MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

hyperphage ? Je pensais que oui mais peut-être pas ...

42 ans à côté d'angers dans le maine et loire 348
Bonjour,

je suis une jeune femme, mère de 3 jeunes enfants, mariée.
Il y a 13 ans, j'ai commencé à prendre du poids (20 kg en 1 an) Entre les repas, je  
mangeais cachée ds ma chambre ( boite de lardons fumés, fromages, pains, gâteaux apéros, saucissons etc ..) Avant j'étais très sportive, je faisais une taille 38 pour 1m56, j'ai tjs bien aimé manger, mais je ne me souciais aps de mon poids qui se régulait seul avec l'excercice que je faisais sans doute.
Puis je suis passée à la taille 44. J'ai vu l'affolement de ma mère, mon petit ami depuis 4 ans, m'avait quitté entre temps .... j'avais 20 ans, ma mère a fait un avc, elle était hémiplégique, j'ai dû assurer auprès de mes frère et soeurs plus jeunes que moi (la dernière avait 9 mois) mon père depuis un an était installé comme infirmier libéral, il avait de gros horaires.
J'ai continuée de manger par moment, je suis devenue dépensière (rarement pour moi, très svt pour les autres pour leur faire plaisir) je me détestais, j'aia rrêté le sport, incapable d'assumer mon corps dans cette activité que pourtant j'adorais.
J'ai rencontrée mon mari (lui aussi un peu rondouillard lol ) Depuis j'ai pris 30 kg, j'ai fait des régimes que je n'ai jamais tenu. Je me sens toujours en échec. je n'arrive pas à me trouver professionnellement, je ne m'épanouis pas ds mon rôle de mère en congé parental. Je mange pas ennui, pas sous estime de moi même. je ne mange plus au point d'avoir mal au ventre. mais au lieu de faire un vrai repas, je vais manger une baguette avec du beurre et du fromage. je vais sauter des repas et puis manger des gâteaux apéro, du saucisson.

Il ya des périodes où je mange équilibré et je prends pourtant du poids. J'avais eprdu du poids l'année dernière et en l'espace de 5 mois j'ai repris18 kg.

J'ai été consulté plusieurs fois des psy mais rien ne me fait sortir de tt ça. Je ne retrouve pas la sensation de faim. Je veux maigrir, je veux enfin devenir la femme que j'aurais dû être intérieurement . Je fais en sorte qu'on ne sache pas réellement pas souffrance, car je ne veux pas que mes enfants en patissent ni mon mari (même si lui il n'est pas dupe !) je e maquille essaie de tjs m'habiller joli. mais au font de moi je voudrais oublier qui je suis ....

Je ne sais pas vers qui me tourner, ni comment définir cette façon de manger et de prendre tjs du poids. Suis hyperphage ?

Merci de m'avoir lu,

Marie
32 ans 58
Bonjour Petitmine,

Je viens de te lire attentivement. Je viens de commencer une thérapie avec une professionnelle qui est spécialisée dans les TCA. Ce que je prenais depuis un moment pour de l'hyperphagie s'est révélé être de la boulimie. Mais je ne pouvais pas savoir...

Les psy que tu allais voir étaient ils spécialisés dans les TCA ?

Si tu veux je peux te conseiller la personne que je vais voir en mp.

Bon courage
42 ans à côté d'angers dans le maine et loire 348
Flamme95 a écrit:
Bonjour Petitmine,

Je viens de te lire attentivement. Je viens de commencer une thérapie avec une professionnelle qui est spécialisée dans les TCA. Ce que je prenais depuis un moment pour de l'hyperphagie s'est révélé être de la boulimie. Mais je ne pouvais pas savoir...

Les psy que tu allais voir étaient ils spécialisés dans les TCA ?

Si tu veux je peux te conseiller la personne que je vais voir en mp.

Bon courage


Bonjour,

merci d'avoir pris le temps de me lire et de mer épondre.
Non je n'ai pas trouvée de psy spécialisés là dedans.
Moi au départ je disais tt le temps que j'étais boulimique, jusqu'au jour où je me suis rendu compte que je ne faisais rien pour garder un poids standard. Je grossissais tjs plus. C'est là que j'ai cherché et j'ai commencé à me dire que j'étais hyperphage, mais au final je ne sais plus vraiment ... est ce que c'est une habitude que dès que ça va pas très bien, c'est la nourriture qui me réconforte ou alors j'ai vraiment un trouble ?

