MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

rencontrer de nouvelles personnes

L
32 ans 209
Bonjour,

j'ai besoin de parler un peu de ce qui m'arrive.

J'ai la chance d'avoir des amis sur qui je peux compter près de moi. Malheureusement mes amis les plus proches veulent  
s'expatrier pour le boulot, pour voir autre chose. Je respecte leur décision mais ça me fait bizarre de me dire que je serais toute seule, ça me rend triste.

J'avais décidé depuis un moment d'essayer de rencontrer de nouvelles personnes : étant passionnée d'informatique, je suis allée dans une association d'info, mais on m'a à peine parlé, les gens étaient plutôt en groupe et restaient entre eux, j'étais mal à l'aise et je me suis sentie encore plus seule.

Je fais de l'associatif (c'est là où j'ai rencontré mes amis il y a quelques années) mais je n'arrives plus à me faire d'amis/connaissances. J'aime aussi la randonnée, je voulais m'inscrire dans un club de randonnée, mais il n'y a que des retraités (j'aimerais rencontrer des gens dans mes âges... ).
En plus, je suis célibataire depuis plusieurs années, j'ai l'impression de ne plus être à ma place nulle part, c'est assez bizarre.
Je pensais être sociable, on dit de moi que je suis gentille, abordable, mais j'ai l'impression qu'il y a un truc qui cloche. Peut-être que je me pose trop de questions ?

Ça ne vous as jamais fait ça ? vous faîtes quoi quand ça vous arrive ?

ca fait du bien d'écrire, merci de m'avoir lu.
:-)
33 ans 65 33
lola35 a écrit:
Bonjour,

j'ai besoin de parler un peu de ce qui m'arrive.

J'ai la chance d'avoir des amis sur qui je peux compter près de moi. Malheureusement mes amis les plus proches veulent s'expatrier pour le boulot, pour voir autre chose. Je respecte leur décision mais ça me fait bizarre de me dire que je serais toute seule, ça me rend triste.

J'avais décidé depuis un moment d'essayer de rencontrer de nouvelles personnes : étant passionnée d'informatique, je suis allée dans une association d'info, mais on m'a à peine parlé, les gens étaient plutôt en groupe et restaient entre eux, j'étais mal à l'aise et je me suis sentie encore plus seule.

Je fais de l'associatif (c'est là où j'ai rencontré mes amis il y a quelques années) mais je n'arrives plus à me faire d'amis/connaissances. J'aime aussi la randonnée, je voulais m'inscrire dans un club de randonnée, mais il n'y a que des retraités (j'aimerais rencontrer des gens dans mes âges... ).
En plus, je suis célibataire depuis plusieurs années, j'ai l'impression de ne plus être à ma place nulle part, c'est assez bizarre.
Je pensais être sociable, on dit de moi que je suis gentille, abordable, mais j'ai l'impression qu'il y a un truc qui cloche. Peut-être que je me pose trop de questions ?

Ça ne vous as jamais fait ça ? vous faîtes quoi quand ça vous arrive ?

ca fait du bien d'écrire, merci de m'avoir lu.
:-)
même soucis j'ai quitter mes proches pour la région 65 là, et je n'arrives pas à me faire de nouvelles connaissances, je me suis meme inscris sur un site pour se faire des amies mais bon àa n'a pas grand succes, du coup je ne saurais trop te conseiller... pas évident de faire de nouvelles connaissances de nos jours et il suffit en plus que tu sois un peu réserver et timide comme moi ça empire un peu les choses, je me poses les meme questions et je ne peux y répondre, je penses pas qu'on soit associable, c'est juste qu'il est dure de se trouver des amis à notre époque ;)
33 ans 14 23
J'ai eu la même claque au bout de quelques années de fac. J'étais convaincue qu'on se faisait des amis en devenant un ami pour les autres, mais je m'aperçois que ça ne marche pas comme ça.
J'essaie de m'intégrer malgré les groupes qu'il peut y avoir, mais rien n'y fait!
Je ressens la même chose que toi, on me dit que je suis sympa et drôle, mais visiblement pas assez pour me faire des nouveaux amis! Mais en effet, je pense que c'est de plus en plus compliqué de se faire des amis.
40
Haut les coeurs les filles!
Ca n'a rien d'évident mais ça permet au bout d'un certain temps de s'apprécier soi-même.
Et il paraît que plus on s'estime (sans tomber dans l'extrême), plus les autres ont envie de venir vers vous...
Facile à dire... je sais!
Je veux juste vous donnez un petit coup de peps'!
Et puis c'est déjà faire un pas vers les autres que d'oser poster sur un forum, arrêtez donc de vous remettre en question ou de vous en poser des millions (dixit une réfléchisseuse chronique) et vivez déjà pour vous, le reste suivra.
Bonne fin d'après-midi à vous!
40 ans Bxl 113
Courage, je comprends tout à fait ce que tu vis.
Je suis nouvelle sur Lyon, et je ne connaissais personne.
Grace à un site où l'on se réunis suivant les activités proposées j'ai pu faire connaissance avec de nouvelle personnes.

