MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pourquoi ne suis-je pas prête à perdre du poids ?

74 ans 2422
Bonjour,

Je suis avec mon chéri depuis plus de 4 ans. Je l'ai rencontré sur internet et aujourd'hui encore, on se "voit" plus souvent sur internet (tous les soirs) que dans  
la réalité (tous les week-ends).
Je lui ai exprimé à maintes reprises que j'aimerais partager un toit avec lui. Il m'a toujours dit non (voire rien répondu du tout :roll: ) jusqu'à récemment où il a changé pour un "peut-être un jour". J'ai toujours cru et je crois toujours en nous deux, c'est ce qui me donne force et patience dans cette relation.
Je ne pense pas qu'il me fasse balader, je sais qu'il est sincère et qu'il m'aime vraiment, ce n'est vraiment pas à remettre en question.

Sa situation est stable, la mienne un peu moins (j'ai repris des études et j'en ai encore pour 3 ans si tout va bien) mais j'ai mis de l'argent de côté, ce n'est pas un problème pour moi de participer financièrement à une vie à deux, je ne veux pas dépendre de lui et il le sait.

Au début je pensais qu'il me refusait tant que je n'avais pas fini les études de peur que je les abandonne, parce que j'ai parfois tendance à ne pas être persévérante et je baisse rapidement les bras. Mais bon, reprendre les études à mon âge, ce n'est pas pour les saborder prématurément. Et quand je crois vraiment à quelque chose, je m'accroche (je m'accroche bien à notre relation :p).
Mon hypothèse était donc fausse. Et j'ai finalement compris ce qui le retient. En fait j'avais compris depuis longtemps mais je ne voulais pas l'accepter je pense.

C'est quelqu'un d'assez indépendant, qui aime bien sortir (au théâtre, musée, voyager, randonner etc.), j'aime l'accompagner au théâtre et au musée, voyager avec lui de temps en temps (j'ai des contraintes de santé qui font que je peux difficilement voyager), mais je suis aussi un peu casanière et j'avoue que marcher à son rythme m'est carrément impossible parce que d'une je jouis d'un mauvais état de santé et que mon obésité me rend la chose sinon très pénible, mais carrément éprouvante.
Je sais qu'il fait de gros efforts pour se caler à mon rythme et c'est quelqu'un de très calme aussi il encaisse beaucoup mais je sais bien que cela ne lui convient pas, il me le dit.
Du coup, je sais qu'il attend que je sois, non pas capable de le suivre dans ses randonnées en montagne, il ne veut pas trop m'en demander, mais capable au moins d'accélérer un peu mon rythme (qui est vraiment très nonchalant) de manière à ce qu'on puisse profiter de plus de choses encore.

Voilà, c'est ça qui le retient, et il commence à me le faire comprendre, je pense, parce qu'il envisage sans doute de faire sa vie avec moi.


A partir de là, ma raison me dit que oui, il faudrait que je me bouge, que je perde un peu de poids, que d'autre part je sais très bien que tout ça nuit à ma santé qui est déjà très fragile et que je n'ai qu'une chose à faire pour améliorer un peu mon espérance de vie...

Mais je suis arrivée à un point où je commençais à m'accepter alors il m'est difficile de me dire que je dois perdre du poids.

Pour l'instant je lui ai dit que je l'aime très fort mais ce n'est pas lui qui dicterait si et quand je dois perdre du poids, que ça devait venir de moi-même pour que ce soit efficace.
Il m'a demandé quand. La réponse qui m'est venue instinctivement, c'était que je ne croyais pas aux régimes amaigrissants, qu'on devait réunir certaines conditions pour qu'une perte de poids se passe au mieux et que pour l'instant ces conditions n'étaient pas réunies.

Mais plus je réfléchis et plus je me dis qu'il n'y a pas de meilleur moment, que les conditions sont idéales actuellement, alors qu'est-ce qui m'empêche de m'y mettre ?


Vous n'avez sans doute pas la réponse à ma question mais rien que d'en parler m'aide à avancer sur la question. J'ai souvent avancé en postant des messages de ce type sur des fora, alors voilà...

Merci pour votre patience à la lecture.
48 ans Lorraine 4326
Donc tu as une relation avec un homme depuis 4 ans, homme qui ne veut pas vivre avec toi car tu le ralenties quand il va faire des randonnées car t'es grosse.
et tu veux maigrir pour avoir enfin le droit de vivre avec lui ?

