MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

BESOIN D'AIDE JE D' EPRIME J'AI QUE 19 ANS ;'(

M
28 ans 8
Bonjour à toutes et à tous
je m'appelle myriam, j'ai 19 ans, je vous parle aujourd'hui car je suis actuellement dans une formation qui est un BTS en analyse biologie médicale,  
cela me plaisait beaucoup mes depuis avant le début des vacances rien ne va plus niveau morale, je fait une petite déprime et je ne veut plus rien faire, le truc c'est que je suis la meilleure de ma classe mais cela me fatigue je travail tout les jour de 8h à 17 h sauf le dimanche sinon tout les autres jours de la semaine en plus du soir quand je rentre à la maison c'est devoir devoir devoir et pour les contrôle je révise jusqu'à pas d'heure, je ne peut plus de ce train de vie infernale le matin je n'ai plus l'envie de me réveiller surtout que je sais que le métier de technicienne de laboratoire n'est pas le métier que je veux faire, je sui de nature hypersensible et un peut fainéante pourtant j ai fait un énorme effort pour réussir est c'est ce que je fait mais je suis arriver à un stade ou je ne veut plus rien faire ou je ne peut plus rien faire car mon cerveau n'en veut plus je ne peut plus faire que travailler travailler tout le temp sa me mine je n'en peut plus. J 'ai besoin d'aide car je me demande réelement si c'est bien d'arrêter ma formation alors que je ne suis pas une mauvaise élève mon premier semestre j'ai 15 de moyenne mais je sais que ce que je fait ne me plait plus donc pourquoi rester alors que je sais que je ne vais plus rien faire car plus rien ne me donne envie de e battre, je ne veut plus suivre les cours, je ne veut plus ouvrir mes livres de cours plus rien ne me donne envie de continuer je suis seule et je ne suis pas bien s'il vous plaît je vous en prie aider moi j'ai besoin de vous je n'en peut plus. Ce matin je me réveille, je pleure comme une hystérique prête à me couper les veines pour montrer à mes parents ma détresse du mal être que j'ai acquis à cause de tous cela.
Merci de votre compréhension
courage ma belle il faut que tu te motive apprends a aimer la vie
on peux se parler par mp si tu veux
mais moi aussi j ai parfois des petit coup de déprime mais courage
bisous
claire
42 ans Orléans (45) 223
Salut Mime29300,
Je pense qu'il est évident que la première chose à faire c'est d'apprendre à souffler, tu n'es pas obligée d'être la meilleur de ta classe, il faut trouver un bon équilibre entre les révisions et les moments de détentes. Par exemple, bosse toute la semaine et impose toi de ne pas ouvrir un cahier le week end (c'est un exemple, à toi de trouver le bon compromis).

Autre chose qui est important, te sens tu bien dans cette promotion? y a t il une bonne ambiance? mine de rien ça joue.
M
28 ans 8
non je ne me sen pa bien du tou la je sui dan mn lit et je ne fait que pleurer je n arive pa a m areter je n ai mm plu envie de vivre c grave jai jamai ete come sa mes paren ne me comprene pa jai l impresion k jai fai des etude pour qu ils soyent fier de moi et non pour moi je me rend compte que je ne sui pas heureuse et que je ne peut plus continuer ... merçi de votre aide je me perd jai vraimen besoin d aide
42 ans Orléans (45) 223
je me rend bien compte que ça ne va pas, je voulais savoir si tu te sentait bien dans ta classe, si tu avait des amis qui pouvaient t'épauler ou s'ils sont tous dans d'autres filières.

désolé si je manque de tact, mais au vu de ta détresse, as tu envisagé de te faire conseiller par un psy? il n'y à aucunes honte à ça et je connais des personnes que ça a bien aidé.

quoi qu'il en soit, garde courage, et n'hésite pas à déverser sur le forum tout ce que tu as sur le coeur, ça aussi ça fait du bien.
391
Je plussoie la suggestion du psy.

Sinon, tu sais... les études, on a des passages à vide parfois.

J'ai été comme toi l'année dernière, dans ma formation. Je voulais tout envoyer paître, ce n'était plus ma voie, les cours j'en avais rien à carrer et tout ce que je voulais faire c'était rester sur mon canapé et que surtout on vienne pas me chercher.

Je me disais que je pouvais bien envoyer en l'air ma formation, je ferai autre chose etc...

Franchement pendant 2/3 mois j'ai alterné "trainer des pieds en cours" et absentéisme. Mais finalement, je me suis accrochée, et je me dis que j'ai bien fait.

Tu sais, peut-être que ta déprime se focalise sur les cours / ta formation et que tu te dis que c'est plus ce que tu veux faire / aime. Mais l'origine de ce mal être vient d'autre chose. Et là, si tu arrêtes, si tu ne reprends pas courage, tu pourrais le regretter très longtemps non ?

