MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je ne suis jamais contente du résultat.

168
Hey everyone,

J'ai un gros problème de confiance en moi. J'ai perdu pas mal de poids il y a de ça 2 ans. Je n'ai pas fait de régime ou quoi  
que ce soit, j'ai juste déménagé aux Etats-Unis. Mon style de vie a complètement changé, et 2 mois après avoir emménagé, j'avais perdu une grosse partie de mes kilos en trop.
Depuis ce temps-là, j'oscille entre 58kg et 61kg pour 1,63m. Comme vous pouvez le constater, j'ai encore bien 5 à 10kg à perdre. Le problème, c'est que je n'y arrive pas ! Je n'arrive pas à tenir mes régimes (et oui, je sais qu'ici on est contre les régimes... Mais on passe tous par là, pas vrai ?)
J'ai des "poignées d'amour" que je déteste, des jambes grasses, des vergetures... et j'en passe ! J'essaye de me dire, allez SadDay, tu n'es pas moche, tu rentres dans une taille 36, acceptes-toi comme tu es... Ca marche une journée et hop, il suffit d'une séance d'essayage de vêtements, et je suis démoralisée parce que je vois ma graisse déborder de partout.
Je sais bien que je ne suis pas obèse, mais ça ne me suffit pas. Je complexe énormément. Je suis tombée sur le blog de BigBeauty l'autre jour, et je trouvais ça tellement génial qu'elle ai une telle confiance en elle, qu'elle s'assume à 200%... J'ai montré son blog à toute mes potes... Et je me dis, arghhhh pourquoi je n'y arrive pas ? Pourquoi je ne suis pas capable d'apprécier le look que j'ai maintenant ?
Avant de perdre du poids, je me disais toujours: "Oh je m'en fou même si j'ai un peu de bide, même si j'ai ceci ou cela, je serais tellement contente d'être plus mince...". Mais ça n'a pas marché. Maintenant que je suis plus mince, je me trouve plein de défauts, et veut être encore plus mince.
J'ai engagé une entraineuse particulière ("personal trainer" ici, je ne sais pas si c'est le bon équivalent en français) qui me fait travailler 2 fois par semaine pour essayer de raffermir mes muscles, et perdre ce que j'ai à perdre. Je fais 1h de sport 1 jour non l'autre pour le moment. Je prie pour que ça fonctionne.
Enfin tout ça pour dire que j'aimerais pouvoir m'accepter déjà comme je suis maintenant. J'aimerais pouvoir être heureuse comme je suis, et ne pas avoir de problèmes lorsque je suis en couple par exemple. Lorsque j'étais avec mon ex, au bout d'un moment, ça la gavait grave de voir que je n'étais toujours pas capable de me montrer complètement nue, la lumière allumé, devant elle. :oops:
Enfin voilà, tout ce blablabla pour vous demander... Mais comment vous faîtes ???!!!!
C
36 ans Isère 2330
Bonjour,
Pour être honnête, au début de la lecture de ton topic je me suis dis "mais pour qui elle se prend celle là à venir nous balancer qu'elle fait du 36 et que ça déborde..."..

Puis, dans la deuxième partie de ton texte, j'ai vu ta souffrance face à la non acceptation de ton nouveau corps.
Je me suis donc sentie un peu bête de te juger, après tout même si le site s'appelle "vive les rondes", c'est aussi un site où on apprend à s'accepter avant tout.

Bref!

Après une perte de poids, il est peut être normal que la représentation que tu te fais de toi n'ai pas encore suivie!
Si le 36 déborde, alors porte du 38! Où est le problème pour toi?
Essaye de trouver des habits qui te metent en valeur, des choses où tu te sens bien dedans et où te te trouve belle.
C'est pas facile, je suis passée par là (bon je ne fais pas du 36 mais peu importe la taille, le tout c'est de trouver ce qu'il te va).
Je te parle de mon expérience personnelle, je ne détiens pas la vérité, mais pour ma part, l'acceptation de mon corps est passé par un "relooking".
J'ai commencé par chercher les vetements qui me mettent en valeur, et ceux à bannir totalement.
Ne pas forcement me tourner vers des trucs amples qui me font ressembler à un sac...
Puis, un fois ce travail fait sur le physique, que ce problème était résolu (il m'a fallu quasiment un an), j'ai pu me concentrer sur ce qui n'allait pas dans ma tête, et comment je pouvais mieux m'accepter.
Et puis, c'est venu tout seul, comme je me trouvais mieux physiquement, inconsciemment en même temps que ma recherche de vêtements, j'ai appris à accepter mon corps.