Et tu n'es pas prete à maigrir , p'tet parce que tu sais (inconsciemment ) que c'est une raison bidon ?
Depuis quand on est obligé de partager 100% de ces loisirs avec son conjoint ? il peut aller les faire seul ses rando non ? Tu ne dis meme pas si tu aimes marcher avec lui, en plus tu fais l'effort d'y aller, à lui de s'adapter à toi.
Tu crois pas que c'est un pretexte (foireux) et qu'il a bien d'autres raisons de ne pas se mettre en couple ?
Je pense qu'il faut chercher un peu plus loin que tes kg perso ;-)
30 ans Dans le sud ;) 5608
Si tu te sens bien dans ta peau et que tu t'acceptes comme tu es pourquoi vouloir changer ?


Ton ami et toi pouvez avoir chacun vos activités personnelles et en partager d'autres qui vous conviennent a tous les deux


Et puis tu sais , ça n'est pas en perdant du poids que tout d'un coup tu vas te mettre a faire des marathons et des randonnées avec lui :lol: . Je ne pense pas forcemment que le poids ait un rapport, j'ai vu des femmes et des hommes que les médecins qualifient en " obésité morbide " courir bien plus vite et plus longtemps que des filles pesant 60kg...


Es tu sure que le probleme vient seulement de là ? N'a-t-il pas juste peur de l'engagement ?


Il est toujours plus facile de remettre la faute sur l'autre que d'avouer ce genre de choses...


Attention je ne remets certainement pas en cause ses sentiments , pour te parler de mon experience personelle , au bout de deux ans avec mon ex , j'étais prete a m'engager plus serieusement ( appart , fiancailles etc ) lui non . Je sais qu'il m'aimait plus que tout mais il n'était pas pret c'est tout on était arrivés à un stade ou nos envies divergeaient


En tout cas du courage , mais si tu te sens bien , ne te remets pas en question !
52 ans Out of Africa... 4355
Il attend que tu sois en partie une autre pour s'engager avec toi ? En quoi le fait de pouvoir accélerer ton rythme fera de toi une personne plus "aimable" (du verbe aimer)?
Es tu sûre, comme déjà dit, que ce soit la "vraie" raison ?
74 ans 2422
Arf, ce n'est pas du tout ce que je voulais faire passer.

J'ai fait attention de bien détailler les sentiments qu'on avait l'un pour l'autre car je sais que bien souvent sur ce forum vous êtes rudes avec nos hommes. Mais là je pense sincèrement et sans aveuglement aucun que vous faites erreur.

Bon, on a chacun des activités de notre côté mais on aime aussi être ensemble et partager des choses. On n'a pas le droit ? :D
Et sinon il va en randonnée tout seul sans problème et j'ai bien précisé qu'il ne me demandait pas de l'accompagner en montagne, jamais, seulement de me bouger un tout petit plus car je suis vraiment TRES TRES lente et je sais que c'est dû à mon obésité et mon manque d'exercice physique. Et cette lenteur fait qu'on partage moins de chose qu'on le souhaiterait tous les deux.

Mais quand il s'agit d'envisager un avenir à long terme, je pense que c'est normal qu'il pense à ce qu'il aimerait faire (voyages et tout) et qu'il se demande s'il serait possible de les accomplir si j'étais avec lui au quotidien. Il aime s'occuper de moi et si on vivait ensemble non je pense qu'il n'aimerait pas partir et me laisser seule trop longtemps et je suis d'accord avec ça...désolée de ne pas correspondre aux idéaux de couples modernes "libres et indépendants".
Ca semble étrange puisqu'on ne vit pas ensemble mais je sais qu'il est comme ça.


D'un autre côté je suis de plus en plus consciente que du fait de ma maladie, c'est probablement un problème cardiovasculaire qui m'emportera alors si je pouvais réduire mon poids ce ne serait que bénéfique pour ma santé. J'ai 26 ans et je me sens prendre un coup de vieux en ce moment. Je fatigue trop vite à mon goût.
J'ai donc de bonnes raisons, autre que ma relation avec lui, de perdre du poids.
Je ne pense pas être docile sinon je me serais lancée dans un régime à la con dès qu'il m'a parlé de mon poids.


Je sais juste qu'un jour je devrai perdre ce poids pour :
- à court terme, ne pas laisser ma peau sur le billard (car je vais devoir repasser sous le bistouri d'ici quelques années, ce n'est pas une supposition mais une certitude) ;
- à moyen terme, mener une grossesse dans les meilleures conditions (c'est pas chose aisée avec mes problèmes de santé alors n'ajoutons pas l'obésité à ça), car je veux un jour un enfant ;
- à long terme, allonger mon espérance de vie déjà bien amputée.