Moi c'est ce que je pensais, je cherchais des tas de raisons, "j'aime plus" "j'veux pas faire ça" "ça m'intéresse plus" "j'en ai marre". Et je tenais un discours qui allait très loin sur le ras le bol de mes études. Sauf que lorsque je les ai fini, que je me suis reposée pendant les vacances, j'ai réalisé qu'en fait j'allais mal, et que ça c'était focalisé sur ça, au point de me dégouter de ce qui me plaisait.



As tu essayé d'en parler avec tes professeurs ? Ils peuvent aussi t'aider.

Sérieusement, relâche la pression, mais mon conseil numéro 1, n'abandonne surtout pas avant que ça soit clair dans ta tête.
31 ans 2571
Je crois tu es avant tout très fatiguée!! Les autres ont raison, tu n'es pas obligée d'être la meilleure!, garde-toi le samedi de libre, le soir limite-toi à 1h de travail, regarde un film, détends-toi...

Si tes études ne te plaisent plus, il ne faut pas paniquer : ça arrive très souvent de s'apercevoir qu'on voulait pas faire ça, finalement.

Il faudrait que tu en parles à tes parents, tu ne peux pas rester seule face à ce problème. L'idée du psy me semble bonne aussi, il te dira, lui, si c'est une bonne chose pour toi de changer d'études. As-tu réfléchi à ce que tu aimerais faire à la place ?

Je sais que ta situation peut être extrêmement difficile à vivre, et que parfois on a peur de décevoir son entourage, mais comme tu le dis toi-même, tu n'as que 19 ans! La vie s'ouvre devant toi, pleine de possibilités. Il n'est vraiment pas trop tard pour changer d'avis, de filière, tu as encore du temps, ne panique pas. C'est dommage d'avoir envie de cesser de vivre à cause des études, n'as-tu pas envie de connaître des joies, l'amour... ?

Courage miss!!!!!!!!!!
M
28 ans 8
merci pour vos réponse le prolème c'est que pendant les vacances je me suis bien reposer j'ai dormis je ne fesait rien d'autre que de m'amuser et pas de cours mais quand j'ai repris tout et revenu le mal être le dégout d'aller en cours plus de motivation je pense que je vais aire autre chose sa ne plaira peut etre pas ce ne sera peut etre pas ce que mes parents envisagés pour moi mais ce sera ce que j'ai choisit et j'y serai bien. J'ai pas une enfance facile et je n'ai jamais eu d'amis car je trouve que les filles de mon âge ne sont que des focus mal attentionné et j'ai raison . Le problème si je traîne des pieds et que je m'absente je ne pourrais pas continuer les cours car c'est très dure à reprendres et a comprendre surtout que nous somme une classe qui est composé de fille venant stss contre une autre classe venant de s ou stl donc l'ecole nous surbouc en devoir et en jour de cours ont a tellement à apprendre et moi je n'en peut plus. Aujourd'hui j'ai dormi et je vien de me réveiller et oui je suis une marmotte ^^ mais je me sens mieu mais idée sont plus claire, je pveut réelement arrêter j'ai vraiment envie de faire quelque chose où je ne suis plus obligée d'être la meilleure où je ne suis plus obbligé de dire à mes parents que c'est bien alors que ce n'est pas ce que je veut faire et où je ne m'y sens pas bien tout sa pour les rassurer et leur montrer que je réussis alors qu'au fond de moi tout sa ne me ressemble pas..... j'espere que vous comprenez mieu ce que je veux dire.
Merci encore pour toutes vos réponse sa m'aide un peut à voir mais pas encore à me rassurer pour savoir si c'est réelement bien c'est à dire suis-je folle est donc c'est pour sa que je veuille tout arrêter ou bien cela ne me correspond pas du tout et autant faire autre chose de ma vie que de glander 1 ans dans un truc qui ne me ressemble pas?
M
28 ans 8
Ma mère ne me comprend pas elle pense que je veux arrêter parce que je suis seulement fatiguée mais ce n'est pas du tout le cas, elle crois que si j'arrête je vais laisser mon cul sur une chaisse à la maison, je pense qu'elle à peur pour moi, mais elle ne comprend psa le fait qsue si j'arrête sa ne veut pas dire que je ne veut plus rien faire, bien sur il faut que je fasse quelque chose, trouver un taf ou une formation c'est important ppour moi pour mon avenir surtout vu les temps dure que d'autres passe, après est ce le bon choix de quitter cela, j'ai encore un doute mais je pense que c'est parce que je m'attache trop à la réaction de mes parents et que je ne veut que leurs faire plaisir mais je sais que si je continue je resterais dans cette état d'esprit qui fait mon mal être, je pense que je vais arrêter...... c'est peut être la meilleure solution et la seul décision que j'ai prise de ma propre initiative et non par rapport à ce que veux mes parents. Je sais qu'il veuille le meilleure pour moi mais moi je ne veux pas sa! Je veux être libre de mes choix. Mon copain ma appeller il ma dit qu'il va venir et que l'on va parler de tous sa ensemble il ma dit qu'il a discuter avec ma mère et qu'elle était encolère et pas d'accord alors je verrais bien ce qu'il ce passe en éspèrent que lui aussi comprenne ma décision..... Je vous dirais ce qu'il c'est passé et ce que j'envisage merci a vous pour tout ... en éspèrent que ce soit la fin de mon cauchemar ^^ car je sais que cette fille là triste ce n'est aps du tout moi je suis d'habitude gai joyeuse rigolote dynamique et même certaines filles de ma classe me l'on dit " tu va pas bien? ta l'air malade" alors moi je leurs disait oui je sui malade elles m'on alors dit " ah oui sa ce voit tu parle plus, tu ne rigole plus, tu t'isole ..." est c'est vrai tout sa à cause d'un choix qui n'est surement pas le mien, car je suis quelq'un sui donne plus qu'il ne veut recevoir c'est à dire que je préfère pensez aux autres et à leurs bien être qu'au mien mais là sa me tue alors je doit faire quelque chose .....
391
Tu pourrais continuer sans avoir à être la meilleure dans ta voie tu sais.

