MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Stérilisation et maternité

31 ans Partout et nulle part 409
Devant le naufrage de mon premier topic, envahis de personnes nullement concernées par le sujet car ayant des enfants ou étant en essai bébé (ou autre), je décide de prendre  
les devant et d'ouvrir celui-ci. Et ça pourra sauver de la noyade le premier, surtout que je pense pas être la première "grosse" à ne pas vouloir de gamins, mais passons :lol:

POUR OU CONTRE LA STERILISATION VOLONTAIRE ?
NORMAL OU ANORMAL DE NE PAS VOULOIR D'ENFANTS ?

Je me permet aussi d'ajouter cette dernière question, vu qu'en général, lorsqu'on parle de stérilisation, y'a forcément une opinion sur les personnes sans-enfants par choix.

Voilà, sur ce sujet, vous pourrez donner votre avis, déverser votre bile sur les femmes qui refusent de faire un enfant pour garder leur mari, montrer votre compréhension à ceux qui refusent d'avoir des enfants même si vous en voulez personnellement, déclarer haut et fort que vous êtes childfree et fière de l'être, et d'autres réponses-types que j'ai certainement oublié :lol:


Bon débat ;)
R
35 ans 15384
Tu connais mon point de vue shaun ... Et pourtant,tu le sais,je suis en essai bébé :lol:
Mais je suis la première a défendre les droits des femmes qui ne veulent pas d'enfants et souhaitent franchir le pas de la stérilisation.
Je trouve totalement anormal le fait de refuser a une femme majeure,vaccinée, en pleine possession de ses facultés mentales et en bonne santé la stérilisation,tout ca pour de vagues histoires de morale collective ...
M*rde,a 18 ans,on est MAJEUR,ca veut dire ce que ca veut dire.
De toute facon,le praticien est inattaquable devant la justice si l'intervention a été pratiquée dans les conditions prévues par la loi en vigueur ...
42 ans Ouest lyonnais 1301
Citation:
envahis de personnes nullement concernées par le sujet car ayant des enfants ou étant en essai bébé (ou autre)


J'ai des enfants déjà, et pourtant, je suis la première a monter au front pour défendre le droit des femmes à la contraception en général, et à la stérilisation en particulier.
47 ans 35 10308
shaun-das-schaf a écrit:
Devant le naufrage de mon premier topic, envahis de personnes nullement concernées par le sujet car ayant des enfants ou étant en essai bébé (ou autre), je décide de prendre les devant et d'ouvrir celui-ci. Et ça pourra sauver de la noyade le premier, surtout que je pense pas être la première "grosse" à ne pas vouloir de gamins, mais passons :lol:

POUR OU CONTRE LA STERILISATION VOLONTAIRE ?
NORMAL OU ANORMAL DE NE PAS VOULOIR D'ENFANTS ?

Je me permet aussi d'ajouter cette dernière question, vu qu'en général, lorsqu'on parle de stérilisation, y'a forcément une opinion sur les personnes sans-enfants par choix.

Voilà, sur ce sujet, vous pourrez donner votre avis, déverser votre bile sur les femmes qui refusent de faire un enfant pour garder leur mari, montrer votre compréhension à ceux qui refusent d'avoir des enfants même si vous en voulez personnellement, déclarer haut et fort que vous êtes childfree et fière de l'être, et d'autres réponses-types que j'ai certainement oublié :lol:

Il y a déja plusieurs topics sur ce sujet sur VLR - en tout cas sur le désir ou non-désir d'enfants, que tu trouveras facilement en faisant une petite recherche (du moins si cette discussion t'intéresse, parce que les termes que tu utilises me font penser que tu n'es intéressée que par les témoignages qui vont dans ton sens). Et d'ailleurs, ces topics sont restés très calmes, malgré les avis contraires qui s'y sont exprimés. Je le dis d'autant plus facilement que je n'ai moi-même pas de désir d'enfants, et que je ne me suis jamais sentie personnellement agressée par ce qui s'est dit dans ces discussions.
Et sur ton topic tu as eu des avis de personnes ayant des enfants, et même en essai bébé, et qui te soutenaient, est-ce que tu les as seulement vus?
S
85 ans 4896
Pour moi il n'y a ni pour ni contre.

