MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'en peux plus

34 ans paris 1391
Alors je vous mes mots et mes émotions comme ils arrivent,

j'ai vu je ne sais combien de médecins, fais je ne sais combien de régimes, de programmes, de réeducations  
alimentaires.

Je ne sais plus ce et qui je suis, hyperphagique, boulimique. Je me faisais beaucoup vomir avant, maintenant moins.

Je suis diabétique pas stabilisée car accro aux saloperies, à la malbouffe etc.

Là tu vois je suis en larmes car on me conseille le bypass mais vu que je suis dépressive avec des TCA, une grosse gourmandise et une alimentation que j'appelle "émotionnelle" bah ma mère ne veut pas en plus c'est cher et il suffirait que je perde 10-12kg pour arriver à être hors de danger.



j'ai pas de mecs, pas d'amis, je realise que mes ambitions de by pass c'est que du vent parce que j'ai des TCA
et en fait les régimes et les programmes alimentaire mon corps en a marre
je m'en sortirai jamais en gros
A
34 ans 40
Oh non, tu ne dois pas te voir comme ça.

Ce que tu as un c'est un coup de ras-le-bol, et c'est normal, on a toutes un jour où on se sent bien de travers.

Maintenant, il faut que tu fasses le point, toi, avec tes émotions, avec ton corps et tes envies.
Tu veux perdre 10 à 12 kg c'est bien cela ? Ou est-ce ton médecin et compagnie qui te dise qu'il faut?

Ce que toi tu veux est ta première priorité. Tu dois te sortir de ton marasme émotionnel et vite fait. C'est pas simple toute seule, tu peux en parler à ton docteur si tu as confiance, change si tu ne te sens pas à l'aise avec lui, et sinon, tu peux faire appel à un psychologue qui t'aidera à faire le point.

Donne toi des objectifs : tu vas pas mourir la semaine prochaine parce que tu as 12 kg de trop, par contre, à voir la vie aussi noire tu auras des soucis à t'en sortir.

Quoi qu'il en soit, quand tu auras régulé tes émotions (il est même possible que ton blues soit du à une carence par exemple), je t'assure que tu y verras plus clair et que la route à prendre te paraîtra plus sereine.

Prends courage et garde le sourire, la vie est souvent plus souriante, sors la tête de l'eau :)

Zoubi
41 ans 91 1472
Bonjour

Je suis sensible à ton message. J'espère que tu trouveras une solution qui te soulage. Ne culpabilise pas pour tes TCA. C'est juste le moyen que tu as trouver pour te défendre et gérer tes émotions.
Et puis pour l'opération, tout bon médecin sérieux te dira qu'avec des TCA ce n'est pas envisageable car il y a un risque de complications importantes (imagine t'as un mini estomac et tu "dois" te faire une crise d'hyperphagie à 3000 kcal, tu risque que l'estomac se distende voir se réouvre au niveau des attaches, sans parler du dumping syndrome au niveau de ton intestin grele, bref la joie). En outre si tu n'as "que" 10-20 kilos en trop, sans comorbidité, il me semble que l'on ne rentre pas dans les catégories qui ont le droit à l'opération (IMC> 35 avec comorbidité sinon IMC>40)

Je suis dépressive chronique et hyperpharge depuis longtemps.
J'ai été suivie de longues années dans le privé pour tout ça et rien n'a marché.

Depuis 8 mois, je me fais suivre dans des hopitaux publics à Paris et ça commence à se débloquer.
Je suis suivie en nutrition à la Pitié et mm si les rendez vous sont très éloignés on fait un point régulier. Pas de régime. Juste du soutien et des conseils.

Je suis aussi à béclère pour ce qui concerne la chirurgie. Ils sont très sérieux et m'ont dit d'attendre d'avoir régler les TCA pour me faire opérer. J'ai eu un anneau il y a 1 an et demi et le chirurgien (privé) l'a posé sans trop se soucier de mes TCA. donc ça a été un échec cuisant et on a du l'enlever.

enfin je suis suivie au pavillon Tarnier (entité de Cochin) pour les TCA. c'est lourd comme suivi mais c'est super car on nous réapprend à manger de façon intuitive et à gérer nos émotions grâce à un thérapie comportementale et cognitive. J'ai donc réussi à espacer les crises (c'est un bon début). et j'ai perdu un peu de poids. De plus dans mon groupe, il y a une autre personne avec de l'hyperphagie qui a perdu 46 kilos en un an juste en pratiquant l'alimentation intuitive ce qui me laisse un bon espoir.

En plus de ça, je dois me faire suivre dans le privé pour les médocs et un psychothérapie. c'est lourd et cher mais bon.

En ce qui concerne la dépression, j'interviendrais dans un autre post à ce sujet, mais pour compléter l'action des traitements et des thérapies, il faut aussi maintenir une activité physique régulière, une alimentation riche en oméga 3, et des relations sociales régulières.

Tout ça pour te dire, qu'il faut continuer à chercher de l'aide. On met beaucoup de temps pour trouver mais ça vaut la peine.

Tu peux m'envoyer un mp si tu veux échanger des adresses ;) ou juste parler !

