MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

on me conseil de le laisser tomber mais j'y arrive pas!

48 ans france 325
cela fait 4 mois que je suis avec un homme que j'ai rencontrer lors de mon séjour en clinique psy.
nous sommes tout deux en dépression, lui encore plus que moi,  
il ne trouve pas de travail et a du retourner vivre chez ses parents à 31ans c'est pas facile pour lui surtout que leur relation n'est pas bonne.
de mon coté j'ai 4 enfants donc pas beaucoup de temps pour moi et beaucoup de mal à tout gérer.
nous vivons à 225km l'un de l'autre et j'avoue que c'est très difficile à vivre.
le gros soucis c'est qu'il ne fait pas vraiment d'effort, il ne m'appel que quand il va un peu bien, a du mal à communiquer sur se qu'il ressent et en ce moment dort environ 15h par jour si pas plus.
ce weekend j'ai pu me libérer pour allez le voir mais voilà qu'il n'a pas réussi a faire d'effort et m'a poser quelques lapins. j'avoue que ça me fait mal mais d'un autre côté je me dit qu'il devait dormir. sinon les moments passé ensemble sont super et plein de tendresse, d'attention etc...
le gros soucis c'est que je l'aime quoi qu'il fasse, lui me le dit aussi qu'il m'aime, que je suis une personne rare, que je l'aide à avancer, qu'il aimerais trouver un travail qui paye bien que pour pouvoir nous faire vivre moi et les enfants sans trop de soucis mais le travail dans l'informatique ne cours pas les rues et il rame au point de pratiquement baisser les bras.
je devais le voir dimanche il m'avait dit de venir à 10h mais je suis repartie à 14h30 sans l'avoir vu et je n'ai toujours pas de nouvelles.
je suis quelqu'un qui trouve des excuses a tout le monde du coup je viens vous demander votre avis même si c'est difficile de se faire une idée comme ça. merci d'avance et désolée du pavé
2513
J'espère pour vous deux que vous irez mieux un jour, le plus proche possible.

Mais c'est bien là le problème...

La probabilité que vous alliez mieux tous les 2 en même temps est quasi nulle. Le premier d'entre vous qui ira mieux aura alors bien du mal à comprendre l'autre, et vice versa.

J'ai fait une dépression il y a quelques années et j'étais "amoureuse"* d'un type encore plus dépressif que moi. Je pensais toujours qu'il s'en sortirait avant moi, au final je me suis dépêtrée de mes problèmes avant lui. Après ça, je n'arrivais plus du tout à le comprendre et lui non plus, et ça s'est terminé aussi net.

*En réalité je pense que la dépression fausse les sentiments, ça n'était pas de l'amour, juste une dépendance, un jeu de synergies entre les 2 personnes, qui s'entretiennent leurs mal-être l'un-l'autre.

Bref, j'ai du mal à voir un avenir à ton histoire avec lui.
31 ans 2571
On déconseille toujours les "relations-médicaments", qui sont censées sortir l'autre de sa dépression, parce que le mal-être fausse les sentiments (l'autre est une aide, un moyen de s'en sortir et non une fin en soi)... Mais là c'est pire encore : tu es toi aussi face à un problème de dépression!

Je trouve que tu devrais prendre soin de toi. Tu dis que sa situation est pire que la tienne, et du coup tu l'excuses : mais tu ne vas pas super bien non plus, tu mériterait quelqu'un qui te chouchoute, et prenne soin de toi le temps que tu remontes la pente, et non quelqu'un qui te fait attendre des heures pour rien, et repartir triste...

Il va sans doute très mal, et donc on peut comprendre son comportement. Mais toi ? Sans lui faire forcément des reproches, tu ne trouves pas que tu aurais besoin d'autre chose ?

Prends soin de toi, fais un break avec lui, et tu t'apercevras que ça te soulage un peu... Parfois la rupture a du bon...
34 ans 2384
Laisse tomber !!! tu n'arriveras à rien avec lui, il fera que te tirer vers le bas !
32 ans 819
J'ai déjà vécu le même type de relation, et franchement je rejoins mimine: cela m'a tiré vers le bas, ça devenait invivable.

