MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Peut-on aimer sans le savoir?

2513
Je ne sais pas si ça à quelque chose à voir mais...

Au début, quand j'ai rencontré mon chéri, même si j'étais très attirée et avais des sentiments naissants, je le  
repoussais. J'étais dans une période transitoire où je m'interrogeais beaucoup. Je me demandais si, en acceptant d'être avec lui, ce serait pour de bonnes raisons. En gros, j'avais l'impression de me servir de lui pour aller mieux psychologiquement. Et pour cette raison, je refusais qu'il m'approche.
Mais en réalité, j'ai pris conscience que lui aussi faisait ses propres choix et qu'il était assez grand pour décider s'il voulait de moi ou non. Bref, je ne pouvais pas me "servir de lui" comme je le craignais.
S
32 ans 3465
Oui c'est tout à fait possible qu'il y est un peu de ça. Parce qu'il sort d'une relation qui a duré dix ans et que c'est vrai qu'il a pas encore tout réglé vis à vis de ce passé, je pense. Il est dans une période transitoire, c'est le mot. Le soucis avec lui, c'est qu'il est persuadé que si il y a quelque chose qui ne va pas, ça sera de sa faute ( ce qui est le cas, mais nous le dirons pas :lol: ).

Je pense qu'il y a aussi le fait que je suis bien plus jeune que lui, et que quelques parts, il me voit un peu comme un bébé, quelqu'un de pure etc... Sans se rendre compte si cette histoire tourne vraiment au vinaigre pour moi, je serais capable d'y mettre un terme toute seule.

Ce que je ne comprends pas c'est sa réflexion soudaine, on avait convenu, après une longue discussion, du fait qu'on vivrait notre histoire le temps qu'elle dure, et que ma fois si un jour elle s'arrête elle s'arrête... Je me demande à quoi il réfléchit, encore...

Mais bon comme je l'ai dit, désormais c'est à lui de faire des pas en ma direction, moi j'ai fait le marathon, j'en ai ma dose. :lol:
M
25 ans 1
Moi j’ai vécu une histoire similaire...
Mais le s’en sert inverse
Le garçon est tombé fou amoureux de moi, et moi de part mon passé, je lui disais souvent que moi j’en n’étais pas amoureuse de lui et on a avancer comme cela pendant 10 mois, 10 mois après il m’a quitté. Et sa été un electro choc pour moi. J’ai réalisé qu’en fin de compte je mentais voilé la face tout ce temps, que ce n’étais pas ne pas être amoureuse mais plutôt ne pas vouloir l’être. Car comme on le sait tous l’amour peut être bien merveilleux comme il peux détruire notre coeur en une fraction de seconde. C’est ce qu’il s’est passé lorsqu’il m’a Quitté je me suis retrouvée dans une situation que je ńaurais jamais pu imagine. Malade. À me demander ce qu’il faisait, s’il voyais d’autre fille sa me rendais folle rien qu’à lidee d’imaginer qu’il pouvais aimer toucher une autre fille que moi. Sa été le déclencheur. Alors moi je pense qu’on peut aimer quelqu’un sans m’en savoir, c’est l’inconscient qui nous fait croire que non pour se protéger d’être peut être un jour détruit encore par amour
B I U


Discussions liées