MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

etes vous allez au bout du parcours pma?

46 ans marseille 882
BONJOUR A TOUTES

tout est dans le titre , etes vous allez au bout des tentatives iac,fiv ......avant de passer a autre chose

esque parmis vous y en aqui ont abondonné  
avant le terme des 4 tentatives :?:

faut il y aller a tout prix (physique et moral) pour ne pas avoir de regrets :?:
37 ans 634
Je suis suivie en pma mais pas encore aux fiv
perso je ne pourrai faire le deuil d'une grossesse que si je tente tout
g pas envie de regretter plus tard....
Si tu es fatiguee n'enchaine pas tout de suite
prend du temps pour toi et ton couple...
C
42 ans lyon 872
coucou moi je suis deja a 6 iad, 2 fiv et surtout 2 fausses cocuhe.....je t'avoue qu'apres tout cela je suis partie pour un tec en sept mais je ne suis pas sur de continuer apres les tec...........ça m'affaiblis trop tout ces traitement et ça me detruit un peu plus psuchologiquement....sans compter que quand je suis en traitement on met notre vie entre parenthese avec tout les rendeaz vous.....donc pas de projet de vacances et on passe a coté de plein de choses......puis avec mon homme ça devien dur dur....sans compter que mon cheri a deja 40 ans....

voila pour nous je ne sais pas encore mais rien est sur que nous continuions pour fiv3.....mais comme tu le dis, pourais je faire le deuil de l'enfant???

a voir
41 ans brest 3644
J'ai fais mes 6 iac et mes 4 fiv. On voulait aller au bout pour ne pas avoir de regrets, avec du recule on avait tourné la page à la 2ème. Nous n'avons aucun regret. Ce qui n'a permis d'aller au bout et d'être bien malgré tout c'est de consulter une psy.
Tout seul c'est impossible.
I
42 ans NANCY 5017
Je crois que nos avis ne t'aideront pas plus à y voir clair et que discogrenouille a raison pour le psy .
C'est à toi de voir jusqu'où tu peux aller pour ne pas avoir à le regretter par la suite .


Je serais sûrement allée au bout en France mais avec beaucoup de souffrances . On s'est arrêté à la 3ème tentative de FIV et si je n'avais pas pu aller en Belgique , j'aurai essayé une 4ème (et peut - être même plus vu qu'il n'y avait jamais eu transfert , ça aurait pu durer encore des années ).
Je suis un très mauvais exemple vu que je sais que j'aurais fait n'importe quoi pour y arriver ( même mettre ma santé en péril , même passer par la chirurgie pour maigrir etc ) Je ne sais pas si s'obstiner c'est le meilleur choix .

Si Patty passe par là , elle t'aidera sûrement plus que nous à y voir plus clair .
48 ans quelque part sur la route du bonheur 621
je suis allée au bout des 4 tentatives. Après la 3ème, j'ai dit stop, je ne voulais plus, et puis le doc et mon mari m'ont convaincue, pour ne pas avoir de regret, il fallait jouer la partie, nous l'avons perdu (ma balance elle a gagné !!!).

Jusqu'où aller, la reponse est personnelle, en effet dans le cabinet où j'étais suivie, il y avait une femme qui était à sa 12ème tentatives (qui a marché). J'aurais jamais pu, trop douloureux physiquement, et psychologiquement.
38 ans Tours 2247
Je te dirai oui et non. Oui car nous avons fait les 4 FIV autorisées , Non car on a obtenu une derogation pour 2 supplémentaires mais qu'on a refusé. J'ai prevu de me mettre en liste d'attente pour un don d'ovocytes car meme si aujourd'hui nous n'en avons pas envie on ne sait pas dans quel etat d'esprit on sera d'ici 4 ans.

Maintenant je pense qu'on a tourné la page depuis que nous sommes lancés dans l'Adoption. Ca peut paraitre bizarre mais j'attend cet enfant et pas un autre et je ne voudrai pas tombé enceinte maintenant.

Alors bien sur il faut le faire pour ne pas avoir de regrets mais y aller sous la contrainte ne garantie pas un resultat positif non plus.
46 ans marseille 882
Merci les filles pour vos avis et vos temoinages ......il est vrai qu il fautr avoir beaucoup de courage pour se lancer dans ce parcours ,mais entre l'envie , le fait d'etre pris dans un parcours ou on ne maitrise rien et du moins pour ma part la mise en "veille" de sa vie professionnelle , parfois perso pendant ce parcours .......je suis toujours en plein interrogations ,nous nous sommes lancer en procedure d'adoption en parrallele


:?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?:

mon mari veux qu on arrette si ce tec ne marche pas ,surtout parcequ il souffre de me voir dans un etat lamentable autant physiquement que moralement apres chaque tentative , les kilos , les effets secondaires , la deception ......suis je moins courageuse que vous toutes :?:
esque ce cela relmet en doute mon desir d'enfants?????????
48 ans quelque part sur la route du bonheur 621
non ça ne remet pas en doute ton désir d'enfants. Si on va par là, avant hier, je disais à mon mari que je n'étais pas sure de vouloir un enfant, alors qu'on a fait 4 fivs, qu'on a obtenu l'agrément et envoyé un dossier au mali, et qu'on part en septembre pour une FIV do en grèce en septembre.... on a toujours un doute, des interrogations.

