MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'anglaise moyenne pèse 70kg

48 ans 35 10308
Bon, je ne sais pas si c'est exactement la bonne rubrique, mais je suis tombée sur cet article qui explique que l'anglaise moyenne pèse 11 stones (soit 69,85kg, j'ai arrondi  
pour le titre! ;) ), et porte une taille 14 (soit 44 français). On cite souvent ici que la femme française fait un 42 mais je n'ai pas souvenir d'un lien aussi clair que celui-là.

L'article montre en plus, photo à l'appui, que ce poids peut correspondre à plein de silhouettes et de tailles de vêtements :
http://www.dailymail.c...ritish-woman-comes-shapes.html
Le texte est en anglais, désolée, et est plein de passages qui me font bondir, mais je le signale surtout pour montrer que la femme "normale" - dans la norme statistique - ne fait pas 50kg et une taille 38! ;) Et aussi que ce n'est pas pertinent de se focaliser sur le poids.
31 ans Dans le sud ;) 5608
C'est un article très intéressant ! Bon malgré les passages qui m'ont également fait bondir ( " manque de volonté pour perdre du poids " " quand je vois que je grossis je ne mange que des spécial k pendant plusieurs jours " ou " avant quand jetais grosse c'était dur de parler aux autres mères de l'école " -_- hmm hmm bien sur )

Ce qui me frappe c'est que ces femmes sont réellement étonnées d'être dans la norme , et qu'elles font, tout comme nous, références aux filles des magazines en pensant que la norme , cest ça . Alors il n'y a pas qu'en France qu'on a a subir ça ? :lol:

J'ai beaucoup aimé le dernier témoignage car ma mère aussi souffre du fait que ses jambes soient trop maigres mais elle malheureusement quoi qu'elle fasse ça ne s'arrangera pas ( je l'ai tout a fait reconnu dans le fait d'accumuler les collants et leggings sous le pantalon :lol: )
D
36 ans 21
Sauf que les anglaises sont connues pour être les plus grosses en Europe et l’Angleterre pour être le pays ou il y a le plus de problèmes liés à l'obésité et au surpoids en Europe...
Donc que l'anglaise moyenne pèse 70 kg n'est en rien lié à une normalité (médicalement parlant) mais traduit juste un grossissement général de la population.

L'obsession de la minceur est révélateur d'une peur envers la pandémie d'obésité, contre laquelle il n'existe pour l'instant pas de solution.

Je ne sais pas vraiment le but de ce poste (se rassurer ?) mais je trouve qu'on a trop souvent tendance sur ce site à nier les problèmes lié au sur-poids et à l'obésité et à tout le temps taper sur l’extrême minceur, maigreur ou l’anorexie.

Alors que d'après l'OMS on meurt plus aujourd'hui d'être trop gros que d'être trop maigre...

La population adulte française est pour 26% en surpoids et 8,3% en obésité .
- l'anorexie touche 3% des adultes.


Pour moi l'obsession de la minceur traduit juste une peur envers la pandémie d'obésité (car oui c'est considéré comme une pandémie), contre laquelle il n'existe pour l'instant pas de solution.

Après il est vrai que l'industrie de la mode et du luxe nous montre des images de femmes irréelles (pour preuve la dernière campagne de h&m où ils ont carrément utilisé des corps de mannequin fait sur ordinateur) et que nous sommes tous obsédés par ça, mais comme disait un philosophe dans un reportage sur le phénomène de l’extrême minceur, dans toutes les cultures humaines la beauté a toujours été lié à la rareté:

Les femmes blondes est montrée comme l’archétype de la femme belle parce que statistiquement il y en a moins dans la population elles sont plus rares.

AU 18ième siècleles femmes rondes étaient adulées parce que rares (la majorité de la population ne mangeait pas à sa faim)

Aujourd'hui les gens normaux sont de plus en plus gros et les gens très minces de plus en plus rares et la minceur un luxe donc la femme (et même l'homme) mince à l’extrême. Pourquoi montrer des gens qui ressemblent à ce qui peut se trouver dans la rue... L'industrie de la mode marche sur le fantasme et l'irréel... Après il y a ceux qui partagent ses idées et ceux qui s'en fiche.

Mais si on peut trouver une femme faisant une taille 50 belle en prétendant que ce n'est pas le poids qui fait la beauté, pourquoi ne peut-on pas trouver une femme faisant une taille 34 belle?
2630
Dinkywinky a écrit:
Sauf que les anglaises sont connues pour être les plus grosses en Europe et l’Angleterre pour être le pays ou il y a le plus de problèmes liés à l'obésité et au surpoids en Europe...
Donc que l'anglaise moyenne pèse 70 kg n'est en rien lié à une normalité (médicalement parlant) mais traduit juste un grossissement général de la population.

L'obsession de la minceur est révélateur d'une peur envers la pandémie d'obésité, contre laquelle il n'existe pour l'instant pas de solution.

