MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ecrire votre livre?

33 ans METZ 2532
Bonjour, je n'ai pas l'habitude de poster ici, je ne sais pas si je suis dans la bonne catégorie, donc si ce n'est pas le cas veuillez m'en excuser...

Le but  
de mon post est de savoir s'il est déjà venu à l'idée de l'un/e d'entre vous d'écrire le livre de leur propre vie, pas dans l'intention d'être publié ni forcément d'être lu par quelqu'un d'autre, mais juste pour vous?

En effet je vous explique, même s'il est vrai que je suis encore jeune, j'ai vécu pas mal de choses, dont certaines assez choquantes; je suis en dépression (ou peut importe le bon terme) et en ayant marre de chercher le BON psy, ça fait plusieurs mois que je ne suis plus suivie...

Bref pour en revenir à mon sujet initial, j'aurais dans l'idée d'écrire l'histoire de ma vie, sûrement dans l'objectif d'exorciser tout ça et peut être relativiser en voyant ma vie écrite ainsi, je ne sais pas j'ai entendu parler d'une "méthode" pour évacuer ses soucis quotidien: les écrire sur un bout de papier, et bruler/enterrer ce fameux bout de papier...

Peut-être avez-vous déjà essayer? Dans mon cas, l'idée du livre me plait depuis des années, mais quand j'essaye, je bloque... j'essai de lister les sujets et de les rassembler, mais étant une éternelle insatisfaite, je ne vais pas plus loin car rien que la liste ne me plait pas :shock:
A l'école j'étais assez douée en rédaction ou tout ce qui était littéraire, mais depuis quelques années, je fais une sorte de blocage, impossible d'écrire une ligne..

Et vous avez-vous déjà penser à écrire votre livre ou un livre pas forcément autobiographique? Si oui comment vous y êtes-vous pris/e ou comment le feriez-vous?
Des idées, des conseils?

Merci d'avance pour vos réponses et de m'avoir lue. ;)
D
39 ans 10
Écrire sa vie en étant si jeune....je suis contre par principe car ça m'a souvent fait marrer les starlettes avec leurs autobiographies alors qu'ils ont même pas trois poils aux c...... :)

Maintenant, écrire c'est se libérer, tu peux me croire.

Pour moi c'est quelque chose qui a changé ma vie, qui m'a aidé à éliminer ma timidité, à me socialiser, à enfin draguer, séduire....

Ce fut un véritable catalyseur, doublé d'une véritable passion.

Pour commencer à écrire, et éliminer ce blmocage, je te conseillerai de commencer en écrivant sur des petits jeux role play (RP) sur le net, en interaction avec d'autres gens. C'est ludique, sympa, on progresse vite, et tu n'y seras pas jugée.

Bien à toi,
33 ans METZ 2532
Dragan a écrit:
Écrire sa vie en étant si jeune....je suis contre par principe car ça m'a souvent fait marrer les starlettes avec leurs autobiographies alors qu'ils ont même pas trois poils aux c...... :)

Maintenant, écrire c'est se libérer, tu peux me croire.

Pour moi c'est quelque chose qui a changé ma vie, qui m'a aidé à éliminer ma timidité, à me socialiser, à enfin draguer, séduire....

Ce fut un véritable catalyseur, doublé d'une véritable passion.

Pour commencer à écrire, et éliminer ce blmocage, je te conseillerai de commencer en écrivant sur des petits jeux role play (RP) sur le net, en interaction avec d'autres gens. C'est ludique, sympa, on progresse vite, et tu n'y seras pas jugée.

Bien à toi,


Bonsoir, déjà merci d'avoir répondu (j'avais oublié ce post depuis le temps...)
Je suis d'accord sur le fait que d'écrire sa vie en étant si jeune est un peu "con", mais je ne parlais pas d'écrire sur moi mais sur ce que j'ai pu vivre pour extérioriser certains traumatismes (mère schyzophrène, psychotique, suicidaire etc qui m'a bien fait peur pendant toute mon enfance...père "obsédé" qui n'était présent que pour "jouer", bref) mais sans avoir l'intention de le faire lire à qui que ce soit, juste pour moi, pour pouvoir coucher les choses que je n'arrive pas à dire aux psy, ce qui me ferait peut-être avancer et faire le deuil de certaines choses.
Donc je ne vois pas en quoi ça peut "faire marrer", je n'avais pas la prétention d'être qui que ce soit pour écrire Ma biographie.

Quand j'ai écrit ce post c'était surtout pour avoir des avis pour savoir par où commencer etc, pas pour qu'on me dise que c'est con d'écrire à 24 ans, qu'on a rien vécu... Le peu de chose que j'ai pu vivre, m'a assez dégouté...

