MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

FIV - Ovaires poli-kystiques

36 ans Brest, Finistère 6
Bonsoir à toutes !

Je m'adresse à vous pour avoir des réponses à mes questions et peut-être répondre aux vôtres (si nous pouvons nous entre-aider, ce n'est que mieux).

Voici mon histoire  
:
Mes premières règles sont arrivés à mes 16 ans. Elles n'ont jamais été régulières (en moyenne 15 jours tous les 5 mois). Mon médecin traitant a fait des examens pour contrôler s'il n'y avait pas de problème, résultat : aucun problème. Elle m'a alors prescrit la pilule à mes 18 ans et demi, ce qui a parfaitement régularisé mes règles.
Mon compagnon et moi sommes ensemble depuis 2003. Nous essayons d'avoir un enfant depuis Août 2007 (date d'arrêt de la pilule et donc de mes règles). Mon premier rendez-vous chez le gynéco fut en Décembre 2007. Il m'a conseillé de faire la courbe de température pendant 4 mois : rien de concluant (la température variait de plus ou moins 0.5 degrés et toujours pas de règles). Le gynéco m'a fait plusieurs examens et m'a prescrit de la progestérone (traitement pris pendant un an) : aucun résultat.
En avril 2009, le gynéco m'a envoyé voir une gynéco spécialiste de la stérilité, qui m'a encore fait des examens, plus poussés, qui ont révélé que mes ovaires étaient poli-kystiques (sinon muqueuse normale, trompes normales, utérus normal), c'est pourquoi je n'ovule pas correctement et donc pas de règles correctes. Le spermogramme de mon compagnon était correct (les spermatozoïdes ne sont pas au maximum de leur forme mais dans la moyenne nationale et sans soucis particulier).
J'ai donc commencer un nouveau traitement (durée : 6 mois) : duphaston pendant 10 jours, pour déclencher mes règles, puis Puregon et progestérone pendant 18 jours, pour l'ovulation. Ce qui n'a rien donner.
En Janvier 2010, la gynéco a donc décidé de passer aux inséminations (déclenchement des règles avec du duphaston et ovulation avec Puregon et progestérone) : première tentative = premier échec.
Elle décide de tenter une intervention chirurgicale (en juillet 2010) : un drilling ovarien (ce qui consiste à percer chaque ovaire à plusieurs endroits avec un laser pour les "réparer" pendant environ 6 mois). Aucun résultat.
En septembre 2010, deuxième tentative d'insémination = deuxième échec.
En octobre 2010, elle décide d’arrêter les inséminations pour passer au FIV.
En janvier 2011, je subie ma première ponction d'ovocytes (après déclenchement de mes règles avec du Duphaston, une stimulation avec du Puregon, du Décapeptyl et des vitamines). La gynéco en récupère 10, 8 se transforment en embryons et 6 sont viables. La première implantation, la gynéco en met 1. La deuxième implantation, elle en met 2. La troisième implantation, elle en met 2 et la dernière, elle en met 1. Aucun résultat. Toutes les implantations sont accompagnées de Progestérone.
En janvier 2012 (le 26 exactement), je subie ma deuxième ponction d'ovocytes (même traitement que la précédente). La gynéco en récupère 16, 12 se transforment en embryons et pour l'instant je ne sais pas combien sont viables. J'ai eu ma première implantation d'embryons ce matin, elle en a mis 2.

Au jour d'aujourd'hui, j'ai 28 ans et je pèse 85 kg environ (j'ai toujours été "corpulente") pour 1m66. Mon compagnon a 35 ans, pèse 55 kg pour 1m65.

Mes questions :
Y'a-t-il des femmes sur ce forum qui ont des ovaires poli-kystiques ?
Si oui, avez-vous réussi à tomber enceinte ? Au bout de combien de temps ? Avec traitement ou non ?
Quels protocoles ou traitements vous a-t-on proposé ?
Existe-t-il un autre traitement que le décapeptyl, ou le Puregon ?

Je sais mon message est presque un roman, mais ce n'est pas évident de résumer presque 5 années de protocole médical, de paperasse, de traitements, de rendez-vous, ... :D

Si vous pouviez me répondre quand même ce serait gentil.