Voilà, ce sont les faits.



Et donc, je savais déjà que tout ça allait prendre du temps, j'ai toujours pris beaucoup de temps pour me lancer dans quoi que ce soit.

Mais aujourd'hui quand je regarde ma situation, je sais que c'est le moment idéal (je suis étudiante, pas trop de contraintes, j'ai pas d'enfant, si je veux faire du sport j'ai tous les moyens à disposition sur le campus, j'ai des copines pour me soutenir, etc.) pour perdre du poids alors je me demande si il n'y a pas moyen d'accélérer un peu les choses pour commencer dès aujourd'hui. Faire en sorte que ma raison surpasse ce qui me bloque.

Parce que ce qui me bloque, au fond, j'arrive plus à trouver, là.
48 ans Lorraine 4326
Je vois tjrs pas en quoi ses envies de voyage ou de rando sont la chose qui empeche une vie commune...
bien sur qu'il va pas partir sans toi mais bon, il a pas l'intention de passer 6 mois en voyage si ? et ses voyages, ce sont des trek au pole nord ou au Sahara ?
et quand bien meme, tu crois que c'est trop important pour passer à coté d'une vie à deux, de partager tous les bons petits moments du qotidien ???moué :roll:

Franchement son excuse j'y crois pas une seconde .....

et tu te trompes qd tu dis qu'on se trompe , qu'on est rude avec les hommes (surtt pas Caline qui est tres "psy" ... )

Et tu es sur un forum d'acceptation de soi, c'est pas ici qu'on va te convaincre qu'il est meilleur pour toi de maigrir , toi seule peut en prendre la décision.
t'as sans doute des peurs quant à un amaigrissement, de ce que tu expliques dans ton 1er message, c'est que tu veux le faire pour avoir le droit de vivre avec ton homme .

T'es grosse depuis lgtps ? t'as deja tenté de maigrir ? tu sais pourquoi tu es grosse ?
34 ans 359
Concrètement, qu'est-ce que vous aimeriez faire à deux que vous ne pouvez pas faire à cause de ton poids?
Car tu parles de choses de la vie quotidienne si j'ai bien compris, mais tu ne donnes pas d'exemples.

Ensuite, j'ai envie de te dire que ce n'est peut-être pas une question de perdre du poids mais plutôt d'endurance. Evidemment, on ne peut pas nier que le poids de notre corps sur nos articulations finit par nous ralentir, et que le souffle devient de plus en plus court à la moindre activité.
Mais si j'ai bien compris, ce qu'il faudrait surtout améliorer, c'est ta condition physique.

Tu peux parfaitement faire du sport sans avoir pour objectif précis de perdre du poids, mais bien justement dans le but global d'améliorer ta condition, ton endurance, etc. Et ça, ça pourrait t'aider si c'est une question de "bouger me demande trop d'effort dans la vie quotidienne".

Pour finir, ce qui te retient de le faire? Je ne connais évidemment pas la réponse puisque toi-même ne la connaît pas, mais j'ai envie de te dire, si tu ne le fais pas maintenant, c'est peut-être parce que ce n'est pas psychologiquement parlant le bon moment pour toi.

Tu dis que la situation est idéale au niveau "pratique" (pas d'enfants, étudiante etc), mais peut-être qu'à l'heure actuelle tu ne te sens pas si à l'aise que ça avec toi-même, peut-être que tu doutes de beaucoup de choses et que du coup, l'effort que demande (car ça demande beaucoup d'efforts) le fait d'améliorer ta condition physique est trop grand pour ta condition "morale" actuelle.

Et dans ce cas, se forcer ne servira à rien, parce que tu faire des choses "pour soi même" contre sa volonté n'est jamais bon.
74 ans 2422
Je n'avais pas vu le post de Câline.

Alors, la problématique n'est pas de savoir s'il m'aimera plus après ça. Il m'aime déjà. Habiter ensemble ne veut pas forcément dire aimer plus, c'est juste, changer de mode de vie...et c'est peut-être ce qu'il me faut pour me motiver à bouger plus, faire un peu de sport, etc.. Changer de mode de vie.

Alors que peut-être que c'est ça qui me bloque. (Je vous l'avais dit que poster sur un forum me fait un peu avancer).


Autrement, j'ai l'impression de faire passer le message qu'il me force alors que non, surtout que depuis que je suis avec lui j'ai pris une quinzaine de kilos et il n'a jamais rien dit à ce sujet, il sent juste que mon poids m'empêche de profiter pleinement de la vie et de tout ce qu'elle a à nous offrir, et à juste titre.


