MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Qu'est-ce que votre RA a changé dans votre manière de manger

121
Je préfère cette thématique aux "trucs pour maigrir" car comme il a été dit, ce n'est pas forcément le but.
Pour moi la RA c'est surtout comment se sentir mieux dans  
son corps et son assiette sans se prendre la tête.

Pour moi :
1) je bois plus de boissons chaudes et moins d'eau (1,5 l d'eau par jour, ce n'est pas obligé).
2) j'ai réappris à manger du pain à (presque) tous mes repas. Exit le "le pain cela fait grossir", cela donne un sentiment de satiété sans avoir à fouiller les placards à le recherche d'un petit truc qui manque encore.
3) je ne considère plus les produits laitiers comme le passage obligé d'un repas. Et je prends plutôt du fromage qu'un yahourt. Et j'ai quasiment supprimé le lait frais. Mes os ne s'en portent pas plus mal.
4)Il n'y a plus d'allégé dans mon frigo.
5)Je réfléchis si j'ai encore faim pour un dessert ou pas.
6) Du coup j'ai nettement moins envie de dessert, mais si j'en ai envie c'est plutôt un truc qui fait vraiemnt envie (des maccarons bien moelleux ou des pralinés du pâtissiser)
7) J'ai repris goût à faire la cuisine. A midi : samoussas au fromage de chèvre
8) au resto j'ai des nouveaux plats préférés.
9) je sais dire non si je n'ai pas envie de quelque chose.
45 ans Paris 9866
Je prends bonne note des 9 choses que tu as changées dans ton alimentation... mais quel rapport avec une RA? pourquoi la mentionner dans ton titre?
44 ans 1896
poupoule a écrit:
Je prends bonne note des 9 choses que tu as changées dans ton alimentation... mais quel rapport avec une RA? pourquoi la mentionner dans ton titre?

La suppression des croyances alimentaires, non? C'est comme ça que je le comprends.
44 ans 1896
Je vais répondre à la question pour moi.

Mes goûts ont évolué. Je prends plus de plaisir à manger certaines choses: légumes, fruits de mer, boissons sucrées (que je n'aimais pas avant).

Je me rends compte que certaines envies sont purement psychologiques, et parfois je peux éviter de manger, parfois non.

Surtout, la chose la plus importante, c'est la suppression de la culpabilité vis-à-vis de la nourriture, je suis plus détendue face à mon assiette (ou aliment qui se mange avec les doigts).

Bref, c'est bien la manière de manger, et non ce que je mange qui a changé.
S
85 ans 4896
je suis assez dans la même optique que maiadi.

Suppression de la culpabilité et découverte du plaisir de manger par envie et non par devoir ou par perte de contrôle.

Gros travail sur les émotions négatives qui me faisaient manger pour les apaiser.

Sensation de ne plus devoir y penser tout le temps.

La nourriture est redevenue à une place normale alors qu'avant elle occupait toute ma vie.
30 ans Dans le sud ;) 5608
Pareil que Saralou , la nourriture n'occupe plus toute ma vie , loin de là

La suppression de mes crises de boulimie a été l'effet le plus bénéfique

En ce qui concerne les modifications :

-Plus aucun allégé dans mon frigo ( alors ça a ce gout là le vrai beurre ? mais c'est super bon ! )

-Plus aucune culpabilité ( oui j'ai du nutella ET des gateaux ET du chocolat ET des bonbons dans mon placard et alors ? )

-Des féculents quand j'en ai envie ( on m'a encré dans la tête pendant des années que les féculents le soir = le mal absolu )

-Je cuisine beaucoup

-Je fais du sport par plaisir et non pas pour compenser mes crises de boulimie

-J'apprécie le gout , les couleurs des fruits et légumes frais

-Je suis capable de faire, par plaisir, un repas composé seulement de légumes ( avant , en faisant ça j'avais l'impression que je me mettais au régime donc : crise de boulimie par la suite )

-Je pense à autre chose qu'à la nourriture 24h/24

Bref la RA a changé ma vie , je la conseillerais a toute personne ayant des problèmes d'alimentation
S
97 ans 4480
Idem que vous... Je commence à me détacher de mes obsessions de nourriture, à ne plus y penser toute la journée.
Je rentre chez moi le soir, je mange et voilà...

