MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Coût d'une école privée (3 à 10 ans)

71 ans 3528
@Sue: je comprends tes inquiétudes, c'est souvent une des premières raisons des parents pour choisir le privé. Pour ma part, de ma (petite, je ne suis pas experte) expérience d'enseignante  
des deux côtés, je trouve que le choix du privé réduit dangereusement la mixité sociale d'où découle parfois une ambiance terriblement intolérante dans ces établissements. Dans les établissements que j'ai fréquenté j'ai aussi trouvé la pédagogie plus traditionnelle et compétitive, mais ça n'est pas forcément le cas partout.

Dans un monde idéal, j'aimerais pouvoir concilier une pédagogie au plus proche des enfants (type montessori) dans des classes peu chargées (20 élèves max), comme dans les établissements privés hors contrat, avec la mixité sociale du public. Mais bon... ça serait dans un monde idéal, évidemment... ;)
33 ans Bretaaaaaaaaaagne!!! 324
Alors ma fille, rentrée à l'école cette anné,e est en école privée également, je paye 261 euros à l anné,e répartis en paiements par trimestre, soit 87 euros pour 3 mois. Sachant qu à ça s ajoute la cantine (environ 55 euros pour 4 repas par semaine à 3.20 euros le repas) et la garderie qui est a 2.10 euros de l heure, mais ma fille n'y va pas, en définitive entre la cantine et l école en elle meme, cela nous revient a peu pres a 85 euros par mois.
Mais c est pour moi le prix pour qu elle aille dans une bonne école, non surchargée, trés intéractive et soucieuse du bien etre et du développement des enfants, ma fille adore son école et moi aussi!!!! Mon fils, qui aura 2 ans en août, ira probablement à la meme école du coup!
42 ans Bretagne 2439
Bonjour,

Asia est rentrée au CP cette année et nous l'avons inscrite dans une école privée car malgré une scolarité (3 ans de maternelle) sympa dans le public, la réputation et les choses qui se passent dans l'école publique dont nous dépendons nous ont fait choisir le privé.

C'est une petite école, très familiale, un samedi par mois, nous participons aux "tâches", genre tondre la pelouse, changer les ampoules, nettoyage des classes, peinture... avec une petite collation. On se marre bien et en plus, ça fait école de village malgré le fait que nous soyons dans une ville de taille moyenne.

Le coût est de 22€50/mois sans la cantine. Pour les repas, il y-a 3 prix de 2€59 à 4€ et quelques par repas en fonction des revenus.

Franchement, je fréquente certaines mamans de l'ancienne école de notre puce et je ne regrette vraiment pas notre choix de l'avoir placée dans le privé.

Bonne journée

-Vany-
43 ans (¯`•.•´¯) (¯`•.•´¯) *`•.¸(¯`•.•´¯)¸.•´ ♥ ☆ º ♥ `•.¸.•´ ♥ º ☆.¸¸.•´¯` 1576
mamisha a écrit:
Ca n'est pas le sujet direct du post, donc aucun soucis si tu (vous) ne veux (voulez) pas y répondre mais... Pourquoi le privé?

Très bonne question ;)
En ce qui me concerne, si je pose la question ici c'est parce que je parlais à une collègue de mon ras-le-bol des grèves dans l'école publique de mon fils (3 ans et demi).
C'est sa première année à l'école et, bien que nous ne soyons qu'à la moitié de l'année scolaire, il y a déjà eu 5 grèves d'enseignants et/ou périscolaire (dont 2 grèves sur une semaine) ce qui m'oblige à chaque fois à poser des congés pour garder mon fils.
Je comprends qu'ils soient obligés de faire grève pour protester contre le gouvernement mais c'est pénible pour les parents qui travaillent. Et c'est agacant de voir que certains font grève sans même savoir pourquoi...
Une collègue me conseillait d'inscrire mon fils dans une école privée pour éviter ce problème.
Je me renseignais donc ici pour évaluer le coût d'une école privée.
71 ans 3528
@Mizirlou : c'est la première fois que je le lis, mais je comprends. J'ai le même problème avec la crèche de ma fille. C'est bien pour ça que je préfère des actions différentes de la grève(déjà, voter, c'est pas mal par exemple ;) ).
T
37 ans perpignan 3182
nous on frole les 1500 par an pour la maternelle

apres l an prochain il part o plublis chez nous la difference entre les 2 est nuls c est jsute qu ils prennent les enfants avant 3 ans
2137
On pense à mettre Devon dans le privé au college, car celui en bas de la maison il craint énormement hélas!

J'ai moi meme été dans le privé tout le college et une partie du lycée et franchement je ne le regrette pas!

C'est un établissement catholique privé sous contrat, où j'ai rencontré des gens merveilleux, j'y ai fait ma profession de foi etc..
Mais au dela de ca, il y avait des juifs, des musulmans etc..
J'ai jamais été aussi proche de mes profs car justement c'est un choix pour eux de travailler dans le privé!
J'en revois encore à l'heure actuelle!

