrance des autres. Il n'y a pas de honte à avoir, c'est une très belle qualité !

Pour ce qui est ta situation... justement, mettre des mots sur nos sentiments parfois nous aide à mieux les comprendre, et c'est le premier pas vers la "guérison" (je ne trouvais pas de meilleur mot, mais je ne l'aime pas trop celui-là).
Je te conseille d'essayer d'essayer d'écrire ce que tu ressens dans un cahier, ou ici. Peut-être tu trouveras toute seule des lumières, ou une éclaireuse te guidera :)

A bientôt !
C
36 ans 29
Merci pour vos réponses :), qui sont touchantes . En fait, je fais déjà pas mal de choses pour tenter d'extérioriser tout cela. Je suis suivie par une diététicienne et je vois depuis plusieurs années déjà une psy. Tout cela m'aide bien entendu énormément et je ne regrette pas une seconde d'avoir fait ces démarches.

Seulement, malgé cela et malgré le fait que j'ai un réseau d'amis nombreux, je me sens souvent seule; seule avec moi-même et mes problèmes. Les personnes autour de moi ne se rendent pas compte de ce que je peux vivre. Et lorsque tu dis que je suis une "bonne copine", Beholder, je pense que tu as en partie raison, dans le sens où on vient se confier facilement à moi. Ton message m'a d'ailleurs fait du bien car cela m'a permis aussi de voir ce côté positif que j'ai tendance à oublier.
is parfois, j'aimerais bien hurler à toutes ces personnes que moi aussi j'ai des coups durs et que tout n'est pas toujours facile... Mais voilà, je n'y arrive pas et cela principalement par honte, je crois!

Fan-ouille, ton témoignage m'a également fait du bien, ça me permet justement de réaliser que je ne suis pas seule et la preuve en est... un message sur ce forum et voilà que tu me réponds que tu vois très bien de quoi je parle.

Mais je me demande aussi souvent pourquoi c'est si difficile? C'est la peur du jugement des autres? Ou est-ce que le fait de ne rien dire et de faire comme si de rien n'était donne l'illusion que finalement il n'existe pas de problème? J'entends par là que le fait de se taire me donne peut-être l'impression que finalement il n'y a pas de problème... tandis que d'en parler met au premier plan ce que je souhaite de tout coeur oublier....?!?!?
28 ans 128
Bah je pense que parler, c'est justement ce qui nous fait aller mieux. Quand on me demande si ça va, la réponse est automatiquement "oui", "j'ai la pêche". Je crois que j'ai jamais raconté à mes amis ce que je ressentais.
Y a deux semaines, à la fac, une copine m'a dit "ce qu'il te faudrait toi, c'est un stage de confiance en soi". Et je l'ai envoyée bouler en disant que j'avais confiance en moi ... :lol:

Mais depuis que je suis sur ce forum, j'ai enfin trouvé un endroit où je peux raconter ce qui a pu m'arriver et expliquer ce que je ressens tout en lisant les opinions des autres etc. Ca fait du bien et je suis pas génée.
Ca résoud pas tout mais honnetement, si on ne parle à personne, comment peut-on espérer aller mieux et s'assumer ?
B I U