Chacun décide de sa vie en fonction de son ressenti, son vécu etcc.

Aucun argument du monde n'aurait pu m'enlever l'envie très forte d'avoir des enfants, je pars donc du principe qu'aucun argument ne peut faire avoir envie d'en avoir un à quelqu'un qui n'en a pas.

J'ai la chance de bien supporter ma contraception actuelle (stérilet mirena), elle m'est même nécessaire pour lutter contre des règles hémorragiques, donc j'en apprécie les avantages plus facilement.

Comme je ne supportais pas bien la pilulle et que je ne voulais pas de stérilet au cuivre car j'avais connu des grossesses autour de moi avec ce moyen, nous avons utilisé pendant des années les préservatifs qui bien utilisés ont un risque très faible de grossesse, mais c'est vrai que cela n'est pas parfait. Mais bon du fait de mon âge j'ai connu des personnes dans la génération de ma mère qui n'avait accès à aucune contraception à part les températures ou le retrait et tout cela sans que l'avortement soit légalisé.

Cela influence certainement mon jugement sur le fait qu'une contraception est meilleure qu'une grossesse non désirée. Quand aux faits que certains médecins ne facilitent pas cette procédure aux femmes jeunes nullipares, je peux le comprendre dans le sens ou je me dis qu'en tant que médecin le caractère définitif d'un acte chirurgical effectué par lui même peut faire reculer certains. Certains médecins sont contre les sleeves ou les bypass justement à cause du caractère définitif de la chose.

Pourquoi ne pas stériliser les personnes qui le demandent, en tant que personne je n'ai rien contre, tant qu'on ne décide pas à la place d'une personne qu'elle doit se faire stériliser. Par contre, un médecin est une personne et il a le droit de faire ses choix en fonction de son serment d'hyppocrate. L'argument : tu risques de le regretter plus tard n'est pas un argument valable car on fait avec une situation donnée.

J'ai des amies stérilisées, ma cousine a été stérilisée à 34 ans après 5 enfants et pas de risques de santé particulier, donc je me demande si en suisse la procédure n'est pas plus facile quand on a eu des enfants en tout cas.

Pour ne pas polluer l'autre topic shaun das schaf, je voudrais te répondre sur le fait que tu dis que les quelques personnes qui t'ont dit que cela n'était pas normal de penser comme toi tu le ressens comme quand une grosse qui s'assume doit entendre que cela n'est pas normal.

Je suis une grosse qui s'assume et certaines fois j'entends des réflexions comme cela. Comme je n'ai rien à prouver ni à me justifier, je vis ma vie comme je l'entends, je réponds que je peux comprendre son point de vue, je lui expose le mien et voilà cela s'arrête là.

Dès qu'on fait quelque chose d'un peu hors norme, c'est comme cela. Donc on peut soit se renfermer sur le groupe de personnes qui pensent comme nous, soit se dire que dans le fond c'est leur avis et qu'il n'a pas plus d'importance que cela. Je travaille dans ma vie personne à me libérer des jugements sur les comportements des autres, cela libère de l'influence que les jugements des autres ont sur nous.

Schaun-das-schaf, je peux te parler de la maternité pendant des heures, quand je me lance je suis intarissable, je peux te parler de mes fils, sur le soleil qu'ils ont amenés dans ma vie, sur la fierté que j'éprouve à les voir devenir des hommes bien dans leur peau, heureux, libérés des schémas familiaux, je peux te dire plein plein de choses, à aucun moment cela ne changera ton non désir d'enfant et c'est très bien comme cela.

Il faut de manière générale apprendre à lâcher-prise sur ce genre de chose. Apprendre à être en accord avec soi, accepter les avis contraires sans se sentir agressés, avoir confiance en nous, en notre capacité à savoir prendre les bonnes décisions pour nous et ne pas donner une importance démesurée aux avis que l'on nous donne.

Je rejoins Angia sur une chose, il y a eu plein d'avis de mamans qui te comprenaient et ce n'est pas ceux-là que tu as mis en avant. Le seul avis tranché, à mon avis, était celui de Skytergirl(trop dur à écrire en entier).
30 ans 2571
Ne tombe pas dans la caricature hein, tu as très bien pu voir que des personnes voulant/ayant des enfants défendaient la liberté de chacune de choisir.

