MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

l'echec de la procreation !!!

46 ans marseille 882
la trisstesse m'envahie , cette premiere pensee que j ia chaque matin en me reveillant " suis je quand meme une femme " , pourquoi , pourqoi , quesqui cloche  
chez moi ???


finalement je me rend compte que l ont est même pas capable de çà alors que tant d autre tombe enceinte plus facilement !! malheureusement nous rien n y fait ! surtout lorsque l ont vois des femme tomber enceinte "par accident" alors que nous ont en veux depuis des années et que rien n y fait ! trop deprimant ! on se sent "sous femme " voir même pas femme ! il y as un vide tres profond que personne ne comprend sauf ceux qui sont dans le même cas mais ont en parle rarement ouvertement tellement ont se sent inutile .bien souvent je me dit que j ai rater ma vie , j ai du travail et un mari mais voilà la liste est finie il y a un trou dans ma vie !
desolee , mais je suis bien au fond du trou aujourd hui , j ai l impression que cette douleur est insupportable :( :( :( :( :( :( :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:
I
42 ans NANCY 5017
Je sais que quoi qu'on dise ça ne t'enlèvera pas ta douleur mais je comprends et je suis sincèrement désolée pour toi .

Tu trouveras une solution , tu n'es pas une sous femme , tu n'as pas de chance et tu n'y peux rien .
Tout ce que tu as fait demande déjà plus de volonté et de courage que ce que la plupart des gens a ... Ne baisse pas les bras , ne te rabaisse pas - tu en as fait beaucoup déjà , accorde toi une pause.
41 ans brest 3644
Je sais que cette situation est difficile.... surtout que personne ne comprend.

J'ai fêté mes 33 ans le 8 juillet, j'ai flippé. Je me suis dis dans 3 ans j'ai 36 ans, la quarantaine approche...et je sens comme un vide. Mais maintenant ça va. Quoi qu' il arrive je serais heureuse avec mon mari. Nous allons essayer d'adopter...mais ça sera long.

trop long.

Je le répète sans cesse, vous allez par me trouver lourde à la fin, mais ma psy m'a beaucoup aidé. Je crois que parfois il faut lâcher prise, renoncer. Mais toute seule tu ni arriveras pas.

Je pense qu'il ne faut pas gâcher sa vie à cause des FIV. J'avoue que j'ai beaucoup de mal à comprendre certaines qui passent 10 ans en PMA, que de souffrance.

Je ne te dis pas d'arrêter, mais de t'écouter toi. D'essayer d'envisager ta vie autrement, avec l'aide d'un psy.
46 ans marseille 882
merci les filles pour vos mots , il est clair que j ai besoin d'aide .........je souffre attrocement , et je ne sais comment faire cesser cette douleur , merci a vous d'etre toujours la et a l'ecoute
48 ans quelque part sur la route du bonheur 621
la souffrance est autant physique que psychologique, elles se nourissent l'une l'autre.
Je croyais aller bien, après la 4ème FIV, et là je m'effondre... peut-être le plus difficile est le déni qu'on les autres de notre souffrance. Il faut tourner la page et avancer, oui mais parfois, on a besoin de pleurer et de se reposer.
Suis-je une femme, es-tu une femme ? Indéniablement.
As-tu le droit d'etre triste, de souffrir ? plus que jamais.
Les médias, la médecine, les gens autour de nous, vendent ou croient que la pma est la solution miracle, qui régle tous les problèmes d'infertilités, tout le monde pourrait avoir un enfant grace à la médecine... nous sommes là pour témoigner que non, et que c'est douloureux, et qu'on se sent la plus part du temps seule face à cette douleur, si complexe.
Quand on est dans la tempete, on survit, quand la mer se calme un peu,on réalise qu'on est blessé, j'espère que la mer va redevenir paisible, ou que je vais réussir à ramer pour atteindre des rivages plus cléments.
Mon témoignage n'est pas très positif, mais prafois on a aussi besoin de savoir qu'on est pas seule àsoufffri, qu'on est simplement normale dans notre souffrance.
bisous
B I U