MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

[pétage de plomb]

J'écris en public car c'est le seul recours que j'ai aujourd'hui apres une journée bien merd**** . D'habitude j'évite de me plaindre sans arret car cela ne fait pas changer  
les choses , et pour le respect de soi.

Mais alors la je sais pas quoi faire , je m'éxplique ,
Dans la vie de tout les jours je ne suis pas une personne qui fais confiance et qui refuse des amitiés (c'est du a une partie des moqueries que j'ai recus quand j'etais a l'ecole primaire, depuis les personnes me dégoutent, sans compté les années qui ont suivies avec toute leur vacheries)

Puis depuis quelques temps c'est dans la famille que cela ne va pas , je suis encore étudiante mais j'ai l'impression sans arret de me faire enfoncé par mes parents , particulièrement de mon père. (pourtant je suis très proche de mon père que de ma mère)
Sans arret il achète mcdo frite et coca il ne grossit pas, apres il me dit des phrases comme faut faire attention , faut faire de l'exercice ,tu te plains de grossir etc

sans compté aussi que comme je l'ai dit ci dessus je n'ai pas d'amies (et j'en meure pas) mais je suis très bavarde a la maison, je parle vraiment de tout (sauf sujet tabous)
et encore la mon père m'interrompe pour me dire "on sait" , "c'est pas important ce que tu dis" et j'en passe.

Je tiens aussi a preciser que mon pere est en arret maladie , il a été malade pendant plusieurs mois, il travaille a la chaine. Mentalement ça va plus.
j'ai l'impression de perdre mon équilibre , et de ne plus me faire comprendre et d'etre un peu rejeté et sous estimé, entre les phrases cassantes et blessantes.
31 ans Ile de France 170
Tu sors de l'adolescence et tu as besoin de trouver ton équilibre à toi. Une fois le bac passé, vivre avec sa famille devient rapidement étouffant pour la plus part des étudiants. Mais aussi pour les parents. Le fait que tu n'ai pas d'amis implique que tu dois pas beaucoup sortir donc que tu es avec tes parents chaque fois que tu n'a pas cours.

Je crois que vous avez besoin tout les deux d'un peu de distance, pour prendre du recul. Est-ce que tes études te permettent d'avoir un travail à côté ? Ou est-ce que tu peux avoir droit à une bourse pour trouver un appartement ?
S
85 ans 4917
Il est possible que les remarques de ton père soient motivés par le fait qu'il se fasse du souci pour ton avenir.

Il doit avoir le sentiment d'avoir "raté" quelque chose pour que tu ne te tournes pas plus vers le monde extérieur.

Je ne connais pas ton père, donc ce que je te dis n'est qu'une piste de réflexion. Tu devrais en parler avec lui.

Pour un parent cela peut être aussi un souci de voir que son enfant est toujours autant "collé" à lui. En effet, on sait très bien qu'un jour on va mourir et on aimerait que nos enfants ait pu prendre un envol et qu'ils vivent heureux sans nous.

Le fait que tu te méfies autant des autres doit être un sujet de préoccupation pour lui. J'ai aussi entendu pas mal de méchancetés et je n'avais pas d'amis non plus quand j'étais jeune. Après une bonne thérapie, j'ai réussi à ouvrir les yeux sur les autres et à voir qu'il existait plein de personnes agréables et très sympas à fréquenter. Faut juste leur laisser une chance d'approcher (et prendre un risque c'est vrai, mais la vie est comme cela) et aller toi-même vers eux.
je pense pas que je sois une fille collé a mes parrents , étant donné que je préfère rester a la maison m'amuser a faire du bricolage ou des révisions pour l'année prochaine.
donc je ne les accompagnes pas dans tout leur déplacements, comme je vous ai dit mon pere a une sorte de burn out , bref le mental ne va plus a force de travailler a la chaine, et j'évite meme de rester trop pret d'eux etant donné que c'est toujours les memes sujets en conversation , trop péssimisste (il est suivi pas 3 médecins)

Sinon dans certains milieux rejoignant la musique j'ai quelques amies , mais j'ai une sorte de peur de m'attacher a eux et d'etre déçu apres. Ce sont des personnes avec qui j'ai contact pour des concerts , soirées dans la région etc.

dure dure la vie quand meme , mais a l'école c'est simple je n'arrive pas a me faire des amies etant donné que je suis l'une des plus agé et que je n'ai pas le meme etat d'esprit et éducation.
G
28 ans 13
Je vais être franc mais je pense qu'il va falloir que d'une part tu te détaches de tes parents et d'autre part que tu te construises ton propre réseau social à toi.

Je te conseille aussi et surtout de consulter rapidement quelqu'un pour régler tes problèmes relationnels qui sont apparemment dus à des troubles durant l'enfance. Ça ressemble à une personnalité évitante voire une phobie sociale.

Il est possible que ton père ressente le fait que tu sois seule comme quelque chose de grave et il pense surement que ton poids en est la cause d'où ses réflexions sur la chose.

Dans tous les cas, consulte et prends ton indépendance.
S
31 ans 3465
Je pense aussi que ça ne te ferait pas de mal, contrairement à ce que tu dis, d'avoir des amis. Quand je te lis, j'ai justement l'impression que tu prends tes parents pour des copains, et ça ce n'est pas sain. Bien sûr tu peux partager certaines choses avec eux... Mais ce n'est pas sain d'entretenir une relation comme ça avec eux. Tu es très bavarde à la maison, parce que de toute évidence tu ne l'es pas ailleurs...

Je crois aussi que tu dois te construire ta propre vie sociale. C'est important. C'est un équilibre don l'humain a besoin selon moi... Que tu ne fasses pas confiance, je peux le comprendre... Mais si tu ne prends jamais le risque de le faire, tu vas passer à côté de certaines choses...
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Vu l'ambiance à la maison, je rejoins aussi les autres sur le fait qu'il est nécessaire de t'ouvrir un peu plus aux autres. Pas forcément à l'école, mais il y a des tas de moyens de rencontrer du monde. Il ne s'agit pas de s'ouvrir à n'importe qui bien-sûr, mais on peut laisser aux autres la chance de venir vers nous tout en gardant les distances de sécurité.

Tu as peur d'être déçue par les amis que tu as, mais est-ce que tu n'en attends pas trop d'eux ? je dis ça comme ça, je ne te connais pas, mais c'est pour lancer des pistes.

Ton père est visiblement en pleine dépression. Une dépression est toujours très difficile à vivre pour l'entourage. Je sais que ce n'est pas évident, mais ne prends pas à coeur les remarques de ton père qui va mal, et qui du coup fait mal aux autres. Il doit être sans doute trop perdu pour se rendre compte de la portée de ses mots. C'est peut-être justement le moment de construire ta vie ailleurs et de trouver d'autres personnes/repères pour reconstituer un équilibre sain.
B I U