MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les "gouines" du lycée...

161
Alors voilà je suis en couple avec une fille de mon lycée ( oui oui c'est tout récent :D ) et on est très amoureuse !
Nous sommes donc lycéenne ,  
elle en terminale S ( 18 ans ) et moi en 2nde ( 15 ans ). Jusqu' à la tout va bien ! Mais c'est pas si simple d'être un couple de filles dans un lycée ..

Pour se voir on a tout essayé ( couloirs , salles de classes innocupés , escaliers et même la cave du lycée ! ) , mais là , on n'en peut vraiment plus !!!
Surtout elle car elle est ouvertement lesbienne alors que moi , je suis en phase découverte ( mais je l'aime ) , mais je ne tiens pas à avoir l'etiquette de LA LESBIENNE DU LYCEE ..

Mais le problème c'est que certains lycéens ( et lycéennes ) se doutent d'un truc ..
Exemple : aujourd’hui une interne à été demandé à une amie si j'était GOUINE avec Justine ( qui est ma chérie ) , mais elle a nié les faits..

( J'oubliais , beaucoup de mes amies sont au courant et aucune ne m'a jugée )


J' ai tellement peur que tout se dévoile , aidez moi si vous avez des temoignages , des infos , des conseils ...

Merci mille fois , des bises :D
38 ans 566
je ne saurais que te dire bravo, car tu assumes pleinement apparement ton homosexualité et ça, ça fait plaisir à entendre!

que vous vous cachiez ou non, vous serez toujours jugées, on l'est sur tout de toutes façons, alors je te dirais fonce, aimez vous !!! ;)
36 ans 5932
Qu'est-ce qui te gênerait dans le fait d'être "la lesbienne du lycée" comme tu dis ?

Je pense qu'à terme il va bien falloir que tu te fasses à l'idée que tout finit toujours par se savoir.
30 ans le tampon à l'ile de la réunion 30
coucou ! moi je dirai de ne pas fair atention aux regard des autres! c sur c dur ! mais de toutes fason les gens (surtout au lycée ) trouverons tjs kelke chose a critiqué sur kelkun ! donc vas- y !! vie ta vie sans te préoccuper des autres du moment que tes "vrai" amis ne te juge pas! c tout ce qui compte! bisou!
161
Oui c'est sur que quoi que l'on fasse on sera toujours critiqué mais je ne me sens pas prête à assumer totalement ( totalement car je l'assume devant mes amis et aussi dans la rue car les personnes prennent Justine comme un garçon , elle est super masculine , sans le savoir on croirait vraiment un homme )tout ça devant un lycée de 750 personnes :( .
Oui heureusement que mes vrais amis sons là ! Bisous :) !


Lalwende : Ce qui me gêne c'est d'avoir une étiquette vraiment pas facile à porter , de subir des critiques sans arrêts ( en plus je suis très sensible sur ce genre de choses ) , enfin voilà :(
38 ans 120
xNazmiye2 a écrit:
Mais c'est pas si simple d'être un couple de filles dans un lycée ..

Pour se voir on a tout essayé ( couloirs , salles de classes innocupés , escaliers et même la cave du lycée ! ) , mais là , on n'en peut vraiment plus !!!

Mais le problème c'est que certains lycéens ( et lycéennes ) se doutent d'un truc ..

J' ai tellement peur que tout se dévoile , aidez moi si vous avez des temoignages , des infos , des conseils ...

[/u]




Vous voulez des conseils toutes les 2
Alors que vous ayez une quelconque orientation sexuelle (les jugements ne commencent pas qu'au lycée sur bien de spoints mais pour ce sujet: Le lycée n'est pas un lieu privé qui est encourager et tolérer dans leurs murs de tels envies, mais vous y êtes pour votre éducation et de nos jours, obtenir le BAC. Il serait normal que l'administration surveille de très près tous les dérapages dans leur enceinte. Libre à vous de fuir les ragots et de faire ce que vous voulez en dehors.
Une fois qu'une des 2 aura quitté le lycée et si cette relation persiste, et surement la plu agée: elle changera de lieu et de rythme et peut-être même de copine...

