MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ma mère trompe mon père.

48 ans CERGY (95) 871
En même temps, je me dis que tu vois la vie de couple comme la plupart des jeunes de ton âge. A 19 ans, on idéalise la vie de couple,  
l'amour, les relations de couple, la fidélité, la loyauté... et tant mieux !

Mais c'est pour ça que tu ne PEUX pas accepter la situation.

Après quelques années de vie commune, on se rend compte que c'est pas forcément si simple que ça pour tout le monde... Que le temps fait son oeuvre, parfois il renforce encore les liens, parfois, il met sur le chemin de l'un, de l'autre, ou des deux, tout un tas de questions insidieuses, de tentations, de "et si j'osais....". C'est la faute à personne, ça, c'est juste la vie.

A ton âge, je ne pensais pas à tout ça. 20 ans après... voilà quoi ;)
56 ans 91 25732
Tu viens juste de te rendre compte que les adultes, les parents compris, sont simplement humains. ;)

Comme beaucoup l'ont dit, ce sont tes parents, mais ce n'est pas ton couple. C'est à eux de régler le problème si problème il y a, tu n'as pas à t'en mêler.

Si tu parles à ton père, ce sera peut-être toi la briseuse de couple. Quant à aller casser la figure au monsieur, n'y pense même pas. Ce ne sont pas tes affaires.

C'est la vie de tes parents, pas la tienne, même si c'est difficile à accepter. ;)
36 ans 5932
Je suis d'accord, ce n'est pas son couple, pas à elle de régler ça.
Toutefois, ça ne fonctionne pas si c'est à sens unique. Si on lui fait jouer un rôle (passer le numéro de téléphone pour l'une, donner des indications sur les activités et les horaires de son père pour l'autre), il faut en accepter toutes les conséquences également et ne pas nécessairement s'attendre à ce qu'elle garde ça pour elle. Ça c'est comme le respect, c'est forcément dans les deux sens.
A
36 ans Nice 21965
un truc similaire m'est arrivé mais avec le portable de mon pere, il a mis a chargé son tél dans la salle de bain (THE truc louche) et un texto des plus crus m'a reveillé (j'ai cru a une urgence c'est pour ca que j'ai lu), ce que j'ai fait? rien du tout parce que comme ca a ete dis, ca ne me regardais pas et j'avais aussi peur de l'affronter (ou d'affronter la réalité, j'avais 16 a l'epoque)
56 ans 91 25732
Lalwende a écrit:
Je suis d'accord, ce n'est pas son couple, pas à elle de régler ça.
Toutefois, ça ne fonctionne pas si c'est à sens unique. Si on lui fait jouer un rôle (passer le numéro de téléphone pour l'une, donner des indications sur les activités et les horaires de son père pour l'autre), il faut en accepter toutes les conséquences également et ne pas nécessairement s'attendre à ce qu'elle garde ça pour elle. Ça c'est comme le respect, c'est forcément dans les deux sens.


Oui je suis d'accord avec toi. Etant donné que ça ne la concerne pas, aucun des protagonistes de l'histoire ne devrait lui faire jouer de rôle dans cette histoire.

A la limite c'est peut-être ce qu'elle devrait dire à sa mère : ok c'est ta vie, ne me demande pas d'être d'accord et surtout ne mêle en aucune façon à tes histoires, je ne suis ni un bureau de renseignements, ni un alibi.
42 ans 28 86
Sans compter que tes parents peuvent avoir un accord type libertin ou amour libre, en tant qu'enfant tu n'a pas à t'y immiscer, ni à le savoir.

Ensuite, si elle n'a donné son numéro qu'aujourd'hui, à 2 personnes qui plus est, est peut-être tout simplement innocent de sa part, et le gars en aura profiter pour "tenter sa chance", assez lourdement d'ailleurs ! :lol:

Il est aussi possible, si des numéros ont circuler, qu'il se soit trompé de destinataire !

Bref, au mieux, ne fait rien, au pire excuse-toi à ta mère que tu as lu un de ses textos perso sans le vouloir.
2630
J'avoue que je suis étonnée de voir que tout le monde sans exception lui conseille de ne rien faire.

Ses parents sont ses parents, mais ce sont aussi simplement des gens qu'elle aime, elle peut décemment pas faire comme si elle avait rien vu, non ?

Vous faites pareil avec vos amis ? Si vous apprenez que l'un trompe l'autre, vous ne vous en mêlez pas pas parce que "c'est pas vos affaires" ?

