MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ambivalence entre acception de soi et envie de maigrir...

S
97 ans 4480
Petit topic de la déprime du soir...

Voilà, j'ai entamé une RA en début d'année mais là, je n'y arrive plus.. Bref....
Une mauvaise passe, je vois ma diet dans qq jours,  
ça ira mieux ensuite...

En ce moment, je suis en pleine ambivalence... D'un côté, j'essaie de m'accepter comme je suis, en me disant que de toutes façons, je ne serai JAMAIS mince et qu'autant arrêter de me prendre la tête avec ça....

Et d'un autre côté, j'en peux plus de ce poids, ce corps, ces kilos... Je VEUX maigrir, quitte à me mettre en danger...
Un ami qui avait ma corpulence a beaucoup maigri (je ne sais pas si c'est volontaire ou non)... il est métamorphosé, je le trouve vraiment bien.. Et je me dis que moi, comme d'hab, j'en suis au même point... Toujours la grosse, qui ne fait aucun effort...

Je suis obnubilée par la bouffe (j'ai des TCA qui vont et viennent, le pire est derrière moi...), j'y pense sans arrêt (dès que je mange qq chose de "mauvais", je me dis que ça n'arrange rien... même si dans le principe de la RA, ça n'a rien à voir...)

Bref, complètement paumée, entre ce que j'ai appris au niveau de la RA, entre ce qu'on m'a balancé régulièrement dans la tête depuis l'enfance, entre ce qu'on voit partout (régimes and co) et surtout paumée entre moi et moi....

Je n'en peux plus d'être comme je suis.. C'est juste plus possible...
Je ne suis pas candidate à a chirurgie (meme si l'idée m'a effleurée plus d'une fois) et j'irai droit à l'échec si je me faisais opérer.. Et pis disons le, j'ai les chocottes de toutes façons :lol:
Une RA, oui.. Mais j'ai du mal, beaucoup de mal. J'avais perdu pas mal de poids en début d'année, sans restrictions, juste en suivant mes sensations. Mais tout est repris car je ne fais plus attention à moi, mon corps, les signaux qu'il m'envoie..

Et puis, j'ai honte de moi. Disons le clairement... J'ai honte de ce gros corps.. Hormis un mec par ci par là, aucun ne s'intéresse à moi... Mes amies sont top, heureusement. Mais même là, j'ai parfois honte de me montrer avec elles... tellement je suis grosse...
Je fais le double de la plupart... Voire le triple pour certaines limite... :roll:

Enfin voilà, un post complètement décousu, qui ne veut rien dire.. J'suis juste perdue dans mes émotions en ce moment :(
32 ans valenciennes 585
bon courage, je pense que dans toute RA il y a des passages à vide, des passages de baisse de courage de perte de moral

tes amies te soutiennent, est ce que tu pratiques un sport ? qqch qui pourrait te défouler et te donner la pêche et la force de continuer ?

c'est vrai que c'est une période affreuse avec toutes ces bimbos en couv des magazines qui vante le "régime bikini" ou autre ducon ....

je ne sais pas trop quoi te dire vmt pour taider en fait, juste bon courage a toi reste forte, prend soin de toi surtout :kiss:
44 ans Paris 9866
Tu dis que ta ra fonctionnait bien il y a quelques mois... qu'est-ce qui a changé? pourquoi t'écoutes-tu moins?

En tout cas, rien de mieux pour flinguer une ra que de faire tourner dans sa tête des idées telles que "je suis tellement plus moche que mes copines"! Courage et sors de ce cercle vicieux!
S
34 ans Hauts-de-Seine 7
Salut,

En te lisant, g l'impression, à peu de choses près, de me lire ou de m'entendre moi-même...
Moi g même tendance à passer d'un extrême à un autre, mon émotivité et ma sensibilité sont telles que je peux réellement en un regard, un geste même initentionné, me transformer du tout au tout...

