MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Educ spé, moniteur-éducateur, éduc. de jeunes enfants

34 ans Golbey 859
Bonjour à tous,

Je fais en ce moment un bilan de compétences, dans l'objectif de trouver une orientation professionnelle.

Le métier d'éducateur spécialisé, à priori, serait quelque chose vers laquelle j'aimerais me  
tourner. J'envisage aussi celui de moniteur-éducateur ou celui d'éducateur de jeunes enfants.

J'aimerais donc en savoir un peu plus, si vous exercez ces métiers, serait-il possible de m'en parler ? J'ai préparé quelques questions, vous n'êtes pas obligé de répondre à tout mais ça peut vous guider dans vos réponses (si besoin).

- Quel métier exercez-vous ? Dans quelle structure exercez-vous ?
- Quelles sont les différentes tâches de votre poste ? / Journée type ?
- Quelles sont vos conditions de travail (horaire, déplacement, rythme de travail...) ?
- Selon vous, quelles sont les contraintes de votre profession ? Et quels sont les avantages, les points positifs ?
- Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour exercer votre profession ?
- Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui veut se lancer dans ce métier ?

Merci d'avance. Vous pouvez ajouter d'autres informations si certaines choses vous viennent à l'esprit, tout est bon à prendre ! J'espère y voir plus clair grâce à vous.
35 ans Orgrimmar 6511
Up, ça m'intéresse aussi..
O
38 ans 25
Bonjour,
Alors je vais essayer de répondre du mieux que je peux à tes questions

Quel métier exercez-vous ? Dans quelle structure exercez-vous ?
Je suis éducatrice spécialisée et j'exerce actuellement dans un centre maternel : structure qui accueille des femmes ou adolescentes enceintes ou ayant un enfant âgé de 0 à 3 ans

- Quelles sont les différentes tâches de votre poste ? / Journée type ?
Ouh là là, difficile de répondre à cette question tant les "tâches" sont variées. On va dire que d'une manière globale notre mission est d'accompagner la mère dans son rôle parentale. Après tout dépend de sa ou ses problématiques...
Il s'agit aussi de permettre à la mère qui est souvent en marge de la société de se réinsérer (par l'emploi ou la formation ou l'école pour les plus jeunes, mais aussi de trouver un logement stable et d'être réafilier dans ses droits sociaux, de santé...)
Tout dépend aussi de l'âge de la mère car toutes les mineures sont placées dans notre établissement par le juge des enfants donc il y a un gros travail partenarial avec lui et avec les services d'aides sociales à l'enfance.
Voilà, c'est assez succint comme description, mais le travail est tellement "large" et dépendra de chaque mère.

- Quelles sont vos conditions de travail (horaire, déplacement, rythme de travail...) ?
Ou j'exerce nos horaires sont assez atypiques : en effet de moins en moins d'éducateurs font des nuits (travail réservé aux veilleurs de nuit) mais chez nous à tour de rôle nous travaillons de nuit et de jour. Si nous sommes de nuit nous faisons 17H/09H00 et si nous sommes de jour nous faisons 8H30/17H30. Le fait de faire des nuits et de travailler sur une grande amplitude horaire fait que nous avons beaucoup de jour de repos.

- Selon vous, quelles sont les contraintes de votre profession ? Et quels sont les avantages, les points positifs ?
Pour moi la plus grosse contrainte est de faire des nuits justement. Je suis actuellement enceinte et je ne souhaite pas reprendre mon travail à l'issue de mon congé maternité. Je vais donc rechercher un autre emploi avec des horaires moins contraignant, sachant que dans le métier d'éduc la plupart des horaires sont postés : en effet, soit on fait des matins soit des soirs. De plus, dans ce métier, on travaille souvent 1 weekend sur 2 ou sur 3. Rare sont les postes "de jour" ou il n y a pas de travail le weekend. Il faut le savoir avant de s'engager dans cette voie.
Autre inconvéniant, il faut aussi bien avoir en tête que ce n'est pas un métier très bien payé. En ayant fais 3 ans d'études je perçois actuellement 1350 euros par mois (en comptant que je travaille 1 weekend sur 2 + les nuits). Bon après je suis contractuelle dans la fonction publique et les rémunérations en tant que contractuelle sont non évolutives et avec aucunes reprises d'anciennetes. Voilà, il ne faut pas faire ce métier pour l'argent !