Pour moi, le minimum à faire est d'aller en parler à sa mère, lui dire qu'elle sait, et que ce n'est pas à elle de porter le poids de ces mensonges ; la convaincre d'aller en parler à son mari.

Ne rien dire, ne rien faire, c'est prendre sur soi un problème qui ne nous concerne pas, se sentir mal quand on verra ses deux parents ensemble, se sentir mal quand on entend sa mère dire des mots doux à son père, tout en sachant qu'elle va voir ailleurs ; c'est destructeur, et elle n'a pas à endurer ça parce que sa mère a décidé de s'envoyer en l'air ailleurs.

Quant à la personne qui déclarait qu'en allant voir son père, ce serait elle la briseuse de couple ... :roll:
Ce qui risque de briser ce couple, c'est la tromperie, pas la personne qui la découvre !
Mais les gens préfèrent toujours tirer sur le messager que de chercher le vrai problème derrière.
48 ans CERGY (95) 871
en même temps, c'est pour le moment une suspicion d'adultère, c'est pas comme si elle les avait vus s'envoyer en l'air sur la photocopieuse...

Un SMS louche est arrivé sur le portable de sa mère, de la part d'un collègue qui, 5 minutes avant, n'avait même pas son numéro... (ce qui dans le cas d'une relation adultérine "avancée" peut sembler bizarre...).

Sans savoir avec certitude si c'est pas une erreur de destinataire ou juste une blague bien lourde (j'ai des collègues masculins qui sont tout à fait capables de s'amuser à envoyer des sms comme ça... ben nan, on choisit pas ses collègues :roll: ), il me parait dangereux de faire éclater l'affaire au grand jour.

Pour le moment....

Il est faux d'écrire que tout le monde sans exception lui a conseillé de ne rien faire. Ce qu'on dit, c'est qu'il ne faut pas le faire n'importe comment... ne pas lui casser la gueule, ne pas prévenir son père... c'est entre la fille et la mère que ça doit se jouer. Et c'est à la mère de prendre ses responsabilités, pas à la fille.

Et bien entendu, avec mes amis, je ne ferais pas comme si je ne savais rien, à condition que je sois bien sûre de ce que j'avance. Ca me parait la moindre des choses, de faire attention à me baser sur des faits, et pas sur des suppositions.

Mais pour le reste, je suis d'accord avec toi : faire comme si elle ne savait rien, ça serait invivable pour elle, et je ne vois pas pourquoi elle s'infligerait ça.
2630
Oui, je ne parlais effectivement pas de faire éclater cette histoire au grand jour, mais de mettre les choses au point avec sa mère, et de la pousser à assumer ce qu'elle fait.
A
36 ans Nice 21965
justement ce sont ses parents, pas des amis, les relations n'ont rien a voir
2630
The-Pumpkin a écrit:
justement ce sont ses parents, pas des amis, les relations n'ont rien a voir


Parce que ce sont ses parents, elle devrait en être plus détachée et moins concernée que si c'était des amis ?

Dans les deux cas, tu es la personne extérieure au couple ; pour moi il n'y a pas de raisons qui justifient d'en parler dans un cas, et pas dans l'autre.
Alors soit tu leur dis dans les deux cas, soit dans les deux cas tu passes à côté en ne disant rien (cela dit j'ai du mal à comprendre comment on peut oser faire ça).
lwena a écrit:
Oui, je ne parlais effectivement pas de faire éclater cette histoire au grand jour, mais de mettre les choses au point avec sa mère, et de la pousser à assumer ce qu'elle fait.


je ne pense pas qu'une fille doivent pousser a " assumer" ce qu'une femme peut faire ou ne pas faire dans sa vie amoureuse.
Tant qu'elle ne déroge pas a ces devoirs et droit de mère, la fille je ne penses pas qu'elle doivent interférer dans sa vie.

Moi s'il se passe des choses de la sorte dans un couple de mes amis mais au grand dieu , jamais je ne mettrais au millieu. Jamais , car en cas de malheur je deviendrais fatalement l'element qui a, de part son attitude mais le pieds et le reste dans un engrenage qui ne me regardes pas.

J'ai vécu trois ans avec une femme marié. tout a fais qu'au départ une certaine attirance pour des tas de domaines.
Je le savais qu'elle etait mariée et moi de mon coté je venais juste de divorcé.

Au départ du dialogue, énormément de jeu de séduction, mais pas plus que cela, et puis tout doucement ben .. on c'est rencontré et le premier soir on a passé la nuit ensemble.
quatres mois plus tard, apres un week end de st valentin mémorable, elle me faisait part de son manque de mois car on ne se voyais que tout les mois, et je lui réponds que surement les choses allant, je me rapprocherais plus.