Courage en tout cas.
38 ans 566
je pense qu'il faut que tu suives ton ressenti, sans forcément te poser trop de questions, il ne faut pas non plus que ça te prenne trop la tete

toujours difficile de donner un avis sur ce genre de relations
48 ans france 325
la question ne se pose plus vu que je viens de me faire larguer à cause de mon ex qui s'en est trop mêler et qui a tout fichu parterre.
je suis d'un état pas possible

merci quand même de vos réponses
C
31 ans 76
Attend attends

Le mec, il te donne pas de nouvelles, te pose des lapins, te promet monts et merveilles (j'appelle ca de la manipulation mais bon) et en plus... Il te largue?

Ce n'est pas de la tristesse mais de la colere que j'eprouve. J'en ai marre d'entendre des hiztoires à propos de ces manipulateurs egocentriques et narcissiques qui, meme si deprimés, jouent de la fziblesse des femmes.

Ne lui cherche pas d'excuse meme si t'as l'impression d'avoir fait une ou deux conneries, de toute facon c'est derriere toi maintenant.
48 ans france 325
je n'arrive pas a être en colère envers lui car il m'aime encore (c'est lui qui me le dit) mais par contre je suis très en colère contre mon ex de s'être immiscer illégalement dans le passer de "chéri" et de m'avoir fait du "chantage" par rapport aux enfants.

il m'a dit que si il avait besoin d'une relation calme et tranquille et le faite que mon ex mette sont gros grain de sel il ne le supporte pas et préfère se retirer que de casser la figure à mon ex.

comme tu dis une page se tourne mais j'avoue que je garde un petit espoir que l'amour gagne sur la bêtise de mon ex.
39 ans 2505
Pardon d'avance pour ma franchise mais un mec qui laisse tomber quelqu'un pour sa tranquilité ...

Où est l'amour qu'il est censé avoir pour toi là dedans ?
Tu ne lui apportes pas mieux que cela ?

C'est un peu compliqué, paf je m'en vais.

A mon sens, il t'a simplifié la vie.
Pour moi c'est évident qu'il ne t'aime pas (la dépression l'empêche de te respecter suffisamment pour te prévenir qu'il n'est pas en état de venir par exemple ?!)

Pour moi, je suis désolée mais tu étais la relation facile car tu le laissais tout faire sous pretexte de la dépression, et utiliser ce pretexte pour avoir une relation tranquille sans faire d'effort.

Le pretexte de l'ex, je suis désolée, pour moi n'est qu'une excuse.


Bref avance, il n'en valait pas la peine !
S
31 ans 3465
Miss_Flamme a écrit:
Pardon d'avance pour ma franchise mais un mec qui laisse tomber quelqu'un pour sa tranquilité ...

Où est l'amour qu'il est censé avoir pour toi là dedans ?
Tu ne lui apportes pas mieux que cela ?

C'est un peu compliqué, paf je m'en vais.

A mon sens, il t'a simplifié la vie.
Pour moi c'est évident qu'il ne t'aime pas (la dépression l'empêche de te respecter suffisamment pour te prévenir qu'il n'est pas en état de venir par exemple ?!)

Pour moi, je suis désolée mais tu étais la relation facile car tu le laissais tout faire sous pretexte de la dépression, et utiliser ce pretexte pour avoir une relation tranquille sans faire d'effort.

Le pretexte de l'ex, je suis désolée, pour moi n'est qu'une excuse.


Bref avance, il n'en valait pas la peine !


Désolée Miss_Flamme, d'habitude j'apprécie tes interventions, mais là... Je me répète,ce genre de phrases toutes faites du style " Ah bah s'il a fait ça, c'est qu' il ne t'aime pas", ça me siffle dans les oreilles d'une puissance.

Mais là on est qui pour juger de si ce mec aime cette femme où non? Alors certes il ne l'aime peut-être pas assez pour mettre sans tranquillité en péril, mais ce n'est pas pour au tant qu'il ne l'aime pas.