C'est pas facile et tout beau tout rose tous les jours.
Il y a encore des matins ou je crise devant mon armoire en essayant toute ma penderie et en ne trouvant rien qui ne m'aille.
Et bien dans ce cas là, j'ai mes vetements de secours (une ou 2 tenues), des trucs où je sais que quoi qu'il se passe, je me sentirais bien dedans, mais qui ne me mettent pas forcement super bien en valeur, tant pis, les jours où ça va pas, ben ça me rassure...
48 ans 35 10308
SadDay a écrit:
Depuis ce temps-là, j'oscille entre 58kg et 61kg pour 1,63m. Comme vous pouvez le constater, j'ai encore bien 5 à 10kg à perdre.

Hein? :shock:
Moi je constate que (même avec 61kg) tu es dans une fourchette de corpulence normale. Pourquoi est-ce que tu veux maigrir encore? Peut-être que tu ne reconnais pas ton corps après avoir perdu du poids, ça arrive. Mais tu penses vraiment qu'en perdant encore 5kg, ça va aller mieux? Ce que tu as, c'est un problème d'image, de décalage entre ce que tu vois dans le miroir et ce que tu vois dans ta tête (je suis prête à parier que cette "graisse qui déborde", il n'y a que toi qui la voit). Et ce décalage, c'est quelque chose qui peut se régler par un travail sur soi (dans sa tête), qu'on ne peut pas forcément faire tout seul d'ailleurs, mais aux Etats-Unis je ne sais pas si c'est simple de trouver une aide psychologique.

Pour ma part je fais un 52, et ça a arrêté de me traumatiser quand j'ai décidé que je n'allais pas vivre dans l'attente d'un hypothétique chiffre sur la balance (qui n'avait à peu près aucune chance d'arriver), mais que j'allais vivre aujourd'hui avec le corps que j'avais aujourd'hui. Parce que zut, c'est mon corps, il est comme il est à cause de mon histoire, de ce que je lui est fait subir en bien et en mal, je n'ai pas de quoi en être fière mais je n'ai pas à en avoir honte non plus. Et que tout bien considéré, il me rend tout à fait les services que je lui demande. Oui, ça fait des plis au ventre quand je m'assoies, et j'ai une magnifique culotte de cheval. Et alors? J'ai un copain qui m'aime, un boulot, je fais les activités que je veux, et ça ne changerait rien si j'avais un corps différent.

Et franchement, dans ton cas, le risque si tu continues les régimes (que personne n'arrive à tenir, hein, ce n'est pas juste toi, tu n'es pas nulle, pas plus que 90% - au moins - des gens qui font un régime), le risque donc, c'est que non seulement tu arrêtes de maigrir, mais que tu te remettes à grossir, parce que ton corps il ne va pas être content du tout que tu le prives. Tu as une nouvelle vie qui t'a fait perdre tes kilos. Tu as trouvé un équilibre de ton style de vie qui fait que ton poids se stabilise à un niveau normal. Il faut sérieusement te demander pourquoi ça ne te convient pas et ce que ça changerait pour toi, ces 5 kg... Parce qu'à mon avis, ça ne changerait rien. Ni dans ta vie, ni dans ta tête. Travaille sur ton image de soi.
S
85 ans 4914
Je plussoie complètement Andia et Chachaminou.

De plus je me permets de te redonner le lien de ton premier post en 2005 http://www.vivelesrond...um/viewpost_235935_.htm#235935 en te proposant de réfléchir à cela.

Il y a 6 ans tu te posais les mêmes questions, tu avais eu le même genre de réponse, que l'acceptation de soi n'est pas liée au chiffre sur la balance.