Et sur sa demande , en un mois et demi j'ai quitté famille, emploi , maison, ville, pour la rejoindre. j'ai vécu plus de deux ans auprés d'elle dans l'ombre, on se voyait deux jours par semaine, et dans nos esprit a elle et moi (enfin je le pensais au départ...) nous préparions notre vie a deux, car l'idée de quitter le "mari" etait prévu.
Seulement, même si le mari n'etait plus un mari depuis fort longtemps, enfin tout du moins , s'il l'etait, elle ne serait pas venu chercher ce que je lui apportais car rien ne lui aurait manqué....

Seulement c'etait selon ces dires, un excellent papa.
donc au fil du temps , elle n'est pas partis et j'ai repris ma liberté.
Selon elle, elle ne voulais pas briser la sphère papa/maman/les gosses.
Mais elle n'a eu aucun scrupules a me faire rentrer dans sa bulle ( et autres) intime.

elle avait donc bien compartimenté donc ces deux sphères la. Et pendant tout ce temps elle y a trouvé son compte en tant que maman d'un coté, car c'est une maman admirable, et en tant que femme avec moi.

Donc les roles et les spheres sont bien distincte, il suffit d'en assumer les choix et agir en conséquences.
Apres on a la capacité d’être honnête, ou pas, et de ne pas simplement etre égoïste, de jouir de plaisir charnel et affectif d'un coté pour se sentir femme, et une fois de retour dans le foyer conjugal, endossé la robe de maman et de femme d'interieur exemplaire.

La vie est tellement multiple qui ne faut pas juger ce genre d'histoire tant que l'on ne l'a pas vécu. tout n'est pas aussi manichéen que les poncifs peuvent le laissez apparaitre ..
42 ans Ouest lyonnais 1301
Je suis totalement d'accord avec Iwena, que ça soit des amis ou de la famille, on ne peut cautionner le mensonge et la tromperie !

Comment peut-on se regarder dans la glace en sachant qu'une personne qui nous est proche commet une telle trahison et qu'on n'en dit rien à la personne trahie ?

C'est tellement facile de s'envoyer en l'air avec le premier ou la première venue, plutôt que de laisser son petit confort matériel :roll:
2630
firework a écrit:

je ne pense pas qu'une fille doivent pousser a " assumer" ce qu'une femme peut faire ou ne pas faire dans sa vie amoureuse.
Tant qu'elle ne déroge pas a ces devoirs et droit de mère, la fille je ne penses pas qu'elle doivent interférer dans sa vie.

Moi s'il se passe des choses de la sorte dans un couple de mes amis mais au grand dieu , jamais je ne mettrais au millieu. Jamais , car en cas de malheur je deviendrais fatalement l'element qui a, de part son attitude mais le pieds et le reste dans un engrenage qui ne me regardes pas.

J'ai vécu trois ans avec une femme marié. tout a fais qu'au départ une certaine attirance pour des tas de domaines.
Je le savais qu'elle etait mariée et moi de mon coté je venais juste de divorcé.

Au départ du dialogue, énormément de jeu de séduction, mais pas plus que cela, et puis tout doucement ben .. on c'est rencontré et le premier soir on a passé la nuit ensemble.
quatres mois plus tard, apres un week end de st valentin mémorable, elle me faisait part de son manque de mois car on ne se voyais que tout les mois, et je lui réponds que surement les choses allant, je me rapprocherais plus.

Et sur sa demande , en un mois et demi j'ai quitté famille, emploi , maison, ville, pour la rejoindre. j'ai vécu plus de deux ans auprés d'elle dans l'ombre, on se voyait deux jours par semaine, et dans nos esprit a elle et moi (enfin je le pensais au départ...) nous préparions notre vie a deux, car l'idée de quitter le "mari" etait prévu.
Seulement, même si le mari n'etait plus un mari depuis fort longtemps, enfin tout du moins , s'il l'etait, elle ne serait pas venu chercher ce que je lui apportais car rien ne lui aurait manqué....

Seulement c'etait selon ces dires, un excellent papa.
donc au fil du temps , elle n'est pas partis et j'ai repris ma liberté.
Selon elle, elle ne voulais pas briser la sphère papa/maman/les gosses.
Mais elle n'a eu aucun scrupules a me faire rentrer dans sa bulle ( et autres) intime.

elle avait donc bien compartimenté donc ces deux sphères la. Et pendant tout ce temps elle y a trouvé son compte en tant que maman d'un coté, car c'est une maman admirable, et en tant que femme avec moi.