Honnêtement, moi je ne te conseille pas d'arrêter car c'est difficile lorsqu'on est en cours d'année de partir pour autre chose, et si la pause est "longue" redémarrer ensuite une autre formation est encore moins évident.

Réfléchis vraiment sur la durée, prends au moins plusieurs semaines.

Car le soulagement que tu ressens à "abandonner" maintenant, c'est juste un moyen d'éviter peut être le "coeur" du problème, à savoir que continuer parfois c'est difficile. Tu as l'impression que si tu arrêtes, tu vas revivre, que tu es déterminée à faire autre chose. Sauf que, quand on a pas trop de formation, on ne trouve pas de travail très intéressant tout de suite, que lorsqu'on quitte son année d'étude en cours il est très très difficile de retrouver autre chose tout de suite.

Cela veut dire que tu vas peut être avoir des semaines, si ce n'est des mois à ne rien faire (à moins de prendre des cours / formation par correspondance ou de payer des formations privées). Et crois-moi, le soulagement pourrait laisser place à plus de déprime. L'inactivité est une source d'angoisse.

Place peut être la barre moins haut. Je trouve ça vraiment saisissant qu'après de bonnes vacances tu sois dans cet état d'esprit et je pense sincèrement qu'il faut que tu réfléchisses avec tes professeurs sur ce qui se passe là. Ce genre de crise, ça ne vient pas aussi brutalement.

N'y a t il pas eu un élément déclencheur dans ta vie des derniers temps ? Juste avant que tu te mettes à dormir (mécanisme psychologique d'évitement) ?

À 19 ans on est très jeune et on prend parfois des décisions que l'on regrette. Tu as fais la moitié du chemin pour cette année, accroche toi !

Et sache aussi que toute formation est difficile à moment donné. Si tu jettes l'éponge maintenant n'as-tu pas peur que par la suite, à la moindre difficulté tu reproduiras ce mécanisme ?

Bon, je suis très franche dans mon opinion parce que j'ai trop vu de jeunes se casser la gueule.

Je sais qu'on peut changer de voie, de filière et qu'à 19 ans ce n'est "pas la mort".

Mais je sais aussi - pour l'avoir vu autour de moi - que lorsque certains commencent à abandonner, ils entrent dans une spirale assez difficile.
391
Quant au sujet parent / enfant, c'est normal qu'ils soient inquiets pour toi, mais dire que tu as pris cette décision par toi-même, là comme ça, c'est loin d'être très mature.

Tu dois discuter avec eux sur un pied d'égalité, ça je suis tout à fait d'accord, mais tu dois être consciente que prendre une décision sur le mode "opposition aux parents" n'est pas non plus l'idéal.

Il faut que tu comprennes que si tu continues, ce n'est pas forcément parce que tu leur obéis, mais parce que tu fais le choix qui est le meilleur pour toi. Et inversement, si tu arrêtes ça ne doit pas être par facilité et par opposition, parce que tu voudrais la sensation de faire des choses pour toi.

Si t'as envie de faire autre chose, tu pourras changer de voie à la fin de l'année, mais sache tout de même les implications "professionnelles" qu'un arrêt d'étude peut entrainer.

