MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Chômage et ennuie-

A
36 ans 3124
que faites-vous la journée pour vous occuper?

Bonjour tout le monde :)

De retour à la case chômage depuis peu( le 31 Aout exactement), malgré de bonnes pistes de travail qui  
m'occupe le temps, des recherches quotidiennes, voilà, je m'ennuie atrocement...

Alors oui, mon administratif, me prend du temps, mais sinon je me fais vite chier...

Je suis quelqu'un qui a du mal à m'occuper seule(et la journée, je le suis, le soir, ça m'arrive aussi) et à part aller sur le net, regarder des emissions/films, un peu de lecture...

Faut dire aussi, depuis que je ne travail plus, ma depression est revenue de plus belle : j'ai envie de rien(j'ai renouvellé mon abo moving, alors que j'y allais plus, en me disant que ça m'occupera, mais pas envie...), je suis hyper pas motivé, j'ai pas envie en fait...
A
36 ans 3124
Ma page bug, je continue mon post...

Je me suis dit qu'il fallait vraiment que je prenne en charge cette absence d'envie, de motivation et je suis allée voir une psychiatre vendredi dernier...j'etais contente de ma seance, vraiment, c'etait ptet la premiere fois, j'me sentais soulager...l'inconvenient est que cette psy ne fait des consultations que le vendredi apres midi, donc si je retrouve un boulot, c'est encore foutu pour le psy...

Enfin bref, ce post est à la base pour vous demander ce que vous faites vous, en etant au chomage, la journeé? comment occupez vous votre "temps libre"?
48 ans 35 10308
Puisque tu as du temps, ça ne serait pas le moment de reprendre tes visites chez un psy? ;)
41 ans 821
pendant mes périodes de chômage je m'ennuyais aussi profondément. Ce que j'avais trouvé c'était de structurer mes journées.

exemple : la recherche de boulot toute la matinée mais UNIQUEMENT la matinée. on se fait vite complètement happée par la recherche de boulot et il faut aussi profiter de cette période pour se repose et faire le point (une fois du boulot retrouver c'est un an sans congès et les 6 premiers mois à baver pour faire ses preuves).

ensuite j'avais opté pour des loisirs pas trop chers : inscription à la bibliothèque (gratuit) et médiathèque (30 € par chez moi), ça m'a permis de consulter ou d'emprunter des revues, des journaux, BD, de me lancer dans l'étude de l'histoire de 2/3 pays européens, il y a avait aussi plein de DVD de film années 60/70/80, ça m'a ouvert les shakras au niveau ciné (et m'a fait rende compte de la pauvreté de la production actuelle).

la piscine : j'y allais une ou deux fois par semaine aux horaires où il y avait personne (le pieds !)

se forcer à faire plus de marche à pieds : pour les courses, aller voir les amis (si transport en commun s'arrêter 3 stations avant, si moins de 3 m : pas de transport). ou choisir la boulangerie/superette/boutique la plus loi possible.

j'avais aussi trouvé le point de croix à l"époque (30 € de matériel et des dizaines d'heure d'occupation "artistique".

mais comme j'avais et ai toujours une tendance à jouer au loir, j'alternais
- une journée recherche emploi matin et après-midi glandouille devant internet
- une jounée recherche emploi + activité.

mais c'est vrai que globalement les périodes d'inactivité (quand on a pas les moyens de se faire ciné/aquagym/salle de sport/resto avec les amis etc.) sont assez difficile à gérer.
34 ans 4879
Je vous envie de vous ennuyer sans travailler...
Moi je sors d'une grosse dépression, je fais un blocage complet sur le monde du travail et ça fait 1 an que je passe mes journées à ne rien faire...un peu d'ennui parfois mais sinon le temps coule coule...je m'ennuie sans m'en rendre compte...c'est ça qui me fait le plus peur...
Je n'arrive pas à chercher de travail, même pas à faire d'activités ou sortir me promener...une soirée de temps en temps sinon internet et rien d'autre...je gache ma vie et ça ne me rend même pas dingue... :(
48 ans 35 10308
Angia a écrit:
Puisque tu as du temps, ça ne serait pas le moment de reprendre tes visites chez un psy? ;)

Ah ben je n'avais pas vu ton deuxième message en écrivant celui-là... Donc bravo!
A
36 ans 3124
Justement Sarnia, j'ai fais l'autruche depuis trop longtemps sans consulter, j'ai même pris il y a 6 mois un anti depresseur, sans suivis psy à côté et aujourd'hui je me sens mal dans mon quotidien, triste, blasée, démotivée et ça, c'est depuis que je suis de nouveau au chômage...Quand j'ai eu mon super CDD de 6 mois, je revivais, j'etais mieux moralement c'est clair...en plus, je faisais un métier qui me plais et me valorise...mais alors là, rien ne va plus du tout et j'suis démotivée au possible...