Merci d'avance et BONNE CHANCE à toutes celles qui galèrent !!!
V
42 ans 989
J'ai des OPK. Mais plus de chances que toi, une génico de suite réactive qui m'a tout de suite passé en PMA au lieu de me faire essayer normalement.
Deux ans sous clomid, duphaston, ect...et bingo juste avant d'attaquer les insimménations.
Il faut que tu saches que nous sommes nombreuses à avoir des OPK.
Ma genico en a et est maigre comme un clou. Elle le dit Haute et Fort, c'est pas parce que tu es en surpoid que tu as des opk.
En faite, quand j'en ai parlé autour de moi, je me suis rendu compte que beaucoup de couples on est des problèmes de procréations.
V
42 ans 989
J'ai des OPK. Mais plus de chances que toi, une génico de suite réactive qui m'a tout de suite passé en PMA au lieu de me faire essayer normalement.
Deux ans sous clomid, duphaston, ect...et bingo juste avant d'attaquer les insimménations.
Il faut que tu saches que nous sommes nombreuses à avoir des OPK.
Ma genico en a et est maigre comme un clou. Elle le dit Haute et Fort, c'est pas parce que tu es en surpoid que tu as des opk.
En faite, quand j'en ai parlé autour de moi, je me suis rendu compte que beaucoup de couples on est des problèmes de procréations.
36 ans Brest, Finistère 6
Merci Viv !

A quel âge as-tu commencer ton traitement médicamenteux ? Es-tu passé par le drilling ovarien pour aider tes ovaires ?
Combien d'enfants as-tu aujourd'hui ?

Merci de me répondre, j'essaye de me rassurer comme je peux.
37 ans belgique 105
moi aussi j ai des OPK et suis mince 52kg pour 1m70
g deja fai une fiv icsi avec ponction de 16 ovules dont 4 viables on m en a deja remis 2 mais echec la j attend rrrr pour recommencer traitement pour un nouveau TEC
43 ans essonne 836
Bonsoir Soso,

Je comprends ton envie de savoir ce qui se passe pour les autres, alors voici mon histoire en très rapide:

Je suis OPK et bien plus grosse que toi.
J'ai déjà pris du duphaston et du clomid mais rien en plusieurs années.
Mon ancienne gygy m'avait parlé du drilling ovarien, mais tout compte fait n'a pas voulu me le faire à cause du poids (soit disant trop risqué pour me faire une anesthésie!! :cry: )
Au bout de 9 ans, victoire nous trouvons un gygy qui veut bien me faire une FIV.
1ère FIV en novembre 2011, 1 seul embryon et aucun à congeler, négatif.
Et en ce moment, je suis entrain de faire la 2e. On croise les doigts et on espère :lol:

On sait tous trop bien que le parcours en PMA est très difficile, mais je me raccroche toujours à ceux qui viennent sur ce forum nous raconter leurs victoires.
Alors on garde espoir et on se bat ;)

A très vite
36 ans Brest, Finistère 6
Merci Fabie. J'espère que ça va marcher pour toi aussi !

On m'a aussi reproché d'être trop grosse, que c'était à cause de mon poids que je n'arrivais pas à tomber enceinte.
Toute ma vie j'ai fait des régimes, qui fonctionnaient un temps et je reprenais tout quelque temps après. Aujourd'hui j'en ai marre de faire des régime pour faire plaisir aux autres, je l'ai envois sur les roses quand il m'en parle.

Le plus dur dans tout ça, c'est qu'étant suivi en PMA au CHU, je n'ai jamais la même gynéco. Et j'ai vraiment l'impression qu'il nous prenne que pour des bouts de viande et qu'il ne connaissent pas les dossiers de leurs patientes.
Petite anecdote : Au mois de décembre dernier, il y a une gynéco qui m'a demandé, en regardant mon dossier (ou en faisant semblant !) si j'avais eu une césarienne ! Je suis rester le plus calme possible pour lui répondre de bien relire le dossier et que ça faisait plus de 4 ans que j'essayais de tomber enceinte pour une première grossesse. Réaction de la gynéco : elle a rigolé !
Je suis allée au secrétariat après le rendez-vous pour leur dire que je ne voulais plus voir cette gynéco (incompétente !!!).

