MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

gros coup de déprime, envie de replonger dans les régimes...

35 ans Bruxelles 1116
Coucou!

Je suis maman depuis 3 mois tout juste d'une petite Émeline qui est adorable...
Grossesse commencée à 147kg, et juste après l'accouchement, descendue à *kg...

Il y a quelques jours, je suis  
remontée sur la balance par curiosité et aussi parce que je n'augurais rien de bon (ben oui, 3 mois à manger sur le pouce, à faire livrer, à ne pas prendre le temps de cuisiner, à se faire inviter, ...) et hop, 150kg...

Bref, ce n'est pas tant le chiffre poids qui m'a terrassée, mais surtout le fait d'avoir réalisé que :
- Je serais incapable de courir après ma puce quand elle commencera à marcher (ben oui, maux de genou, difficultés à me déplacer mine de rien...)
- impossible de me mettre à 4 pattes pour jouer avec (mêmes raisons)
- impossible de jouer avec elle dans les plaines de jeu, sur les toboggans, les balançoires, ...
- Qui sait, peut-être se moquera-t-on d'elle et de sa grosse maman à la maternelle / à l'école?

...


Bref, je rumine tout ça depuis deux jours, et je suis vraiment au 36e dessous...

Réaction : me replonger dans les programmes Weight Watchers (bouuuuh oui je sais, pourtant j'y étais abonnée dans le temps et ça n'a jamais rien donné de bon)... fouiller le net de façon brouillonne à la recherche d'infos sur la chirurgie bariatrique (mais ça me fait tellement peur...), je cherche après des adresses de diététiciens (ça non plus ça n'a jamais marché pour moi, trop de restrictions...)

Bref, je me sens nulle, coincée, je ne sais pas quoi faire, ...
Ce n'est pas une question de s'accepter, parce qu'objectivement, je m'accepte esthétiquement, moralement, physiquement, je m'assume entant que grosse madame, je sais m'arranger, j'ai pas mal confiance en moi d'habitude, et y'a vraiment que la santé qui ne suit pas (hypertension, problèmes aux genoux qui souffriraient beaucoup moins avec des kg en moins, mauvaise circulation (oedemes aux chevilles, pieds et mollets, ...) et donc là maintenant, ce nouveau facteur qui me propulse à nouveau au fond de la piscine: ne pas pouvoir m'occuper normalement de ma puce...

Help, j'ai besoin de réconfort, besoin de vous pour me réouvrir un peu mon champ de vision...

Bises!
30 ans 78 426
Je ne sais pas vraiment quoi te dire mais ton message m'a touché et félicitation pour ta petite puce. Maintenant je pense que si ton poids te crée des problèmes de santé, tu devrais faire quelque chose. As tu consulté des spécialistes ? Si oui que s'est-il passé ? Je pense que chercher la solution en regardant au hasard sur Internet n'est pas vraiment une bonne idée car tu peux tomber sur tout et n'importe quoi.
50 ans Mons / Belgique 2229
Je ne suis pas d'un grand secours, mais juste :kiss: :kiss: pour le moral
35 ans Bruxelles 1116
Latiina a écrit:
Je ne sais pas vraiment quoi te dire mais ton message m'a touché et félicitation pour ta petite puce. Maintenant je pense que si ton poids te crée des problèmes de santé, tu devrais faire quelque chose. As tu consulté des spécialistes ? Si oui que s'est-il passé ? Je pense que chercher la solution en regardant au hasard sur Internet n'est pas vraiment une bonne idée car tu peux tomber sur tout et n'importe quoi.


Boh, des "spécialistes"...
Disons que j'ai consulté des diététiciens jusqu'à mes 20 ans, toujours pareil, perte de poids, puis j'arrête d'y aller, puis je reprends tout + un bonus...
Endocrino : m'a prescrit du Reductil que je n'ai pas voulu prendre. A part ça, pas d'examen poussé, juste constaté que j'avais un métabolisme un peu lent et beaucoup de facteurs héréditaires + comportement alimentaire qui laisse à désirer, bref tout ce qui faut pour atteindre les 150kg en douceur lol ;)
Psy : oui, pareil, pendant des années, plusieurs différents, je sais bien que la bouffe est mon "outil" de gestion du stress, mon outil de réconfort, ... je n'arrive pas à m'en défaire, et même si j'ai fait énormément de progrès et que je ne tombe quasi plus dans l'hyperphagie, j'y ai quand même recours en période de gros gros stress (genre une ou deux fois par an), des psys ne m'apprendront rien de plus...
Mon médecin traitant ne sait pas quoi me conseiller.

Au fil du temps, j'ai laissé tomber les régimes, et j'ai tout doucement arrêté de grossir (paradoxe si bien connu sur VLR ;) ) et que je me suis acceptée. Mais le fait est que j'y suis à ce poids extrême... et que la santé n'est pas d'accord... et j'ai l'impression d'être face à un mur, d'être un vétéran qui a tout vu et tout essayé (sauf la chir...) et mon moral est à 0 parce que j'ai l'impression qu'à cause de moi, ma puce n'aura pas une enfance comme les autres, que je n'arriverai pas à être une maman qui peut être là en toute occasion...
Je pense même à plus tard : si je meurs jeune (bon, pas à 35 ans, mais faut pas se leurrer, l'obésité morbide n'a pas ce nom pour rien...) je m'en veux déjà de m'être "laissée aller" à être hyperobèse, je m'en veux pour elle...
Enfin je vais loin dans mes raisonnements peut-être, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux exprimer comme sentiment, ...
51 ans Var 2447
Thalianja a écrit:
Enfin je vais loin dans mes raisonnements peut-être, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux exprimer comme sentiment, ...