Le monde de dehors, le monde des adultes, il est loin d'être facile. Il faudra que tu sois capable de justifier ton arrêt avec des explications responsables qu'un employeur / directeur de formation peut comprendre.
M
28 ans 8
Melie-M a écrit:
Tu pourrais continuer sans avoir à être la meilleure dans ta voie tu sais.

Honnêtement, moi je ne te conseille pas d'arrêter car c'est difficile lorsqu'on est en cours d'année de partir pour autre chose, et si la pause est "longue" redémarrer ensuite une autre formation est encore moins évident. (mais je ne veut pas aller dans la vie active je pense faire une autre formation qui me convient mieu)

Réfléchis vraiment sur la durée, prends au moins plusieurs semaines.

Car le soulagement que tu ressens à "abandonner" maintenant, c'est juste un moyen d'éviter peut être le "coeur" du problème, à savoir que continuer parfois c'est difficile. Tu as l'impression que si tu arrêtes, tu vas revivre, que tu es déterminée à faire autre chose. Sauf que, quand on a pas trop de formation, on ne trouve pas de travail très intéressant tout de suite, que lorsqu'on quitte son année d'étude en cours il est très très difficile de retrouver autre chose tout de suite.

Cela veut dire que tu vas peut être avoir des semaines, si ce n'est des mois à ne rien faire (à moins de prendre des cours / formation par correspondance ou de payer des formations privées). Et crois-moi, le soulagement pourrait laisser place à plus de déprime. L'inactivité est une source d'angoisse. ( je ne serais pas inactive cela est sur et certain)

Place peut être la barre moins haut. Je trouve ça vraiment saisissant qu'après de bonnes vacances tu sois dans cet état d'esprit et je pense sincèrement qu'il faut que tu réfléchisses avec tes professeurs sur ce qui se passe là. Ce genre de crise, ça ne vient pas aussi brutalement.

N'y a t il pas eu un élément déclencheur dans ta vie des derniers temps ? Juste avant que tu te mettes à dormir (mécanisme psychologique d'évitement) ? (justemment je ne trouve plus le sommeil à cause de cela)

À 19 ans on est très jeune et on prend parfois des décisions que l'on regrette. Tu as fais la moitié du chemin pour cette année, accroche toi !

Et sache aussi que toute formation est difficile à moment donné. Si tu jettes l'éponge maintenant n'as-tu pas peur que par la suite, à la moindre difficulté tu reproduiras ce mécanisme ? ( non je ne pense pas car je ne suis pas quelqu'un qui renonce à la moindre difficulté, mais en ce moment c'est vraiment plus supportable,tu sais je suis et tout le monde me le dit très mûre pour mon âge du fait de mon vécu par rapport à plusieurs soucis familliaux, je réfléchis beaucoup avant de prendre n'importe qu'elle décision importante)
31 ans 2571
Bon, je suis contente de voir que ça va mieux que ce midi! ;)

Si tu veux arrêter ce que tu fais, et convaincre tes parents que ce n'est pas une décision impulsive, je pense que tu devrais commencer par trouver la voie que tu veux suivre à la place. Demande-toi qu'est-ce qui te plairait vraiment : et quand tu l'auras trouvé, je pense que si ton projet est solide, tes parents comprendront mieux, et toi-même tu pourras alors être sûre que tes premières études n'étaient pas les bonnes.

Par contre, je te déconseille d'arrêter tes études actuelles avant d'avoir trouvé autre chose, car quand on arrête, même pendant quelques mois, le cerveau perd l'habitude d'apprendre, et c'est hyper dur de reprendre (je t'assure que c'est vrai) .

Je suis un peu de l'avis de Melie-M, par exemple lorsqu'elle dit que tu devrais prendre encore un peu de temps pour réfléchir à ce que tu veux faire à la place avant d'arrêter. Prends le temps d'aller au CIO, te renseigner sur les formations qui pourraient te plaire. Tu as fait la moitié de l'année (et la partie la plus dure) : si j'étais toi, je finirais l'année, en étant un petit peu plus cool (difficile à faire quand on a l'habitude de bien travailler à fond pour faire plaisir à ses parents je sais lol).

C'est fréquent, de se dire au bout d'un moment, qu'on voudrait faire ses propres choix, qui nous ressemblent, et c'est bien normal! Ça prouve que tu est jeune adulte à présent, et c'est très bien. Du coup, c'est aussi une grosse responsabilité, de prendre nos décisions : il ne faut pas se tromper, et même si tu as raison et que tes études actuelles ne sont pas celles qui te conviennent, la première chose à faire, c'est de trouver celles que tu veux faire à la place. Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras ;)
M
28 ans 8
sa fait 2 mois que je sui comme sa et jai bien reflechi mai l idee dy retourner me mair dan un etat pa posible je ne veu vraimen plu y retourner
31 ans 2571
Oki mais que veux-tu faire à la place, miss ?
B I U