C'est mon cas. Je veux des enfants, mais ce n'est pas forcément le but ultime d'une vie, je sais que d'autres personnes ont d'autres rêves. Je n'ai aucun a priori négatif sur une personne qui ne souhaite pas d'enfant. Je pense que chacun est libre de choisir sa vie, disposer de son corps.

Bref : je suis globalement d'accord avec toi, mais ce qui me gêne c'est ton mépris envers celles que tu appelles "pondeuses" etc. On peut très bien ne pas vouloir d'enfant sans mépriser les autres.
D'ailleurs, c'est aussi bête de mépriser celles qui en veulent que de mépriser celles qui n'en veulent pas.

Toutes les personnes qui veulent des enfants ne sont pas forcément des femmes conditionnées par la société et les normes : on peut vouloir des enfants par un choix aussi réfléchi que le tien de ne pas en avoir.

Pour ce qui est de la stérilisation : que chacun fasse ce qu'il veut, ça ne me pose pas de problème.
31 ans Vie de... (-_-)' 1067
Vu la manière dont tu introduit le débat, on sent bien que tu t'en fiche et que tu a des idées arrêtés, alors que les première à te soutenir son des personnes nullement dans ton cas enfin bon...Je me contenterai d'aller lire les vieux topics.

Biz!
34 ans 2879
Je serais pour si ça n'était pas irréversible et si je n'avais pas vu des gens persuadés d'une chose finir par prendre un chemin différent.

Ce que je trouve dramatique par contre c'est d'avoir encore récemment lu un témoignage d'une femme ayant des problèmes médicaux, que la grossesse mettrait en danger et à qui on le refuse.

C'est pour mieux la charcuter par la suite ? :?

Et de manière générale, les femmes ayant la petite quarantaine, qui ont le moment de procréation qui est plutôt derrière elles (mais gardent un risque de grossesse), devraient avoir le droit d'être tranquilles avec la contraception.
Il y a des femmes qui veulent avoir des enfants et qui n'y arrivent pas (se qui est mon cas :cry: ) :!: :!: :!: :!: Alors pourquoi gacher une chance d'en avoir à cause d'un mari au coeur de pierre ! Ps: je fais casiment toujour des fosses couches !! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:
30 ans 2571
Stephaniedu69 a écrit:
Il y a des femmes qui veulent avoir des enfants et qui n'y arrivent pas (se qui est mon cas :cry: ) :!: :!: :!: :!: Alors pourquoi gacher une chance d'en avoir à cause d'un mari au coeur de pierre ! Ps: je fais casiment toujour des fosses couches !! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:


1) Le mari n'a rien à voir ici : c'est la jeune femme elle-même qui ne veut pas d'enfante

2) Un homme ou une femme qui ne veut pas d'enfant n'a pas forcément un "coeur de pierre". Je trouve que c'est un horrible stéréotype. En quoi ça te rend meilleure d'avoir un enfant ? En quoi ça prouve que tu es quelqu'un de meilleur ?
Il y a des gens merveilleux qui n'en veulent pas.

3) Que tout le monde se mette à faire des gamins ne règlera pas ton problème, ni celui de toutes les femmes stériles. C'est idiot, elles vont pas se forcer à faire un gamin pour les gens stériles.
J'aime pas la choucroute : je vais pas me forcer à en manger simplement parce que des gens rêveraient d'en avoir...
Salammbo a écrit:
Stephaniedu69 a écrit:
Il y a des femmes qui veulent avoir des enfants et qui n'y arrivent pas (se qui est mon cas :cry: ) :!: :!: :!: :!: Alors pourquoi gacher une chance d'en avoir à cause d'un mari au coeur de pierre ! Ps: je fais casiment toujour des fosses couches !! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:


1) Le mari n'a rien à voir ici : c'est la jeune femme elle-même qui ne veut pas d'enfante

2) Un homme ou une femme qui ne veut pas d'enfant n'a pas forcément un "coeur de pierre". Je trouve que c'est un horrible stéréotype. En quoi ça te rend meilleure d'avoir un enfant ? En quoi ça prouve que tu es quelqu'un de meilleur ?
Il y a des gens merveilleux qui n'en veulent pas.