Je ne sais pas vraiment le but de ce poste (se rassurer ?) mais je trouve qu'on a trop souvent tendance sur ce site à nier les problèmes lié au sur-poids et à l'obésité et à tout le temps taper sur l’extrême minceur, maigreur ou l’anorexie.

Alors que d'après l'OMS on meurt plus aujourd'hui d'être trop gros que d'être trop maigre...

La population adulte française est pour 26% en surpoids et 8,3% en obésité .
- l'anorexie touche 3% des adultes.


Pour moi l'obsession de la minceur traduit juste une peur envers la pandémie d'obésité (car oui c'est considéré comme une pandémie), contre laquelle il n'existe pour l'instant pas de solution.

Après il est vrai que l'industrie de la mode et du luxe nous montre des images de femmes irréelles (pour preuve la dernière campagne de h&m où ils ont carrément utilisé des corps de mannequin fait sur ordinateur) et que nous sommes tous obsédés par ça, mais comme disait un philosophe dans un reportage sur le phénomène de l’extrême minceur, dans toutes les cultures humaines la beauté a toujours été lié à la rareté:

Les femmes blondes est montrée comme l’archétype de la femme belle parce que statistiquement il y en a moins dans la population elles sont plus rares.

AU 18ième siècleles femmes rondes étaient adulées parce que rares (la majorité de la population ne mangeait pas à sa faim)

Aujourd'hui les gens normaux sont de plus en plus gros et les gens très minces de plus en plus rares et la minceur un luxe donc la femme (et même l'homme) mince à l’extrême. Pourquoi montrer des gens qui ressemblent à ce qui peut se trouver dans la rue... L'industrie de la mode marche sur le fantasme et l'irréel... Après il y a ceux qui partagent ses idées et ceux qui s'en fiche.

Mais si on peut trouver une femme faisant une taille 50 belle en prétendant que ce n'est pas le poids qui fait la beauté, pourquoi ne peut-on pas trouver une femme faisant une taille 34 belle?


Je ne pense pas, non.
Pour les enfants peut-être ; mais quelle nana de 70kg cherche à maigrir parce qu'elle a peur de finir obèse ?
L'obésité c'est une chose (c'est même souvent la conséquence de la quête de la minceur), mais le simple surpoids, même pas médicalement dangereux, est tout aussi mal vu, simplement d'un côté esthétique.

Quand à l'idéal représentant la femme "rare", les femmes minces sont l'"idéal" depuis des décennies, bien avant que l'obésité devienne aussi courante.
Simplement à une autre époque, les pauvres mourraient de faim, être rond signifiait avoir les moyens ; de nos jours ce sont les plus pauvres qui sont les plus gros, alors oui, ça ne faut plus rêver.
(et pour ton exemple de la femme blonde : les vraies rousses ne sont pas moins rares, et pourtant elles ne sont pas considérées comme des modèles de beauté pour autant)

Et pour ta dernière phrase : dans la mesure où la moitié des mannequins sont déjà des tailles 34 (donc considérées par la société comme "belles"), il parait pas inutile qu'il y ait une voie contestataire qui ne soit pas d'accord avec le mouvement général et qui soutiennent que les taille 50 peuvent l'être aussi.
Autrement dit : s'il n'y avait pas dans la société un problème avec les gens en surpoids, il n'y aurait pas besoin de sites comme celui-ci et de propos comme les nôtres.
48 ans 35 10308
Dinkywinky a écrit:
Je ne sais pas vraiment le but de ce poste (se rassurer ?) mais je trouve qu'on a trop souvent tendance sur ce site à nier les problèmes lié au sur-poids et à l'obésité et à tout le temps taper sur l’extrême minceur, maigreur ou l’anorexie.

Je ne suis pas d'accord avec pratiquement tout ce que tu dis! ;) et en particulier, ce que tu dis ci-dessus est faux.
D'une part on n'est pas sur ce site pour nier les problèmes liés au surpoids et à l'obésité, on dit qu'il est aussi possible d'être obèse et de ne pas avoir de problème (ou en tout cas pas de problème différent des autres); c'est un site d'acceptation, c'est le but de ce site aussi de dire aussi qu'on peut être obèse et normal. Et on ne tape pas sur la minceur (je ne parle pas de l'anorexie, c'est une maladie au même type que la boulimie par exemple, et il n'y a pas à l'encourager ou la glorifier). Il arrive que des personnes viennent parler de "sac d'os" ou "squelette" et elles se font immédiatement reprendre. Ce n'est pas en dénigrant ce qui est différent de nous qu'on va s'accepter ou être accepté, et c'est quelque chose qui est largement admis ici. Bien sûr qu'on peut trouver belle une femme qui fait du 34. Ce n'est pas la taille de vêtement qui fait (ou ne fait pas) la beauté, quelle que soit la taille.