Aahh! oui je vois tout à fait ce que tu ressens.
Je ressens la même chose. Tout comme toi: régimes à répétitions, yoyo, psychothérapie, et patati et patata... la panoplie complète de l'experte en régimes :evil:

J'ai laissé tomber ça depuis quelques années et mon poids s'est stabilisé, je fais tout de même 107 kilos.
Pas grave!! Je m'assume, je m'habille bien, bref j'ai appris à m'apprécier telle que je suis.

Depuis que j'ai eu mon fils je suis comme toi. Insidieusement je me pose des tas de questions. J'ai 42 ans, je fatigue plus vite.
Dur dur de courir après Maël quand il m'échappe, ou de jouer pendant un long moment avec lui, au parc. Comme toi j'ai mal aux genoux et je me fais tout pleins de "mauvais" films sur la suite.

Et si je ne peux pas m'occuper de Maël jusqu'à ce qu'il soit élevé, et si, et si.... des dizaines de questions.
Je ne sais pas quelle solution te convient, moi j'ai décidé de refaire une thérapie, histoire de reprendre du courage, de reprogrammer "la machine", parce que je ne veux pas rentrer à nouveau dans la spirale des régimes.

Gardes le cap. Demandes toi qu'est-ce qui pourrait être bon pour toi en ce moment, ce qui pourrait t'aider, afin que tu retrouves un peu de peps, d'optimisme.
Bon courage à toi :kiss:
1
je suis un homme et mon poids m interpelait 1m78 125kgj ai fait un regime ****** j ai perdu ***kg et puis je me suis penche sur l alimentation equilibree mais c est quoi ce truc la les nutritionniste nous dise de manger equilibre mais si cest pour se priver de tout je dis stop avec ******* jai eu une premiere reponse moins ***kg depuis 4ans et des variations ds le temps de 3 a5 kg j ai fait des recherches sur l equilibre alimentaire et j ai une reponse qui est un peu barbare mais qui a ete teste le rapport omega 6 omega 3 doit etre inferieur a 5 petite explication les omega 6 c est quoi des acides gras saturees qui provoque des inflamations les omega 3 sont des acides gras polyinsaturees qui sont anti inflamatoires qui dit anti inflamatoires dit anti douleurs mais voila le problemes c est que notre alimentation n est pas equilibree nous avons un rapport 6/3 de 15 a 20 cela est du a quoi trop de graisse mais aussi au type d alimentation de nos animaux ds nos campagne trop de mais soja pas assez d herbe de luzerne de lin en mangeant les produits ********** voir internet)on reequilibre son alimentation voila pourquoi en 4 ans je varie de 3a5kg je precise ce ne sont pas des produits bio mais des produits issuent d une agriculture durable et qui sont pas plus chers je ne vends rien ce qui prouve ma bonne foi et je dit aux personnes qui consommeront les produits ****** que leur sante s ameliorera pourquoi parce que ***** est le seul label qui a une obligation de resultat alors que tous les autres label on une obligation de moyen la est la gd difference vive *******
35 ans Bruxelles 1116
Casse toi Colpat
34 ans 899
coucou
ton message m'a touchée quand je l'ai lu. je suis un peu plus jeune que toi, et apres mon mariage, j'aimerai avoir un bébé. mais j'ai peur des meme choses que toi. ces dernières années j'ai pris 20 kg... en 4 ans.
heureusement que je suis inscrite ici ça m'empeche de retomber dans un régime mais c'est vrai que je vois bien que je m'essouffle vite, que j'ai des problemes de dos à cause de la trop grosse poitrine (100 G), et mes genoux n'en parlons pas.
pour autant, je peux pas trop t'aider, je sais que si j'arrive après mes grossesses à un certain poids (plus de 110 kg, je fais 90 actuellement), je me reprendrai pour perdre. c'est déja prévu dans ma tete.
j'ai pas peur qu'on dis à mes enfants "ta maman est grosse", ça comme je m'occupe d'enfants, (de 2 ans 1/2 à 12 ans) j'ai l'habitude, mais on me pense enceinte, ou alors on me dit que je suis belle parce que confortable ^^'
et puis aussi, les enfants trouvent toujours un moyen de dire des choses méchantes, t'en fais pas, ta puce t'aime comme t'es, t'es la plus belle pour elle.

courage et bisous!
121
cela fait des années que je me fous du poids, car marre des régimes et tout. mais je fais du sport (le sport ne fait pas maigrir, mais il rend les kilos plus compacts et donc plus acceptables).
mais ce qui m'a tiré la sonnette d'alarme, c'est quand la santé s'en est mêlée.
ce n'est pourtant pas un medecin qui m'a envoyé perdre du poids, c'est moi qui ai demandé. en vrai ce n'est pas tant l'envie de perdre du poids que de ne plus sentir les effets secondaires.
je suis un peu ronde depuis que je suis toute petite, mais j'ai eu la chance que personne ne me mette au régime du moins jusqu'à mes 20 ans (saloperie de toubib !!!).
mais je me rappelle du jour où j'ai trouvé du plaisir à marcher, encore un peu plus loin, jusqu'à des kilomètres. pas pour maigrir, mais parce que cela me vide l'esprit et m'oxygène de l'intérieur.
apparemment tu as envie de bouger. alors ne te dit pas que c'est impossible. va à ton rythme. oui, tu vas être ésoufflée au départ, mais ce n'est pas grave, va doucemen, en promenant ta puce par exemple dans sa poussette.
B I U


Discussions liées