Donc je me dis qu'il est temps pour toi soit de décider que cela suffit de te gâcher la vie en suivant les conseils judicieux de chachaminou et angia par exemple, soit d'accepter l'idée d'aller consulter quelqu'un pour faire un travail psychologique d'acceptation de soi (mais je ne connais pas du tout le système américain donc).

Le travail d'acceptation de moi (je suis obèse morbide) je l'ai fait quand j'en ai eu trop marre d'avoir le sentiment de passer à côté de ma vie alors que j'avais un mari qui m'aimait, des enfants adorables, que j'avais mes deux jambes pour marcher et faire plein d'activités que mon cerveau seul m'interdisait.

Bonne continuation :D
48 ans 35 10308
saralou a écrit:
Le travail d'acceptation de moi (je suis obèse morbide) je l'ai fait quand j'en ai eu trop marre d'avoir le sentiment de passer à côté de ma vie alors que j'avais un mari qui m'aimait, des enfants adorables, que j'avais mes deux jambes pour marcher et faire plein d'activités que mon cerveau seul m'interdisait.

Ou comment écrire en une phrase efficace ce que j'ai tartiné sur une demi-page! ;)
757
Je ne pourrai pas t'apporter de solution, car je suis exactement dans la même situation..taille 38 et l'impression de faire du 50! Je pense que, comme pour moi, tu souffres de dysmorphophobuie!
35 ans Wissous 91 162
Je pense que tu n'as pas un problème de poids mais plutôt de silhouette, ds ce cas il serait inutile de maigrir. Tu n'es pas grosse mais plutôt sans galbe voire flasque par endroits si j'ai bien compris. Tu n'as peut-être pas fait de sport pendant les 2 ans qui viennent de s'écouler et du coup le choix d'un coach sportif perso n'est pas mal. Ca te permettrait de transformer ce qui "déborde" en jolies rondeurs bien fermes. Bon courage
S
31 ans 3465
J'ai le même problème. Je mets du 36, mais dans ma tête ce n'est pas comme ça que je m'imaginais quand je mettrai du 36. La vérité c'est que quand tu as été gros une fois, même quand tu maigris ça laisse des traces. On est pas comme les serpents qui eux peuvent changer de peau. Tu as gardé le même corps, la même peau, tu as juste diminué la masse graisseuse.

Et puis je me suis rendue compte aussi que le mot mince rimait avec perfection pour moi. Hors c'est faux... Oui je suis mince, mais j'ai mes défauts. La plupart viennent de mon passé de grosse. Mais voilà, les autres minces, elles ont d'autres défauts à d'autres niveaux. J'arrête de chercher la perfection personnellement, c'est un combat perdu d'avance, parce que y aura TOUJOURS quelque chose que je voudrais changer. Mais à quoi bon de traquer le moindre défaut? J'ai compris que je passerai à côté de la vie comme ça.

Et si un homme me quitte parce que j'ai des vergetures ou la peau pas tout à fait ferme à certains endroits, ben c'est que franchement il devait pas tenir des masses à moi.
37 ans Dans un petit village dans le Sud 2273
Après ma grossesse, j'ai perdu beaucoup de poids et j'en suis venue à m'habiller en 38 alors que j'étais plutôt en 42 /44 selon les magazins.

J'aurais du être contente non? :? hé ben non! ma silhouette me plait bien certes. Il y a quelques poignées d'amours sur les hanches et elles ne me dérangent pas non plus.

MAIS, je me pourris la vie car je suis devenue une accro de la balance. Je me pèse tous les deux ou trois jour et si j'ai le malheur d'avoir pris 500g, ça me rend malade! :cry:

Avant, je mangeais tout et n'importe quoi, cela ne me pausait pas de problème et j'avais un poids stable.
Là, si je me fais plaisir en prenant au dessert un moelleux au chocolat, je le retrouve le lendemain sur ma balance :evil:

Actuellement, j'apprends à me désintoxiquer de la balance. Mon doc m'a dit de ne me peser qu'une fois par semaine, puis progressivement on porterai le chose à une fois par mois.