En tout cas merci des conseils, je doute que d'écrire dans des jeux de rôle me fasse aller mieu, mais c'est quand même une idée intéressante ;)

Bonne soirée, merci .
D
39 ans 10
Désolé j'avais ptet mal compris ton premier post, et crois moi j'ai pas répondu ça pour te juger, ou encore moins te blesser.

L'écriture par le jeu de rôle c'est un très bon moyen de commencer.

Pour ce qui est d'aller mieux....je pense pas qu'on puisse effacer de violents traumatismes, mais simplement on apprend à vivre avec, en les exorcisant comme tu l'as si bien dit.

Après, être heureux c'est pas une mince affaire dans la vie, même si en fin de compte, c'est le but non?

Ca va ptet paraitre bateau ce que je vais dire, mais comme l'a dit Voltaire(je crois), pour ça faut "cultiver son jardin". On pourrait y rajouter le fameux carpe diem, cueille le jour. En gros, faut s'accomplir soi même.

Pour avoir vécu un passé douloureux, et être arrivé en grande partie à le dépasser, même s'il y a pas de recette miracle, je te donne mes pistes.

Outre l'écriture, j'ai repris le sport. Quand on se sent bien dans son corps, c'est plus facile d'être bien dans sa tête, et puis ça donne le moral, c'est scientifiquement prouvé!
A côté de ça, la méthode coué, même si elle marche pas avec tout le monde, ça peut être un moyen très efficace d'aller mieux. Testé et approuvé.
Il y a aussi le tai chi, là encore récemment on a prouvé que c'était plus efficace que les antidépresseurs.
Enfin, tout ce qui peut être une activité valorisante pour soit est bonne à prendre.

Courage à toi ;)
34 ans Orgrimmar 6511
Je n'ai jamais réussi à écrire un livre.
Par contre, j'ai quelques dizaines de poemes ou nouvelles à mon actif, dont certaines parlent de mes blessures profondes...
Pourquoi tout de suite vouloir faire un pavé?

Si tu es bloquée je te conseille la prose, qui est un peu moins cérébrale que les vers. Choisis un thème, une situation vécue, quelque chose que tu as envie d'évacuer.
N'écris pas desuite; réfléchis sur la façon dont tu voudrais aborder l'histoire, par exemple avant de t'endormir le soir, et laisse faire.

Au bout d'un moment tu sentiras ton stylo te gratter et tu auras besoin de t'épancher sur papier!
En tout cas, c'est comme ça que je fonctionne.

Et si ça ne vient pas desuite, écoute de la musique en meme temps, regarde une série, réponds à des textos...Ne te focalise pas sur la page blanche.
Moi ça vient par "spasmes"; je peux rester 2h devant ma feuille sans savoir par où commencer, et torcher mes 100 lignes dans la demi heure qui suit.

En tout cas, je suis certaine que l'écriture peut bcp t'apporter...
Gros bisou
33 ans METZ 2532
Yuutsu a écrit:
Je n'ai jamais réussi à écrire un livre.
Par contre, j'ai quelques dizaines de poemes ou nouvelles à mon actif, dont certaines parlent de mes blessures profondes...
Pourquoi tout de suite vouloir faire un pavé?

Si tu es bloquée je te conseille la prose, qui est un peu moins cérébrale que les vers. Choisis un thème, une situation vécue, quelque chose que tu as envie d'évacuer.
N'écris pas desuite; réfléchis sur la façon dont tu voudrais aborder l'histoire, par exemple avant de t'endormir le soir, et laisse faire.

Au bout d'un moment tu sentiras ton stylo te gratter et tu auras besoin de t'épancher sur papier!
En tout cas, c'est comme ça que je fonctionne.

Et si ça ne vient pas desuite, écoute de la musique en meme temps, regarde une série, réponds à des textos...Ne te focalise pas sur la page blanche.
Moi ça vient par "spasmes"; je peux rester 2h devant ma feuille sans savoir par où commencer, et torcher mes 100 lignes dans la demi heure qui suit.