Par contre ils faisaient grève aussi, car etant sous contrat certaines choses les concernaient! ;)

C'etait 500e l'année, sans compter les repas, et au final c'est ce qui revenait le plus cher car c'etait des repas préparé par Avenance, 4e10 le repas!
Alors qu'en passant dans le publique en 1ere, c'etait 2e80!
notre fils sera aussi scolarisé dans le privé si nous réussissons à partir de cette région.
obligé.
mais ça sera à peine mieux que le publique vu le niveau ici.

voilà encore des soucis pour les années à venir...
38 ans ??? 363
Je sais que c'est un peu HS, mais étant enseignante dans le public, certains de vos propos me font réagir.

Mon fils ira dans notre école de quartier, un école publique, il est pour nous hors de question de le mettre dans le privé.

Je suis d'accord avec toi mamisha quand tu dis que le public permet la mixité sociale. En mettant les enfants dans le privé, on fait le jeu de ceux qui veulent changer les "cartes scolaires". Une école à deux vitesses, ceux qui ont de l'argent dans le privé (sans pour autant avoir un meilleur enseignement) et les autres...
Pour voir l'exemple dans ma ville : une école privée très cotée certes, mais qui "vire" les élèves qui n'ont pas de bons résultats... Dans ce cas, c'est évident qu'elles ont de bons taux de réussite!!!

Mizirlou : quand tu dis que tu en as marre de devoir prendre des jours pour garder ton fils quand la maîtresse est en grève. Permet moi de te dire que ce n'est pas à l'enseignante ou l'école qu'il faut en vouloir mais au maire de ta ville qui doit OBLIGATOIREMENT instaurer un service d'accueil minimum pour les enfants qui ne peuvent pas être gardés. Et tu n'es pas à l'abri d'une grève dans le privé!
pougnidou a écrit:

Je suis d'accord avec toi mamisha quand tu dis que le public permet la mixité sociale.


mais justement, si on en veut pas, de la mixité sociale?
pourquoi je mettrai en péril la scolarité de mon fils au nom de la mixité sociale? (ou nom de grands et nobles idéaux, certes)

Tu sais comme moi que certains départements de FRance sont des catastrophes en terme de résultats, de problemes de discipline, de violences..
et je ne parle pas des balieues, non, non, non...

Penses tu réellement que ça me réjouisse de constater que l'école pubique est dévastée à tel point qu'y scolariser mon fils serait lui donner moins de chance que celles que dont son pere et moi avont bénéficié?

J'ai bossé dans l'educ nat. 4 ans. en 1997. sur un regroupement pédagogique rural.

les gosses n'avaient déjà pas les memes chances selon la
CSP des parents..

le regard des instits sur eux n'était pas le meme selon d' où venait le gamin...

alors, l'hypocrisie de la mixité sociale à l'Ecole..

de plus,le détournement des cartes scolaires , ce sont pas les enfants d'enseignants qui en bénéficient le plus?
43 ans (¯`•.•´¯) (¯`•.•´¯) *`•.¸(¯`•.•´¯)¸.•´ ♥ ☆ º ♥ `•.¸.•´ ♥ º ☆.¸¸.•´¯` 1576
blueberrycat a écrit:
pougnidou a écrit:

Je suis d'accord avec toi mamisha quand tu dis que le public permet la mixité sociale.


mais justement, si on en veut pas, de la mixité sociale?
pourquoi je mettrai en péril la scolarité de mon fils au nom de la mixité sociale? (ou nom de grands et nobles idéaux, certes)

Tu sais comme moi que certains départements de FRance sont des catastrophes en terme de résultats, de problemes de discipline, de violences..
et je ne parle pas des balieues, non, non, non...

Penses tu réellement que ça me réjouisse de constater que l'école pubique est dévastée à tel point qu'y scolariser mon fils serait lui donner moins de chance que celles que dont son pere et moi avont bénéficié?

J'ai bossé dans l'educ nat. 4 ans. en 1997. sur un regroupement pédagogique rural.

les gosses n'avaient déjà pas les memes chances selon la
CSP des parents..

le regard des instits sur eux n'était pas le meme selon d' où venait le gamin...

alors, l'hypocrisie de la mixité sociale à l'Ecole..

de plus,le détournement des cartes scolaires , ce sont pas les enfants d'enseignants qui en bénéficient le plus?

+1

J'avais vu un reportage sur Envoyé spécial il y a quelques mois et effectivement la plupart de ceux qui obtenaient une dérogation étaient des enseignants ou des parents qui avaient des relations.