Après je vous concède qu'il n'est peut-être pas prêt à vivre en couple, aussi. Je patiente et je patienterai le temps qu'il faudra.

Mais je me rends compte là, que si ce qu'il me faut pour me motiver à changer les choses et me bouger un peu est de changer de mode de vie pour vivre avec lui et qu'il refuse longtemps, ça ne va pas aller et on va tourner en rond.

J'habite actuellement chez ma mère. Je n'ai pas envie de vivre seule, je l'ai déjà fait et mal vécu.
De plus, il m'est arrivé par le passé à deux reprises de me réveiller en réanimation après plusieurs jours de coma et sans souvenir de ce qui m'était arrivé (crises d'épilepsie). Je n'ai pas envie d'être seule si ça devait à nouveau m'arriver.
74 ans 2422
Shyrelle oui, tu as raison.

En fait quand je dis perdre du poids c'est atteindre un poids où je me sens bien physiquement et gagner de l'endurance. Je pense que c'est aussi ce que mon copain me dit. C'est vrai que je l'ai mal exprimé mais mon objectif par rapport à mon copain est de gagner de l'endurance.
Mais j'ai quand même un autre objectif de perte de masse graisseuse (les médecins m'ont bien fait comprendre que ça augmentait les risques d'hémorragies lors d'une opération) >> donc, perte de poids, indirectement.

Et oui, je sais très bien que ce sont des raisons psychologiques qui me bloquent, je ne vois pas autre chose. Mais, alors que je me suis sortie d'une dépression, que je me sens bien mieux moralement, je ne vois plus quel est le problème et j'aimerais bien que ma raison surpasse mes émotions. Je pense en être capable. Je pense qu'il faut aussi parfois un peu forcer les choses pour qu'elles avancent.

J'en ai marre de perdre mon temps à attendre que je sois bien disposée à faire les choses parce qu'il ne faut pas forcer la psyché.
Jusqu'ici ça allait, je pouvais prendre mon temps pour tout ça, mais là, j'ai un projet professionnel, un projet familial, je veux être dans de meilleures dispositions pour mener tout cela à bien et c'est le moment de m'y mettre !
Je pense avoir déjà perdu suffisamment de temps avec cette stupide dépression de laquelle je ne retire pas même le moindre enseignement !

Merci de m'avoir lue.
48 ans Lorraine 4326
Ca serait pas plus simple de lui demander franchement pouquoi il ne veut pas vivre avec toi ? Plutot que de te monter la tete à en déduire que c'est à cause de ton poids ?

il vit aussi chez ses parents lui ? il a quel age ?

Je n'ai jamais dit qu'il te forcait à perdre du poids, peut-etre que tu entends qu'il dit ca car ton discours fait qu'il pense que tu te sens mal dans ta peau et que tu penses que plus mince tu iras mieux ?

Tu n'as pas répondu à mes autres questions qui ne concernent que toi et non ton cheri ;-)
Tu sais nos kg ne sont pas là par hazard, ils ont un rôle. Ils peuvent proteger, eloigner les hommes , rassurer .
Tant qu'on ne comprend pas ce rôle , je pense pas qu'on puisse mincir sereinement
74 ans 2422
Je n'ai pas répondu à tes questions parce que je n'avais pas vu ton deuxième message.

Donc, c'est sûr à 99% qu'il hésite encore à vivre avec moi car il a peur d'une vie trop ralentie avec moi. Mais quand il dit peut-être, ça ne veut pas dire non et je sais que ça ne veut pas dire non.
J'ai l'impression d'être la seule à comprendre ça. Quand je me mets à sa place, je pense que j'hésiterais tout autant.
Comment expliquer...
Quand on se promène, je vais vouloir m'arrêter toutes les 5 minutes bien que l'on marche à une allure de tortue.
Bref, j'avoue que ça doit être assez pénible. :lol:
Voilà le genre.
Peut-être que vous lui trouverez de la mauvaise volonté mais je peux vous assurer que non. Il est comme moi en fait, il lui faut beaucoup de temps avant de se lancer dans quoi que ce soit d'important. Déjà on a mis 1 an + avant de se donner le moindre bisou alors qu'on savait très bien qu'on avait de l'attirance l'un pour l'autre...
Et non il ne vit plus chez ses parents et il a 31 ans et un boulot stable depuis 10 ans (prof de collège).