Donc j'ai pris RDV avec une psy que j'ai vu vendredi, elle a "vu" que j'étais en dépression de suite( je sais pas si c'est tres bon signe ça), il y a eu des larmes, mais je me suis sentie bien en sortant, comme reboosté et j'ai repris rdv pour vendredi prochain (demain, du coup)...

j'ai l'impression être un robot, qui fait les choses parce qu'elle doit les faire et non par envie :?

iilune, rah moi j'aimerai que "tout coule", non, moi j'me fais clairement chier (et ça mfait chier du coup)
A
36 ans 3124
Tu fais quoi, toi, de tes journées iilune?
A
36 ans 3124
vivi75, j'ai un profond respect pour tout ce que tu as fait en étant au chômage, bon , apres j'pense que si le moral est bon, on a envie de ne plus s'ennuyer et on se cherche des occupations...

Bon moi j'me plaint de m'ennuyer, mais en même temps l'envie n'est pas là... :?
48 ans 35 10308
C'est un des problèmes de la dépression, le manque d'envie... Tu en es où avec les anti-dépresseurs, tu les prends toujours?
A mon avis il faut te donner de tous petits objectifs chaque jour, une séance de sport c'est peut-être un trop gros objectif dans ton cas (bon, ce n'est pas très concret ce que je te dis...).
A
36 ans 3124
Alors mon anti depresseur( le seroplex), je l'ai arrêté comme ça, je sais que c'est super mal de faire ainsi et pas raisonnable, mais je me sentais "mieux" quand j'ai eu le cdd...

Et de nouveau sans emploi, c'est moralement le gouffre :?
48 ans 35 10308
Ego-Brain a écrit:
Alors mon anti depresseur( le seroplex), je l'ai arrêté comme ça, je sais que c'est super mal de faire ainsi et pas raisonnable, mais je me sentais "mieux" quand j'ai eu le cdd...

Ben non c'est pas raisonnable... Peut-être aussi que tu te sentais mieux parce que les AD faisaient de l'effet, et que tu as "surfé" sur la vague euphorique de ton CDD, et maintenant ça retombe tout d'un coup...

Et aujourd'hui tu pourrais envisager d'en reprendre ou pas? Ce n'est pas que je suis à fond pro-AD, mais quand j'ai été en dépression pour moi les AD m'ont justement bien aidés à retrouver "l'envie". Mais je me souviens que tu avais eu des effets secondaires (en tout cas au début) et je ne sais pas si au final tu les avais bien supportés ou non.
41 ans 821
;) bon courage. Ne plus avoir envie de rien et la tristesse chronique je connais bien. les médocs aussi.... J'espère que ton psy trouvera soit la thérapie soit le traitement qui te permettra d'être sur un "pallier" où tu pourras un peu retrouver le goût à quelque chose.
35 ans ile de la réunion 1647
Les filles ça fait 4 ans bientôt 5 que je ne fous rien.
Je m'occupe quand même.
Alors depuis le 31 Août ça me fait doucement rigoler mais je sais que je ne devrais pas. C'est juste que je me dis que ça peut encore durer longtemps. ALors il faut vivre comme ça vient, comme des vacances !
Alors après le budget ok mais j'ai passée tous mes hivers sans sortir avec le chauffage au plus bas alors je connais tout ça.
Il faut utiliser ses périodes d'activité comme un vrai cadeau et vraiment les utiliser ! Choisissez une activité ! Mettez vous à fond dedans et espérez de trouver du travail. Et vous verrez quand vous trouverez ces mois d'inactivité vous manqueront de toute façon :)
A
36 ans 3124
Oui, enfin psychopsuey, tu as sûrement un meilleur moral que moi, moi en fait, le reel problème, c'est que j'ai de motivation pour que dalle...Ya rien qui me tente...donc c'est bien mignon de proposer des activités, si déjà l'envie n'y est pas...

En plus, quand je m'ennuie, je rumine, gniarf, une vrai fille quoi :lol:
B I U