Mon but en postant ce message c'était surtout de montrer qu'à 70kg (ou dans un vêtement 44) on n'est pas hors norme. Parce que souvent on voit passer des jeunes filles qui sont désespérées par un poids qu'ils croient épouvantable, et elles vont se lancer dans la spirale des régimes pour espérer rentrer dans ce qu'elles croient justement être "la norme" et c'est une route toute tracée pour les TCAs et la vraie obésité. On est nombreux(se) à être passé par là, et à regretter le temps où on faisait 70kg...
36 ans 5932
En règle générale, j'apprécie les statistiques, les articles, les photos, qui montrent une autre réalité que celle des filles des magazines. Les gens focalisent sur leurs défauts, sur leur poids, etc, en se disant qu'ils ne sont pas normaux, que les autres sont mieux qu'eux, etc. Et ils ne prennent pas forcément le temps et/ou n'ont pas forcément la capacité pour le moment de se poser et de regarder vraiment les gens qui passent dans la rue. Sinon ils se rendraient compte que tout le monde a son petit défaut, son petit truc qui va de traviole, et qu'ils ne sont pas des monstres parce qu'ils sont imparfaits.
31 ans Québec 465
Je trouve ça amusant, parce que c'est exactement mon poids... Je suis dans la moyenne des femmes anglaises. Je fais 5pi4 et ne ressemble en rien à la femme de la même taille montrée dans l'article, comme quoi, il y a encore plus de silhouettes correspondant à ce poids que l'on pense.

Et puis je dis comme les autres, on n'est pas ici pour nier les problèmes liés au surpoids et à l'obésité, mais pour discuter du poids tout simplement en d'autres termes qu'une maladie. On n'est pas stupides, on sait qu'il y a des risques pour la santé lié à l'embonpoint et l'obésité, mais une personne obèse n'est pas forcément en mauvaise santé! Il n'y a qu'à aller voir dans la section sport pour se rendre compte qu'on est beaucoup à faire du sport régulièrement. Alors si on fait du sport, que notre coeur est santé, qu'on ne fait pas cholestérol, d'apnée du sommeil ou je ne sais plus quel autre problème de santé lié au surplus de poids et que malgré tout, on pèse 70 kg ou plus, alors ou est problème? Le problème devient purement physique. Et il ne s'agit pas uniquement de poids. Aujourd,hui, il ne faut pas seulement être mince, il faut être grande, avoir un corps raffermi, avoir le ventre plat, les seins et les fesses rebondies, mais pas trop gros, faut être bronzé, avoir les lèvres pulpeuses, de grands yeux, un visage symétrique, de petites oreilles et les cheveux brillants. Faut avoir l'air jeune aussi, ne pas avoir la moindre vergeture ni faire de cellulite...

Alors quand on voit un article comme ça, on se dit seulement :«Voilà la femme normale». Parce que ce n'est plus qu'une question de poids, l'image de la femme aujourd'hui est un idéal robotisé, irréel, photoshopé, un ramassis de critères qui ne se retrouvent que chez un minime pourcentage de la société accentué par la retouche par ordinateur. Ok, la rareté est parfois synonyme de beauté, sauf que là, je crois que c'est exagéré. Autrefois, les femmes n'avaient ces modèles sous leur nez à toute heure du jour et de la nuit pour leur rappeler à quoi elles «devraient» ressembler... Pareil pour les hommes. Malgré les canons de beauté véhiculés à chaque époque, je crois que les gens se sentaient plus libre d'aimer ce qu'ils définissaient personnellement comme la beauté sans avoir peur de ne pas ressembler ou de ne pas aimer l'image préconçue véhiculée par un magazine qui n'existait pas alors. Et quelle chance pour eux.
45 ans derrière toi!! 3399
Angia a écrit:
Dinkywinky a écrit:

Mon but en postant ce message c'était surtout de montrer qu'à 70kg (ou dans un vêtement 44) on n'est pas hors norme. Parce que souvent on voit passer des jeunes filles qui sont désespérées par un poids qu'ils croient épouvantable, et elles vont se lancer dans la spirale des régimes pour espérer rentrer dans ce qu'elles croient justement être "la norme" et c'est une route toute tracée pour les TCAs et la vraie obésité. On est nombreux(se) à être passé par là, et à regretter le temps où on faisait 70kg...


Je suis carrément d'accord avec ça...et pour cause, puisque je pèse 5 kilos de plus, et que je me sens carrément en décalage, en gros surpoids, par rapport à ces 70 kilos, qu'en secret j'aimerai bien peser...

C'est sûr que ça risque de rassurer de nombreuses jeunes filles, mais encore une fois quand on voit tous les exemples que les jeunes ont sous les yeux, ne serait que la Princesse Kate qui bat des records de maigreur, il semble encore difficile de faire admettre ou accepter pour les jeunes que 70 kilos, eh bien c'est très bien.

Que ce soit dit et entendu, certes, mais que ce soit accepté en entériné, il y a encore beaucoup beaucoup de chemins..même s'il est vrai que les choses changent par rapport à il y a ne serait-ce que 10 ans..
B I U