A aucun moment dans ce texte, j'ai envie d'encourager ces désirs qui ne regargent que vous 2 hors lycée, mais qui regarde les responsables dans cette enceinte éducative... et il n'est point question de majorité sexuelle dans mon texte. Je perçois d'ailleurs que la plus agée encourage dans ces propores désirs la plus jeune qui ne maitrisent pas forcément tout.

J'imagine et c'est logique que bien des histoires partent dans tous les sens, suite à l'année qui suit le BAC, et lié aux changements de lieues d'études qui en découlent pour la plus agée.

Si l'histoire persiste: imposez vous aux autres hors lycée, et il faut trouver un moyen de vivre votre vie.

Les ragots des autres élèves dans le lycée sont là: soit parce qu'ils sont envieux, ou choqués, où écoeurés de part le coté extravertie de l'une des 2 ... car le niveau de maturité est très variable.
31 ans Dans le sud ;) 5608
BRUCE_44000 a écrit:
xNazmiye2 a écrit:
Mais c'est pas si simple d'être un couple de filles dans un lycée ..

Pour se voir on a tout essayé ( couloirs , salles de classes innocupés , escaliers et même la cave du lycée ! ) , mais là , on n'en peut vraiment plus !!!

Mais le problème c'est que certains lycéens ( et lycéennes ) se doutent d'un truc ..

J' ai tellement peur que tout se dévoile , aidez moi si vous avez des temoignages , des infos , des conseils ...

[/u]


Vous voulez des conseils toutes les 2
Alors que vous ayez une quelconque orientation sexuelle (les jugements ne commencent pas qu'au lycée sur bien de spoints mais pour ce sujet: Le lycée n'est pas un lieu privé qui est encourager et tolérer dans leurs murs de tels envies, mais vous y êtes pour votre éducation et de nos jours, obtenir le BAC. Il serait normal que l'administration surveille de très près tous les dérapages dans leur enceinte. Libre à vous de fuir les ragots et de faire ce que vous voulez en dehors.
Une fois qu'une des 2 aura quitté le lycée et si cette relation persiste, et surement la plu agée: elle changera de lieu et de rythme et peut-être même de copine...

A aucun moment dans ce texte, j'ai envie d'encourager ces désirs qui ne regargent que vous 2 hors lycée, mais qui regarde les responsables dans cette enceinte éducative... et il n'est point question de majorité sexuelle dans mon texte. Je perçois d'ailleurs que la plus agée encourage dans ces propores désirs la plus jeune qui ne maitrisent pas forcément tout.

J'imagine et c'est logique que bien des histoires partent dans tous les sens, suite à l'année qui suit le BAC, et lié aux changements de lieues d'études qui en découlent pour la plus agée.

Si l'histoire persiste: imposez vous aux autres hors lycée, et il faut trouver un moyen de vivre votre vie.

Les ragots des autres élèves dans le lycée sont là: soit parce qu'ils sont envieux, ou choqués, où écoeurés de part le coté extravertie de l'une des 2 ... car le niveau de maturité est très variable.



Euh.. En quoi etre lesbienne est une dérive ? Et quel rapport avec la majorité sexuelle ?

