MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un enseignant viré d'un collège privé parce qu'il est gay

44 ans 1896
Je ne sais pas si vous avez entendu parler de ça.

C'est toujours choquant, mais là en plus, je suis sidérée que l'école ose dire les  
choses aussi clairement. :shock:

Autres articles
1747
Cela ne me choque pas.
Cela me choquerait si ce collège était affilié à l'éducation nationale.

Là, il s'agit d'un collège privé (sans contrat avec l'éducation nationale, contrairement à la plupart des collèges privés), de confession protestance, très conservateur.

L'enseignant n'a été licencié pas après qu'il soit devenu gay, mais après qu'il l'affiche clairement.

Cela ne rassure pas les parents, et ne va pas avec les moeurs de ce genre d'établissement.

Cet enseignant a retrouvé un emploi, cette fois dans un établissement privé sous contrat, sûrement mieux adapté à son mode de vie.
44 ans 1896
Euh... ben si une entreprise quelle qu'elle soit pratiquait ce genre de discrimination, ce serait un problème, pourquoi est-ce différent? Surtout qu'il ne s'affiche pas tellement, c'est un couple qui s'installe, c'est tout. Et puis, les élèves ne sont pas supposés venir chez lui à toute heure du jour et de la nuit.
1747
Maiadi a écrit:
Euh... ben si une entreprise quelle qu'elle soit pratiquait ce genre de discrimination, ce serait un problème, pourquoi est-ce différent? Surtout qu'il ne s'affiche pas tellement, c'est un couple qui s'installe, c'est tout. Et puis, les élèves ne sont pas supposés venir chez lui à toute heure du jour et de la nuit.

Je ne penserais pas non plus que ce soit un problème suivant le type de l'entreprise.
Les établissements privés hors contrats sont rares, et bien souvent très chers et tenu par des confessions très conservatrices. Ce que l'on apprend aux enfant, hormis la base obligatoire, ce n'est pas comme dans les collège publics, ni même catholique sous contrat.
Si une personne homosexuelle s'affichait aussi, en travaillant dans une entreprise ayant un lien avec un mode de vie incompatible, bah ça ne me choquerait pas non plus.
On ne peut pas travailler dans un milieu limite intégriste et anti-gay en s'affichant gay. Ca ne me semble pas compatible.
42 ans Ouest lyonnais 1301
"C'est une maladie de l'âme".
Et la bétise et l'esprit étroit, c'est une maladie de quoi ???

Non mais on rêve, j'en revient pas qu'il y ai encore des gens aussi homophobes et fermé...

Ce que je ne comprends pas, c'est qu'une entreprise n'a pas le droit de renvoyer quelqu'un sous le prétexte de sa sexualité. Cette école devrait être poursuivie en justice, et condamnée sévèrement !
1747
Ylliria a écrit:

Non mais on rêve, j'en revient pas qu'il y ai encore des gens aussi homophobes et fermé...

Bah pour envoyer leurs enfants dans de telles écoles, c'est qu'il y en a...

Je sais que je vais à contre-courant de ce que beaucoup pensent, mais je pense que les dirigeant ont aussi la liberté de choisir le personnel en fonction de l'image qu'ils veulent donner de l'entreprise ou de l'école dans ce cas-là.

Il s'agit d'un collège hors contrat protestant évangélique... Donc milieu ultra conservateur.
Donc de leur part, ça ne me choque pas, je trouve même ça normal.

(je ne trouve pas normal de virer quelqu'un à cause de sa sexualité, mais dans ce contexte, ça m'étonne même que ça n'ait pas été fait avant).
C
34 ans 37
Zvjezdica-Sk8erGirl a écrit:
Cela ne me choque pas.
Cela me choquerait si ce collège était affilié à l'éducation nationale.

Là, il s'agit d'un collège privé (sans contrat avec l'éducation nationale, contrairement à la plupart des collèges privés), de confession protestance, très conservateur.

L'enseignant n'a été licencié pas après qu'il soit devenu gay, mais après qu'il l'affiche clairement.

Cela ne rassure pas les parents, et ne va pas avec les moeurs de ce genre d'établissement.

Cet enseignant a retrouvé un emploi, cette fois dans un établissement privé sous contrat, sûrement mieux adapté à son mode de vie.


Public ou privé, c'est toujours contraire à la loi de licencier quelqu'un sous ce motif...

Et on ne devient pas gay, on l'est ou on ne l'est pas.

Ce n'est pas parce qu'il a retrouvé un emploi que ce qui s'est passé n'a pas d'importance.
42 ans Ouest lyonnais 1301
Celimene a écrit:
Public ou privé, c'est toujours contraire à la loi de licencier quelqu'un sous ce motif...

