MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Nos propres épreuves et une belle mère...

34 ans 13 146
Bonjour les filles,

Voilà, je voulias avoir votre avis que une situation difficile dans laquelle je me trouve.
J ai 25 ans, mariée, un petit garçon de 2 ans. J ai  
connu mon mari à 17 ans et donc ma belle famille à cet âge aussi...
Je me suis tjs bien entendu avec mes beaux parents, leur laissant une place toute particulière dans notre vie.

Depuis le mois de janvier, on a diagnostiqué à mon propre pere un cancer inclurable. Actuellement, il est en fin de vie et je vis des moments extremement difficiles. Ma belle mere m a tjs dis que j etais comme une fille pour elle or elle n a jamais pris de mes nouvelles ou des nouvelles de mon pere. Et ce, meme quand il est hospitalisé. Et là qu il est en fin de vie, elle ne m en parle jamais... comme si tout allait bien.

J avoue qu elle m a profondemment blessée par son indifference... elle m a connu, j etais une gamine, elle m a vu "grandir", devenir une mere, elle me dit que je suis comme une fille et elle ne nous demande meme pas de nouvelle ?? fais comme si tu rien ne se passais ?
Mon mari lui en a parlé et pendant 2 semaines elle a fait semblant de s interesser à ce qu il se passait mais je vois qu elle recommence à s en foutre...
Je ne comprends pas ce comportement, toute le reste de ma belle famille a toujours de gentilles attentions envers moi et pourtant ils ne connaissent pas mon pere. et c est ça le plus difficile c est que des personnes qui ne nous sont pas si proches puissent s interesser à cette difficile periode plus qu'ELLE jvous jure c est vraiment le pire du pire.

Ca a declenché comme un declic en moi, j ai vraiment l impression que finalement ça a remis les choses à leurs places, ce n est qu une belle mere.

En ce moment, je l evite, je n arrive mm plus à la regarder dans les yeux. Je réponds sechement et tres brievement à ces questions concernant des sujets tjs plus superficiels les uns que les autres. Je ne peux mm pas dire que c est de la colere, je suis simplement ecoeurée et déçue.
Je me dis que je lui avais donné une place dans notre vie qu elle ne meritait pas...

Je sais pas j arrive plus à prendre du recul, je ne veux juste plus la voir mais je sais que c est impossible puisqu on vit ds la mm ville et que c est la mere de mon mari.

Je ne sais pas quoi faire pour me sortir de cet etat d esprit et ce sentiment si difficilement surmontable pr moi...
36 ans 5932
Tu sais, ce n'est pas parce que c'est la mère de ton mari et que vous vivez dans la même ville que tu es obligée de la voir. Il y a des tas de gens qui vivent dans la même ville que toi et que tu ne vois jamais, je parie ;)
Alors tu peux très bien expliquer à ton homme que tu as besoin de prendre du recul par rapport à sa mère et pour quelles raisons. Il devrait pouvoir comprendre que tu ais besoin d'un peu de temps et de recul par rapport à elle. Tant que tu ne l'empêches pas, lui, de la voir. Après tout, c'est sa mère, pas la tienne.

Quant à l'attitude de ta belle-mère, peut-être qu'elle ne sait pas comment réagir dans ces moments-là, voire que ça lui rappelle des choses pas très gaies. Peut-être que c'est sa façon à elle de t'aider à te vider un peu la tête que de te poser des questions superficielles.
Ce n'est pas toujours facile de se positionner face aux autres dans les moments difficiles. On peut alors se montrer très maladroit.

Bref, bon courage. Prend le temps pour ton père et pour toi, ta belle-mère c'est un problème annexe.
R
35 ans 15384
Lalwende a écrit:

Quant à l'attitude de ta belle-mère, peut-être qu'elle ne sait pas comment réagir dans ces moments-là, voire que ça lui rappelle des choses pas très gaies. Peut-être que c'est sa façon à elle de t'aider à te vider un peu la tête que de te poser des questions superficielles.
Ce n'est pas toujours facile de se positionner face aux autres dans les moments difficiles. On peut alors se montrer très maladroit.


C'est ce que je pense aussi .. Je comprends ta réaction et ta peine face a ce comportement,mais tout le monde ne réagit pas pareil a de tels évènements.
Bon courage en tout cas.
56 ans 91 25732
Bien sûr que ça peut être de l'indifférence, mais ça peut aussi être un blocage de sa part, ou sa façon d'essayer en effet de te donner à certains moments un semblant de "vie normale", parce qu'elle ne sait pas quoi faire ou dire d'autre.

Beaucoup de gens ne savent pas réagir face à l'annonce d'une maladie incurable et à l'éventualité d'un décès proche, car souvent cela les renvoie à une expérience déjà vécue pour eux, ou à l'angoisse de leur propre mort.