Je suis du 49, alors à mon avis, la personne que tu vas voir sera bcp trop loin de chez moi. Mais merci qd même !
S
42 ans 11
Bonjour, je m'appelle Cédric je suis boulimique. Je me rends régulièrement en réunion dans une asso les O.A., ils ont un site. Euh je ne m'étends pas sur la question là parce qu'il est tard mais je te propose de me recontacter si je peux t'aider au 0649618789 ou à cedriccastagne@hotmail.fr
48 ans Lorraine 4326
Petitemine, tu peux aller sur le site gros.org pour y trouver un specialiste en RA .
Je ne sais pas si c'est super utile de savoir si on est tel truc ou tel truc, l'important c'est plutot de comprendre pourquoi on agit comme on le fait :)
38 ans 2087
Il y a quelque chose qui ne va pas. A partir du moment où la nourriture sert de refuge ou de "doudou", c'est qu'il y a un truc qui cloche. Il faut que tu trouve un psy...
32 ans 58
petite-fee-bleue a écrit:
Il y a quelque chose qui ne va pas. A partir du moment où la nourriture sert de refuge ou de "doudou", c'est qu'il y a un truc qui cloche. Il faut que tu trouve un psy...


+1 pour petite-fee-bleue :)
S
42 ans 11
Bonjour je m'appelle Cédric et je suis boulimique, je suis en voie de rétablissement grâce à l'association O.A.(outre-mangeurs anonymes). J'ai fait une psychothérapie pendant quatre ans, de l'homéopathie, du shiatsu, de l'acupuncture, du Qi Gong, des massages chinois, vu un psychiatre pendant un an et une diététicienne pendant un an. Aujourd'hui j'ai encore des comportements boulimiques, ça a été de pire en pire et j'ai appris que c'était une maladie progressive. Ma vie a commencé à devenir impossible à vivre à cause de l'obsession de la nourriture et des compulsions il y a qutre ans. La seule lueur d'espoir dans toute mon aventure m'est venu il y a un mois quand dans une réunion A.A.(alcooliques anonymes), je suis alcoolique aussi, les dépendances sont souvent multiples, donc je disais quand dans une réunion une femme s'est levée et a dit qu'elle était mangeuse compulsive. Je me suis reconnu. J'ai quitté la salle pour aller respirer un grand coup et je suis revenu faire mon partage pour dire mon bonheur, enfin j'arrivais au port. Mais l'aventure ne fait que commencer et elle est belle. Enfin je réalise quelque chose d'essentiel pour moi. Je prends conscience que c'est la chose la plus importante de ma vie : ne pas prendre la première bouchée compulsive. La seule condition pour faire parti des O.A. est le désir d'arrêter de manger compulsivement et ça marche. Les réunions O.A. sont un lieu où j'ai enfin trouvé des personnes qui souffrent des mêmes maux que moi. Des personnes qui me comprennent sans me juger et sans me conseiller. Là-bas on suggère. De plus entre boulimiques, entre mangeurs compulsifs on sait de quoi on parle. Les docteurs, les psychiatres, les psychothérapeutes, les nutritionistes, les diététiciennes et diététiciens ne sont pour la plupart pas malades comme moi et peuvent être très utiles en parallèle de O.A. mais sans O.A. ils ne peuvent rien pour moi comme le peuvent des gens qui ont la même maladie que moi. C'est comme ça. C'est une révolution qu'il me faut et ces personnes n'ont pas été capable de m'aider comme m'aide O.A. Je n'ai peut-être pas su écouter comme il faut aussi. Toutes mes expériences me servent aujourd'hui. C'est une expérience personnelle. Cependant les témoignages des personnes de tous âges, de tous milieux sociaux, hommes ou femmes de O.A. concordent en ce sens. Je ne veux pas faire de prosélytisme , chacun sa route mais je peux partager mon espoir et mes expériences. Je suis malade boulimique et ne peux rien contre ça. Je l'admets et m'en remest à un programme qui fonctionne. Ce programme donne des outils pour s'en sortir. C'est un programme spirituel. Dieu tel que je le conçois m'aide à me transformer. Je le remercie et je te remercie aussi de m'avoir lu. Je reste à ta disposition si tu veux partager.
Cédric.
42 ans à côté d'angers dans le maine et loire 348
Bonsoir,

je voulais simplement vous remerciez tous et toutes d'avoir pris le temps de me répondre,Je rentre tout juste de qq jours de vadrouille, du coup je ne m'attarderais aps mais je reviendrais pour mieux vous répondre.

Marie
B I U