MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ça ne va plus...

39 ans Ici 141
Je ne sais pas trop quoi dire et par ou commencer.
Désolée, s'il manque des accents mais je suis sur mon tél.
En fait, il est plus de 2h00 du mat',  
je viens de traverser à pieds ma ville, la caisse de mon chat dans une main, sa caisse de litière dans l'autre. J'ai pris ce qu'il me reste de plus impmortant à mes yeux : mon chat.
Ça fait plusieurs mois q je squatte chez mon copain, on a déposé un dossier pour un appart ainsi q nos préavis.
J'ai un caractère de merde je m'énerve ou me vexe pour un rien mais ça retombe presque aussitot. Du coup y a pas une semaine ou on s'engueule pas mais TOUJOURS pour des broutilles.
On a toujours fini par dialoguer un maximum après chaque dispute.
Là c'est parti du fait qu'il m'a demandé un truc très con : quand est-ce qu'on doit aller manger chez mes parents ? ben oui chez nous c'est l'occasion d'1 dispute pcq j'ai eu le malheur de soupirer : on en avait parlé le soir même et, intérieurement, je me suis dis qu'un poisson rouge a plus de mémoire !
Seulement voilà, régulièrement il me demande de répéter des trucs ce que je refuse de faire car étant instit je passe mes journées à faire ça.
Il a tout de suite mal pris mon soupir et il est tout de suite partir sur le thème " tu m'écoutes pas" "c'est encore à moi de fermer ma gueule"
ill m'a demandé de rentrer chez moi demain matin pr le laisser réfléchir.
J'ai l'impression d'attendre la décision du juge qui va annoncer ma condamnation à mort. Alors, j'ai décidé de partir aussi sec (forcément j'ai pas pu m'empêcher de prendre mon temps et de faire une certaine mise en scène en espérant qu'il allait me retenir)
il s'est quand même excusé plusieurs fois de me faire subir ça.

Quand j'ai commencé à écrire ce post ( ya presque 1 heure !) ça n'allait pas du tout et maintenant je me rends compte que ça m'a permis de réfléchir et je sais q je l'aime.
Mais je ne peux pas m'empêcher d'être pessimiste, s'il me quitte pas, je sais très bien que mon caractère sera à l'origine d'autres disputes.

Il vient de m'envoyer 1 sms pr s'excuser une nouvelle fois et dire qu'il a besoin de réfléchir, il m'aime mais il se demande ou on va.
Je lui ai répondu un trèèèès long message (7sms!) pour lui dire q je sais q j'ai mauvais caractère, que j'ai tort de m'énerver pr si peu de choses, que sur le momznt j'ai pas compris pourquoi c'était parti si vite mais maintenant je comprends que c'est la goutte qui a fait déborder le vase. J'ai rajouté que quelle que soit son impression tout ce qu'il dit a de la valeur pour moi.
Maintenant j'attends.

Je suis désolée de ce long post pas toujours clair (j'ai vu les erreurs de ponctuation, d'orhographe et les abrévations sms) mais je n'ai pas le coeur à corriger.

J'avais besoin de me confier même si l'idée d'étaler ma vie privée sur un forum me gêne.
Merci de m'avoir lue même si c'est en diagonale. ;)
T
49 ans Canada 15
Que le nuage se tasse vite et/ou que la décision soit la meilleure pour vous deux.

Ayant moi-même une vie de couple "hors norme" (j'ai pris un appartement près de la maison conjugale), je ne peux pas dire grand-chose...à part de ne pas hésiter à revenir. Si on ne voulait pas te lire, on aurait juste à ne pas venir sur le forum!
39 ans Angers 1761
Y'a pas grand chose à dire ou à faire effectivement.. Laisse les choses se tasser un peu (est-ce que tu sais pourquoi tu t'énerves aussi rapidement ? Tu as toujours été comme ça ? Il y a peut-être un petit travail à faire de ce côté là.)

En tout cas, bon courage, j'espère que ça va s'arranger.
41 ans 60
C'est Je t'aime, moi non plus. Ces relations dans le conflit permanent.

Je vis ça avec ma compagne, elle aurait pu écrire tout ce que tu as dit.
C'est pas facile tout le temps mais le plus important c'est de faire des efforts tous les deux et de communiquer

Bon courage
34 ans 1248
Coucou

Je veux pas te jeter la pierre, car je pense que ton copain a aussi sa part de responsabilités, mais tu devrais faire attention.

J'ai l'impression que tu tires sur la corde et tôt ou tard elle va lâcher. Même si il t'aime, il va en avoir marre et il va partir.

Le coup de je me casse, mais retiens moi, je l'ai fait plein de fois.. jusqu'à ce que mon copain me dise: fais attention, une fois non seulement je ne te retiendrai pas, mais en plus cela sera fini.

Et là j'ai compris que j'avais un peu trop tiré sur la fameuse corde. Si tu l'aimes vraiment, mets de côté ta fierté et essaie de mettre de l'eau dans ton vin. Essayer de communiquer sur un autre mode que la dispute.

