MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ecorchée vive

P
33 ans 41
Aujourd'hui, j'ai 24 ans.
Mais, je suis toujours écorchée vive ( comme la chanson de Diams).
Je me sens coupable d'être si triste en ce jour.
Pas mal de problèmes me tombent sur  
le dos: problèmes de santé, problèmes familiaux,...
Je voudrais que ma grande soeur soit en métropole, me serre dans ses bras, que mes grands-parents soient toujours sur Terre ( ils sont décédés un mois avant ma naissance; on m'a toujours rapellé ce jour-là que mes grands-parents auraient été heureux d'être là; donc je pleure), que mes parents me demandent pardon pour m'avoir fait tant de mal.
Ce soir, je dois aller à un dîner d'anciens élèves et je n'ai pas du tout envie de me faire juger.
Je n'ai pas le moral.
Je n'attend pas de solutions miracles.
C'est à moi de me reprendre et de profiter enfin de tout ce que j'ai construit seule à la sueur de mon front.
J'avais juste besoin de vider mon sac.
Merci de m'avoir lue.
S
33 ans Ici et là 71
Salut,

C'est le premier message que je vais poster sur ce forum.

Tu n'es pas seule, personne ici ne va juger la légitimité de ta souffrance, tu n'es pas bien et c'est comme ça, c'est humain, et tu as bien fait de l'exprimer.

Moi aussi il m'arrive de pleurer en pensant à ma famille, à ce qu'elle a pu être, à ce qu'elle est aujourd'hui.

Quant à ton dîner d'anciens élèves, si tu ne le sens vraiment pas, j'ai envie de dire, bah n'y va pas ? Parfois il faut savoir dire "mer**" à la vie, pour s'occuper un peu de soi...

Heureusement les choses changent, les mauvais moments permettent de devenir ce qu'on est...

Personnellement j'essaie d'utiliser ma souffrance passée (et parfois présente) pour m'investir et donner plus aux autres... ça m'aide à trouver un sens à tout ça.


Si tu veux en parler... n'hésite pas. Exprime toi. Tu seras entendue et comprise, en tout cas moi, je comprends.
B I U