MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Avoir confiance en soi une fois les kilos perdus

N
34 ans 26
Bonjour,

Pour faire bref, à force de faire attention à mon hygiène de vie, je suis passé de 82kilos à 60kilos, pour 1m65. Poids correct me direz vous, mais ce qu'indique  
la balance, je commence à m'en ficher.

Bien sur j'ai vu mon corps changer, bien que je me rend compte que j'ai "fondu".

Mais maintenant, comment accepter ce corps qui après des fluctuations de poids (j'ai aimé joué au yoyo durant de nombreuses années) en garde des traces ?

Le sport et moi, n'en parlons pas. Donc j'avoues n'avoir pratiqué aucune activité physique, ça n'a pas aidé. Je commence à m'y mettre, tout doucement, mais j'ai du mal.

Aujourd'hui, j'ai un corps certes plus petit, mais plein de vergetures, un corps qui garde des amas de graisse (je garde un ventre qui se situe entre la femme enceinte et le vieux bedonnant qui a trop du de bière)

Donc, mes bourrelets sont plus petits, mon ventre est plus petit mais garde la même forme, mes cuisses pareil, plus petites mais gardent le même aspect.

En gros j'ai l'impression d'être comme avant, mais en plus "petit", et ça reste vilaine.

Vous allez surement me dire de faire du sport, qu'il n'y a que ça qui modifiera vraiment ma silhouette. Et c'est surement vrai. J'essaie donc d'en faire.
Mais quand je vois ce ventre, cet amas de graisse qui est installé, je me demande si j'arriverai à m'en debarasser un jour. Quand je vois mes jambes, vous savez ces grosses cuisses et gros genoux qui même le soit disant miracle des talons qui affinent les jambes n'y fait rien.

Et les vergetures..

J'ai 23 ans, je n'accepte pas mon corps, au point de ne pas oser me mettre en sous vêtement devant qui que ce soit..
48 ans Lorraine 4326
NinaN a écrit:


Aujourd'hui, j'ai un corps certes plus petit, mais plein de vergetures, un corps qui garde des amas de graisse (je garde un ventre qui se situe entre la femme enceinte et le vieux bedonnant qui a trop du de bière)


C'est intelligent d'ecrire ca sur un forum où y'a des vraies rondes :roll:

Tu t'es dejà demandé si tu n'as pas plutot un probleme avec l'image que tu as de toi ? parce que t'es pas du tout grosse et ca m'etonnerait vu tes mensurations que tu sois la boule de graisse que tu decris .....
N
34 ans 26
Qui y a t-il de mal dans ma phrase ?
Je décris comment je perçois MON ventre, donc entre un ventre de femme enceinte (avec du volume donc), et celui d'un homme bedonnant (vous visualisez, et il n'y a rien de méprisant, ne vous méprenez pas).

Alors effectivement j'ai perdu du poids, je fais maintenant un poids correct, mais oui, j'ai gardé ce corps gras, difforme.

Pardon si j'offense les personnes plus rondes que moi, mais oui, avec mes 60 kilos (qu'importe ce chiffre de toutes façons), je reste complexée par mon corps.
Z
30 ans Dans le Sud. 494
J'ai pas très bien compris non plus ce qui clochait dans sa phrase :x

C'est peut-être du au fait que j'aurais décrit mon ventre de la même façon, je n'sais pas mais bon ...
36 ans 382
je comprend tout à fait NinaN car je suis dans le même cas.
la description qu'elle en fait ne me choque vraiment pas... elle parle d'elle même...
je pèse actuellement 62 kg pour 1m63, à une époque je dépassais les 100 kilos... une alimentation plus saine, une vie professionnelle qui a débuté et hop, voilà mon corps transformé...


comme toi NinaN, j'ai l'impression que mon corps n'a pas vraiment changé, oui bien sur, on le voit bien, dans nos fringues etc...mais on reste néanmoins avec nos complexes... quand je me vois nue dans le miroir, je me vois comme je me suis toujours vue auparavant...

je ne me mettais pas en jupe avant, et toujours pas maintenant, parce que dans ma tête, je suis "grosse" et que je resterais probablement "grosse" toute ma vie!


certaines personnes ont du mal à comprendre, c'est pourtant bien réel...
Z
30 ans Dans le Sud. 494
Je vous comprends aussi ( même si je suis loin des 60 kilos lol ).
Mais j'peux rien dire, les vergetures étant très présentes chez moi aussi :(
N
34 ans 26
gourmandise62 a écrit:


quand je me vois nue dans le miroir, je me vois comme je me suis toujours vue auparavant...