Accepter un nouveau corps n'est pas toujours évident! Mais j'ai un chéri et un bébé qui m'aident à me sentir belle et ces derniers mois, même si je me pèse toujours, j'ai fait des progrès, :D je ne culpabilise plus si je mange un dessert gourmand! La dernière fois, j'ai même tiré la langue à ma balance! :lol: :lol:

Allez, on est sur la bonne voir de l'acceptation! :D
168
Chachaminou a écrit:
Pour être honnête, au début de la lecture de ton topic je me suis dis "mais pour qui elle se prend celle là à venir nous balancer qu'elle fait du 36 et que ça déborde...".

J'avoue qu'en postant, je me suis doutée que ça pourrait engendrer ce genre de reactions.
Mais pour ma défense lol, j'ai été super grosse avant, et je suis toujours ronde :)

Chachaminou a écrit:
après tout même si le site s'appelle "vive les rondes", c'est aussi un site où on apprend à s'accepter avant tout.

Merci

Chachaminou a écrit:
Si le 36 déborde, alors porte du 38! Où est le problème pour toi?

Je porte parfois du 38 si je ne rentre pas dans un 36, je n'ai pas vraiment de complexe au niveau de la taille du pantalon, mais plutôt du comment ça ressort sur moi :/

Chachaminou a écrit:
Essaye de trouver des habits qui te metent en valeur, des choses où tu te sens bien dedans et où te te trouve belle.

C'est ce que j'essaye depuis deux semaines. Trouver un nouveau look. Des fringues qui me plaisent et qui rendent bien sur moi. (Je dépense d'ailleurs des sommes astronomiques là-dedans... Merci ma credit card lol)

Merci beaucoup pour tes conseils. Lire que ça a mis du temps, mais que tu t'acceptes complètement maintenant, c'est encourageant pour moi :)


Angia a écrit:
tu es dans une fourchette de corpulence normale. Pourquoi est-ce que tu veux maigrir encore?

Je sais qu'au niveau de l'IMC je suis "normale" mais en vrai, quand on me voit, on voit bien que j'ai bien 5kg à perdre largement. Je suis toujours ronde.

Angia a écrit:
Mais tu penses vraiment qu'en perdant encore 5kg, ça va aller mieux? Ce que tu as, c'est un problème d'image, de décalage entre ce que tu vois dans le miroir et ce que tu vois dans ta tête

Je pense honnêtement qu'il y a un peu des deux.

Citation:
Travaille sur ton image de soi.

Pour sûr, c'est quelque chose que je dois faire. J'ai besoin de me donner un bon coup de pied aux fesses ;)

En tout cas, merci d'avoir partagé ton expérience. Encore une fois, ça m'aide et me fait réfléchir.


Saralou a écrit:
Il y a 6 ans tu te posais les mêmes questions, tu avais eu le même genre de réponse, que l'acceptation de soi n'est pas liée au chiffre sur la balance.

Il s'en est passé des choses pendant ces 6 années. A cet époque-là, je n'avais AUCUNE confiance en moi. J'étais renfermée sur moi-même, j'avais beaucoup de problèmes familiaux, bref... J'avais d'ailleurs repris les 20 kilos que j'avais perdu à cet époque, dans les 6 mois qui ont suivi.
Aujourd'hui, je vais vachement mieux. Je vis dans une ville que j'adore, où je me sens chez moi. J'ai des amis géniaux, j'ai confiance en moi "psychologiquement" (je veux dire, je suis consciente de mes capacités intellectuelles, je sais ce que je vaux). A vrai dire, je suis même okay avec moi-même si je porte des vêtements qui me vont bien. Mon soucis, c'est le "moi toute-nue-sans-makeup-sans-artifices"... Je ne me supporte pas !

Saralou a écrit:
Bonne continuation

Merci ;)


Sibell a écrit:
Et puis je me suis rendue compte aussi que le mot mince rimait avec perfection pour moi. Hors c'est faux...

C'est tout à fait ça !

Sibell, je me reconnais tout à fait dans ton post!