Perso si j'en avais la possibilité j'aimerais pouvoir choisir l'établissement où inscrire mon fils.
Pour l'instant il n'est qu'à la maternelle donc c'est moins important qu'il se retrouve dans une école de ZEP (zone d'éducation prioritaire).
En revanche si nous habitons toujours dans le même quartier, je ne me vois pas le mettre dans le collège public dont dépend mon quartier. Il a mauvaise réputation et une collègue qui travaille avec tous les collèges de mon département me déconseille de le mettre dans cet établissement plus tard.
Je suis contre la carte scolaire parce que je ne vois pas pourquoi nos enfants devraient avoir un enseignement au rabais sous prétexte qu'ils n'ont pas la chance de pouvoir habiter dans un meilleur quartier.
Mon frère a inscrit son fils de 2 ans et demi dans une école privée et je constate déjà une différence avec celle de mon fils.
L'école privée de mon neveu propose par exemple des sorties scolaires et apprend aux petits à se familiariser avec un ordinateur.
L'école publique de mon fils ne propose aucune sortie car le budget octroyé pour cela par la Ville a été réduit. Aucune initiation à l'informatique n'est prévue.
Même la collation prévue durant la matinée a été réduite. Les maîtresses ne peuvent proposer qu'à peine la moitié d'un verre de lait à chaque enfant de la classe ou sinon un verre d'eau.
39 ans beaucoup de là bas et un peu d'ici 1047
blueberrycat a écrit:
pougnidou a écrit:

Je suis d'accord avec toi mamisha quand tu dis que le public permet la mixité sociale.


mais justement, si on en veut pas, de la mixité sociale?
pourquoi je mettrai en péril la scolarité de mon fils au nom de la mixité sociale? (ou nom de grands et nobles idéaux, certes)

Tu sais comme moi que certains départements de FRance sont des catastrophes en terme de résultats, de problemes de discipline, de violences..
et je ne parle pas des balieues, non, non, non...

Penses tu réellement que ça me réjouisse de constater que l'école pubique est dévastée à tel point qu'y scolariser mon fils serait lui donner moins de chance que celles que dont son pere et moi avont bénéficié?

J'ai bossé dans l'educ nat. 4 ans. en 1997. sur un regroupement pédagogique rural.

les gosses n'avaient déjà pas les memes chances selon la
CSP des parents..

le regard des instits sur eux n'était pas le meme selon d' où venait le gamin...

alors, l'hypocrisie de la mixité sociale à l'Ecole..

de plus,le détournement des cartes scolaires , ce sont pas les enfants d'enseignants qui en bénéficient le plus?


+1 aussi.

J'ai été dans le public dans une région pleine de "mixité sociale" et ce que j'ai vu et ce que j'y ai vécu il y a 15 ans fait que quand mon fils ira l'age d'aller à l'école il ira dans le privé.

Je veux lui donner les moyens de partir du bon pied dès le début. Je refuse de brader sa scolarité également au non de la sacro-sainte mixité sociale. Et peut être aussi parce que l'école publique dont je dépend est à moins de 100m de chez moi et que je vois tous les jours me donnent pas envie d'y envoyer mon fils.
44 ans Lille 7000
mon fils est ds une super école, prtant elle est classé zep ( bon c'est plus le terme actuelle ms je connais pas le nouveau terme), ma fille ds la même école était ds une classe de 13 élèves en grande section ds la classe de mon fils, ils sont 23... ils font des sorties, pr les ordis, on s'est débrouillé avec l'asso de parents d'élèves pr en récupérer, on a la chance d'avoir des classe multi niveau qui permet à la maitresse de pvr faire évoluer les enfants à leurs rythme... c'est le cas de mon fils, qui est en moyenne section ms qui depuis qq tps maintenant, il "fait le travail" du niveau sup ce qui lui convient bien et ce qui a permis aussi de se poser les bonnes questions... on va voir ds un ou deux mois si mon fils va pas sauter sa grande section car le multi niveaux le stimule tellement bien qu'il est en train d'apprendre tout seul à lire, rien qu'en observant les autres et la maitresse...
2137
Les écoles en zep ne sont pas forcement des écoles avec des cancres, des bagarres, des dealers etc..

Il y a des zep tres bien, et surtout qu'une zep est censée avoir plus de fonds disponibles pour mener à bien ses projets éducatifs!

Apres c'est sure que la majorité des zep d'ile de france sont aussi des lieux où l'on envoie les jeunes profs inexperimentés au casse pipe, histoire de leur faire les pieds et de les dégouter, mais certains y trouvent leurs vocations!

Apres je comprends tout à fait que si on a les moyens de metre dans le privé on le fait!

DameAlienor l'école de tes enfants en zep est quand meme une goutte d'eau dans la mer helas
71 ans 3528
Ce que je lis ce sont des parents qui d'un coté ne sont pas satisfaits des moyens accordés à l'école publique (et là, je ne peux qu'être d'accord) et d'un autre ne sont pas satisfaits des grèves faites par les enseignants.

Du coup, je me demande comment ces memes parents s'engagent pour faire évoluer l'école? Parce qu'après tout, quand les enseignants font grève ils le font pour les enfants des autres...
B I U