C'est vraiment ça.
Contrairement à toi maintenant j'ose mettre des jupes/robes (enfin, l'hiver, avec un collant..) mais nue, ce n'est pas possible.

Je fais vraiment des efforts pour m'habiller, car habillée, j'arrive à me "plaire" parfois.

Mais comment faire face aux hommes, même face aux médecins je fais tout un cirque pour ne pas avoir à me déshabiller.

J'ai la chance d'avoir un homme qui m'aime, mais je ne peux pas me mettre vraiment à nue.. toujours à me cacher, à faire les choses cachées. Et après 1 an je me demande toujours comment il fait pour aimer un corps pareil, pour me désirer.

J'ai acheté un maillot de bain pour cet été, j'éspère vraiment oser le mettre une fois sur place. Tous les ans je me prive de la plage, cette année avec les kilos perdus, j'ai envie de profiter et d'ignorer les regards des autres.
Je comprends tout à fait ce que tu ressens j'ai eu le même problème à une époque !

J'avais perdu environ 25kg mais impossible de me voir comme j'étais, je me cachais sous des fringues noires et larges pour être sure qu'on ne voit pas ma "graisse" !

On met du temps à s'habituer à un nouveau corps !
C'est pas facile surtout si on perd vite ce poids !

Si tu as des photos avant après mets les l'une à coté de l'autre pour voir la différence !
La première fois que j'ai fait ça j'étais choquée ! je me suis dit :"impossible je ne suis pas aussi mince !"

Ça peut être une première démarche à l'acceptation de ton corps.
Sinon faudra laisser faire le temps.

Bon courage à toi !
F
36 ans 60
Coucou NinaN,

Je te comprends parfaitement et je suis aussi très dérangée (voire choquée) par la réaction de Ladybuguette, que je trouve vraiment agressive et d'un manque de tolérance sans nom... Je crois que ce que tu soulèves est une problénatique vraiment courante et pas facile. Je suis aussi passée par là...

Dans mon cas, que dire si ce n'est que ce réapprivoisement corporel a pris énormément de temps et m'a demandé de grands efforts de douceur et de compréhension. Avoir un copain chouette n'a pas suffi... J'ai vu un psy, qui m'a beaucoup aidée à travailler sur l'image mentale de moi-même et de mon corps - qui, comme on finit par le découvrir, n'est pas fondamentalement liée à une question de poids ou de conséquences d'un ancien surpoids. Cela a soulevé des problématiques complexes comme un rejet de la féminité, une incapacité à accepter que je puisse plaire, des peurs de l'envahissement masculin ou d'être manipulée. Ce long travail m'a beaucoup aidée! Je me sens plus féminine aujourd'hui et je commence à voir mon corps comme il est... Avec moins de haine, donc en mieux :-)

Sinon, d'un point de vue physique et de bien-être général le sport m'a énormément aidée. Non pas en en faisant des tonnes, mais en recommençant tout doucement à apprivoiser le mouvement. Les effets physiques se sont faits voir progressivement, j'étais plus ferme... Mais c'est surtout au niveau du bien-être général que j'en ai tiré les fruits. Sensation de sentir mon corps vivre à nouveau! Je ne peux que te conseiller de demander un programme progressif et agréable à un entraîneur qualifié, ou à suivre des cours de danse-sport ou quoi que ce soit d'autre qui te plaise et te donne envie.

Finalement, concernant les conséquences telles que graisse localisée et vergetures... Perso, je pense un jour m'offrir des liposuccions localisées, car les amas localisés semblent bien accrochés. Il est possible entre-temps que je m'en accommode mais je crois quand même que j'en finirai par la lippo, je le vois comme un cadeau envers moi-même. Nous sommes toutes différentes à ce niveau-là et il est possible que tu finisses par accepter ces zones comme parties de toi :-) Les vergetures, autre combat... J'arrive pas très bien à les accepter. Parfois je les oublie, mais il est vrai que j'ai de la peine avec les tenues légères, je déteste l'idée qu'on puisse les voir. J'ai pas de réponse, si ce n'est que la vie est courte et qu'il serait dommage de se la gâcher pour des vergetures... Bon courage avec tout ça et gros bisous!
N
34 ans 26
Merci pour vos réponses.