Et surtout, réglez ce problème avant d'emménager ensemble, car sinon cela risque d'être encore plus explosif, et tu n'auras pas cette porte de sortie..


bon courage en tout cas
39 ans Ici 141
Merci pour vos messages.
Ce matin, j'ai accumulé les crises de larmes puis je suis passée chez lui récupérer mon pc. Du coup, ça va mieux. Je lui ai fait une longue lettre pour parler bien sûr de mon caractère mais aussi de lui. Il faut savoir qu'avant moi, il a vécu en couple pendant trois ans avec une fille qui l'a quitté du jour au lendemain alors que la veille, elle lui disait qu'elle l'aimait. C'est ma première vie de couple, il a vraiment peur que je fasse pareil qu'elle pour aller voir si par hasard c'est pas mieux ailleurs.
Du coup, à chaque "râlerie" de ma part, il a tendance à se remettre en question. On a déjà parlé de cela et je croyais l'avoir rassuré mais je crois que ce problème existera toujours. Il a peur que je sois avec lui par dépit.
J'ai profité de la lettre pour lui écrire à quel point je l'aime et pourquoi je l'aime.

Pour répondre à vos interventions.
Oui, j'ai toujours eu ce charmant caractère mais il n'y a qu'avec mes proches que j'explose autant.

Oui je me le dis depuis longtemps que je tire sur la corde. Et j'ai l'impression de faire des efforts : il y a des situations où je pourrais exploser ou juste me vexer mais je me rends compte que ce serait vraiment une réaction stupide ; mais ça, il ne le voit pas. Il y a des fois aussi où je me vexe, il le voit et finalement, je me ressaisis et je tourne ça à la rigolade. Je comprends que ce soit désappointant.
C'est plus fort que moi, je me vexe d'abord et je discute après. Par contre, je fais attention maintenant à faire aussi le premier pas.
42 ans gironde 345
je me reconnais en toi...Je me vexe, je boude, je pleure, j'explose, je fais ma crise d'hysterie, je part en claquant la porte, je lui raccroche au nez, je lui dit que je ne rentrerai pas à la maison, je me barre chez ma cousine à 200 bornes dans la nuit..Je suis colerique et j'ai beaucoup de mal à desamorcer la bombe. Je n'arrive pas à parler avant ou apres...Mon mari tetu me garde quand meme alors j'espere qu'il aura la meme patience. Je compatis !
32 ans valenciennes 585
j'ai un caractère plutôt facile, mais mon copain est assez colérique, je pense quand même que c'est moins pire que toi (je plaisante hein) mais c'est vrai que quand je l'agace pour qqch j'ai du mal a supporter son air excédé ^^

tu pratique un sport ou une activité après le boulot? ça peut peut être t'aider à évacuer ton stress / ta colere/ ton manque de patience après ton boulot d'instit et repartir "a zéro" quand tu rentre a ta maison.

peut etre que comme tu peux pas vmt t'enerver sur les gamins tu décharge ton énervement sur ton conjoint...
ce qui va finir tôt ou tard par vs faire vmt beaucoup de mal a lun comme a lautre...

il faudrai que tu trouve qqch dans quoi canaliser ton agacement et tes coleres, histoire d'essayer de mieux te maitriser (peut etre du yoga ou du judo ? les arts martiaux sont excellents pour la maitrise de soi)

je sais que c'est facile a dire, mais bon ça peut peut etre aider un peu ...
34 ans Six-fours les plages 107
je me retrouve un peu dans ton post ... mon cheri et moi on a deux très fort caractères et çà explose souvent !! souvent c'est lié à la tension et au stress du fait qu'il n'a plus de boulot!
les disputes perpétuelles sont épuisantes !! là il a trouvé du travail pour la saison je suis ravie mais malheureusement c'est éloigné de chez nous du coups je le revois que 2 jours par semaine. Il me manque !!!! les disputes se calment un peu mais je pense effectivement qu'il faut essayé de s'améliorer pour que çà marche !
sinon on se fait du mal et çà sert à rien !
Dans l'amour le plus difficile c'est d'accepter les defauts de l'autre ... et j'essaye de faire n travail là dessus tout comme lui.

bon courage !!! ne désespère pas !! avec le dialogue vous trouverez une solution!
39 ans Ici 141
J'ai toujours pas de nouvelles, c'est horrible comme situation.

En fait, je ne suis pas du genre à claquer la porte, à partir (là, je suis partie parce que c'est lui qui me l'a demandé). Je ne fais pas non plus de colères : je boude, je me vexe.

On dialogue à chaque fois, même cette nuit, on s'est envoyé des sms, on a arrêté lorsque la batterie de mon portable a rendu l'âme.

C'est vrai que j'ai besoin de sport, depuis trois mois, j'ai arrêté, la copine avec qui je faisais step et gym est enceinte. Avec chéri, on a parlé de s'acheter des vélos mais vu les prix... Ma copine m'a justement proposé de me prêter le sien, reste plus qu'un vélo à trouver sur deux...
Mais honnêtement, même avec le sport, il y avait des disputes. Bon, je reconnais que j'ai du mal à intégrer le fait qu'il y ait quelqu'un qui s'inquiète pour moi, que quand je pense à un truc, il faut que je le communique ; je suis très solitaire.