Les avantages, il y en a beaucoup, c'est un métier bien qu'il soit épuisant est aussi très enrichissant humainement. J'aime beaucoup le travail d'équipe, le fait de pouvoir réunir tous nos avis, nos experiences, nos compétences entres les différents professionnels pour pouvoir accompagner du mieux que l'on peut les personnes.
C'est un métier qui demande aussi beaucoup de rigueur, de maîtrise de soi d'exigence et d'empathie.
Il faut aussi régulièrement se former : cela me parait essentiel de s'enrichir de différents concepts et théorie et de tenter de les appliquer ou tout au moins de s'en servir dans notre metier. Il est aussi important de s'informer des différentes lois qui sont crées, notamment en matière de droit social, protection de l'enfance...

- Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour exercer votre profession ?
J'ai déjà un peu répondu à cette question, je ne sais pas s'il faut des qualités précises car la diversité des professionnelles est une richesse très intéressante dans les métiers du social. On travail aussi avec ce que l'on est humainement. Après, si tu n'as pas un tant soit peu d'empathie envers les autres je ne pense pas que ce métier te convienne.
Il faut aussi être un minimum "équilibré" car ce métier est très prenant, très fatiguant et en fonction du public plus ou moins "difficile" il peut nous ammener à nous pousser dans nos retranchement. La violence n'est pas à exclure dans notre profession et il faut savoir la reconnaitre et/ou la prévenir et surtout apprendre à la gerer.
Les personnes avec lesquelles nous travaillons sont souvent très abimées, c'est pourquoi il faut aussi jongler entre l'empathie et savoir prendre de la distance pour ne pas stigmatiser la personne dans son parcours difficile mais justement croire au fait qu'elle peut évoluer positivement et entreprendre une ou des démarches qui vont s'avérer constructives pour elle.

- Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui veut se lancer dans ce métier ?
De peut être faire des stages pour se rendre compte de la réalité du travail. De rencontrer des professionnels qui pourront parler de leur métier...
35 ans Orgrimmar 6511
Merci beaucoup pour ce témoignage enrichissant.
C'est l'idée que je me faisais du métier, à première vue.

Quels sont les partenaires que tu cotoies? médecins, psychologues, etc?

As-tu l'impression d'être assez "libre" dans tes décisions, ou faut-il suivre un parcours défini, demander l'aval à chaque moindre petit pas?
34 ans Golbey 859
Merci beaucoup pour ce témoignage, très complet et très enrichissant.

En faisant quelques recherches je m'aperçois qu'il y a vraiment beaucoup de différences pour un seul et même métier. Je veux dire par là que selon les structures, le public etc. les missions ne sont pas les mêmes.

Je compte suivre le conseil puisque j'ai pris contact avec un IME pour essayer de rencontrer des professionnels, si ça aboutit je pourrais faire un compte-rendu ici si ça intéresse d'autres personnes.
35 ans Orgrimmar 6511
Même si je suis énormément dans le flou quant à mon futur professionnel, oui, ça m'intéresserait, caro ;)
34 ans Golbey 859
Yuutsu a écrit:
Même si je suis énormément dans le flou quant à mon futur professionnel, oui, ça m'intéresserait, caro ;)


J'étais comme toi y'a encore quelques mois, d'ailleurs si on regarde j'avais ouvert un topic avec quasiment le même sujet que le tien, d'ailleurs je ne suis pas encore sûre d'en être sortie (du flou)... alors tu n'es pas toute seule ;)

Pas de soucis, si j'ai des informations, des contacts... j'en ferai un compte-rendu ici :D
35 ans 3170
Coucou Caro753 , je vais aussi essayer de répondre mais je vis au Canada.