Le coup des photos avant/après, on m'a mise devant cette évidence, j'ai vu la différence oui, sur le coup j'ai dis oui, tu as raison, j'ai vraiment changé. Mais bon, cela ne m'a pas aidé au final. Car je sais que j'ai changé, je le vois moi même dans le miroir, même nue je le vois, mais ce n'est pas pour autant que j'arrive à accepter ce que je suis.
En fait je n'arrive pas à me contenter de ce nouveau corps. Enfin, c'est deja très bien, je suis ravie d'avoir perdu ces kilos, mais le fait de voir toujours cette graisse, toujours les mêmes formes en juste plus petit, me gâche en quelque sorte cette joie. Ouai ok j'ai maigris, mais au final j'ai toujours les mêmes complexes, nue je me dégoute toujours.

Le copain chouette qui ne suffit pas, c'est un peu pareil pour moi. J'en deviens même chiante, car à chaque fois qu'il me dit que je suis jolie, je lui dit d'arrêter, à chaque fois qu'il me dis que non, je n'ai pas de si grosses cuisses que ça, je lui dis mais si regardes. Je suis obsedée par le moindre bourrelet qui est resté sur toi.

Passer par la lipo c'est une chose que je ne ferai pas pour diverses raisons, en revanche faire du sport pour me sentir mieux, j'en ai envie, ce que j'aimerai c'est avoir le courage d'aller à la piscine, ça ne fera que du bien à mon corps mais ça m'aidera aussi à l'accepter, et à le montrer (même si je sais que je courerai jusqu'au rebord et jeterai ma serviette juste avant de sauter à l'eau!)

Les vergetures, je ne sais pas s'il existe vraiment une crème qui marche. j'ai plusieurs types de vergetures, j'en ai des violettes, des blanches, et des blanches profondes. Pour ces derniers je pense qu'il n'y a plus rien à faire. La ou ça me complexe beaucoup c'est derrière les genoux. J'en ai de vilaines, et ça m'empêche de mettre des jupes/sans collants.

J'ai conscience que jamais je n'aurai un corps de rêve, et je pense qu'effectivement il faut se dire que la vie est courte et qu'il ne faut pas se la gâcher.

Merci en tous cas, ça fait du bien d'être comprise, souvent les gens ne comprennent pas car ça y est maintenant j'ai un rapport poids/taille correct, habillée je ne parait pas énorme, mais ça ne fait pas tout. Les complexes ne partent pas en même temps que les kilos, malheureusement.
Tu as raison perso je suis pas trop pour les opérations lipo et compagnie, on sait jamais... (je suis très peureuse :lol: )

Pour les crèmes contre les vergetures, j'en avais parlé à ma gynéco elle m'a clairement dit que toutes ces crèmes hors de prix c'était de la connerie, rien ne fonctionne contre les vergetures. Elle disait que si vraiment je voulais mettre quelques chose dessus autant mettre une crème hydratante que de se ruiner en crème "miracle" !
34 ans ile de la réunion 1647
Citation:
Le coup des photos avant/après, on m'a mise devant cette évidence, j'ai vu la différence oui, sur le coup j'ai dis oui, tu as raison, j'ai vraiment changé. Mais bon, cela ne m'a pas aidé au final. Car je sais que j'ai changé, je le vois moi même dans le miroir, même nue je le vois, mais ce n'est pas pour autant que j'arrive à accepter ce que je suis.