Je suis grosse depuis que je suis tombée malade à l'âge de 11 ans. Depuis, j'ai pris 60 kilos et n'ai jamais tenté de maigrir car je me suis toujours "laissée vivre", que je n'en voyais pas l'intérêt et que j'avais toujours le sentiment que j'allais regrossir.

La cortisone + la maladie avec régime alimentaire (non amaigrissant, autre) imposé (mais pas suivi) + n'aime pas le sport + grossir à l'adolescence + dépression, etc., c'est tout ça qui m'a fait grossir. J'ai clairement identifié tout ça, donc vraiment, je ne vois plus ce qui me bloque aujourd'hui.


Je sais que je risque aussi de prendre un peu de poids après mon opération alors je veux autant que possible perdre maintenant avant d'aggraver encore mon cas.


Voilà...mais j'avais dit que vous n'auriez peut-être pas réponse à mes questions, je suis toutefois satisfaite d'avoir écrit tout ça et de me confronter à vos avis, même si je maintiens que vous avez parfois tort et que vous êtes souvent un peu rudes avec les hommes, on ne peut pas tout savoir à travers un forum, ni même tout faire comprendre, aussi fin psychologue soit-on, c'est à chacun de faire le tri ensuite.
48 ans Lorraine 4326
chapinette a écrit:


Voilà...mais j'avais dit que vous n'auriez peut-être pas réponse à mes questions, je suis toutefois satisfaite d'avoir écrit tout ça et de me confronter à vos avis, même si je maintiens que vous avez parfois tort et que vous êtes souvent un peu rudes avec les hommes, on ne peut pas tout savoir à travers un forum, ni même tout faire comprendre, aussi fin psychologue soit-on, c'est à chacun de faire le tri ensuite.


bien sur qu'on n'a pas la réponse à ta question toi-seule l'a cette réponse.
Ecrire sur le forum c'est un peu comme aller voir un psy, en parler peut t'aider à trouver cette fameuse réponse :)

et encore une fois, personne n'a critiqué ton homme, tu es la seule à dire qu'il faut que tu maigrisses pour lui ;)

t'as deja vu un psy pour ta depression ?
34 ans 1248
Moi je trouve contradictoire le fait de dire:

"il ne veut pas vivre avec moi car dans ses activités et ses voyages je ne pourrai pas le suivre et on se verrait moins", car même si c'est vrai, vivre ensemble vous permettrait de partager d'autres moments.

alors que là ben tu partages ni ses activités, ni sa vie de tous les jours, donc encore moins que ce qu'il veut éviter en ne vivant pas avec toi?

pour moi la situation actuelle est pire que la situation si vous viviez ensemble en relation avec la raison de son refus.

Je sais pas si c'est clair, j'arrive pas à formuler autrement!
30 ans Dans le sud ;) 5608
Citation:
Moi je trouve contradictoire le fait de dire:

"il ne veut pas vivre avec moi car dans ses activités et ses voyages je ne pourrai pas le suivre et on se verrait moins", car même si c'est vrai, vivre ensemble vous permettrait de partager d'autres moments.

alors que là ben tu partages ni ses activités, ni sa vie de tous les jours, donc encore moins que ce qu'il veut éviter en ne vivant pas avec toi?

pour moi la situation actuelle est pire que la situation si vous viviez ensemble en relation avec la raison de son refus.



+1 je pense exactement pareil


Si son but est de passer plus de temps avec toi , l'emménagement serait bénéfique


Mais ne te sens pas agressée et comprends que notre but n'est pas de l'enfoncer ou de t'enfoncer mais juste de te faire voir les choses d'un point de vue objectif
74 ans 2422
Non je n'ai pas dit que je le verrais moins si je vivais avec lui ? Enfin je ne crois pas avoir dit ça.
Et malheureusement je ne maîtrise pas toute la situation, je ne peux pas le forcer à vivre avec moi s'il ne veut pas, pour l'instant. Mais je sais que ça viendra.

Enfin là en m'interrogeant un peu plus moi-même et en poursuivant ce fil j'ai fait émerger quelque chose d'intéressant. Ca n'a rien à voir avec lui, c'est un événement que j'ai vécu lorsque j'avais 12 ans et qui explique pas mal de choses je pense.
Mais bon là j'ai pas envie d'en parler ici, il faut que j'en parle aux personnes concernées.


Ecrire sur un forum c'est vraiment utile.

Merci à toutes de m'avoir lue et exposé vos avis.
En plus ça m'a fait du bien de défendre mon opinion sur mon couple, ça me renforce dans ce que je sais déjà.

Merci.
B I U


Discussions liées