Je me sens tellement seule que je n'ai même pas de réel interlocuteur pr entendre tout cela... J'aimerais tellement pouvoir rencontrer des filles comme moi, qui me ressemblent et comprennent réellement ce que je ressens. Je sais que paradoxalement, je pourrais aussi leur être de bon conseil...
44 ans paris 183
Salut Sunset,

Je pense que cette ambivalence n'est pas du tout surprenante.
Je pense qu'on est nombreuses ici à en avoir fait l'expérience.

Pour ma part, alors même que ma RA est finie, ça m'arrive encore d'y penser mais beaucoup beaucoup moins, presque plus du tout en fait.

Pour ma part, j'ai dû faire un travail d'acception quant au fait que je suis ronde, mais passé ce moment, je me suis sentie bien mieux et je me sens aujourd'hui bien mieux (à tous points de vue).


Comme tu le disais, c'est difficile de s'affranchir de toutes les âneries qu'on a entendues, que ce soit des âneries issues de proches ou des médias !

Heureusement on assiste, enfin, à l'émergence de la dénionciation des régimes comme étant dangereux, inefficaces et à la source du renforcement des TCA et de la haine de soi , mais aussi à la présence de plus en plus visible et médiatique de belles rondes, Big Beauty, Marcy de Scorch, Beth Ditto et j'en passe!

Je pense que petit pas par petit pas, on (la société) avance collectivement vers la fin de la tyrannie de la minceur.

Courage à toi, tu vas trouver tes propres réponses.


PS: Je fais remonter un post que j'avais crée il y a un an dans la section anti-régime.
48 ans Lorraine 4326
tomateopiment a écrit:

Pour ma part, alors même que ma RA est finie, .


ca s'arrete une RA ? je pensais pas moi .....
44 ans paris 183
Ecoute, pour ma part en tout cas, je ne surveille plus mon alimentation de quelque manière que ce soit... je mange ce dont j'ai envie quand j'en ai envie et ce sont ma satiété et mon envie les moteurs de mon alimentation, donc en ce sens, je considère qu'elle est finie.

Ca te semble absurde/ pas pertinent ?
44 ans 1896
Ce que tu veux dire, tomatopiment, c'est que tu n'es plus en phase d'apprentissage de tes sensations, c'est ça? C'est simplement que tu manges spontanément sans y prêter attention.
33 ans 3
cc :D
moi aussi j'avais le même problème c'est dure de vouloir accepter ce que on veut changer mais bon il faut jamais désespérer
personnellement , le 14 août dernier je pesais 145 kilos et voilà maintenant je pèse * , j 'ai consulté une bonne nutritionniste qui m'as donnée un régime sans me priver malgré comme toi je disais toujours que je parviendrai jamais à réussir à maigrir et j'ai échoué pas mal de fois ( j ai commencé à 12 ans faire les regimes alors tu peux imaginer combien des fois j'ai echoué ) :cry:
maintenant je m'accepte bah pas à 100% mais quand même je me sens plus à l'aise et plus sûre de moi et surtout je trouve le courage pour perdre le reste (* kilo :? )
alors je te conseille d consulter une nutritionniste et commence un RA mais cette fois tiens bon car personne est condamné à être grosse ou ronde juste il faut de la courage et même si tu crache parfois surtout ne te désespère pas continue et tu verra qu'avec chaque kilos perdu tu deviendra plus confiante et surtout tu t'accepte de plus en plus ;)
52 ans Out of Africa... 4355
riba a écrit:

maintenant je m'accepte bah pas à 100% mais quand même je me sens plus à l'aise et plus sûre de moi et surtout je trouve le courage pour perdre le reste (* kilo :? )
alors je te conseille d consulter une nutritionniste et commence un RA


S'il te faut du courage, c'est que ce n'est pas une RA. Enfin, ça me gêne ce mot "courage" dans l'amaigrissement, c'est comme "volonté" pour moi
Normalement, dans une "vraie" RA tu apprends à écouter tes sensations (ton corps) et à ne plus diaboliser la nourriture alors si tu réussis à maigrir, le courage n'a rien à voir là-dedans.
108 ans Bretagne 1920
Câline a écrit:

S'il te faut du courage, c'est que ce n'est pas une RA. Enfin, ça me gêne ce mot "courage" dans l'amaigrissement, c'est comme "volonté" pour moi
Normalement, dans une "vraie" RA tu apprends à écouter tes sensations (ton corps) et à ne plus diaboliser la nourriture alors si tu réussis à maigrir, le courage n'a rien à voir là-dedans.


je suis pas du tout d'accord, pour moi il faut une attention de tous les instants ou presque dans une RA, c'est aussi contraignant qu'un régime de se demander avant chaque prise alimentaire si on a faim, pas faim et quand on mange, de se demander si on a assez mangé, encore faim, plus faim. Perso, je suis en RA depuis juillet 2006 et je ne suis toujours pas une mangeuse régulée, il faut toujours que je réfléchisse avant de manger. Il y a des jours franchement j'en ai marre :?
52 ans Out of Africa... 4355
JaneDoe a écrit:
Câline a écrit:

S'il te faut du courage, c'est que ce n'est pas une RA. Enfin, ça me gêne ce mot "courage" dans l'amaigrissement, c'est comme "volonté" pour moi
Normalement, dans une "vraie" RA tu apprends à écouter tes sensations (ton corps) et à ne plus diaboliser la nourriture alors si tu réussis à maigrir, le courage n'a rien à voir là-dedans.


je suis pas du tout d'accord, pour moi il faut une attention de tous les instants ou presque dans une RA, c'est aussi contraignant qu'un régime de se demander avant chaque prise alimentaire si on a faim, pas faim et quand on mange, de se demander si on a assez mangé, encore faim, plus faim. Perso, je suis en RA depuis juillet 2006 et je ne suis toujours pas une mangeuse régulée, il faut toujours que je réfléchisse avant de manger. Il y a des jours franchement j'en ai marre :?


Tu fais une thérapie en parralèle pour savoir pourquoi tu as "perdu" toutes ces sensations corporelles naturelles ?

En ce qui me concerce ma première RA n'a pas fonctionné à cause ce ça. J'étais trop dans le technique, dans le mental.

Alors j'ai d'abord fait une thérapie, puis une RA et là, ça m'a paru fluide et ça ne m'a demandé aucun courage ni volonté(encore moins pour maigrir !)
48 ans Lorraine 4326
pour moi la RA c'est plus comme une philosophie de vie en fait . Donc on ne l'arrete pas .

Je ne sais pas si la RA demande courage et volonté , mais pour moi elle necessite d'etre "libre dans sa tete" de pas devoir reflechir à d'autres choses trés prenantes. faut etre vraiment dispo (c'est en tout cas ma difficulté, de me dire que je ne peux pas me "battre" sur plusieurs fronts en meme temps )
44 ans 1896
ladybugette a écrit:
Je ne sais pas si la RA demande courage et volonté , mais pour moi elle necessite d'etre "libre dans sa tete" de pas devoir reflechir à d'autres choses trés prenantes. faut etre vraiment dispo (c'est en tout cas ma difficulté, de me dire que je ne peux pas me "battre" sur plusieurs fronts en meme temps )

C'est tout-à-fait ça.
108 ans Bretagne 1920
Câline a écrit:

Tu fais une thérapie en parralèle pour savoir pourquoi tu as "perdu" toutes ces sensations corporelles naturelles ?

En ce qui me concerce ma première RA n'a pas fonctionné à cause ce ça. J'étais trop dans le technique, dans le mental.

Alors j'ai d'abord fait une thérapie, puis une RA et là, ça m'a paru fluide et ça ne m'a demandé aucun courage ni volonté(encore moins pour maigrir !)


J'ai tenté 4 psys différents sur un laps de temps de 20 ans. Je sais quelles sont mes failles, mes blessures,d'où elles viennent, cela m'a permis de prendre beaucoup de recul par rapport à certaines choses, de faire le tri dans ma vie, de prendre de l'assurance, mais je ne suis pas plus avancée pour autant au niveau de mon alimentation.
B I U