Et on ne devient pas gay, on l'est ou on ne l'est pas.

Ce n'est pas parce qu'il a retrouvé un emploi que ce qui s'est passé n'a pas d'importance.


+1

Sa vie privée ne regarde que lui. L'établissement n'avait pas à le licencier, ce qu'il fait en dehors de son travail ne les regarde pas.

Il est gay, et alors ? Ça ne les regarde pas, il faisait bien le boulot pour lequel il était payé, ils n'ont donc rien à lui reprocher
1747
Je n'ai pas dit que c'était pas contraire à la loi.
Simplement que ça ne me choque pas.
Tout comme si une entreprise de néonazis viraient un gars parce qu'ils ont découvert qu'il est juif. Ca serait contraire à la loi, mais ne me surprendrait nullement.

J'ai mis l'accent sur établissement privé hors contrat, parce que ces établissements sont rares, et bien souvent religieux limite intégriste (voire parfois carrément).

Important ?
Non, je ne crois pas. Si ces intégristes veulent rester entre-eux, grand bien leur fasse... On ne va pas les obliger à embaucher des gays ou des athés convaincus non plus.

Si cela c'était passé dans un établissement public, j'aurais jugé cela chocant.
Dans un établissement privé sous contrat, idem et aurait pensé qu'il faille rompre le contrat.
Mais dans ce type d'établissement, légal ou pas, ce comportement ne me choque pas le moins du monde.

Je ne suis pas juge ni avocate, je ne parle pas en terme de loi, je parle de ce que moi je pense de cette situation, et non, ce n'est pas chocant, et non, je n'irais pas travailler là-bas ni y scolariser mes enfants.
100 ans 1277
Ben moi je trouves ça dingue de pouvoir penser comme ça de nos jours :shock:

Je ne peux pas comprendre, c'est + fort que moi ...


Et puis il ne s'affichait pas + que ça d'après ce que j'ai compris, c'est juste que ça c'est su, mais il ne l'a jamais revendiqué clairement avant, non ?

Et puis c'est bon, ils en verront un jour dans la rue des gay les gamins, ils vont pas en mourir merde, et pis ils le deviendront peut etre eux meme gays ... BOUHHH !!

Bon allé, :arrow:
36 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
salut à tous


alors moi je suis choquée :shock:

la loi anti discrimination devrait être appliquée dans ce cas là
j'espère que des assos soutenant la cause des gays en france prendra l'affaire en main

Zvjezdica-Sk8erGirl
je comprends ce que tu veux exprimer
par contre je ne partage pas ton avis
cette école, qu'elle soit sous contrat avec l'éduc nationale ou non, est implantée en France et donc doit respecter les lois de la république

dans ce cas il est possible que cette école soit tenu par des intégristes
par contre je souhaite rétablir une vérité
une école privée hors contrat n'est pas obligatoirement confessionnelle
les dirigeants d'une école privée (et les parents d'élèves) peuvent très bien choisir de ne pas être affiliés à l'éduc nationale pour garder leur indépendance pédagogique et ainsi proposer des méthodes éducatives plus respectueuses du développement de l'enfant

donc pas de généralités merci beaucoup ;)

en tout cas pour revenir à cette affaire
que ce prof ait été ouvertement pro gay ou pas
là n'est pas la question
la discrimination est interdite en france il n'aurait donc pas dû être licencié
d'ailleurs Zvjezdica-Sk8erGirl la question ici n'est pas "une entreprise peut être recruter qui elle veut"
dans les faits on sait très bien que certains critères sont limites
dans cette affaire le recrutement était déjà effectif, il ne s'agit donc pas de faire un choix entre 2 postulants mais bien de sanctionner de manière arbitraire et discriminante un mode de vie, une orientation sexuelle et c'est impardonnable à mon sens :evil:


voili voilou

à+++
laetitia
1747
Bl, non, les établissements hors contrats (même contrat simple) ne sont pas forcément confessionnelles, mais la plupart le sont, et la plupart sont hyper conservateurs aussi.
Et ça m'a bien l'air d'être le cas ici.

Moi j'suis pour faire appliquer le first amendment, mais bon, on n'est pas aux States ^^

La loi anti-discrimination, ouais, c'est bien, faudrait qu'il porte plainte déjà, ce qu'il n'est pas sûr de faire.

Et je pense que c'est mieux pour lui de laisser couler cette affaire, c'est une école d'intégristes, et puis c'est tout.

Ouais, les gamins en verront ailleurs, mais là, les parents les ont mis dans cette école spéciale pour les "protéger" (enfin à leur sens du terme).