En tout cas, je suis certaine que l'écriture peut bcp t'apporter...
Gros bisou



Bonjour, merci d'avoir pris le temps de me lire et d'avoir répondu :)
Je n'avais jamais pensé à écrire des poèmes, car effectivement pour moi poème signifie "vers" avec des rimes etc (je connais les poèmes en prose mais je n'ai jamais été très fan) et étant trop "perfectionniste", je me serais pris la tête à essayer de faire les rimes qu'il faut avec le nombre de pieds qu'il faut etc, c'est pour ça que j'ai pensé à un livre.
Mais pas forcément un pavé, en fait comme un journal intime mais qui raconterait les évènements passés pas qui raconterait ma vie aujourd'hui.. Le soucis c'est que je "réfléchis" trop et même étant petite je n'ai jamais été satisfaite de ce que j'écrivais dans mon journal intime, alors j'arrachais les page au fur et à mesure .. utile hein :roll:

Je pense que je vais me pencher malgrès tout sur cette idée de prose, en essayant évident de ne pas faire quelque chose de "parfait" dès le premier essai ;) . C'est ça mon soucis, je suis tellement insatisfaite de ce que je fais, que je suis capable de me prendre la tête à faire un brouillon propre... hihi.
Bref, merci pour tes conseils.

Au plaisir, bises :)
33 ans METZ 2532
Yuutsu a écrit:
Je n'ai jamais réussi à écrire un livre.
Par contre, j'ai quelques dizaines de poemes ou nouvelles à mon actif, dont certaines parlent de mes blessures profondes...
Pourquoi tout de suite vouloir faire un pavé?

Si tu es bloquée je te conseille la prose, qui est un peu moins cérébrale que les vers. Choisis un thème, une situation vécue, quelque chose que tu as envie d'évacuer.
N'écris pas desuite; réfléchis sur la façon dont tu voudrais aborder l'histoire, par exemple avant de t'endormir le soir, et laisse faire.

Au bout d'un moment tu sentiras ton stylo te gratter et tu auras besoin de t'épancher sur papier!
En tout cas, c'est comme ça que je fonctionne.

Et si ça ne vient pas desuite, écoute de la musique en meme temps, regarde une série, réponds à des textos...Ne te focalise pas sur la page blanche.
Moi ça vient par "spasmes"; je peux rester 2h devant ma feuille sans savoir par où commencer, et torcher mes 100 lignes dans la demi heure qui suit.

En tout cas, je suis certaine que l'écriture peut bcp t'apporter...
Gros bisou



Bonjour, merci d'avoir pris le temps de me lire et d'avoir répondu :)
Je n'avais jamais pensé à écrire des poèmes, car effectivement pour moi poème signifie "vers" avec des rimes etc (je connais les poèmes en prose mais je n'ai jamais été très fan) et étant trop "perfectionniste", je me serais pris la tête à essayer de faire les rimes qu'il faut avec le nombre de pieds qu'il faut etc, c'est pour ça que j'ai pensé à un livre.
Mais pas forcément un pavé, en fait comme un journal intime mais qui raconterait les évènements passés pas qui raconterait ma vie aujourd'hui.. Le soucis c'est que je "réfléchis" trop et même étant petite je n'ai jamais été satisfaite de ce que j'écrivais dans mon journal intime, alors j'arrachais les page au fur et à mesure .. utile hein :roll:

Je pense que je vais me pencher malgrès tout sur cette idée de prose, en essayant évident de ne pas faire quelque chose de "parfait" dès le premier essai ;) . C'est ça mon soucis, je suis tellement insatisfaite de ce que je fais, que je suis capable de me prendre la tête à faire un brouillon propre... hihi.
Bref, merci pour tes conseils.

Au plaisir, bises :)
34 ans Orgrimmar 6511
J'ai le meme probleme que toi avec les journaux intimes :lol: Je les arrache tous...
Si tu écris des petites choses, garde les meme si ça te parait nul. C'est avec le recul que tu te rendras compte que finalement, c'est pas mal!
Et meme si les mots ne sont pas parfaitement choisis, l'émotion que dégage un texte est, pour moi, le plus important.
Lance toi!!! :)
1834
Ben ouais lance-toi TiTeia !

D'ailleurs ce post date de plusieurs moi au départ, toujours rien écrit ?

Et puis ne te fixe aucune règles, ça n'a pas vraiment de sens en l’occurrence.
Ce que tu cherches là c'est à mettre des mots sur ton vécu et à les coucher sur papier.

Pour ça il y a besoin d'un stylo et d'un papier... c'est tout. (ou un ordi ok !)

Après c'est sûr qu'il faut trouver le "petit bout de corde" à tirer pour commencer face à la feuille blanche.
Mais ça peut être des trucs bateaux, l'important c'est juste de lancer le processus, et tu pourras revoir ça par la suite de toute façons.

- Je m'appelle [...], j'ai [...] ans, et je suis depuis longtemps...

- Tout a commencé un soir de d'hiver. Je...

- Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais/j'ai toujours...

- Pourquoi écrire cela. Simplement parce que...


Ce ne sont que quelques exemples, tu vois l'idée quoi. ;)
B I U


Discussions liées