Dans mon lycée nombreux étaient les couples homosexuels ( filles ou garçons ) et mis a part les critiques provenant des petits cons qui ne trouvaient rien d'autre a dire , l'administration n'est jamais intervenue et encore heureux... Depuis quand aurait elle un mot à dire sur les orientations sexuelles de ses élèves ?
36 ans 5932
Les couples regardent l'administration ? :shock: Ben à croire que c'est l'administration qui ne regarde pas les couples (du moins dans le lycée où j'étais) :lol:
Franchement, tant qu'elles ont de bons résultats, qu'elles sont respectueuses du corps enseignant et des règles établies et qu'elles se contentent de faire la même chose que les couples hétérosexuels (à savoir se tenir la main, se prendre dans les bras, etc), l'administration n'y trouvera rien à redire. Puisque, justement, l'important pour eux c'est qu'elles acquièrent des connaissances dans de bonnes conditions, pas qu'elles soient avec des garçons plutôt qu'avec des filles.
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Que crains-tu exactement dans ton lycée ? des simples ragots ou de l'hostilité ? si les lycéens qui t'entourent sont plutôt intolérants et parfois violents, je te conseillerai malheureusment d'être prudente : j'ai été le témoin de violences répétées dans un établissement scolaire, vis-à-vis d'un jeune homme qui a eu le courage d'assumer ouvertement son homosexualité. Punir les responsables a été très difficile, il a vécu un calvaire. C'est un triste constat, mais fais gaffe à toi.

Si tu n'as peur que des ragots et des "qu'en dira-t-on", c'est différent. Parfois, assumer pleinement permet de couper l'herbe sous les pieds des commères qui n'osent plus rien dire, d'autant plus si ton entourage proche te soutient.
40 ans Dans un arbre à Tecolotlan 962
Je voulais aussi rajouter que le respect de la sexualité de chacun fait partie des valeurs défendues par l'enseignement public, donc l'administration ne mettra jamais son nez dans votre histoire.
38 ans 566
BRUCE_44000 a écrit:
xNazmiye2 a écrit:
Mais c'est pas si simple d'être un couple de filles dans un lycée ..

Pour se voir on a tout essayé ( couloirs , salles de classes innocupés , escaliers et même la cave du lycée ! ) , mais là , on n'en peut vraiment plus !!!

Mais le problème c'est que certains lycéens ( et lycéennes ) se doutent d'un truc ..

J' ai tellement peur que tout se dévoile , aidez moi si vous avez des temoignages , des infos , des conseils ...

[/u]


excuse moi Bruce 44000 mais en quoi etre homo est une DERIVE????????????
certes on est au lycée pour l'éducation et pour avoir le bac comme tu dis mais en quoi le fait d'avoir une relation amoureuse peut empecher cela?

dsl mais associer le commentaire initial avec le mot derive me gene...



Vous voulez des conseils toutes les 2
Alors que vous ayez une quelconque orientation sexuelle (les jugements ne commencent pas qu'au lycée sur bien de spoints mais pour ce sujet: Le lycée n'est pas un lieu privé qui est encourager et tolérer dans leurs murs de tels envies, mais vous y êtes pour votre éducation et de nos jours, obtenir le BAC. Il serait normal que l'administration surveille de très près tous les dérapages dans leur enceinte. Libre à vous de fuir les ragots et de faire ce que vous voulez en dehors.
Une fois qu'une des 2 aura quitté le lycée et si cette relation persiste, et surement la plu agée: elle changera de lieu et de rythme et peut-être même de copine...

A aucun moment dans ce texte, j'ai envie d'encourager ces désirs qui ne regargent que vous 2 hors lycée, mais qui regarde les responsables dans cette enceinte éducative... et il n'est point question de majorité sexuelle dans mon texte. Je perçois d'ailleurs que la plus agée encourage dans ces propores désirs la plus jeune qui ne maitrisent pas forcément tout.

J'imagine et c'est logique que bien des histoires partent dans tous les sens, suite à l'année qui suit le BAC, et lié aux changements de lieues d'études qui en découlent pour la plus agée.

Si l'histoire persiste: imposez vous aux autres hors lycée, et il faut trouver un moyen de vivre votre vie.