Quel métier exercez-vous ? Éducatrice de jeunes enfants Centre de la petite enfance

Dans quelle structure exercez-vous ? Centre de la petite enfance (il faut savoir qu'ici l'école ne commence qu'à 6 ans et que les centres de la petite enfance affiliée au ministère accueillent les enfants de la pouponnière(à partir de 4 mois en général jusqu'à ce qu'ils entrent à l'école.)
- Quelles sont les différentes tâches de votre poste ? / Journée type ? Les enfants sont séparés en groupe d'âge souvent (donc 1 éducatrice pour 5 enfants jusque 18 mois, ensuite 1 pour 8 jusque 4 ans et 1 pour 10 5ans et plus.. tu es seule dans ton local avec ton groupe d'enfant, mais parfois il se peut que ce soit un doublon donc vous serez deux pour le double d'enfants..)
Une journée type : (celà dépend de l'heure à laquelle tu arrives mais il y'aura toujours des éducatrices d'ouverture et de fermeture)
7heure : accueil des premiers enfants (jeux libres)
8h : petit déjeuner que les parents ont apportés à leur enfants
9heure: rangement des jouets, toilettes, lavage de mains et préparation de collation

9h30 : fin de collation, nettoyage table, tu passes le balai à terre (changement de couches pour les 2 ans et moins)

9h45 10h : causerie avec les enfants, explication de la journée, chansons etc et début de tes activités (selon un programme éducatif) intérieurs ou extérieurs.

11hr : préparation du dîner : on range le matériel si on a fait une activité, on désinfecte systématiquement les tables avant le repas, toilettes puis on lave les mains, bavette pour les plus jeunes.. on s'installe et en attendant tu peux les occuper en leur donnant chacun un bouquin le temps que la cuisinière apporte le repas, ensuite tu sers les enfants seule, tu coupes si tu as besoin de couper pour les plus petits. entre l'entrée, le plat et le dessert, c'est à toi de gérer ton temps pour laver la vaisselle. etc
Une fois le repas fini, on nettoie la bouche des enfants et on lave les mains.

Il peuvent aller en jeux libres

Il est 11h50 12h00 : Tu donnes le chariot à la cuisinière qui passe les prendre.

12h à 12h30, tu dois nettoyer les tables chaises, balayer à terre, changer les couches ou envoyer les enfants à la toilette un par un (tu as une toilette de groupe dans le cpe mais tu as aussi une seule toilette dans ton local et on privilégie celle là pour envoyer au fur et à mesure les enfants), et )préparer les matelas, mettre les draps, couverture, doudou sauf à partir de 3-4 ans ils peuvent commencer à t'aider et à 5 ans ils sont capables de le faire seuls.(faut être bien organisé car c'est souvent une période de rush) et on enlève les souliers et on range les souliers.

12h30-12h45 : tu lis une histoire et hop tu fermes les stores et dodo

12h 15h : dodo (mais pendant ce temps, tu as les cahiers de liaisons des enfants à remplir, tu dis si l'enfant dort correctement, a bien mangé, activité interieur etc si ça va ou pas plus une anecdote que l'enfant à vécu dans sa journée, souvent un truc sympa pour les parents qui n'ont pas vu les enfants.)

14h30-15hr : reveil progressif des enfants, changement de couches ou toilettes, on range les matelas, on met les souliers.

15hr15 : désinfection de tables et collation

15h45-18hr : jeux libres ou petites activités, chansons etc et départ progressif des enfants


- Quelles sont vos conditions de travail (horaire, déplacement, rythme de travail...) ? 8h/jours sur 4 jours, tu peux faire des sorties extérieurs, aller au parce etc. Rythme parfois intense dans les moments de rush et plus agréables lors de l'activité...

- Selon vous, quelles sont les contraintes de votre profession ? il faut trois ans d'études et pour donner un exemple, une infirmière qui a fait le même nombre d'année d'études débutent en début de carrière plus que nous en fin de carrière :evil: :evil: donc il manque la reconnaissance de ce métier par le salaire entre autre car c'est loin d'être facile.
Il ne faut pas être fatiguée, toujours à l'écoute des enfants, et veiller à leur bien être, détecter un trouble du comportement, ça commence souvent par nous.

J'ai beaucoup de mal quand les parents ou autres pensent que l'on s'amuse toute la journée, j'ai envie de dire à ces personnes qui dénigrent ce métier de venir juste une matinée, ils ne tiendront pas et surtout ils changeront la vision de ce métier car il y'a énormément de travail et préparation en parallèle.