Tu dis quelque chose de très vrai. Ce qui fait que je n'ai pas envie de me faire opérer ou de me priver pour perdre beaucoup de poids. J'ai d'abord appris à m'accepter comme je suis.
Toutes les pertes de poids de plus de 10kg devraient être suivis psychologiquement ! Ca devrais être obligatoire car c'est bien de faire culpabiliser les gens dès qu'ils sont en surpoids ou obèse mais à quoi ça sers toutes ses restrictions si on ne peux pas être heureux après ? Tout le monde dit bravo merci c'est chouette mais ça change quoi dans la tête ? Rien.
Quand on est pas prêt à maigrir on maigris que du corps et pas dans la tête. C'est là où c'est malheureux...
En plus quand ton corps laisse tes marques indélébiles pour te dire: t'as vu ce que tu me fais ? Comme les vergetures et la peau en plus, là c'est encore pire de s'accepter. Mettre des vêtements d'une taille en dessous, chouette mais ça change quoi si on se sens toujours aussi serrée dans les vêtements ? Quitte à même porter des vêtements trop larges pour nous et de la taille d'avant juste pour nous dire que oui on est plus la même qu'avant...
Dans cette réflexion je dirais: c'est peut être pas un poids qui doit être changé, c'est peut être juste la perception qu'on a de nous même...
J
108 ans 91
Bonjour,

Je comprends ce que tu ressens, c'est très difficile d'accepter son corps après une perte.

Qu'est-ce qui te déplait le plus ? Les vergétures ? Le manque de fermeté ?
D'après mon expérience, les crèmes contre les vergetures fonctionnent très bien. Mais pour que ca marche, il faut masser les zones concernées pendant longtemps pour réactiver la circulation.

Pour ce qui est de la fermeté, seuls le sport ou la chirurgie peuvent te rendre plus ferme.
Je sais tu n'aimes pas le sport mais je pense que si tu n'aimes pas le sport c'est parce que tu n'as pas encore trouvé l'activité qui te convient. Il existe des tas de sports: natation, course à pied, volley, escalade, boxe... Il doit sûrement y en avoir un qui te correspondra.
Par contre, si le sport est efficace, il faut du temps pour en voir les effets.

Pour patienter, il faudrait que tu réapprennes à découvrir ton corps et à l'aimer. Il y a surement des choses que ton surpoids t'empêchait de faire. Essaie de les faire comme ça tu verras que tous tes efforts n'ont pas été vains.
Dans le même temps, il est important que tu (re)commences à te trouver belle. Vas faire du shopping, achète-toi des nouveaux vêtements, fais toi faire des massages. En un mot: détends-toi, fais des trucs qui t'éclatent. Tu te sentiras plus épanouie et tu commenceras à voir les choses différemment.
N
34 ans 26
Ce qui me déplait le plus ? je dirai le manque de fermeté, et de me dire que malgré tous ces kilos perdus, je n'ai pas de belles formes. Je suis flasque (d'ailleurs je complexe aussi sur ma pilosité, suis je la seule à avoir du mal à m'epiler sur les zones flasques ?)
Les vergetures je pense pouvoir faire avec, ce qui me préoccupe le plus c'est l'imagine que j'ai de moi dans un miroir, si deja je peux changer ça ce serait bien. Pour l'instant j'essaie de ne pas trop me focaliser sur ce que je vois en me regardant de près, sinon je déprime.

Pour le sport pour l'instant je me suis acheté un stepper et un appareil pour faire des abdos. Je suis plus du genre à faire les choses seules à la maison.

J'arrive à prendre soin de moi, j'adore faire du shopping depuis que j'ai perdu 2 tailles, j'ose d'avantage. ça fait du bien, et je sais que c'est un cap de franchi. Maintenant, en attendant de réussir à modifier ma silhouette grâce au sport, j'essaie de tolerer ce que je suis en attendant.
NinaN a écrit:
Ce qui me déplait le plus ? je dirai le manque de fermeté, et de me dire que malgré tous ces kilos perdus, je n'ai pas de belles formes. Je suis flasque (d'ailleurs je complexe aussi sur ma pilosité, suis je la seule à avoir du mal à m'epiler sur les zones flasques ?)


Malheureusement contre ça y a pas de miracle, faut raffermir avec du sport.
Moi c'est pareil le sport c'est en solo à la maison ! Mais juste pour la simple et bonne raison que j'aimerais bien en faire avec quelqu'un mais que je ne trouve personne de motivé... !
Donc pareil j'ai un stepper ! Et les abdos y a que ça de vrai lol
B I U