Parfois, j'ai de grosses prises alimentaires mais parce que j'ai faim. Et je ne culpabilise pas...

Et j'ai réappris à me faire à manger... Et ça, mine de, c'est pas rien ! ;)
36 ans 5932
J'ai arrêté de me prendre la tête avec les aliments tabous. Il y en a même dans mes placards, des anciens aliments tabous, et alors ? Souvent je n'y touche même pas, il me suffit de savoir que si j'en veux j'en ai.

Je mange en public et je fais les courses sans me soucier du regard des gens. Avant je craignais qu'on dise "c'est pas étonnant qu'elle soit grosse" juste parce que je mangeais "en décalé" (ben oui, on a pas tous la possibilité/l'appétit de manger aux heures socialement acceptables) ou parce que j'achetais des aliments tabous. Depuis, je m'en cogne. Je suis un être humain = j'ai faim, je mange. Et si les gens n'ont que ça à faire que de zieuter mon caddie alors c'est bien triste pour eux, mais j'espère au moins que ça les rend heureux sinon en prime ils font ça pour rien.

J'ai repris goût à manger. Parce qu'il ne faut pas croire, quand on est capable de manger toute la journée sans discontinuer on ne prend aucun plaisir à manger. Maintenant je prends plaisir à manger, et si ce n'est pas le cas je laisse.

Finies les choses qu'on nous rentre dans la tête depuis gamin du genre "finis ton assiette". Si je n'ai plus faim je laisse, je finirai plus tard : je ne suis pas/plus une poubelle de table.

J'ai arrêté de manger des choses systématiquement rapides (boites toutes prêtes, etc). Je ne suis plus dans l'optique de me remplir, et vite. Donc si je n'ai pas le temps de cuisiner je les utilise, bien sûr, mais ça ne représente plus la totalité de mon alimentation.

Après, le fait de remanger des légumes ça ne vient pas forcément de la RA directement. Ça découle plutôt du fait que j'ai réappris que je dois me nourrir et y prendre plaisir, pas me remplir. Donc ce ne sont plus des aliments que je mets de côté dès le départ parce que "pas assez rapides" (il faut les cuire, etc) ou autres raisons pas plus valables au point où j'en suis aujourd'hui.

Je dois certainement oublier des choses. J'y reviendrai probablement.
S
97 ans 4480
J'ai aussi moins honte à manger en public...
L'autre jour, j'ai mangé un croque monsieur à la terrasse d'un bar-snack car rien dans le ventre depuis la veille, il était 15h et là, j'avais faim...

Socialement, ce n'était pas correct (ouuuuh la grosse qui mange en dehors des repas :lol: ) mais j'ai respecté mon corps ! ;)
j'avou qu'avec le régime que j'ai fais j'ai changé complètement mon alimentation et ca fait du bien je peux vous le dire
S
85 ans 4896
caro7716 a écrit:
j'avou qu'avec le régime que j'ai fais j'ai changé complètement mon alimentation et ca fait du bien je peux vous le dire


la Rééducation alimentaire telle qu'on en parle ici n'a rien à voir avec un régime.

Tu peux aller lire le site www.gros.org pour plus de renseignements sur le sujet.
43 ans 503
SunSet a écrit:
Idem que vous... Je commence à me détacher de mes obsessions de nourriture, à ne plus y penser toute la journée.
Je rentre chez moi le soir, je mange et voilà...

Parfois, j'ai de grosses prises alimentaires mais parce que j'ai faim. Et je ne culpabilise pas...

Et j'ai réappris à me faire à manger... Et ça, mine de, c'est pas rien ! ;)
j'arrive apres la bataille ,as usual!mais je confirme ts ces bienfaits de la ra!
52 ans Région nîmoise 1567
Les plus gros changements pour moi :
-je n'achète plus d'allégés (en plus ça vaut la peau du Q ces merdes)
-je ne mange plus des tonnes de yaourts (j'aime ça mais bon, un de temps en temps)
-dans l'ensemble, je mange surtout des trucs simples et que je me suis interdit pendant plus de 20 ans, à savoir pain et féculents -devenus depuis la base de mon alimentation (haricots secs, céréales, pâtes, riz, semoule, etc.)
Du coup mon budget nourriture est, lui, devenu très léger LOL
B I U