Mais là c'est difficile quand on veut réellement se confier, parce que mes amies sont restées en Belgique et on toujours un emploi du temps fort chargés du coups, discuter par mail est tellement froid, j'apprécie la communication verbale, c'est plus directe.

Alors, ne te sens pas si seule que ça, se refaire des amis cela peut être simple comme bonjour, perds pas patience et persévère !
Cela regorge de moyen pour s'en faire. Et je ne pense pas que tu es timide ou fort reservée vu que tu vas de toi même dans un club info ou rando ou assoc c'est très positif !
40 ans Bxl 113
Tashadreams a écrit:
lola35 a écrit:
Bonjour,

j'ai besoin de parler un peu de ce qui m'arrive.

J'ai la chance d'avoir des amis sur qui je peux compter près de moi. Malheureusement mes amis les plus proches veulent s'expatrier pour le boulot, pour voir autre chose. Je respecte leur décision mais ça me fait bizarre de me dire que je serais toute seule, ça me rend triste.

J'avais décidé depuis un moment d'essayer de rencontrer de nouvelles personnes : étant passionnée d'informatique, je suis allée dans une association d'info, mais on m'a à peine parlé, les gens étaient plutôt en groupe et restaient entre eux, j'étais mal à l'aise et je me suis sentie encore plus seule.

Je fais de l'associatif (c'est là où j'ai rencontré mes amis il y a quelques années) mais je n'arrives plus à me faire d'amis/connaissances. J'aime aussi la randonnée, je voulais m'inscrire dans un club de randonnée, mais il n'y a que des retraités (j'aimerais rencontrer des gens dans mes âges... ).
En plus, je suis célibataire depuis plusieurs années, j'ai l'impression de ne plus être à ma place nulle part, c'est assez bizarre.
Je pensais être sociable, on dit de moi que je suis gentille, abordable, mais j'ai l'impression qu'il y a un truc qui cloche. Peut-être que je me pose trop de questions ?

Ça ne vous as jamais fait ça ? vous faîtes quoi quand ça vous arrive ?

ca fait du bien d'écrire, merci de m'avoir lu.
:-)
même soucis j'ai quitter mes proches pour la région 65 là, et je n'arrives pas à me faire de nouvelles connaissances, je me suis meme inscris sur un site pour se faire des amies mais bon àa n'a pas grand succes, du coup je ne saurais trop te conseiller... pas évident de faire de nouvelles connaissances de nos jours et il suffit en plus que tu sois un peu réserver et timide comme moi ça empire un peu les choses, je me poses les meme questions et je ne peux y répondre, je penses pas qu'on soit associable, c'est juste qu'il est dure de se trouver des amis à notre époque ;)


Je suis moi même quelqu'un de réservée, timide, hypra complexée et j'ai pu me surpassée bien que des fois je n'ose pas sortir de ma chambre, surtout avec cette chaleur et que je ne sais rien mettre d'autre que des tuniques qui chauffe !
Mais en organisant moi même des sorties (que tu peux faire via ovs), cela m'a obligé à y aller, je ne pouvais pas reculer, annuler et c'est comme ça que j'avance, bien que ce n'est pas facile tous les jours mais j'y crois !