J'ai perdu un beau-frère qui est mort à 29 ans, du sida. Il voulait parler de l'après, parler de sa mort. Personne de sa propre famille ne l'écoutait, ils plaisantaient, changeaient de sujet... C'était leur façon de se défendre contre cette injustice à leurs yeux, une façon de défier la mort, de penser que si on n'en parlait pas, ça n'arriverait pas. Il n'arrivait à en parler qu'avec moi, sans doute parce que mon expérience de soignante m'avait donné plus de "facilité" à aborder ce genre de situation et que même si c'était dur, j'arrivais à en parler avec lui.

Quand ma maman a eu un cancer, elle a refusé d'en parler autour d'elle, pour ne subir ni indifférence, ni pitié ou encore d'éloignement des personnes de son entourage, parce que la maladie ça fait peur et la mort encore plus.

On ne peut pas reprocher aux gens d'avoir peur et de ne pas savoir comment réagir.

Si jusqu'à présent tu dis qu'elle a toujours été gentille avec toi, elle n'aurait pas changé de comportement brutalement sans raison en se "foutant" de la maladie de ton papa. Je pense surtout qu'elle est totalement désemparée vis à vis de toi, qu'elle ne sait pas quoi te dire de peur de te voir t'effondrer.

Tu penses que tu pourrais essayer de voir les choses de cette façon ou bien il y a d'autres signes qui te font penser que c'est toi qui as raison ?
28 ans 524
je peux te comprendre car moi sa fait preske 3 ans que je suis avec mon copain,on est fiancé cela va faire bientot 1 ans , en 3 ans j'ai rencontré ma bellemére 1 fois et elle ma bien fait comprendre quelle m'acepterai jamais!!J'ai toujours était en conflie avec ma mére a l'age de 16 ans je suis partie de chez moi pour vivre avec ma grand mére, puis je suis retourné chez moi parce que mon pére est tré malade, je croyais qu'en ma bellemére j'allais trouvé une deuxiéme maman et surtout recevoir tout les manque que ma mére n'as pas su me doner mais sa pas était le cas!! je te souhaite beaucoup courage , soit forte, dans la vie tu te rendra compte que les personnes en qui ta le plus confiance seront pas la quand tora le plus besoin d'eux!!!
36 ans 5932
En même temps, une belle-mère c'est pas une maman. Enfin, si, c'est une maman, mais la maman de son fils. Et, forcément, ce qu'elle cherche pour son enfant c'est "le meilleur". Et "le meilleur" ça passe souvent pour être le plus solide. En somme, elle ne cherche pas une deuxième maman (quoi que... parfois...) mais au moins pas à se récolter un deuxième enfant à rassurer. Sauf cas particuliers, bien entendu.
56 ans 91 25732
Oui en fait le lien qui existe est celui de belle-mère / belle-fille, mais le lien entre ta belle-mère et ton papa peut très bien ne pas exister vraiment.

Quand j'ai perdu mon papa, je ne me souviens pas d'une sollicitude particulière de ma belle-mère, qui était pourtant gentille avec moi (bon parfois certains trucs m'agaçaient avec elle certes, mais c'est normal dans ce genre de relation ;) ).

Je ne dis pas qu'elle m'a laissée tomber, mais je ne me souviens pas qu'elle ait particulièrement pris des nouvelles (mais je pense qu'elle le faisait directement auprès de mon mari) ou ait passé du temps à me consoler durant la semaine où on ne savait pas si mon papa était en état de mort cérébrale ou pas.

Mais en même temps, quand j'avais besoin de soutien, ce n'est pas vers elle que je me tournais, mais vers maman d'abord.

Donc quand il m'arrivait de lui parler à elle, je crois qu'elle essayait d'être "comme d'habitude" et de ne pas rajouter à ma peine.

Peut-être que ta belle-mère fait pareil. ;)
A
36 ans 3124
Es-tu prête à crever l'abcès avec ta belle mère?

Si tu te sens prête, pourquoi ne pas lui en parler gentillement ou bien lui écrire une lettre ou tu exprimerai tout tes ressentis?

Ce qui peux passer pour de l'indifférence, peut être autre chose en réalité...un mal aise, un rappel, un déni de la mort, de la souffrance etc..

Puis il ne faut pas faire l'amalgame entre belle mère et mère, même si vos rapports ont été très cordiaux jusqu'à présent...

Tu as essayé d'en parler avec ton mari, afin de comprendre ce qu'il se passe dans la tête de sa maman?

Il serait dommage que vos rapports se détériorent à cause de non-dits...
B I U


Discussions liées