MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ses amis ne m'aiment pas

P
34 ans France 125
Citation:
Et puis en l'occurence, la personne n'a jamais ô grand jamais demandé à son copain de ne plus les fréquenter. Au contraire, elle s'interroge sur cet éloignement qu'il  
a volontairement choisi, elle cherche à comprendre .


C'est tout à fait ça.

Je lui interdit rien, c'est un grand garçon... Il est libre de fréquenter les amis qu'il veut.
En l'occurrence, il dit que ce groupe de potes ne lui manquent pas.

Et en y réfléchissant, je me dit que des vrais amis ne l'auraient pas laissé tombé comme ça, donc c'est qu'ils doivent pas tenir tant que ça à lui.
28 ans 22
Qu'en est-il à ce jour? L'abcès est-il crevé?
P
34 ans France 125
cswood a écrit:
Qu'en est-il à ce jour? L'abcès est-il crevé?


Salut,
Alors non, l'abcès n'a jamais été crevé...
Mon copain ne les voit plus, n'est plus invité aux soirées, mariages, anniversaires, etc depuis + de 2 ans et même par son propre frère, qui fait partie du groupe ...

J'en veux surtout à son frère d'avoir instauré un tabou et de tout cacher à mon copain (les nouveaux évènements concernant ces personnes : mariage, naissances, déménagements, etc...)

J''aurais aimé que mon copain mette les choses au clair avec eux, ou au moins avec son frère, mais il ne l'a pas fait. Moi je l'aurais fait, j'aurais défendu mon copain :twisted: Mais lui a laissé s'installer un non dit. Il veut tourner la page, comme ci ces personnes n'avaient jamais été ses amis.

Je m'en veux toujours. Je m'inquiète de l'image que je peux renvoyer à ces personnes, qui sont maintenant un groupe de 20 environ...
45 ans région parisienne 5831
C'est un phénomène courant dans un groupe, le rejet des "pièces rapportées" (autrement dit, des copines et copains de personnes du groupe). C'est quelque chose qui est interne à la dynamique du groupe.

J'ai vécu dans un groupe d'amis qui fonctionnait beaucoup avec ce phénomène de rejet et de test. Quand quelqu'un arrivait dans le groupe, inconsciemment, ils le testaient, le poussaient dans ses retranchements, voir décidaient que "c'était un con". J'ai pu constater que c'était loin d'être toujours la faute de la personne en question. :roll:

Pour être acceptée dans ce groupe, il fallait un subtil mélange entre une certaine discrétion et une façon de s'imposer. Trop discret, ils te zappaient, trop voyants, ils te trouvaient ridicule. C'était pas simple: perso, j'ai réussi le "test", mais j'aurais pu tout aussi bien le rater, c'était aussi une question de chance. :roll:

Bref, je ne crois pas que tu doives forcément t'en vouloir: c'est une alchimie qui n'a pas fonctionné entre toi et eux, c'est tout.

Même si effectivement ton attitude a pu jouer en ta défaveur, perso, je pense que c'est au groupe d'être accueillant, et pas à la personne qui arrive de "faire ses preuves". Je pense donc qu'eux auraient dû aller vers toi, chercher à comprendre le pourquoi du comment (si, par exemple, tu as fait sans t'en rendre compte quelque chose qui les a choqués, ou bien si il te pensaient hautaine ou je ne sais pas quoi, ils auraient pu venir t'en parler).

Le fait qu'ils ne soient jamais venus vers toi prouve qu'au fond, ils s'en foutaient de ton copain. Peut-être même que tu étais une bonne occasion pour le jarter du groupe. :roll:

Même si tu avais été maladroite, voir chiante, si ils avaient vraiment tenu à l'amitié de ton copain, ils auraient fait un minimum d'efforts, ce qui n'a pas été le cas. Tu peux donc garder la tête haute, tu n'es pas responsable de leur rejet. ;)
28 ans 22
Je suis d'accord avec Mamykro, ce n'est en rien de ta faute. Quand bien même ils n'aimaient pas ta personnalité ils n'avaient pas à agir de cette façon car

1) ils n'ont même pas essayé de te connaître (ce qui me semble tout de même déterminer si l'on apprécie ou pas une personne, et encore, tout ne se fait pas à la première rencontre, l'avis qu'on a sur une personne peut évoluer au fil du temps)
2) Ils vous ont lâchement écartés (pas d'autres mots)
3) Sans même tenter d'avoir une discussion avec vous, sur ce qui leur a déplu (le point que je trouve le plus pathétique de cette successions d'actions puériles)
4) Ils vous "narguent" en utilisant ton frère comme faire-valoir de leurs toutes nouvelles fêtes trop cool "<33" de leur groupe "d'amis")

Je ne trouve finalement la solution de repli qu'a choisi ton copain pas si mauvaise, puisqu'avoir voulu une discussion avec eux était perdu d'avance! Ils m'ont l'air faux, et j'en passe.