Merci à toutes pour votre soutien ! Et bonne chance !
43 ans essonne 836
Moi aussi j'étais suivi en CHU, mais j'ai arrêter vu que je ne rentrais pas dans leurs "statistisques" et qu'ils n'étaient pas très réactifs pour avancer dans le traitement. :x
36 ans Brest, Finistère 6
Du coup, la gynéco qui te fait tes FIV, c'est une gynéco indépendante ?
43 ans essonne 836
Oui, c'est un gygy dans un cabinet privé mais il fait les FIV à la clinique Cherest à Neuilly.
Au moins eux sont réactifs et compréhensifs. Par contre, c'est vrais que c'est un budget car tout les exams et rdv ne me sont pas remboursés à 100% vu qu'ils sont en dépassement d'honoraires!
Mais bon au bout de tant d'année d'attente, on a fait l'effort financier ;)
Je crois que si ce +++ décidait enfin par pointer le bout de son petit nez, on pourrait l'appeler "Désiré Gold" :lol:
31 ans Montréal, Québec, Canada 41
Coucou SoSo2,
je viens t'apporter un peut de réconfort.

J'ai 23 ans et je suis SOPK. Je fais présentement dans les 163kg pour 1.70m, je suis donc obèse morbide.

Le 10 janvier dernier j'ai eu mon tout 1er RDV en clinique de fertilité. La dre. qui me suit là bas est super, je l'adore! Quand je suis entrée dans le bureau, on a commencer à discuter, j'ai répondu à des questions, je lui ai tout expliquer mon problème... Elle ne m'as que très peut parler de mon poids, elle n'as fait que souligner mon obésité. Et quand je lui ai demander si je pourrait avoir quand même l'insémination vu mon poids, elle m'a dit un gros «OUI»! J'était tellement soulager!

Je doit encore faire des test sangins, et je pourrai commencer les essaies.

Elle m'as prescrit de la «Metformine» ce qui devrait aider à déclancher et régularisé mes cycles menstruels. Ensuite si malgré tout je n'ovule pas, je tomberai avec un mélange de «Metformine» et de «Chlomid». De plus, elle m'as déjà prescrit «l'acide folique».

Je te conseil donc de trouver un/une gygy qui t'appuirait et t'aiderait dans tes démarche et de rester toujours evc ce gygy. Il y en a de très bon, d'autres plus que nul, il s'uffit de «magasiner» son gygy afin de trouver celui/celle qui nous convient!

Bonne chance dans tes démarches! :)
36 ans Brest, Finistère 6
Fabie : Je suis d'accord avec toi pour le prénom du BB +++, sinon j'avais pensé à Patience ou Aimé ou Miracle... ;) Je croise les doigts pour toi ! Tiens moi au courant de la suite de ton traitement !

Marie : J'ai déjà eu le même traitement que toi au début, mais il n'a pas fonctionné sur moi. J'avais une gynéco formidable qui me suivait jusqu'aux inséminations. Mais à partir des FIV, je devais être suivi soit au CHU, soit en clinique, aucun gynéco indépendant ne le fait dans le département où j'habite. J'ai choisi le CHU car ils ont de meilleurs résultats de réussite.

Merci pour votre soutien les filles !
36 ans Brest, Finistère 6
J'ai eu le résultat de ma ponction : sur 16 ovocytes prélevés, seulement 4 ont formé des embryons, 2 m'ont été inséminé fin janvier et 2 ont été congelés.
J'ai également eu le résultat de la prise de sang : NEGATIF ! encore...

Je ne sais plus quoi faire pour avoir plus de chance, quelqu'un a des idées ?

Merci à toutes pour vos messages.
43 ans essonne 836
Je suis désolé pour toi Soso, mais il faut que tu gardes espoir ;) il te reste 2 embryons a transférer, çà peut fonctionner!
B I U


Discussions liées