Mais je vous jure, j'ai quand même des qualités malgré tout ça !!
... Enfin, j'espère...
36 ans 16
Je viens de lire ton soucis ... j'étais également pareil il y a encore 5 ans d'ici !! j'ai du faire un long travail sur moi même et maintenant c'est très rare quand je m'emporte ... on discute beaucoup, quand y a un truc qui cloche je lui dis calmement et on passe vite à autre chose ...
C'est un travail sur toi qu'il faut faire et ton compagnon sera là pour t'aider ... mais il est vrai qu'il doit assumer ton caractère et pour lui c'est pas évident du tout .. et comme tu dis, la goutte à surement fait déborder le vase ! mais s'il t'aime et si tu montres de la volonté, ça s'arrangera mais il faudra du temps.
34 ans 359
Mon conjoint était un peu comme toi au début de notre relation, sauf que lui ne s'énervait pas, il boudait dans son coin sans dire ce qui se passait, s'énervait tout seul si un truc n'allait pas, était désagréable avec moi dès qu'il avait un pet de travers: je prenais tout en pleine poire, même si je n'étais pas responsable.

A force de lui faire comprendre que je ne suis pas son "passe-colère" et qu'il ne peut pas faire comme si je n'existais pas quand il a envie de se retrouver seul, il a commencé à comprendre ce que je pouvais ressentir: de la fatigue, de la lassitude, de l'épuisement à faire l'effort de supporter et aussi de deviner ce qui se passe.

Après un long travail sur lui (qu'il n'a pas fait que pour ça, je précise) il s'est beaucoup calmé.
Pour te donner un aperçu, avant il faisait la tête au moins plusieurs fois par semaine, pour pas grand chose. Je me souviens d'une fois où on était allé faire des courses, il était de bonne humeur. Puis sur le chemin il y avait du monde sur la route, il a commencé à s'énerver. Résultat pendant toutes les courses il était hyper désagréable, m'envoyait chier quand je lui parlais. J'ai fini par le laisser en plan, il a fini par s'excuser.

Aujourd'hui, il fait la tête sans raison comme ça rarement plus d'une fois dans le mois, et il se passe même parfois des mois sans qu'il ne le fasse. Là bien sûr, je parle de grosses prises de tête.

De mon côté, j'ai appris à le laisser tranquille dans les moments où il en a besoin, et de son côté, il a appris à communiquer un peu plus pour ne pas que je me sente rejetée, et à être moins désagréable.

Cela va vraiment beaucoup mieux.
39 ans Ici 141
Shyrelle : c'est exactement comme ça. En fait, je m'énerve quand lui s'énerve mais ,à la base, je boude et me ferme comme une huître et quand il me demande ce qu'il ne va pas, il a le droit à "rien!" parce qu'au fond de moi-même, je sais qu'il y a plus grave mais la mauvaise humeur est déjà installée. L'anecdote que tu décris à propos des courses : c'est tout à fait mon genre.

Sarah : tu n'imagines pas à quel point ton message m'a fait du bien et donné de l'espoir.

Sinon, il a lu ma lettre hier soir et est venu chez moi ce midi. Je suis de nouveau chez lui. Je lui ai promis de dire quand ça ne va pas même pour une futilité. Lui, il a pris conscience que sa dernière relation lui a fait plus de mal que ce qu'il croyait et qu'il doit davantage avoir confiance.
Cette situation m'a permis d'ouvrir mon cœur, de lui écrire des trucs que je n'aurais pas osé lui dire.
36 ans 16
c'est exactement ce que tu dois faire !! il ne faut pas oublier que ton compagnon peut être aussi ton confident !! et lui aussi à son vécu et il faut vous soutenir !!!
Contente que mon message t'ai fait du bien :D
34 ans 359
Contente de lire cela :D

Avec mon conjoint, on a mis au point une "règle": s'il se sent mal et qu'il ressent le besoin d'être seul, il me le dit gentiment, et je le laisse tranquille.

Je préfère qu'il me dise "écoute, je ne me sens pas très bien et j'ai besoin d'être tranquille, mais ce n'est pas contre toi" plutôt qu'il fasse la gueule d'un coup, d'un seul et qu'il réponde agressivement à mes demandes d'explication.

L'important est de trouver un compromis à ce souci: si tu as besoin de temps "libre et tranquille" en rentrant chez toi, instaurez un moment où il ne te pose pas de questions, ne te parle pas, et où tu feras quelque chose pour te calmer.

De manière plus générale, communiquer sur son humeur, sans pour autant entrer dans des explications sans fin, est vraiment important. Il suffit juste de dire qu'on est de mauvaise humeur sans raison évidente et qu'on a envie d'être seul quelques instants: de manière générale, on s'énerve au final moins longtemps que quand on se renfrogne.
B I U