MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Arrêt pillule: inquiétude retour de règles après ovulation

N
33 ans 485
Bonjour à toutes!

Je viens à mon tour faire part de mes inquiétudes et surtout rechercher des témoignages et, je l'avoue, m'aider à me rassurer...

J'ai arrêté la pilule pour essais bb1  
à al toute fin du mois de novembre, et j'ai donc eu mes règles de privation du 30/11 au 4/12/2011.
Bien consciente que mon cycle suivant avait peu de chances de faire 28 jours, je ne me suis inquiétée de rien et j'ai été ravie de me rendre compte que j'avais des symptomes relativement forts d'ovulation entre le 29 et le 31 décembre: forte augmentation de la libido, forte sensibilité des seins et tétons,pertes claires typiques... Quelques jours avant ça, j'avais eu des pertes marron compactes (pardon pour les détails :oops: :oops: )

Ce sont des symptomes que je connaissait d'avant le début de ma prise de pilule (sauf pour les pertes amrrons, mais je mets ça sur le dos de l'arrêt pilule).
Je suis OPK, mais suivie par un endocrinologue, et après une perte de poids d'environ 10% de mon poids de base, j'avais réussi à obtenir des cycles réguliers et, à priori, des ovulations spontannées et sans problèmes pendant plusieurs mois avant de commencer mon contraceptif..

Si ces symptomes étaient bien ce qu'ils semblaient être, je devrais donc selon toute logique avoir mes règles ces jours-ci, probablement même aujourd'hui.
J'ai remarqué un gonflement du ventre et la sensation désagrébale qui va avec, j'ai eu l'impression de ressentir hier ou avant hier de très légères gènes proches de début de douleurs de règles, mais extrèmement fugaces, et aujourd'hui, toujours aucun signe marqué pouvant laisser penser qu'elles pourraient arriver rapidement.

Je suis perdue et un peu triste, j'avais espoir que ce soit réellement une ovulation il y a 14 jours (car ça y ressemblait beaucoup), et donc que mon cycle, bien qu'ayant pris autour de 40 jours, se soit tout de même rétabli... J'ai maintenant peur que cela n'arrivera pas aussi facilement, et j'ai peur de laisser passer ma chance (je n'ai que quelques mois d'essais possible pour ce coup-ci, à cause de ma situation professionelle).

Avez-vous connu cela, ressenti ce genre d'angoisses, ou mêmeauriez-vous un avis sur le déroulement de ma "remise en marche"? J'ai bien pris un rdv chez l'endocrino et le gynéco, mais pas avant 1 mois, ce qu'il pouvait faire de mieux...

Merci à toutes!
V
36 ans 83
Je ne sais pas si ça va beaucoup te rassurer, mais je suis dans un cas similaire. J'ai arreté ma pilule tout comme toi, même date :) Et j'ai eu mes règles hier. Entre temps, je suis allée voir la gynéco pour une visite de routine qui m'apprends que je suis OPK. Boum, j'ai l'impression de me prendre un coup de massue car elle me dit que je n'ai probablement pas d'ovulation.

Apparement quand on est OPK, il y a des cycles irréguliers et plus ou moins ovulatoire. Elle m'a dit de perdre du poids, j'ai 9kg de trop par rapport à un IMC normal, je vais tout faire pour qu'ils partent, j'espère que ça suffira. Si ça ne suffit pas, il existe des traitements assez efficaces...

Oui, je ressens les même angoisses, j'ai beaucoup pleuré. Je pense que tu ne dois pas perdre espoir parce que la remise en route est un peu longue. Ca ne veut pas dire que les prochains cycles ne seront pas ovulatoire ni même que celui là ne l'a pas été. C'est juste plus compliqué parce que tu ne peux pas prévoir quand tombe ton ovulation :) Il faut beaucoup de calin et de douceur ;)
N
33 ans 485
Merci beaucoup pour ta réponse, Valentine... Si cela me rassure, merci beaucoup..

Je suis désolée pour ton diagnostic, mais si tes règles sont arrivées c'est que tu as peut-être ovulé cette fois-ci, ce qui est de bonne augure car ça ne doit pas être forcément un SOPK sévère totalement annovulatoire.

Si tu veux en discuter, n'hésite pas à m'écrire par MP, je connais bien mon syndrome qui est aussi peu sévère chez moi mais angoissant tout de même...

Depuis hier soir, légères douleurs qui votn et viennent, et des pertes brunes légères également, qui sont peut-être annonciatrices de règles pour aujourd'hui ou demain, à confirmer.. Ca serait vraiment une excellente nouvelle, car ça confirmerait les symptomes d'ovulation et voudrait donc dire que j'ai récupéré des cycles normaux.. Croisons les doigts...
32 ans 76
salut les filles

j'ai arrêté ma pilule début juillet 2011 pour essai de bébé 1, j'étais sous pilule depuis plus de 7 ans.

Donc a l'arrêt de ma pilule je suis aller voir une gynécologue qui ne ma pas fait faire d'examens ni de prise de sang, ni d’échographie elle ma dit d'attendre et si d'ici 2 ans je n’étais pas tombé enceinte je devais revenir la voire....

J'ai donc arrêter et j'ai fait ce qu'elle ma dit ATTENDRE je n'est pas eut de saignement jusqu'au 22 décembre 2011, ce que je pensée être mes règles, donc toute contente j'ai crue que mon cycle était revenue j'ai calculer un date présumer d'ovulation pour le 6 janvier 2012. Sauf que le 7 j'ai eut des saignements rouge vif un peu inquiète j'ai téléphoner a ma gyneco qui la ma dit faite un test de grossesse vous éte CERTAINEMENT enceinte je cours a la pharmacie test bien évidemment négatif je la rappelle et elle me dit d'encore ATTENDRE quelques mois.

La un peu plein la tête je décide de prendre rendez-vous avec un autre gygy qui me donne rendez-vous le lendemain même.

Je me rend donc au rendez-vous on discute je lui explique et il ma fait une Echo vaginal la il m'annonce que :
- j'ai des ovaires très très petits et polykystiques.

Il me marque une prise de sang :

- oestradiol 5ng/l
- progestrone 0,20ug/l
etc...

Donc traitement de clomid, duphaston et physiogine courbe de température et on va voir ce que ça va donner.

Résumer de tout ça je me sens complètement impuissante et je regrette vraiment de ne pas être aller voir bien avant un autre gynécologue.
J'ai pris rendez-vous avec une nutritionniste pour perdre du poids et être suivi réellement

Avoir un bébé est un combat que je compte bien gagnée... du moins j’espère....

Bon courage a vous les filles
B I U


Discussions liées