Merci à toutes pour vos conseils/témoignages ! Maintenant, avec tout ça, je n'ai plus qu'à faire un GROS travail sur moi-même... Le plus dur lol
Mais je suis prête :)

Merci encore !
48 ans Lorraine 4326
Si dejà t'arretais de te qualifier de ronde avec ton poids et ton 38 ... ca serait p'tet dejà un bon debut non ? car nOn tu n'es pas ronde .

et t'etais "super ronde" quand tu faisais 84 kg ? ah oué ....

Tu prends pas un peu modele sur les filles des magazines photoshoppées ou anorexiques ? un corps parfait sans defaut ca n'existe que sur photo . un corps de femme ca a des formes , de la cellulite . je te rappelle que la femme moyenne francaise porte du 42 hein
S
85 ans 4914
SadDay a écrit:



Saralou a écrit:
Il y a 6 ans tu te posais les mêmes questions, tu avais eu le même genre de réponse, que l'acceptation de soi n'est pas liée au chiffre sur la balance.

Il s'en est passé des choses pendant ces 6 années. A cet époque-là, je n'avais AUCUNE confiance en moi. J'étais renfermée sur moi-même, j'avais beaucoup de problèmes familiaux, bref... J'avais d'ailleurs repris les 20 kilos que j'avais perdu à cet époque, dans les 6 mois qui ont suivi.
Aujourd'hui, je vais vachement mieux. Je vis dans une ville que j'adore, où je me sens chez moi. J'ai des amis géniaux, j'ai confiance en moi "psychologiquement" (je veux dire, je suis consciente de mes capacités intellectuelles, je sais ce que je vaux). A vrai dire, je suis même okay avec moi-même si je porte des vêtements qui me vont bien. Mon soucis, c'est le "moi toute-nue-sans-makeup-sans-artifices"... Je ne me supporte pas !

Saralou a écrit:
Bonne continuation

Merci ;)


Merci à toutes pour vos conseils/témoignages ! Maintenant, avec tout ça, je n'ai plus qu'à faire un GROS travail sur moi-même... Le plus dur lol
Mais je suis prête :)

Merci encore !


quand tu te relis et que tu vois le travail effectué en 6 ans, il n'y a pas de raison que cela ne continue pas et que dans 6 ans tu pourras écrire tout le positif que l'acceptation de toi a amené dans ta vie.

Personnellement l'acceptation de moi ne s'est pas fait en 1 jour, j'ai eu des déclics d'abord, des avancées ensuite, des paliers, quelque fois même des retour en arrière pour en arriver à la stabilité actuelle. Même cette année encore, j'ai été déstabilisée par une situation qui m'a refait douter pendant quelques jours, la différence avec avant c'est que cela a duré très peu de temps et que je me sers chaque fois de ses phases émotionnelles plus douloureuses pour bien analyser et avancer.

Et je suis d'accord avec Ladybugette sur le fait qu'il faut commencer par lâcher prise sur le corps parfait que l'on aura jamais, les gens qui ont un corps parfait ne vivent pas plus heureux que les autres, certaines fois ils ont même des vies bien difficiles.

C'est vraiment un faux message que de croire qu'avec un tel physique tu peux mieux réussir dans la vie. Bien sur qu'avec un physique "parfait" tu peux mieux réussir dans un concours de beauté par exemple, qui peut lui même t'ouvrir des portes, pourquoi pas, mais par contre la vieillesse risque d'être difficile à aborder si tu as construit ta vie autour de ton physique. Tu es portée au nue d'abord et ensuite tu retombes dans l'anonymat et si tu n'as rien d'autre que ton physique à ce moment là, ta vie va te sembler bien vide.