Je te souhaite de beaux jours avec ton amoureux en tout cas :D
P
34 ans France 125
cswood a écrit:
Je suis d'accord avec Mamykro, ce n'est en rien de ta faute. Quand bien même ils n'aimaient pas ta personnalité ils n'avaient pas à agir de cette façon car

1) ils n'ont même pas essayé de te connaître (ce qui me semble tout de même déterminer si l'on apprécie ou pas une personne, et encore, tout ne se fait pas à la première rencontre, l'avis qu'on a sur une personne peut évoluer au fil du temps)
2) Ils vous ont lâchement écartés (pas d'autres mots)
3) Sans même tenter d'avoir une discussion avec vous, sur ce qui leur a déplu (le point que je trouve le plus pathétique de cette successions d'actions puériles)
4) Ils vous "narguent" en utilisant ton frère comme faire-valoir de leurs toutes nouvelles fêtes trop cool "<33" de leur groupe "d'amis")

Je ne trouve finalement la solution de repli qu'a choisi ton copain pas si mauvaise, puisqu'avoir voulu une discussion avec eux était perdu d'avance! Ils m'ont l'air faux, et j'en passe.

Je te souhaite de beaux jours avec ton amoureux en tout cas :D


Tu as raison ^^

Et mamykro aussi, même si j'avais été la pire chieuse ou asosiale du monde, ils ne devaient pas tenir tant que ça à mon chéri.

Puis de toute façon je n'aime pas leur groupe. Ils ont besoin d'être 20 pour faire une sortie ou partir en vacances.. C'est juste pour être entourés pour faire des sorties. C'est pas ça des amis pour moi.

J'adore ton message cswood :D C'est ce que je me dis quand je suis en phase colère contre eux ^^

Tu as déjà vécu ça ?

Merci pour vos interventions, ça dédramatise cette situation.
28 ans 22
Ravie qu'il te plaise alors! Ton histoire m'a touchée et choquée dans la mesure où il me semblait qu'en 2013 des personnes d'âge adulte pouvaient se permettre d'avoir un comportement autrement moins puéril et faux-cul (puisque je pense qu'ils le sont tous entre eux) que ça, et je dois avouer qu'ils doivent être vraiment spéciaux car pour arriver à retourner le cerveau à son frère... (sans parler de tout le reste)

Non, et heureusement! Du moins je n'ai jamais été écartée du groupe d'amis de mon copain, mais j'ai souvent changé de groupes d'amis (j'ai pris 15kgs et changé de ville), et malgré le fait que j'ai ma meilleure amie depuis 12 ans déjà, je me dis que de toutes les amitiés que j'ai pu connaître aucune n'était véritable puisqu'elles se sont toutes plus ou moins terminée.
Mais je n'en suis pas moins sociable! (dis comme ça, ça donne l'image de la fille geek recluse qui ne sourit pas et ne parle à personne, mais je suis bien loin d'être comme ça dans la vie -heureusement-)

Je pense qu'il est important que tu dédramatise la situation en effet, et que tu ne porte pas trop d'attention à cette histoire d'enfants qui se joue autour de votre couple. Ils n'en valent franchement pas la peine, et ne veulent à mon avis qu'une chose, que ça vous rende triste et que vous ressentiez le manque d'être dans leur club des 20 ou je ne sais quoi.
47 ans à la maison ! 10072
ça te touche plus toi que ton copain, j'ai l'impression... je me trompe ?

Les bandes de potes (il faut bien faire la distinction avec les AMIS), ça va, ça vient, ça change tout le temps. Avec l'arrivée des couples, avec l'âge, avec les disputes, les réconciliations, les naissances, les décès, etc...
ça te touche parce que tu penses être responsable de l'abandon de ton copain par le groupe. Mais je n'en suis pas tant convaincue que ça.
P
34 ans France 125
Non tu ne te trompes pas Trashrap. Ça me touche plus que mon copain lui-même parce que je me sens responsable.
Mais j'ai relativisé depuis que j'ai ouvert le post il y a un an, ça m'affecte beaucoup moins aujourd'hui :)

Cswood ton commentaire m'a fait bien rire avec "le club des 20" :lol:
Figure toi qu'à 20 ans tu m'as l'air 20 fois plus mature qu'eux, qui ont la trentaine quand même !!
59 ans Franche Comté 995
peut être sortir avec toi a permis à ton zamoureux de grandir et de s'affranchir d'un réseau de potes qui ne lui convenaient plus vraiment. le problème, je pense c'est que cela a activé en toi un sentiment de rejet qui va plus loin que ces amis la, qui est peut être ancré en toi depuis longtemps.