Alors courage aussi à toi ..
40 ans Bxl 113
et puis ici cela doit être plus que facile vu que l'on se comprend, nous avons les mêmes complexes !!!
L
32 ans 209
Merci pour vos messages.

J'ai envie de rencontrer de nouvelles personnes pour ne pas m'enfermer dans un groupe sinon j'ai tendance à ne sortir qu'avec eux et je sais que ce n'est pas bon.

J'ai aussi l'impression que c'est de plus en plus dur de rencontrer de nouvelles personnes, de se faire des amis.
Après c'est logique que je me pose des questions puisque je ne reste pas enfermée chez moi, donc je me demande ce qui cloche... Si j'ai déjà du mal à trouver des amis, qu'est-ce que ça va être pour trouver un copain... le "ça va tombe dessus quand on si attend le moins", j'y crois plus vraiment.
C'est vrai que je suis assez indépendante, mais je ne vois pas en quoi ça pourrait me bloquer pour rencontrer des gens. Faut vraiment que j'arrête de réfléchir je crois.
33 ans 65 33
lola35 a écrit:
Merci pour vos messages.

J'ai envie de rencontrer de nouvelles personnes pour ne pas m'enfermer dans un groupe sinon j'ai tendance à ne sortir qu'avec eux et je sais que ce n'est pas bon.

J'ai aussi l'impression que c'est de plus en plus dur de rencontrer de nouvelles personnes, de se faire des amis.
Après c'est logique que je me pose des questions puisque je ne reste pas enfermée chez moi, donc je me demande ce qui cloche... Si j'ai déjà du mal à trouver des amis, qu'est-ce que ça va être pour trouver un copain... le "ça va tombe dessus quand on si attend le moins", j'y crois plus vraiment.
C'est vrai que je suis assez indépendante, mais je ne vois pas en quoi ça pourrait me bloquer pour rencontrer des gens. Faut vraiment que j'arrête de réfléchir je crois.

moi ma meilleure amie meme si elle est loin je l'ai rencontrer sur un chat y a plusieurs années, et mon mari également vu que j'étais timide et reserver et que je n'arrivais pas a aller vers les autres j'ai fait comme ca, ca m'a beaucoup aider, par contre j'ai quand meme rencontrer quelques merdes avant de trouver le bon ;)
48 ans A cheval entre deux pays 264
lola35 a écrit:
Merci pour vos messages.

J'ai envie de rencontrer de nouvelles personnes pour ne pas m'enfermer dans un groupe sinon j'ai tendance à ne sortir qu'avec eux et je sais que ce n'est pas bon.

J'ai aussi l'impression que c'est de plus en plus dur de rencontrer de nouvelles personnes, de se faire des amis.
Après c'est logique que je me pose des questions puisque je ne reste pas enfermée chez moi, donc je me demande ce qui cloche... Si j'ai déjà du mal à trouver des amis, qu'est-ce que ça va être pour trouver un copain... le "ça va tombe dessus quand on si attend le moins", j'y crois plus vraiment.
C'est vrai que je suis assez indépendante, mais je ne vois pas en quoi ça pourrait me bloquer pour rencontrer des gens. Faut vraiment que j'arrête de réfléchir je crois.


Ca dépend de combien de personne est constitué ce groupe !

Si vous êtes, allez pour rire, 3, c'est clair qu'il faut élargir un peu le cercle.

Si vous commencez à être 5, 6 personnes, c'est bien suffisant en terme d'amitié...

Moi je pense qu'il vaut mieux avoir peu d'amis mais de qualité que beaucoup de connaissances vagues et sans affinité particulière.

Je parle en connaissance de cause. Ca fait, disons près de 15-20 ans que je suis entourée d'une multitude de connaissances, copains, tous les week-ends en sortie, en brigue à gauche à droite.