3) Que tout le monde se mette à faire des gamins ne règlera pas ton problème, ni celui de toutes les femmes stériles. C'est idiot, elles vont pas se forcer à faire un gamin pour les gens stériles.
J'aime pas la choucroute : je vais pas me forcer à en manger simplement parce que des gens rêveraient d'en avoir...

Après chacun son opinion !
S
85 ans 4896
Stephaniedu69 a écrit:
Il y a des femmes qui veulent avoir des enfants et qui n'y arrivent pas (se qui est mon cas :cry: ) :!: :!: :!: :!: Alors pourquoi gacher une chance d'en avoir à cause d'un mari au coeur de pierre ! Ps: je fais casiment toujour des fosses couches !! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:


Mais comment se fait il que sur ce topic tu dises que tu sois vierge si tu fais des fausses couches http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_274322.htm

ta réponse est un mystère pour moi
S
97 ans 4480
Stephaniedu69 a écrit:
Salammbo a écrit:
Stephaniedu69 a écrit:
Il y a des femmes qui veulent avoir des enfants et qui n'y arrivent pas (se qui est mon cas :cry: ) :!: :!: :!: :!: Alors pourquoi gacher une chance d'en avoir à cause d'un mari au coeur de pierre ! Ps: je fais casiment toujour des fosses couches !! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:


1) Le mari n'a rien à voir ici : c'est la jeune femme elle-même qui ne veut pas d'enfante

2) Un homme ou une femme qui ne veut pas d'enfant n'a pas forcément un "coeur de pierre". Je trouve que c'est un horrible stéréotype. En quoi ça te rend meilleure d'avoir un enfant ? En quoi ça prouve que tu es quelqu'un de meilleur ?
Il y a des gens merveilleux qui n'en veulent pas.

3) Que tout le monde se mette à faire des gamins ne règlera pas ton problème, ni celui de toutes les femmes stériles. C'est idiot, elles vont pas se forcer à faire un gamin pour les gens stériles.
J'aime pas la choucroute : je vais pas me forcer à en manger simplement parce que des gens rêveraient d'en avoir...

Après chacun son opinion !


Oui, justement chacun son opinion...
Et le choix d'avoir un enfant doit rester un choix.. Et non une obligation.
Perso, je ne me vois pas avec un enfant pour le moment, peut être que je changerai d'avis dans 5 ans, je ne sais pas...
J'ai un désir de maternité malgré tout... Mais plus tard...

Et je comprends que certaines femmes n'en veuillent pas ! C'est LEUR choix !
Et l'on n'est pas pour autant une mauvaise personne..

J'ai dans mon entourage des personnes qui ne VEULENT pas d'enfants et qui sont pourtant extraordinaires dans la vie de tous les jours...

Donc ce genre de jugement, j'ai un peu de mal...

Oui c'est triste pour toi de ne pas arriver à être enceinte et avoir un enfant... Pour autant, est-ce que les autres femmes doivent se "sacrifier" pour les femmes comme toi ?
Je ne pense pas...
Si je tombais enceinte demain, ce serait un avortement, c'est clair...

Et beaucoup de femmes, qui ont eu des enfants, ont fait l'expérience d'une IVG avant...

On parle du corps de la femme, de SON corps. Pourquoi n'en disposerait-elle pas comme elle le souhaite ?
Oui c'est sur que ça pose question une jeune femme de 22 ans qui veut se faire stériliser... On a forcément l'idée qu'elle risque de changer d'avis.
Mais comme l'a dit je ne sais plus qui, on ne se lève pas un beau matin avec cette idée en tête... C'est réfléchi bien en amont... Donc c'est tout sauf un caprice.
Alors pourquoi le refuser ???

D'autant que pour quelqu'un qui ne VEUT PAS d'enfants, je n'ose imaginer la vie sexuelle au quotidien.. Parce que la contraception n'est pas fiable à 100% malheureusement...

Enfin bref, j'aurai beaucoup à dire sur ce sujet je pense...
1747
Il n'y a pas à être pour ou contre :roll:

Je vais sûrement répéter plusieurs choses dites dans l'autre sujet.

Il faut simplement comprendre que le médecin a le droit de refuser cet acte de confort si ce n'est pas en accord avec sa conscience éthique.