tu sais, j'ai un peu de bouteille, et dans ma vie, il y a peu de personnes que j'ai gardées comme amis. les réseaux amicaux se font et se défont au fur et à mesure des changements,

rien de pire pour un célibataire que de se retrouver avec des gens qui ont des enfants et ne parlent que de couches, biberons et autres gazouilleries sur leur petit génie, ce n'est qu'un exemple.

mais hors les amis indéfectibles, les relations se font beaucoup en fonction d'intérêts communs, et il s'avère que ton homme n'avait tout simplement plus d'intérêts commun avec ces gens là. quant à l'attitude de ton beau frère, elle est puérile et si la bande est de cet acabit, ton zamoureux a très bien choisi de te préférer à cette bande.
47 ans à la maison ! 10072
deputee702 a écrit:
mais hors les amis indéfectibles, les relations se font beaucoup en fonction d'intérêts communs, et il s'avère que ton homme n'avait tout simplement plus d'intérêts commun avec ces gens là. quant à l'attitude de ton beau frère, elle est puérile et si la bande est de cet acabit, ton zamoureux a très bien choisi de te préférer à cette bande.


Le frère est peut-être juste pris entre deux feux... il doit choisir entre sa bande de potes avec qui il fait la fête et son frère. Il est peut-être simplement mal à l'aise.

Si ton copain ne demande pas de nouvelles de ses anciens potes, je ne suis pas sure que ce soit à toi de le faire. ;)
44 ans Valais/CH 56
les amis de mon ex et sa famille ne m'ont jamais appréciés! Dès le soir de la première présentation avec ses amis, je me suis fait allumé par eux.. Mon ex n'a jamais réagi ni pris ma défense pour leur faire comprendre que j'étais important pour elle. sa non prise de position nous a couté notre couple. j'en ai souffert
P
34 ans France 125
PhileasFogg a écrit:
les amis de mon ex et sa famille ne m'ont jamais appréciés! Dès le soir de la première présentation avec ses amis, je me suis fait allumé par eux.. Mon ex n'a jamais réagi ni pris ma défense pour leur faire comprendre que j'étais important pour elle. sa non prise de position nous a couté notre couple. j'en ai souffert


C'est récent ? Vous êtes restés combien de temps ensemble ?

Là c'est pas tout à fait pareil (moi je ne me suis pas fait "allumer" direct, mais j'ai été ignorée et mise à part. Mais c'était dans le non dit).

Et heureusement, ils n'ont pas réussi à choisir sa chérie pour lui !!
Il m'a choisie moi et tant pis pour eux si je n'étais pas à leur convenance !

Ils savent pas ce qu'ils perdent !! :-p (LOL)
28 ans Strasbourg 558
Je ne sais pas si ce groupe d'amis comptent plus de personnes célibataires que des couples mais si c'est le cas, j'ai eu ce problème avec le groupe d'amis que j'avais avant d'être avec mon copain.
Il s'est tout de suite très bien entendu avec eux sauf qu'il y a certaines personnes (célibataires) qui n'acceptaient pas le fait que je ne sois plus dispo H/24 pour eux :/
& c'est par là que les conflits ont commencé & ces même personnes ont influencé les autres ect..
En général, les couples du groupe ont eu plus tendance à l'accepter du fait qu'ils avaient un minimum de jugeotte pour comprendre la chose, mais c'est pas le cas de tout le monde apparemment..

Je suis un peu du même avis que la majorité des personnes ayant répondu au post : il faudrait que tu en discutes avec son frère. Tu es plutôt proche de lui ou pas ? :?
44 ans Valais/CH 56
L'un deux a été très blessant et les autres n'ont pas trouvé cela anormal. Moi qui ne me laisse généralement pas marcher dessus, j'ai fais comprendre à mon amie que sa non réaction m'avait touché mais j'étais amoureux et décidé de passer l'éponge. Sa maman m'ignorait car je n'étais pas à quatre pattes devant elle, contrairement à son entourage et l'entourage de sa fille. Je pense qu'elle n'était pas honnête, surtout vis-à-vis de ses enfants pour diverses raisons, mais au pays des bisounours, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.. :P Finalement s'en était trop pour moi, je le lui ai dit et ne suis finalement plus allé avec elle chez sa famille ou avec ses amis. Elle ne comprenait pas ma réaction et inexorablement un fossé se creusait. Malgré mes sentiments pour elle, j'ai cessé notre relation pour ne pas finir par lui en vouloir vraiment et la détester! On est resté deux ans ensemble et ça fait maintenant trois ans que c'est fini.
C'était en plus une période délicate pour moi par rapport à ma famille et j'avais vraiment besoin de soutien!
B I U