Je crois que quand on fait une dépression la priorité c'est de se sortir de cette maladie. Et si on estime qu'une relation devient toxique pour nous, même si on aime la personne, je trouve légitime d'arrêter.

Y a un moment faut arrêter de vivre dans le monde des Bisounours et croire que l'amour peut tout sauver... Il n y a pas que ça dans la vie, et oui des facteurs extérieurs peuvent mettre un terme à une relation, même si les sentiments sont là.
48 ans france 325
merci sibell c'est exactement se qu'il m'a expliqué et je ne doute absolument pas de son amour
34 ans 359
C'est compliqué, difficile, et parfois culpabilisant à vivre, mais dans ce genre de relations, il faut savoir poser des limites.

Mon copain et moi sommes ensemble depuis 3 ans et il est dépressif depuis un peu plus d'un an. De mon côté, je ne suis pas dépressive, mais j'ai tendance à déprimer facilement et j'ai pas mal de problèmes "perso" à régler, par rapport à mon passé et à la manière dont je me vois.

La différence, c'est que lui comme moi faisons beaucoup d'efforts pour ne pas nous laisser submerger par notre mal-être, et ne pas submerger l'autre. Il y a eu des moments difficiles car même si on s'aime énormément, passer des mois sans qu'il ait envie de sortir, de faire une tâche ménagère ou encore de faire l'amour, c'est difficile pour un couple.
La tendresse, l'amour, mais aussi et surtout, surtout! l'envie de s'en sortir nous a sortis de quelques mois de gros laisser-aller ou lui comme moi passions nos journées à ne rien faire, et je te raconte même pas l'état de l'appart'... moi fatiguée de tout faire seule, lui fatigué tout court.

Avant de partir en vacances, on a eu une grosse discussion: si on continuait comme ça, on allait droit dans le mur.

On a pris des résolutions, posé des limites... mais évidemment, tout cela n'aurait pas été possible s'il n'avait pas été suivi médicalement. Quand on est dépressif et qu'on ne se fait pas aider (pour x ou y raison, peu importe), il est difficile de sortir la tête de l'eau pour s'occuper, ne serait-ce que de soi-même, et à plus forte de raison de quelqu'un d'autre.

Quand la prise de recul en couple n'est pas possible, la séparation reste une solution, mais envisager de se remettre ensemble implique d'envisager qu'il se fasse aider. Je ne sais pas si c'est le cas, mais dans ce genre de situation, personne de notre entourage ne peut vraiment nous aider au sens médical.

Quand il n'y a plus de limites, que le maladie et le couple se confondent, que les partenaires finissent par vivre pour l'autre, ça devient invivable. Alors, peut-être qu'au final, ça valait mieux.
Peut-être aussi que vous pourriez en profiter pour réfléchir chacun dans votre coin et voir ce qui peut être fait (ou pas) et voir si ça peut (re)marcher.

Quoi qu'il en soit: bon courage. Il n'y a pas vraiment de mode d'emploi pour ce genre de situation.
48 ans france 325
en effet shyrelle se serrait bien qu'on puisse en parler sauf que autant moi je sais parler quand ça va pas autant lui est une vrai huitre, ne dit rien et se referme complètement sur lui même.
normalement nous allons boire un café le 13 mais j'ai du mal à y croire. donc on verra bien.

malgré tout j'arrête pas de penser à lui et il me manque terriblement même si on ne se voyait quasiment pas et que je n'avais pratiquement plus de nouvelles.
48 ans france 325
comme je m'y attendait on a pas bu le café, je n'ai plus de nouvelles depuis le 2 novembre date du dernier mail qu'il m'a envoyé (très gentil soit dit en passant)
mais j'arrive pas a tourner la page :( j'arrête pas d'y penser, de me demander se qu'il fait etc...
je lui ai envoyé un mail le 1/12 et pense lui en renvoyer un pour noël et un a nouvel an.
je suis triste!!
B I U