Donc les roles et les spheres sont bien distincte, il suffit d'en assumer les choix et agir en conséquences.
Apres on a la capacité d’être honnête, ou pas, et de ne pas simplement etre égoïste, de jouir de plaisir charnel et affectif d'un coté pour se sentir femme, et une fois de retour dans le foyer conjugal, endossé la robe de maman et de femme d'interieur exemplaire.

La vie est tellement multiple qui ne faut pas juger ce genre d'histoire tant que l'on ne l'a pas vécu. tout n'est pas aussi manichéen que les poncifs peuvent le laissez apparaitre ..


Là tu parles d'une femme qui a compartimenté sa vie, sa vie de femme "libre" d'un côté, sa vie de mère exemplaire de l'autre.
Soit.
On va partir du principe que c'est pas un si grand mal ( :roll: ), mais ça c'est tant que personne d'autre n'y est mêlé.

Sauf que là, on parle du cas où les compartiments se sont rejoints, et où les deux vies se retrouvent mêlées ; et là c'est à elle d'assumer ses choix, pas à sa fille qui n'a rien demandé et qui doit garder un secret qui peut peser lourd pour elle simplement pour que sa mère puisse continuer à avoir deux vies ?!!

Quant à ne pas interférer dans tes couples d'amis, on a chacun ses principes ; moi je n'en voudrais jamais à un ami de m'avoir dit que mon mari me trompe, au contraire, je le remercierais de m'avoir dit la vérité.
Mais comme je l'ai dit tout à l'heure, beaucoup de gens préfèrent tirer sur le messager que d'assumer le problème.
A l'inverse, si j'apprends que mon mari me trompe, et que mes amis sont au courant, je les considérerais complices de cette trahison et ils sortiraient de ma vie tellement vite qu'ils n'auraient même pas le temps de venir s'excuser.
(idem pour n'importe qui d'ailleurs, j'en voudrais aussi à mes parents s'ils savaient que mon copain me trompent, et qu'ils ne me le disent pas parce qu"ils ne veulent pas interférer dans mon couple")
56 ans 91 25732
C'est moi qui ai dit que si elle prévenait son père elle serait la briseuse de couple et je maintiens ! ;)

De plus, si ma mère m'avait prêté son portable, je ne me serais pas permis de lire les messages. Et à supposer que j'aie lu quand même parce que le message était bien visible, jamais je ne me serais permis d'y répondre et de dire "t'es qui ?". J'aurais peut être été choquée mais j'aurais pensé que ça ne me regardait pas.

Quant aux amis qui ne disent rien... Ca m'est arrivé. Des proches savaient que mon mari m'avait trompée et ils ne m'ont rien dit. Sur le moment j'ai eu du mal à comprendre mais ils m'ont expliqué que nous étions leurs amis tous les deux et qu'ils ne savaient pas "quel parti prendre" parce que s'ils savaient que monsieur allait voir ailleurs, ils ignoraient pourquoi et n'avaient pas envie de le savoir. Et je trouve qu'ils ont bien fait de ne rien dire sur le moment, ça n'était pas leur vie, pas leur couple. Ils ont été là, ils m'ont soutenue mais sans prendre parti et je les remercie.

Les parents ont droit à leur vie privée. Certes si ces parents vous mêlent à leur vie privée, on peut mettre le hola. Mais je persiste à dire qu'on n'a pas à juger ce qui se passe dans le couple des autres, même si ces autres sont nos parents.

C'est difficile à comprendre parce que dans l'imaginaire des gens, les parents sont souvent perçus comme des êtres parfaits et asexués, sans désir autre que pour son conjoint. Imaginez une seconde vos parents en train de faire l'amour dans des positions que vous pratiquez vous-même. C'est facile ? :lol: Alors imaginer que ça peut être vrai avec quelqu'un d'autre... :?

Ce n'est pas parce qu'on a des enfants qu'on renonce à sa vie. J'ignore pourquoi la maman de Fodax trompe son papa (si c'est le cas) mais elle a ses raisons, bonnes ou mauvaises et c'est sa vie. Et on doit accepter nos parents tels qu'ils sont. Je ne dis pas que c'est facile ni qu'on doit tout accepter (et notamment d'être pris pour alibi ou confident). Mais les parents ne sont pas que des parents et ils ont droit à leur vie privée.
B I U