MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je n'ai plus confiance en personne

25 ans 2
Je m'appelle Manon, j'ai 16 ans. J'ai deux soeurs. Une d'entre elle est tombé amoureuxe d'un junkie, violent et alcoolique. Je l'adorais pourtant. Sa souffrance m'avait énormément touché, il était  
deséspéré, avait eu une enfance de merde, n'avait plus de famille à part nous. Je lui ai fait confiance, puis j'ai finit par apprendre les choses qu'il avait fait subir à ma soeur. Il a détruit ma famille (crises de nerfs, menaces de mort, pleurs, hurlements, j'aurais aimé être sourde). Plus elle l'a quitté, j'ai eu mal, très mal...je l'aimais vraiment beaucoup. Puis je l'ai détesté? Elle est retombée sur un looser, alcolique et fainéant. Elle revient à la maison, pardonne, repars, toujours le même refrain, le même bordel. Encore des menaces, des appels incessants, des bagares, des hurlements. Mon autre soeur s'est également trouvé un lascar, qui préfère prendre sa cuite que de faire les courses pour son gamin. Encore des coups de fils en plein milieu de nuit "il pète un plomb", puis elle pardonne, le défend "non il ne boit plus, ne fait pas la fête"...L'amour rent abruti? aveugle? Ma famille se détruit, doucement mais sûrement... Puis les embrouilles incessantes, car j'ai une très grande famille, tout le monde crache sur tout le monde. Ma carapace se forme...Mes rondeurs en remettent une couche, je m'isole avec ma musique et les animaux (ils ne jugent pas, ne me blessent pas). Je finit par être très méfiante, pour moi, tous les hommes sont mauvais...je n'arrive pas à me projeter avec un homme, car je suis très méfiante, je n'ai confiance en personne...puis en plus, comment un homme va pouvoir aimé mon gros ventre, mes grosses cuisses? c'est inconsevable. J'ai aussi un gros défaut : aimer les personnes plus qu'ils ne m'aiment. Quand j'aime, j'aime vraimentet j'ai jamais la sensation que cet amour est réciproque, j'ai toujours peur d'être abandonné...Bref, à côté de ce portrait "sombre", je suis quand même joyeuse (je sais apprécier les petits bonheurs de la vie), pleine de vie, drôl. j'espère prendre du recul, d'oublier le passé, de passer à autre chose...le meilleur est sans doute devent moi, il y a des jours ou tout parait facile, d'autre ou j'ai peur de ne jamais y arriver. A vraie dire, je ne voit pas trop quelle réponse je vais reçevoir, que dire ? mais c'est la première fois que j'explique, ça fait du bien. Merci d'avoir lu.
C
37 ans 139
tout ce que tu dis est parfaitement sensé et sensible, ta famille tourne mal et te voilà prise dans une tourmente dont tu n'es pas la cause. Je vois une grande maturité dans tes propos, malgré la dureté de ce que tu endures. Je pourrais te dire d'aller en parler à un professionnel pour évacuer ce trop plen au fur et à mesure que ça se déverse sur toi. Mais n'étant jamais aller voir de psy, je n'aurais pas les bon arguments.
Moi, avec mon vécu, je te conseille, non je t'ordonne de ne jamais douter de toi, de ta valeur, et de la valeur de tes sentiments; Personne dans ta vie sentimentale n'a le droit de te bafouer, et si quelqu'un se l'octroie,c'est qu'il n'est pas digne de toi.
Les animaux sont un très grand soutien, tu as aussi les livres, un excellent refuge qui aide à se construire...et tu as aussi le sport, très important pour toi qui semble avoir tendance à t'isoler et rester immobile pour ne pas te faire blesser. Moi pour écoper au jour le jour les ennuis petits et gros de la vie, je cours...un demie-heure ou une heure de footing quasiment tous les jours depuis 8 ans maintenant, et ce petit moment consacré uniquement à moi tous les jours m'a totalement changée...en bien. Plus costaud physiquement et mentalement, on sait réceptionner les événements douloureux et les évacuer, prendre du recul, s'éloigner quand il faut se préserver, rester ferme face aux agressions familiales, etc. Tu es toute jeune,c'est dur parce qu'à ton âge on prend encore tout de plein fouet en se sentant vite coupable de tout, mais j'insiste : le sport est fondamental pour sauver les meubles quand on n'a pas les moyens d'arrêter une violence qui nous bouleverse, ça permet de circoncrire l'incendie.
Bisou poupette
L
51 ans 99
Bonjour ,

je comprends ce que tu ressens, d'autant que tu es très jeune. Cependant quelque soit l'amour que tu portes à ta famille, il faut que tu te protèges d'abord.
Essaie de trouver du temps pour toi et toi seule, pour faire ce que tu aimes, pour t'échapper de ce bazar et te retrouver.
Je crois que la confiance en l'autre commence par la confiance en soi.
Essaie de construire ton avenir professionnel, de te fixer des petits objectifs (prendre une heure tous les jours pour toi ou tes bestioles par exemple, ou pour lire, écouter de la musique). Essaie de trouver chaque jour un petit bonheur : une jolie fleur dans le parc, un chat qui s'étire au soleil, un fou rire devant la télé...trois fois rien, mais un peu d'évasion.
Ne cherche pas par tous les moyens à être aimée, reste toi même, donne ce que tu peux donner sans trop en attendre en retour. Parfois la solitude est aussi bénéfique.

Voilà courage à toi

Lamicahouette :rainbowafro:
25 ans 2
Merci pour vos réponses. C'est vrai que j'ai tendance à m'isoler, je ne voit plus beaucoup mes amies, je me sens délaissé, et comme je l'ai dit plus haut, pas aimé...j'ai l'impression d'être un fardeau, c'est compliqué à exprimer, je ne suis pas très doué dans ce domaine. Mon seul échapatoire ce sont les animaux, je fais partie d'une asso depuis 1 an, j'y consacre beaucoup de mon temps...je câline, soigne, fait adopter, aime tous ces chats qui comme moi, sont en mal d'amour.
Je cherche à me sentir aimé car j'en ai besoin. Je pense que le seul moyen pour moi de passer à autre chose serait de partir, de m'isoler un peu, d'être extérieur à toute ces histoires qui ne finiront jamais (les alcooliques sont tenaces!) Je doit normalement partir en internat à la rentrée, j'espère que la page va enfin pouvoir se tourner...
non pas bpuce c pas bien de raisonner comme ça , il faut des bons et des mauvais pour faire un monde , ta un bon fond mais la bonté seul suffit pas , ça doit etre accompagner avec courage et volenté ;)
B I U


Discussions liées