Pour ce qui est des raisons médicales, je ne vais pas étaler son dossier en public, mais ma mère a été stérilisée à moins de trente ans, il y a un peu moins de vingt ans de cela, donc quand le cas s'y prête, c'est possible, ce n'est pas elle qui a demandé, mais les médecins qui l'ont recommandé.

Il ne peut pas y avoir de liste de qui accepte de stériliser les femmes jeunes, parce que cela dépend au cas par cas.

Je pense que la case "psychanalyse" est essentielle cependant, non pas parce que c'est une maladie mentale de ne pas vouloir d'enfant, il n'y a pas que les "fous" qui vont voir un psy, mais parce qu'avant de réaliser cette opération, irreversible, il faudrait comprendre ce qui motive cette femme jeune à avoir un non désir d'enfant violent au point de détruire son appareil reproducteur.

Autant une jeune femme peut ne pas vouloir d'enfant par une réaction mature et réfléchie, la maternité n'est juste pas pour elle.
Autant cela peut être suite à un traumatisme, plus probablement dans la petite enfance. Femme proche morte en couche par exemple. La femme ne s'en souvient pas, mais c'est inscrit dans son inconscient. Ou alors conflits non résolus avec ses parents, dans l'inconscient aussi bien sûr.

La psychanalyse permettra d'évaluer si ce désir de stérilisation est bien décidé et dans le cas contraire, d'aider la femme à résoudre ses conflits.


Après qu'une femme fertile se fasse stériliser n'aidera pas plus la femme stérile à féconder que se priver de nourriture aidera à résoudre la famine du Tiers-monde.

Je comprends très bien qu'un chirurgien soit réticent à opérer de très jeunes femmes afin de les rendre stériles à vie, c'est leur choix.
Et afficher les chirurgiens qui pratiquent l'opération, ce n'est pas si simple, ce n'est pas comme répertorier les magasins vendant du fanta.
Un chirurgien sera d'accord, après interview, de stériliser une femme et non une autre.
Mais le chirurgien, bien qu'ayant des notions, n'est pas psychiatre, et cet entretien devrait avoir lieu avec ce dernier aussi.

Se faire stériliser, ce n'est pas un acte anodin, il faut être suivie et encadrer, ça me semble tout à fait logique.

Pour chercher les hôpitaux pratiquant cette opération, vous pouvez aller sur google.
Si vous abandonnez après un simple appel téléphonique quand vous entendez "mademoiselle, vous êtes trop jeune", ça peut être vu comme un manque de motivation et comme un acte déraisonné (de téléphoner), non réfléchi et fait sur un coup de tête.

shaun-das-schaf, à voir tes réactions, je doute qu'un seul médecin te prenne au sérieux, non pas parce que tu es jeune, mais par ton comportement.
Si tu réagit avec eux comme avec nous, le psy, il va t'y envoyer, mais non pas pour établir si ton désir est profond ou pas, mais pour désordre de personnalité borderline.

S'ils voient arriver une jeune femme instable psychologiquement, qui s'énerve et limite insulte, bah ils vont pas vouloir performer cette opération lourde de conséquences. Et c'est leur droit.

Se faire stériliser, c'est possible, même sans raisons médicales, mais le désir doit être fort, il faut aussi de la patience et insister. Tu dis fréquenter des forums de femmes dans ton cas. Si beaucoup se heurtent à un mur et abandonnent dès la première difficulté, d'autres ont bel et bien réussi à se faire opérer.

Si tu penses que ça peut t'aider, imprime le texte de loi, aller le chercher est déjà une preuve de décision mature et réfléchie, montres que tu connais bien les conséquences et que tu acceptes en toute conscience de faire cette opération. Et voilà.

Je n'ai jamais été dans ce cas, donc je ne peux pas dire exactement, mais en cherchant, on trouve les hôpitaux pratiquant l'opération, il faut peut-être insister et voilà.

Ce n'est pas du ressort du médecin traitant ni du gynécologue.
R
35 ans 15384
Sk8tergirl je suis borderline et c'est une maladie très sérieuse qui nécessite un vrai diagnostic,donc s'il te plait,n'en parle pas si légèrement ... C'est pas parce que shaun a telle ou telle réaction sur ce forum qu'elle est border,rien a voir ...
B I U