C'est impardonnable chez des gens "normaux", mais pas pour des gens pour qui l'homosexualité est un péché qui ne devrait pas exister.
Je ne dis pas qu'ils ont raison, mais dans ce genre d'environnement, qu'un gay soit viré (après tout, ils l'ont embauché, ils ne savaient sûrement pas), ça me choque pas.

Citation:
Et puis c'est bon, ils en verront un jour dans la rue des gay les gamins, ils vont pas en mourir merde, et pis ils le deviendront peut etre eux meme gays ... BOUHHH !!

Si ces parents pensaient comme ça, les enfants ne seraient pas dans ce collège.
Avoir un gay, qui s'affiche, même minimalement, vu le public concerné par cette école, c'est risquer de se mettre les parents à dos, ce qu'ils ne veulent sûrement pas.

Ils préfèrent sûrement avoir l'état et les "bien-pensant" à dos que les parents d'élèves, qui ont mis leurs enfants ici à cause de valeurs importantes à leurs yeux.

Faites une petite recherche sur les protestants évangéliques, c'est l'une des branches les plus conservatiste, traditionnalistes, sans pour autant être une secte.

Je pense qu'ils ont moins à perdre en s'exposant aux sanctions vis à vis de la discrimination, qu'en embauchant un enseignant gay par rapport aux réactions des parents.
40 ans Nice 2811
Ben si moi ça me choque qu'à notre époque on puisse encore penser comme ça et pire ne même pas en être choqué :roll: .

Les protéger de quoi?? être gay n'est pas une maladie grrrr

J'arrête là parce que je vais sortir de mes gonds et dire des choses très très très méchantes
1747
cecilious a écrit:
Ben si moi ça me choque qu'à notre époque on puisse encore penser comme ça et pire ne même pas en être choqué :roll: .

Les protéger de quoi?? être gay n'est pas une maladie grrrr

J'arrête là parce que je vais sortir de mes gonds et dire des choses très très très méchantes

Non, être gay n'est pas une maladie.

Tu oublies cependant qu'il s'agit d'une école privée hors contrat protestante évangélique.

Ce n'est pas parce que tu penses que ça devrait pas exister qu'ils n'existent pas...
Tout autant que c'est pas parce qu'ils croient que les gays ne devraient pas exister qu'ils n'existent pas.


Tiens, en allant un peu se renseigner sur ce genre d'oiseaux :
http://www.alliance-ev...lique.org/accueil/index12.html

"8.Nous exprimons notre approbation et nos encouragements aux homosexuels chrétiens qui ont pris l'engagement de vivre dans la chasteté et le célibat. S'ils sont membres d'Eglises qui approuvent les relations homosexuelles, nous sommes préoccupés par la possibilité, pour ces membres, d'être remis en cause et découragés dans leur engagement."
Donc en gros, pour eux, pour les personnes visées par cette école, parce que soyons claire, ce n'est pas le collège où vont tes enfants, le fait de s'être mis en couple est en effet non conforme à leur mode de vie.
On approuve ou pas le mode de vie protestant évangélique, mais il existe bel et bien... Ce collège est clairement protestant évangélique, pur et dur.
Ces personnes ont aussi le droit d'exister, elles ne font de mal à personne. Licencier, ce n'est pas blesser. En s'engageant, il savait quelles valeurs avaient cette école, en s'étant mis en couple, il est allé à l'encontre de leurs valeurs, de ce en quoi croient ces gens.
Ce n'est pas une histoire de bien ou de mal, c'est juste que voilà, ils pensent comme ça, et s'ils avaient laissé faire, ils auraient perdu les familles.

Être gay, ce n'est pas une maladie, tu penses comme ça, c'est bien, mais tu peux essayer d'être plus large d'esprit que ces gens, en comprennant qu'eux, ne pensent pas comme ça. Tant qu'ils ne viennent pas imposer leur pensée à tes enfants, dans les écoles autres que celle dédié aux protestants évangéliques, bah ils restent entre eux, grand bien leur fasse.
Ils ne font de mal à personne. Ils désapprouvent mais ne vont pas demander d'enfermer les homosexuels non plus, ils ne sont juste pas les bienvenus dans leur église, dans leur clan.
R
35 ans 15384
Je suis pour une fois d'accord avec Sk8tergirl ... Dans un tel établissement,une personne homosexuelle n'a pas sa place puisque ces gens là les considèrent comme des fous,des anormaux et des malades.
Ce qu'il faut revoir,c'est la mentalité des parents,c'est ca qui me choque.
B I U


Discussions liées