Courage
34 ans paris 1391
Merci les filles :)

fila : peux-tu me donner des infos par mp sur cette thérapie comportementale que tu suis à Cochin ?
L
39 ans Paris 44
elysabeth a écrit:
Merci les filles :)

fila : peux-tu me donner des infos par mp sur cette thérapie comportementale que tu suis à Cochin ?


coucou miss, comme je te l'ai dis sur facebook, il faut déjà que tu sois bien, pour commencer un régime si non tu vas craquer ! t'inquiète pas on se voit bientôt cela va aller :)
34 ans paris 1391
Re les filles (et les garçons s'il y en a).

Ca va pas fort du tout, je compte me faire poser un by-pass qui résoudrait mon gros souci de diabète et aussi de surpoids. Je ne peux le faire qu'à partir de septembre et j'en peux plus d'attendre.

Je viens d'abandonner un célèbre régime à points (c'est ma 4e tentatives en 5 ans) au bout d'une semaine à peine car je n'y arrive plus, mon corps refuse de maigrir.

Je vais très bientôt changer de boulot pour passer d'un mi temps à un plein temps avec beaucoup plus de responsabilité, le stress me fait perdre tous mes moyens et j'ai peur de ne pas y arriver tant sur le plan fatigue que psychologique.

Je suis obligée de prendre plusieurs xanax pour me calmer le soir sinon je dors pas. Hier soir, j'arrivais pas à dormir (malgré un sevrage de cocas avec caféine ou de thé glacé, et malgré la prise d'un xannax) et j'étais tellement mal et agitée que j'ai balancé mes oreillés ma couette etc de rage par terre et j'ai viré mon matelas de rage.

Ca va mieux la journée mais je sens que je vais péter les plombs.
41 ans 91 1472
Bonjour elysabeth

je vois que ça ne va pas super bien. j'en suis désolée pour toi.

Comme demandé, je t'ai envoyé par mp début février les infos sur la thérapie que je suis.

as tu pu commencer à faire les démarches pour la prise en charge de ce coté là?

Tu pourras essayer toutes les tentatives de régimes, c'est à mon avi comme essayer de guérir une jambe cassée avec du sparadrap. Il faut que tu comprenne que le problème ce n'est pas ton surpoids, c'est la gestion de tes émotions et de ton mal être qui n'est plus adaptée.
Alors oui c'est super désagréable d'être plus grosse que les autres, ce n'est pas évident à vivre... ça serait mieux si on était moins grosse... mais le surpoids n'est que l'arbre qui cache la forêt, ce n'est que le symptome visible qu'on ne va pas bien.
Tant que tu ne règle pas ce qu'il y a en dessous, c'est à mon sens peine perdue.

je suis suivie à tarnier comme tu le sais... mais aussi dans le privé par une personne très bien. car un suivi individuel est indispensable en parralèlle au suivi en groupe, d'autant plus si ça ne va pas bien.
Il s'agit de la 5e personne en partant du haut de la page ;)
http://www.gros.org/praticiens?page=4

je la trouve très bien, elle travaille d'ailleurs en partie à tarnier. c'est un investissement financier certes mais je ne le regrette pas. car depuis qq semaines ça va mieux niveau moral, anxiété, crises alimentaires etc...



ne peux tu pas différer ta prise de responsabilités? car il me semble évident que si on ne va pas bien dans sa vie perso, il est difficile d'affronter la vie professionnelle.

j'ai fait cette expérience, j'ai accepté un grand nombre de responsabilités et je me suis ruinée la santé (psychosomatisations très douloureuses, contractures perpétuelles, boitement, dos, hanches, genoux en miettes, problèmes digestifs, problemes de sommeil, problème d'humeur). ça va mieux mais je paye encore... je dois aller travailler en voiture la plupart du temps, je suis chez le médecin, kiné ou autre tous les 2 jours....
Surtout je n'arrivais pas à prendre du recul entre tes capacités réelles, ce qu'on me demandait, mes relations avec mes collègues.... bref ça a été un gros plantage... j'ai demandé récemment à faire autre chose car je ne pouvais plus gérer... et je suis mieux désormais.

Niveau traitement, ça a bougé aussi. je ne prends plus rien... je suis pas sortie d'affaire (sevrage) mais clairement ça fait plaisir de ne plus être prise pour la toxico déprimée de service à la pharmacie...

Pour aller mieux tu dois dormir, manger à ta faim pour couvrir tes besoins et prendre soin de toi...

ben si t'as besoin d'aide pour faire ça... Mp ! n'hésite pas.

Courage à toi
34 ans paris 1391
salut les filles, là je pète les plombs, j'ai encore eu une pulsion sucrée cet aprem, je me suis enfilé 2 sachets de chouquettes (200g en gros) et là je suis en hyperglycémie étant diabètique. Je me sens du coup hyper mal, mal au ventre, sueurs, tête qui tourne, nausées.

J'arrive pas à me détacher de ce put**n de sucre de me*de.

Je compte me faire faire un by-pass à la rentrée de septembre car ça résoudrais mes pulsions sucrées et mon diabète. Mais en attendant, l'attente et la situation sont dures, très dures.
B I U