Si tu ne vas pas au bout des 4fivs, ce sera votre choix, ton choix, et ça ne voudra pas dire que tu ne veux pas d'enfants, que tu n'es pas courageuse. Certaines femmes n'entament meme pas le parcours, et se dirigent vers l'adoption, ont-elles un moins grand désir d'enfant ???

tu es au creux de la vague là, tu culpabilises, tu t'interroges, et puis demain ou dans 1 mois ça ira mieux.

Faites le TEC. Il sera toujorus temps de vous poser les questions après (si ça ne fonctionne pas). A trop anticiper, on s'épuise (je pratique le "faites ce que je dis, mais pas ce que je fais LOL)
36 ans 12494
Comme l'on dit les filles c'est dificile de te dire comment faire...C'est tellement propre à chaque couple.

Je sais depuis le début que je n'irai peut être pas au bout de ce parcours puisque pas de centre pour enchainer sur les fiv après les IAD, et surtout parce que ma santé peut ne plus le permettre.

Mais je sais que j'aurai tout tenté. J'ai même vu 4 chirurgiens pour une sleeve qui m'a été déconseillé à chaque fois par tous, donc pas de perte de poids possible pour avoir l'autorisation des 4 fiv.

Pour nous le plus important est d'arriver à avoir un enfant, mais quel qu’il soit, issu de nous ou en passant par l'adoption car nous avions envisagé avant même la pma cette voie là.
Du coup , j'ai l'impression que c'est moins douloureux pour nous de faire le deuil de cette enfant biologique car il est déjà fait même si on tente les IAD .

Mais dans vos propos il y a des choses qui m'interpellent.
Je sais que j'ai la chance de n'avoir aucun effets secondaires du traitement, mais en aucun cas nous ne mettons notre vie entre parenthèse pour la pma, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel, et je pense que c'est quelques choses qui nous aident à garder le cap et le moral.On a posé nos vacances et tant pis pour ce cycle là par ex. Je pense que c'est important pour ne pas se perdre.
38 ans Tours 2247
C'est que tu as eu de la chance car nous aussi avons mis notre vie en parenthése pendant plusieurs mois. Je dis souvent que depuis qu'on a arreté on revit.

Wini, ne crois pas que tu es moins courageuse qu'une autre ou que tu ne veux pas ton enfant assez fort. On a toutes nos limites.
36 ans là ou le vent me porte ... 868
je ne sais que répondre puisse que je me pose les mêmes questions...a vrai dire je n'en peux plus et en plein dans mes doutes je me culpabilise en me rabachant que finalement je ne veux peut etre pas d'enfant que je suis incapable d'aller au bout de tout donner pour cette enfant...
et quand je vois certaine personne enchainer tout cela comme nature ou discogrenouille et même d'autres je me dis que franchement je manques de courage ou de motivation..enfin bref cela me fais encore plus culpabiliser..et franchement les filles je vous admires :oops:
I
42 ans NANCY 5017
En auncun cas , tu ne manques de courage !!! ce parcours est tellement long , difficile et culpabilisant que même l'entamer demande une sacrée dose de volonté !

Je crois qu'on se demande toute si on le veut vraiment cet enfant ( même celles qui y arrivent naturellement ) .
Je suis passée par des phases où je me demandais ( et je me le demande encore par moments ) si je faisais tout ça par véritable envie d'avoir un gamin ou pour d'autres raisons ( être " normale " , comme tout le monde , pour mon mari , pour dire que je n'ai pas fait tout ça pour rien ...etc etc )

Je ne sais toujours pas pourquoi on le fait mais je sais que toutes celles qui essayent ont de la volonté .

Pour ce qui est de la culpabilité : ce n'est pas de notre faute , c'est la faute de personne , c'est pas de chance et c'est tout ... Si seulement les médecins avec leurs discours moralisateurs sur le poids et le reste pensaient à nous le dire de temps en temps aussi ce serait pas mal !
37 ans 634
Vous etes courageuses les filles
ne pensez jamais le contraire
et on voit bien que vous le voulez ce ptit bout de vous deux
si vous arretez les ttt ca ne sera pas de gaiete de coeur
je croise les doigts pour que vous soyez enfin recompensees pour vos efforts...
Moi je sais kon ira jamais jusqu'a l'adoption...ya des jours ou j'ai envie de tout laisser tomber
mais d'autres ou je suis une lionne....
Les ttt n'aident pas a y voir clair
faites vous passer avant les ttt vous et votre moitie
46 ans marseille 882
je crois que nos douttes, nos peurs sont presque toutes les meme ...............en regardant il ya quelque jours une emmission tv sur la pma , j'ai entendue ceci

"Israël Nisant, gynécologue à Strasbourg explique ainsi que le désir des couples qui veulent avoir un bébé coûte que coûte n'est pas à mépriser. Il rappelle que les saumons sont prêts eux aussi à tout pour pouvoir se reproduire et précise que le fait de remonter la rivière est douloureux pour eux, bien souvent, ils arrivent ensanglantés sur le lieu de leur naissance, se reproduisent, et meurent dans la foulée. Il appelle cela le "syndrôme du saumon".

garder cette histoire en mémoire lorsque nous nous sentirons épuisés par cette course pour la vie dans laquelle nous sommes engagés me semble primordial ; mais tellement plus facile a ecrire qu'amettre en oeuvre
B I U


Discussions liées