Et quels sont les avantages, les points positifs ?
Les enfants \:D/ . C'est certain que pour moi, ça reste un des plus beaux métiers du monde, car ils sont reconnaissants, vous couvre d'affection, de rires etc et les voir gagner en autonomie, apprendre des choses et évoluer.
Respecter les autres et se respecter, prendre confiance en soit, on se sent très utiles dans ces moments. Les résultats se voient au fil des semaines, mois et à la fin, quand tu fais le bilan en sachant qu'ils sont plus souvent avec toi qu'avec n?importe quel adulte, tu peux être fière et tu sais pourquoi tu te lèves le matin.

Ce métier même s'il est éprouvant m'a rarement donné envie de trainer des pieds le matin.

- Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires pour exercer votre profession ?
Savoir appliquer le programme éducatif car il ne faut pas oublier que le but est que l'enfant soit le plus prêt possible à entrer à l'école.
Aimer les enfants oui mais c'est loin d'être suffisant
J'ajoute :
Avoir une maturité affective
Aimer le travail en équipe car tu peux être amené à travailler avec tes collègues (donc grand sens de la diplomatie :roll: )
Savoir gérer un groupe d'enfants avec tout ce que ça peut comporter (enfants malades,qui s'étouffe en mangeant , pleurs en voulant maman par exemple, les petits conflits, organisation de la journée, un enfant a besoin de routine pour son équilibre)

Avoir de l'empathie mais aussi de l'autorité, il faut savoir être ferme avec 8 ou 10 filous ^^


- Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui veut se lancer dans ce métier ?

Que c'est un métier très enrichissant, si on pense avoir l'envie et la maturité nécessaire que si aime travailler avec des enfants (8heures par jour)

J'espère que ça a pu t'aider même si c'est un peu déstructuré et que j'ai certainement oublier des choses
Voil) :D
35 ans 3170
ranger les jouets, aller au parc pas parce, désolée je ne me suis pas relue
34 ans Golbey 859
Merci Jersey28 pour tes réponses qui sont très complètes et qui donnent une bonne idée du métier que tu exerces.

D'ailleurs on sent beaucoup d'amour pour ce que tu fais, ça donne envie.

Merci pour ton témoignage :D
35 ans 3170
Avec plaisir :roll: ma dernière phrase est mal tournée et aussi le dodo 13-15hr.
2630
Si ça peut aider quelqu'un :
Mon frère est éducateur spécialisé ; il a d'abord travaillé dans une école pour enfants handicapés (donc horaires de semaine, congés scolaires), il ne s'occupait pas de l'enseignement, mais de l'accompagnement des enfants, que ce soit pour les aider à faire leurs exercices, à manger à midi, quand ils faisaient des sorties (par exemple il les emmenait à la médiathèque de la ville une fois par semaine). A côté de ça, ayant les vacances scolaires de libre, il faisait moniteur de colonies de vacances pour enfants handicapés.

Puis au fur et à mesure de sa formation, il a essayé d'autres domaines ; il a travaillé dans un centre de désintox, où avec l'aide d'un infirmier, il s'occupait du suivi des patients (sur le plan médical, psychologique mais aussi pratique, les aider dans leur vie quotidienne, etc). Là c'était encore des horaires de semaine et de jour, mais c'était plus dur psychologiquement (il a notamment été particulièrement choqué lors d'une visite à une patiente, de la trouver morte chez elle depuis au moins 2 jours).

Et actuellement, il travaille dans un foyer pour femmes battues ; il fait des gardes de nuit, de week-end, il s'occupe essentiellement de tâches administratives, mais aussi de discuter avec ces femmes.
(au début, je me disais "un mec qui travaille dans un centre pour femmes battues, ça doit poser problème non" et en fait pas du tout, c'est le contraire, parce qu'il sert un peu à "dissuader" les maris de venir régler leurs comptes ...)

Et pour la dernière question "Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui veut se lancer dans ce métier ?", je plussoierais Orphée : faire des stages est le meilleur moyen de se rendre compte de la réalité du travail.
B I U