MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pas taper...

74 ans 2403
Bonjour,

Je vous préviens, ce qui va suivre est un copié/collé d'un de mes messages du topic "cherche gynéco sud 77" puisque je pense qu'il ne sera pas vu avec un  
titre si peu engageant (et si peu en rapport avec mon souci), donc pardonnez-moi s'il y a de la redite !

Voici donc :

"Bon, je me lance. J'osais pas parce que je sais qu'on va me tomber dessus mais bon.

Voilà, j'ai pas vu de gynéco depuis 5 ans car la dernière fois a été traumatisante, mais comme tout le monde me dit qu'iL FAUT absolument voir un gynéco, j'essaye de me forcer.

Hélas, j'ai du mal à me forcer parce que outre le "il faut faire un frottis tous les ans et se faire suivre", on ne m'a pas clairement expliqué pourquoi, en fait. Et moi j'ai besoin de savoir pourquoi.

Ma mère n'aime pas du tout toutes ces choses-là, vous comprenez donc le modèle qu'elle a été pour moi...elle ne m'a d'ailleurs jamais parlé de sexualité.
Je vous rassure, l'école m'a tout de même appris ce qu'étaient la contraception et les IST.

Je n'ose pas en parler avec mes soeurs, ce ne sont pas des choses qu'on se raconte dans la famille.

J'ai un copain mais nous n'avons pas des rapports tous les 4 matins quoiqu'ils deviennent de plus en plus réguliers et fréquents...alors pour l'instant on se contente de la capote (+, du fait de ma pathologie, les chances que je me retrouve enceinte sont proches de l'epsilon).
Je fais des tests HIV/hépatite tous les 6 mois par obligation et n'ai qu'un seul partenaire.
Mon copain en fait aussi de temps en temps à l'occasion de check-ups, il n'a que moi comme partenaire.

Je vois des médecins (mais pas gynéco vous l'avez compris) très souvent et si j'ai le moindre problème je leur en parle.
Je suis surmédicalisée et aller voir un médecin alors que je n'ai aucun souci me semble incongru...même si je sais qu'il faudrait (mais encore une fois, la seule raison qu'on me donne, c'est qu'"il faut").

Je sais que le jour où nos rapports avec mon copain seront plus réguliers (quand on sera ensemble), je changerai probablement de contraception (je pense au stérilet, je suis très réticente à ingurgiter la pilule, vous pouvez penser que c'est idiot, c'est juste mon sentiment), mais pour l'instant je ne saisis pas l'intérêt que j'aurais à voir un gynéco qui pourrait qui plus est à nouveau me traumatiser tellement ces bêtes-là sont très souvent indélicates.

Alors, utilité dans mon cas d'aller voir un gynéco ?
Ne me répondez pas que c'est parce que c'est normal et parce qu'il le faut, s'il vous plaît.
Et ne me jetez pas la pierre, si je pose ces questions c'est justement parce que je désire me conformer aux "il faut", mais il me faut savoir pourquoi avant tout."
52 ans Est 412
http://boree.eu/?p=1426

blog d'un médecin

je crois qu'il répondra à tes questions sans te taper et que plus d'une regardera certaines pratiques dites normales autrement
107 ans 3096
Renarde a écrit:
http://boree.eu/?p=1426

Ben voilà, exactement le lien que j'allais lui donner !

Mais aussi :
http://martinwinckler.com/

[url]Et aussi :
http://www.zonezerogen...-gynecologue/26/07/2011/[/url]
107 ans 3096
Pour une fois que je prévisualise pas évidemment je foire mon lien !!!

ploufplouftagada a écrit:
74 ans 2403
Merci à toutes les deux, vous me rassurez ! J'ai lu attentivement vos liens et je comprends que mon interrogation n'était donc pas si absurde que ça !

J'avais jusqu'ici la désagréable sensation qu'avec cette "obligation de voir un gynécologue", être une femme était une maladie de naissance à surveiller.
Pour tout dire, ça faisait se nouer dans tous les sens les sentiments féministes qui se terrent au fond de moi.

Quand mon médecin me regarde de traviole quand je lui dis que je ne vois pas de gynéco, les femmes de mon entourage (hormis ma mère vous l'avez compris), elles, hurlent à l'erreur fatale.
Pour seule réponse je baisse alors la tête en rougissant et j'ignore encore si j'aurais la force de leur brandir ces articles sous le nez pour leur expliquer mon point de vue, car je crois que l'idée du "voir son gynéco tous les ans" est trop ancrée dans les esprits.

Mais, merci.
107 ans 3096
chapinette a écrit:
J'avais jusqu'ici la désagréable sensation qu'avec cette "obligation de voir un gynécologue", être une femme était une maladie de naissance à surveiller.


:lol: c'est bien dit !
Contente que tu sois rassurée en tout cas.