Les ragots des autres élèves dans le lycée sont là: soit parce qu'ils sont envieux, ou choqués, où écoeurés de part le coté extravertie de l'une des 2 ... car le niveau de maturité est très variable.
2630
BRUCE_44000 a écrit:

Vous voulez des conseils toutes les 2
Alors que vous ayez une quelconque orientation sexuelle (les jugements ne commencent pas qu'au lycée sur bien de spoints mais pour ce sujet: Le lycée n'est pas un lieu privé qui est encourager et tolérer dans leurs murs de tels envies, mais vous y êtes pour votre éducation et de nos jours, obtenir le BAC. Il serait normal que l'administration surveille de très près tous les dérapages dans leur enceinte. Libre à vous de fuir les ragots et de faire ce que vous voulez en dehors.
Une fois qu'une des 2 aura quitté le lycée et si cette relation persiste, et surement la plu agée: elle changera de lieu et de rythme et peut-être même de copine...

A aucun moment dans ce texte, j'ai envie d'encourager ces désirs qui ne regargent que vous 2 hors lycée, mais qui regarde les responsables dans cette enceinte éducative... et il n'est point question de majorité sexuelle dans mon texte. Je perçois d'ailleurs que la plus agée encourage dans ces propores désirs la plus jeune qui ne maitrisent pas forcément tout.

J'imagine et c'est logique que bien des histoires partent dans tous les sens, suite à l'année qui suit le BAC, et lié aux changements de lieues d'études qui en découlent pour la plus agée.

Si l'histoire persiste: imposez vous aux autres hors lycée, et il faut trouver un moyen de vivre votre vie.

Les ragots des autres élèves dans le lycée sont là: soit parce qu'ils sont envieux, ou choqués, où écoeurés de part le coté extravertie de l'une des 2 ... car le niveau de maturité est très variable.


Réponse puante au possible, que ce soit par l'utilisation du mot "dérapage" qui n'a pas sa place dans ce sujet, de la prédiction de leur future rupture de fin de lycée (tu es médium ?), et encore davantage de l'interprétation très douteuse de leur relation (comme quoi la plus âgée aurait un ascendant sur la plus jeune, et limite la forcerait à faire des trucs qu'elle ne veut pas).
Quant à l'histoire de l'administration qui aurait un regard sur les histoires de couple, tant qu'il n'y a pas exhibition ou rapports sexuels en public (des trucs punis par la loi, quoi), je ne vois même pas ce qu'elle aurait à dire à ce sujet.

Et alors "si l'histoire persiste", comme si c'était une maladie ...
"Si les symptômes persistent, n'hésitez pas à consultez" ...
42 ans brest 3644
xNazmiye2 a écrit:


Pour se voir on a tout essayé ( couloirs , salles de classes innocupés , escaliers et même la cave du lycée ! )



Je ne comprend pas bien cette phrase, enfin je ne suis pas sûre. Pourquoi aller dans une salle inoccupées ou même la cave (heu c'est pas fermé tout ça) juste pour ce voir....
53 ans Est 412
parce qu'elles sont en internat et je crois que c'est ça la clé du problème, qu'elle ne puisse pas avoir d'intimité en dehors du lycée qui n'est pas un lieu fait pour ça.
42 ans brest 3644
MademoiselleK a écrit:


Euh.. En quoi etre lesbienne est une dérive ? Et quel rapport avec la majorité sexuelle ?

Dans mon lycée nombreux étaient les couples homosexuels ( filles ou garçons ) et mis a part les critiques provenant des petits cons qui ne trouvaient rien d'autre a dire , l'administration n'est jamais intervenue et encore heureux... Depuis quand aurait elle un mot à dire sur les orientations sexuelles de ses élèves ?


Je crois que la dérive n'est pas tant l'homosexualité de la jeune fille, mais, en tout cas c'est ce que j'ai compris, d'où mon post précédent, mais le faites d'aller dans les classes inoccupées, à la cave, faire je ne sais quoi... le règlement est le même que l'on soit homo ou hétéro.

Même si il ne ce passe rien, je pense que les ragots viennent de là. Si un garçon et une fille se faufilent dans la cave, il y aura forcément des allusions et des médisances.
B I U


Discussions liées