Quand j'étais plus jeune, j'étais tellement convaincue (pendant toute mon enfance et adolescence en tout cas) que si j'avais un autre physique je pourrais changer de vie, j'en étais sûre, du coup chaque jour le miroir me renvoyait vers ce que j'appelais mon échec, mon non-droit au bonheur. Et pourtant je me trompais, le bonheur j'y ai eu droit, je me suis aussi permis d'être heureuse de choses simples, j'ai construit une belle vie qui me convient parfaitement alors que je suis obèse et que j'étais profondément malheureuse quand j'étais dans un poids dit dans la norme.
37 ans le plus beau coin de france 193
SadDay a écrit:
Hey everyone,

J'ai un gros problème de confiance en moi. J'ai perdu pas mal de poids il y a de ça 2 ans. Je n'ai pas fait de régime ou quoi que ce soit, j'ai juste déménagé aux Etats-Unis. Mon style de vie a complètement changé, et 2 mois après avoir emménagé, j'avais perdu une grosse partie de mes kilos en trop.
Depuis ce temps-là, j'oscille entre 58kg et 61kg pour 1,63m. Comme vous pouvez le constater, j'ai encore bien 5 à 10kg à perdre. Le problème, c'est que je n'y arrive pas ! Je n'arrive pas à tenir mes régimes (et oui, je sais qu'ici on est contre les régimes... Mais on passe tous par là, pas vrai ?)
J'ai des "poignées d'amour" que je déteste, des jambes grasses, des vergetures... et j'en passe ! J'essaye de me dire, allez SadDay, tu n'es pas moche, tu rentres dans une taille 36, acceptes-toi comme tu es... Ca marche une journée et hop, il suffit d'une séance d'essayage de vêtements, et je suis démoralisée parce que je vois ma graisse déborder de partout.
Je sais bien que je ne suis pas obèse, mais ça ne me suffit pas. Je complexe énormément. Je suis tombée sur le blog de BigBeauty l'autre jour, et je trouvais ça tellement génial qu'elle ai une telle confiance en elle, qu'elle s'assume à 200%... J'ai montré son blog à toute mes potes... Et je me dis, arghhhh pourquoi je n'y arrive pas ? Pourquoi je ne suis pas capable d'apprécier le look que j'ai maintenant ?
Avant de perdre du poids, je me disais toujours: "Oh je m'en fou même si j'ai un peu de bide, même si j'ai ceci ou cela, je serais tellement contente d'être plus mince...". Mais ça n'a pas marché. Maintenant que je suis plus mince, je me trouve plein de défauts, et veut être encore plus mince.
J'ai engagé une entraineuse particulière ("personal trainer" ici, je ne sais pas si c'est le bon équivalent en français) qui me fait travailler 2 fois par semaine pour essayer de raffermir mes muscles, et perdre ce que j'ai à perdre. Je fais 1h de sport 1 jour non l'autre pour le moment. Je prie pour que ça fonctionne.
Enfin tout ça pour dire que j'aimerais pouvoir m'accepter déjà comme je suis maintenant. J'aimerais pouvoir être heureuse comme je suis, et ne pas avoir de problèmes lorsque je suis en couple par exemple. Lorsque j'étais avec mon ex, au bout d'un moment, ça la gavait grave de voir que je n'étais toujours pas capable de me montrer complètement nue, la lumière allumé, devant elle. :oops:
Enfin voilà, tout ce blablabla pour vous demander... Mais comment vous faîtes ???!!!!


pour 1.62 mon poidsideal devrait etre 54à56kg demoiselle donc tu es ds une bonne fourchette!!!!
37 ans le plus beau coin de france 193
Il faut juste s'accepter!!! il faut le declic!! avant d avoir ma fille j faisait un 38/40 j en fait un 42/44 en patalon !!! j ai des problems de thyroide qui n'aide pas!!
Je fais quand même du sport car ça fait du bie aussi à la tête !! suffit juste de trouver sa garde robe pour se sentir bien... cela fait que depuis un an que j m accepte reellement mm si j ai tjs l espoir que ma thyroide se regle et que mon poids aussi!! mais je vies!!!
Pourquoi se la compliquée sa vie!!!
je te souhaite d avoir ce déclic et tu verras :)
44 ans paris 183
Citation:
pour 1.62 mon poidsideal devrait etre 54à56kg demoiselle donc tu es ds une bonne fourchette!!!!


La notion de poids idéal me semble être un non-sens complet.

On ne prend pas en compte le métabolisme de la personne, son ossature, l'histoire de son corps (car oui, le corps a une histoire et notamment quand on a un passif régime derrière soi, plus rien ne fonctionne de la même manière), bref...
B I U