Concernant le fait de rougir et ne rien dire, je pense que c'est dû au fait d'avoir peur de contredire le grand-médecin-détenteur-du-savoir-universel. Malheureusement ces médecins sont souvent ancrés dans leurs idées et n'évoluent jamais (or, la médecine évolue, ELLE).

Dans les liens que je t'ai donnés il y a aussi pas mal de discussions sur la pose de stérilet aux femmes n'ayant pas eu d'enfants. On voit que ça va peut-être enfin commencer à bouger de ce côté là, même si pour le moment ça a l'air d'être le parcours du combattant, à cause des idées toutes faites des gynécos.
74 ans 2403
Ha oui ça, je savais que les femmes nullipares pouvaient bénéficier d'un stérilet, mais j'ignorais que les gynécologues y étaient encore si réticents.

Je trouvais autrefois l'objet un peu barbare, il m'apparaît aujourd'hui plus séduisant que la pilule.

Bon si j'en crois ce site, le premier frottis est recommandé seulement 8 ans après le premier rapport...ça va, j'ai encore 4 ans devant moi. :D
O
99 ans 10517
alors j'ai pas lu les liens mais je peux te dire que je me suis fait poser un stérilet au cuivre au début des années 90, sans enfant. Donc je pense que ça doit être plus facile maintenant. Et je comprends ta réticence à prendre la pilule surtout si tu prends déjà des médicaments.

pour le frottis tous les ans ça fait beaucoup non ? j'en fais un tous les 2/3 ans... chez le généraliste, qui est habilité à le faire, pas obligée de voir un gynéco. J'ai des cellules dysplasiques au col de grade je sais plus combien, qui peuvent virer au cancer un jour donc. Si j'avais jamais fait de frottis j'aurai pu réaliser un jour que j'avais un cancer du col avancé. C'est arrivé à une amie de ma famille qui vient d'accoucher. 32 ans, son col est tout pourri, ils l'ont traitée tout de suite et elle semble tirée d'affaire.
C
46 ans 137
Avant le frottis c'était tous les ans, plus maintenant, économie de la sécu oblige.... Il parait, d'après ma gynéco, que le cancer du col de l'utérus (ce que l'on dépiste grâce au frottis) évolue lentement, d'où la fréquence moins importante des frottis. Mais comme elle dit aussi, si tu as un cancer ça te fait une belle jambe s'il st dépisté 2 ans après.

Le cancer du col provient du papilloma virus transmis lors des relations.Et pê d'autres choses aussi... Voila pourquoi il faut faire des frottis quand on est active sexuellement.
O
99 ans 10517
y'a pas que le papillomachin, je suis pas porteuse et j'ai le col pourrave...
31 ans 819
constellation a écrit:
Avant le frottis c'était tous les ans, plus maintenant, économie de la sécu oblige.... Il parait, d'après ma gynéco, que le cancer du col de l'utérus (ce que l'on dépiste grâce au frottis) évolue lentement, d'où la fréquence moins importante des frottis. Mais comme elle dit aussi, si tu as un cancer ça te fait une belle jambe s'il st dépisté 2 ans après.

Le cancer du col provient du papilloma virus transmis lors des relations.Et pê d'autres choses aussi... Voila pourquoi il faut faire des frottis quand on est active sexuellement.


Ce genre de discours donne vraiment l'impression qu'être femme est une maladie de naissance. :x
R
34 ans 15384
blackpanther a écrit:
constellation a écrit:
Avant le frottis c'était tous les ans, plus maintenant, économie de la sécu oblige.... Il parait, d'après ma gynéco, que le cancer du col de l'utérus (ce que l'on dépiste grâce au frottis) évolue lentement, d'où la fréquence moins importante des frottis. Mais comme elle dit aussi, si tu as un cancer ça te fait une belle jambe s'il st dépisté 2 ans après.

Le cancer du col provient du papilloma virus transmis lors des relations.Et pê d'autres choses aussi... Voila pourquoi il faut faire des frottis quand on est active sexuellement.


Ce genre de discours donne vraiment l'impression qu'être femme est une maladie de naissance. :x


Pareil...
31 ans 819
Est ce qu'on stresse autant les hommes pour qu'ils se fassent suivre dès le début de leur vie sexuelle??
R
34 ans 15384
blackpanther a écrit:
Est ce qu'on stresse autant les hommes pour qu'ils se fassent suivre dès le début de leur vie sexuelle??


Mon homme n'a jamais vu d'andrologue,ni rien.. Pourtant le cancer des testicules,de la prostate,ca existe..
Je sais pas mais ca m'a toujours agacée ce discours "t'es une femme,dès que tu couche avec des hommes tu dois aller tout les ans faire une visite de controle chez le gynéco" ...
mais quelle utilité,si je ne me plains de rien?!
31 ans 819
Merci, je suis pas la seule à penser ça! Je trouve ça un peu poussé.
B I U


Discussions liées