Soudain, je me suis rendue compte que j'avais laissé de côté mes meilleurs ami(e)s, que je n'avais personne à qui vraiment me confier, personne qui serait ma "moitié en amitié".

Du coup, je trie !!!!!!!!!!!!!!!

Et figure-toi qu'il ne reste plus grand monde quand tu as bien trié....

Au moins, je me retrouve moi, ma famille, les plaisirs de faire des trucs en famille, de se lever tôt le dimanche matin (sans avoir la tête dans le seau...)...
38 ans 2087
Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, car j'ai traversé la même chose quand je suis arrivée ici. Je ne crois pas que ce soit une question de complexe, d'ailleurs. Quand j'étais étudiante, je m'étais fait plein d'amis (avec qui je suis toujours en relation, mais qui se sont installés dans beaucoup d'endroits différents), mais arrivé ici, plus rien. J'ai eu beau m'inscrire dans des associations, faire du sport, sortir, essayer de m'accrocher à mes collègues (qui sont les seules personnes que je fréquente) pour qu'ils me présentent leurs amis, je n'ai jamais, jamais réussi à créer une relation d'amitié avec personne. Pourtant, ça fait 5 ans que je suis là. En dehors de mes collègues, je ne vois donc que mon chéri et un couple d'amis à lui. C'est très bizarre, parce que même si je suis une solitaire et une timide, j'ai toujours eu une bande d'amis autour de moi. Et là rien quasi le néant. Pourtant, j'essaye d'être sociable. Est-ce que ça sent le faux ? Ca vient de moi ? Peut-être aussi que j'ai la malchance d'être tombée sur une région où les gens sont plutôt froid... J'ai malheureusement pas de solution. D'autant que vu l'endroit où j'habite, les sites type OVS (découvert hier grâce à VLR !) ne servent à rien. Même si je lance un appel sur VLR pour une sortie, je sais d'avance que personne n'habitera à moins de 100 km... Néanmoins, je te conseillerais de persister dans l'association d'informatique. Peut-être qu'ils jouent les froids parce que tu es nouvelle et qu'ils ne sont pas sûrs de te voir revenir. Au pire, tu engages la conversation, genre "j'ai pas compris un truc, tu me montres" comme ça, tu peux embrayer sur autre chose...
48 ans A cheval entre deux pays 264
En amitié, c'est comme en amour...

Quand on se force, ça ne peut pas fonctionner...

On ne trouve ni l'amour, ni l'amitié comme ça, sur un claquement de doigts.

Ca vient quand on ne s'y attend pas....au café du coin, dans un parc, au boulot, à la poste....

C'est quand on ne cherche pas qu'on trouve...

Moi je suis toujours étonnée de faire de belles rencontres hasardeuses...j'adore ça.

Les personnes ne deviennent pas forcément des amis mais c'est toujours agréable.
L
32 ans 209
Ca fait plaisir de vous lire.

Je suis entourée de 5/6 personnes sur qui je peux compter et aussi des connaissances.

Le problème c'est que j'ai envie de rencontrer de nouvelles personnes entre 20/30 ans), avec qui partager mes passions. Je me rend compte que c'est souvent des personnes + agés (40/50ans) qui me parlent plus facilement. J'ai du mal à comprendre pourquoi.

Ça fait 2 fois que je suis allée à l'asso d'info. La première fois on était en binôme, on a discuté mais il est parti sans dire au revoir et je ne l'ai jamais revu. La dernière fois, on ne m'a pas adressé la parole, on m'a regardé bizarrement car j'étais la seule fille... j'ai fais des efforts pour y aller (je ne connais personne et j'y vais seule, c'est pas facile), j'étais mal à l'aise et ça se voyait je pense.

Je crois pas trop à la rencontre au coin de la rue. Selon moi, il faut un minimum d'affinité (un contexte particulier quoi : une asso, une sortie etc), mais je peux me tromper.
38 ans Croix, Lille, Armentières du nord quoi ^^ 2684
oh ben c'est jamais facile !!

tu es de ou ?
L
32 ans 209
Je suis de Rennes.
On verra bien dans le temps si la situation s'arrange.
B I U


Discussions liées